L'actu du Mardi 11 Juin

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

Anthony Lopes restera à Lyon, prolongation ou pas !

Foot01.com

Désigné meilleur joueur de l'Olympique Lyonnais cette saison par les supporters du club rhodanien, Anthony Lopes est parti prendre des vacances sans même savoir s'il prolongera ou pas à l'OL. Alors que son contrat arrive à échéance dans un an, ses représentants n'arrivent pas à sceller un accord avec Jean-Michel Aulas, lequel estime que les exigences salariales du gardien de but sont délirantes, Anthony Lopes souhaitant avoir le plus gros salaire de l'Olympique Lyonnais. Mais, qu'il prolonge ou pas avec son club formateur, Anthony Lopes sera très certainement dans les buts de l'OL la saison prochaine.

C'est ce qu'affirme Edward Jay sur RMC. « Pour Anthony Lopes, c’est très simple, il aura le maillot de l’OL jusqu’au 30 juin 2020, c’est une certitude. Il va rester à Lyon, et dans les semaines et les mois à venir, il va peut-être jouer sa prolongation ou pas, avec en numéro 2 Ciprian Tatarusanu. Une réunion est prévue cette semaine avec les agents d’Anthony Lopes », a précisé le journaliste de Lyon, qui est persuadé à 100% que le départ du gardien de but international portugais est impossible lors du mercato estival qui a ouvert ses portes ce mardi.

 


 

Un Equatorien pour remplacer Mendy ?

Maxifoot.fr

Malgré un léger retard en raison d'examens complémentaires nécessaires, Ferland Mendy devrait s'engager prochainement avec le Real Madrid. Pour le remplacer, l'Olympique Lyonnais serait proche d'un accord avec le latéral gauche de Willem II, Diego Palacios (19 ans, 27 matchs en championnat cette saison), selon le média néerlandais ELF Voetbal.

Prêté par la Sociedad Deportiva Aucas, l'Equatorien a délivré 3 passes décisives cette saison en Eredivisie. Sa valeur est estimée à 1,5 million d'euros par Transfermarkt.

 


 

Tanguy Ndombele plan B du Real Madrid

Footmercato.net

Le Real Madrid a décidé de donner un accent francophone à son recrutement estival. Après Eden Hazard et en attendant Ferland Mendy, Zinedine Zidane se verrait bien accueillir Paul Pogba (26 ans, Manchester United) dans les prochaines semaines. Et s’il n’y parvenait pas, le technicien français pourrait activer un plan B, tricolore lui aussi.

Selon les informations de esRadio en Espagne, Tanguy Ndombele (22 ans, Olympique Lyonnais) recueille tous les suffrages au sein de la direction merengue. Si le dossier Pogba s’enlise, c’est vers le Gone que se tournera la Casa Blanca. Un élément qui est déjà suivi depuis un certain moment. Comme expliqué sur notre site, les agents de l’ancien joueur d’Amiens avaient rencontré les dirigeants madrilènes il y a quelques semaines.

 


 

La nouvelle idée à 100ME signée Jean-Michel Aulas

Foot01.com

Désormais âgé de 70 ans, Jean-Michel Aulas n'a clairement pas décidé de faire valoir ses droits à la retraite. Et si le patron de l'Olympique Lyonnais a choisi de déléguer un peu de pouvoir à Juninho sur le plan sportif, ce n'est pas pour pantoufler, mais pour accorder plus de temps à un projet de développement qui lui tient à coeur, et à celui d'OL Groupe  à savoir la création d'une salle de 18.000 places à proximité du Groupama Stadium. Ce projet est désormais entré dans une phase nettement plus concrète affirme ce mardi Le Progrès, qui annonce un budget de 100ME et une date de livraison entre 2022 et 2024 suivant la durée pour obtenir les autorisations, le chantier étant prévu pour durer 18 mois. Un timing confirmé par Jean-Michel Aulas.

Dans cette salle, où éventuellement l'ASVEL de Tony Parker pourrait jouer, l'Olympique Lyonnais souhaite organiser près de 60 concerts par an, mais également accueillir des séminaires et autres congrès, la demande étant importante. Tout cela permettra donc à l'OL de continuer à se développer, ce qui est évidemment une bonne chose pour le club de football qui reste et restera le coeur du projet OL Groupe. Ce n'est pas demain la veille que Jean-Michel Aulas lâchera l'affaire, les rivaux du club rhodanien devront encore patienter longtemps.

 


 

Sonny réclame la haute-fidélité à Lyon

Footradio.com

Le 28 juillet 2012, c’est la date du dernier trophée remporté par l’Olympique Lyonnais. Le palmarès des Gones est impressionnant mais l’attente d’un nouveau titre commence à agacer quelques supporters.

Le club de Jean-Michel Aulas retrouve des couleurs au niveau européen, reste dans la course à la Ligue des Champions à chaque saison et à même changé de stade. L’ambition est toujours aussi importante mais les trophées ne débordent plus du placard. A peine arrivée, Juninho avait joué carte sur table en conférence de presse. Il souhaite refaire de Lyon un club qui gagne des titres. Une troisième place et une qualification en compétition européenne ne suffisent plus. Il compte d’ailleurs sur son collègue brésilien Sylvinho pour relever la tête. Sonny Anderson, consultant pour BeIN Sport mais aussi ancien attaquant lyonnais, donne quelques indices au nouvel entraîneur.

« Ce qu’il manque à l’OL, c’est que les joueurs s’identifient au club, tout simplement. La différence avec l’époque où Lyon a tout gagné, c’est que les joueurs s’identifiaient à 100 % au club, il n’y avait pas l’idée d’un tremplin, de se dire ‘je passe à Lyon pour partir ailleurs ensuite’. Je pense que c’est pour cela qu’Aulas a organisé le retour de Juninho aujourd’hui. Il va donner cet élan afin de retrouver une identité club, a expliqué le consultant. Beaucoup de joueurs venus de l’étranger ne connaissent pas vraiment la grandeur d’antan de l’OL. Il faut qu’ils réalisent que l’OL est un grand club et qu’il faut avant tout gagner des titres avec Lyon avant de penser à partir plus haut. » explique Sonny Anderson dans un entretien accordé à Winamax. Pour rappel, Lyon n’a plus gagné un trophée depuis le Trophée des Champions joué à New York où il s’était imposé aux tirs aux buts face à Montpellier.

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019