L'actu du Samedi 22 Juin

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

Dembélé est affirmatif pour son avenir

RMC.fr

Dans le cadre d’une conférence de presse des Espoirs, pour l’Euro de la catégorie, Moussa Dembélé a fait part de son désir de rester à l'OL cet été.

Moussa Dembélé compte rester à l’OL. Formé à Cergy puis au PSG, l’atout n°1 de l’équipe de France Espoirs, buteur vendredi face à la Croatie, entend bien s’affirmer encore plus à Lyon, club dont il a fini meilleur buteur la saison passée (20 réalisations, toutes compétitions confondues).

C’est en tout cas ce qu’il a promis en conférence de presse samedi: "J’ai encore quatre ans de contrat, je serai à Lyon la saison prochaine", a assuré l’attaquant français de 22 ans, recruté l’été dernier par l’OL pour 22 millions d’euros, en provenance du Celtic Glasgow.

Arrivé dans les toutes dernières heures du précédent mercato estival, Moussa Dembélé avait perdu ses galons de titulaire l’hiver dernier. C’est à la faveur d’une valse à trois temps, commencée contre Toulouse (2-2 et 5-1), et de buts inscrits entre-temps face à Saint-Etienne (2-1) et le PSG (2-1), qu’il les avait retrouvés de manière éclatante.

S'il est resté efficace (11 buts en Ligue 1 en 2019), l’attaquant a quelque peu souffert de la rotation effectuée par Bruno Genesio en fin de saison. Charge à Moussa Dembélé de montrer à son nouvel entraîneur, Sylvinho, qu'il est incontournable en pointe.

 


 

Juninho voulait recruter Marcos Llorente

Footmercato.net

Récemment, le Real Madrid a acheté Ferland Mendy à l’OL, et les Lyonnais auraient bien souhaité également acquérir un joueur de l’effectif madrilène. Comme l’indique L’Équipe, le directeur sportif de Lyon, Juninho, voulait faire venir Marcos Llorente, qui s’est finalement engagé jeudi dernier avec l’Atlético de Madrid (pour 40 M€).

Llorente avait le profil du numéro 6 voulu par Juninho, comme il l’avait décrit lors de sa présentation officielle : « On a Lucas Tousart devant la défense mais on a besoin d’un autre profil car Sylvinho préfère le 4-3-3. Lucas Tousart a un profil plus physique et costaud. On a besoin d’avoir un joueur qui a le ballon. On a besoin d’un joueur qui soit fin techniquement. » Mais le montant désiré par le Real Madrid et les bonnes avancées dans les négociations avec l’Atlético auront finalement condamné les espoirs lyonnais concernant une arrivée de l’Espagnol dans la capitale des Gaules.

 


 

Tottenham avance pour Ndombele

Maxifoot.fr

Auteur de performances intéressantes avec l’Olympique Lyonnais cette saison, Tanguy Ndombele (22 ans, 34 matchs et 1 but en L1 cette saison) pourrait signer à Tottenham cet été. Le transfert n’est pas imminent, mais d’après l’Evening Standard, les deux clubs se sont rapprochés d’un accord et se montrent optimistes pour la suite des négociations.

Alors que le président lyonnais Jean-Michel Aulas réclamait 80 M€ pour son milieu de terrain, le média londonien estime qu’une offre de 67 M€ pourrait suffire. Autant dire que les Spurs dépasseraient largement le plus gros transfert de leur histoire, celui du défenseur central Davinson Sanchez arrivé en provenance de l'Ajax Amsterdam pour environ 45 M€ en 2017. Mais après deux mercatos sans la moindre recrue, le finaliste de la Ligue des Champions peut se permettre de faire des folies.

 


 

Gorgelin plaît au Havre

Topmercato.com

Paul Le Guen, nouvel homme fort de l'organigramme du Havre, a donné des informations à Tendance Ouest.

"J'ai échangé avec lui (Mathieu Gorgelin) il y a quinze jours, trois semaines. Il me disait alors qu'il devait signer à Nantes, mais ça ne se fait plus. Donc, on est en contact, mais ce ne sera pas forcément lui. On travaille aussi sur d'autres pistes, dont celle d'un international Espoirs turc que je connais bien."

Mathieu Gorgelin, 28 ans, sous contrat avec l'OL jusqu'en 2020, ne sera pas retenu à Lyon, alors que le Roumain Ciprian Tatarusanu est arrivé il y a quelques semaines.

 


 

La future destination de Bruno Genesio se précise

Butfootballclub.fr

Pas désireux de continuer en France, l’ancien entraîneur de l’OL Bruno Genesio serait en route pour l’Arabie Saoudite.

L’Olympique Lyonnais trace son chemin avec le duo Juninho-Sylvinho. Pendant ce temps, Bruno Genesio n’a toujours pas trouvé de banc. Selon L’Equipe, le technicien n’a plus envie d’officier en France et, faute d’offre venu d’un grand pays de foot, il pourrait se diriger vers une destination exotique.

« Depuis la fin de son mandat, il a beaucoup réfléchi sur son après OL : il ne comptait pas rester au club et le championnat lui apparaissait comme une destination pas simple à négocier après ce qu’il a vécu. Lui qui n’a jamais gagné autant d’argent avant ces dernières saisons a aussi placé cet élément au cœur de son avenir. »

 


 

Fekir remplaçant à Lyon, Willy Sagnol a osé

Foot01.com

Plusieurs joueurs de l’Olympique Lyonnais disposent d’un bon de sortie durant ce mercato d’été.

Ferland Mendy a été le premier à saisir l’opportunité, puisque le latéral gauche vient d’être transféré au Real Madrid pour 48 millions d’euros. Tanguy Ndombele pourrait rapidement le suivre, sachant que le milieu français est courtisé par de grands clubs européens. Mais quid de Nabil Fekir ? Tout proche d’un départ à Liverpool pour 50 ME l’été dernier, le capitaine des Gones n’a plus la cote sur le marché des transferts. Par conséquent, et alors que son contrat arrivera à expiration en 2020, le champion du monde se retrouve dans une impasse. Afin de le pousser vers la sortie, Willy Sagnol a trouvé une solution radicale.

« Fekir, il faut lui enlever le brassard et puis le mettre sur le banc et c’est tout si tu ne veux pas le faire jouer. Ils ont fait pareil avec Gourcuff, avec Mapou. Il peut faire de bonnes choses, il a un talent énorme, mais il est trop inconstant dans ses performances depuis longtemps. Et cela a refroidi les grands clubs, qui veulent des joueurs qui soient bons huit fois sur 10, très bons une fois et moyen une fois. Ce n’est pas le cas de Fekir », a lancé, sur RMC, le consultant, qui demande donc à l’OL de mettre son capitaine, payé 300 000 euros par mois, de côté. Reste à connaître l’avis de Sylvinho...

 


 

JMA et TP signent « le plus gros deal de l’histoire du basket français »

Foot01.com

Ce samedi matin, Jean-Michel Aulas et Tony Parker ont officialisé l'accord contractuel qui permet à OL Groupe d'entrer dans la capitale de l'ASVEL, tandis que TP devient lui l'ambassadeur de l'Olympique Lyonnais. De même, lorsque l'OL disposera de son Arena, près du Groupama Stadium, l'équipe de basket de l'ASVEL jouera ses plus importantes rencontres dans cette salle. « On signe le plus gros deal de l’histoire du basket français », s'est réjoui celui qui vient de prendra sa retraite sportive après la plus extraordinaire carrière en NBA pour un basketteur tricolore.

« Premièrement, cet accord prévoit une prise de participation minoritaire d’OL Groupe dans le club de l’ASVEL (équipe masculine : 3,4 m€ pour 25% et équipe féminine : 0,3 m€ pour 10%). Dans ce cadre, OL Groupe sera représenté dans les organes de gouvernance de l’ASVEL. Deuxièmement, OL Groupe s’engage, pendant une période de 5 ans, à échanger les actions de la structure de l’équipe masculine de l’ASVEL LDLC (ASVEL Basket SASP) qui lui seraient apportées par les autres actionnaires de cette société contre des actions OL Groupe existantes ou à émettre.

En parallèle, un accord stratégique a été également conclu et permettra à l’Olympique Lyonnais de bénéficier de l’image internationale et de la notoriété de Tony Parker, notamment aux USA et en Chine, des territoires où OL Groupe entend continuer à se développer. Cet accord prévoit aussi des synergies entre OL Groupe et l’ASVEL LDLC notamment sur les activités de billetterie, sponsoring et plus globalement les activités commerciales.

Tony Parker et Jean-Michel Aulas souhaitent faire perdurer l’ancrage historique de l’ASVEL LDLC à Villeurbanne. Pour cela, tous les matchs de l’ASVEL LDLC se disputeront à l’Astroballe jusqu’à l’ouverture de la future aréna d’OL Groupe, puis à terme, tous les matchs de championnat Jeep Elite et certains matchs d’Euroligue continueront de se dérouler à Villeurbanne. L’ASVEL LDLC devrait disputer en revanche des matchs de prestige d’Euroligue dans la future aréna d’OL Groupe lorsque celle-ci sera opérationnelle », précise l'Olympique Lyonnais dans un communiqué.

 


 

Lyon remercie Porto pour ce beau cadeau au mercato

Foot01.com

Alors que la dernière réunion entre les représentants d'Anthony Lopes et Jean-Michel Aulas semblait avoir été positive, il y a une dizaine de jours, le président de l'Olympique Lyonnais a subitement climatisé tout le monde en affirmant qu'on était hélas bien loin d'un accord avec le gardien de but, à qui il reste encore un an de contrat. L'appétit salarial du portier de l'OL était jugé totalement excessif par JMA, et cela même si Anthony Lopes a été considéré comme le meilleur joueur de Lyon cette saison, contribuant largement à la qualification du club rhodanien à la prochaine Ligue des champions.

Et du côté de l'Olympique Lyonnais, on pensait très clairement que les contacts pris par le FC Porto avec le clan Lopes avaient probablement poussé le gardien de but international portugais à être très gourmand. Mais ce samedi, l'OL a appris probablement avec plaisir qu'Anthony Lopes ne succèdera pas à Iker Casillas dans les cages de Porto, même si le club portugais va effectivement venir s'offrir un gardien de but de Ligue 1. Car O Jogo en fait sa Une, un accord est de plus en plus probable entre le Stade Rennais et le FC Porto concernant le transfert de Tomas Kubel, lequel aurait déjà négocié les conditions de son éventuel futur contrat avec les Dragons. Pour réaliser cette opération, on évoque un montant de 5ME, bien loin de ce que l'Olympique Lyonnais pourrait attendre d'un transfert d'Anthony Lopes. Pour ce dernier, la fin de la piste Porto marque probablement un retour à la réalité...

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

 

Last modified on samedi, 22 juin 2019 19:17