L'actu du Mardi 25 Juin

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

Jean Lucas : "Je veux marquer l'histoire du club comme les Brésiliens m'ayant précédé"

Goal.com

L'Olympique Lyonnais a présenté sa recrue ce mardi après-midi, le Brésilien, Jean Lucas, qui arrive en provenance de Flamengo.

Jean Lucas est la première recrue de l'Olympique Lyonnais de l'ère Juninho. Prêté à Santos la saison dernière, le Brésilien qui appartenait à Flamengo rejoint les Gones pour une somme d'environ 8 millions d'euros, un prix révélé par Jean-Michel Aulas en conférence de presse. Ce mardi après-midi, le milieu défensif a été présenté devant la presse. Le président de l'OL l'a introduit afin de résumer le transfert de Jean Lucas.

"C'est une affaire qui s'est faite rapidement. Juninho est au Brésil et arrivera dimanche. Florian est avec nous pour construire l'équipe qui va continuer de grandir cette année. On a profité de l'inauguration d'une académie au Brésil pour rencontrer des amis et Juninho nous a dit de rencontrer Jean Lucas, avec son père. Nous avons discuté et nous avons saisi une opportunité, qui était intéressante selon Juninho, validée par Florian, qui préside le recrutement. Nous avons réalisé rapidement ce transfert. Jean Lucas s'est engagé pour cinq ans avec l'OL. Nous avons opéré un transfert sur une base de 8M € en payant cash. C'est un jeune joueur qui a des caractéristiques correspondantes à ce que nous souhaitons. Il ne faudra pas être trop exigeant tout de suite car il n'a que 21 ans. Nous avons pu nous positionner rapidement et trouver un accord avant de rentrer du Brésil dimanche" , a expliqué Jean-Michel Aulas devant la presse.


"Je veux être titulaire rapidement"


Jean-Michel Aulas a posé la première question à son nouveau joueur afin de savoir s'il était heureux d'être là ce que Jean Lucas a répondu par l'affirmative :  "Oui, je suis très heureux de rejoindre l'Olympique Lyonnais, je remercie dieu et ma famille. Je vous remercie président de l'opportunité que vous me donner. Je rêvais de jouer en Europe depuis mon enfance. Lyon représente une équipe très grande, avec beaucoup de grands joueurs où sont passés de très grands joueurs brésiliens. J'espère écrire l'histoire ce club comme d'autres brésiliens l'ont fait avant moi" . 

"Juninho m'a demandé de venir ici à Lyon. J'avais déjà envie de venir en France. J'ai accompli ce rêve de venir ici en France, un pays que je voulais connaître et dans lequel je voulais jouer. Juninho m'a appelé et j'étais très satisfait de cet appel. Cela a contribué à faire basculer ma décision. Je suis le foot français depuis longtemps. Je sais que c'est un football physique, et je suis physique. Je vais essayer de m'adapter le plus rapidement possible pour apporter à ce public lyonnais le plus de joie".

"J'aime attaquer, mais j'aime aussi défendre. J'aime marquer et faire marquer. Je veux être titulaire le plus rapidement possible. Mes idoles et mon équipe favorite ? Au Brésil, mon idole est mon père, et en Europe c'est Pogba, je l'ai déjà dit beaucoup de fois. Et mon équipe au Brésil c'est Flamengo. Oui, je connais Sylvinho. Il peut m'aider à grandir dans le football et je veux qu'il me conseille si j'ai un doute dans le moindre domaine, pour m'aider à grandir".

 


 

Jean Lucas à Lyon, un « coup de maître » signé Aulas

Foot01.com

Ce mardi, l’Olympique Lyonnais a officialisé la signature de Jean Lucas en provenance du FC Santos. Jeune milieu de terrain relayeur au profil box to box, le Brésilien va apporter un peu plus de concurrence encore dans un secteur de jeu déjà bien fourni à l’OL. Et ce n’est pas pour déplaire à Jean-Michel Aulas, lequel a qualifié de coup de maître la venue d’un joueur très prometteur pour seulement 8 ME dans la capitale des Gaules au mercato.

« Jean Lucas s’est engagé pour cinq ans. Nous avons opéré un transfert sur une base de 8 M€ alors qu’il avait une clause bien plus élevée. C’est une affaire qui s'est faite assez rapidement. Quand nous sommes allés au Brésil pour la Pelé Academia, nous avons rencontré des amis. Juninho a souhaité que l'on saisisse l'opportunité. C'est un jeune joueur mais il a déjà disputé une quarantaine de matchs au Brésil. On a, je pense, réalisé un coup de maître. On est très heureux d'accueillir Jean » s’est félicité un Jean-Michel Aulas visiblement aux anges. Pour rappel, il s’agit de la troisième recrue des Gones après Ciprian Tatarusanu et Hériter Deyonge.

 


 

Aulas : "Ndombele ? Il faudrait vraiment une énorme proposition pour le voir partir mais la porte est entrouverte"

Goal.com

Le président de Lyon n'a pas écarté un départ du milieu de terrain français et a avoué que Thiago Mendes est ciblé pour lui succéder s'il s'en va.

Ce n'est un secret pour personne, Tanguy Ndombele est un joueur très courtisé sur le mercato. Le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais est notamment dans le viseur de plusieurs clubs anglais dont Tottenham. Mais l'Olympique Lyonnais n'est pas forcément vendeur. En effet, Jean-Michel Aulas avait annoncé deux départs cet été, en ayant au passage donné un bon de sortie à Nabil Fekir. Or, Ferland Mendy est déjà parti au Real Madrid contre 50 millions d'euros, tandis que le capitaine des Gones est encore dans l'attente.

Avec la vente de son latéral gauche au Real Madrid, et au vu de la bonne santé financière de l'Olympique Lyonnais que Jean-Michel Aulas a encore rappelé lors de la présentation de Jean Lucas ce mardi, le club rhodanien n'est pas dans l'obligation de vendre Tanguy Ndombele cet été. Le président des Gones, présent pour la présentation de sa recrue brésilienne, n'a pas fermé la porte à un départ de son milieu de terrain mais à la seule et unique condition d'avoir une offre très conséquente et quasiment irrefusable.


"Thiago Mendes intéresse notre cellule de recrutement en cas de départ de Ndombele"


"Nous avons recruté Juninho comme directeur sportif, Sylvinho comme entraîneur, Tatarusanu comme gardien (...) et puis Jean Lucas. Cela permet de réfléchir plus concrètement à l'avenir. C'est vrai qu'on ne veut pas empiler les joueurs. Les demandes de Juninho et Sylvinho sont très précises en matière de recrutement. On a fait l'essentiel sur le plan des départs. Il faudrait vraiment des propositions très substantielles pour qu'on avance sur le plan de Tanguy, qui lui est demandeur éventuellement de partir. S'il venait à partir, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, on devrait recruter notamment sur le plan de l'expérience. Pour l'instant rien n'est fait, mais la porte est entrouverte"
, a expliqué le président de Lyon.

"Sur Tanguy Ndombele c'est une info de notoriété publique qu'il est sollicité par les plus grands clubs. L'arrivée de Juninho marque un changement de notre stratégie. Si on perd des joueurs, cela veut dire qu'il faut se renforcer pour faire mieux que les années précédentes ce qui sera difficile vu qu'on va jouer pour la 23ème fois consécutive la Coupe d'Europe. Si Tanguy Ndombele devait partir, on a ciblé des joueurs et Thiago Mendes fait partie de ces joueurs qui intéresse notre cellule de recrutement. Tanguy Ndombele est pragmatique, il n'a pas dit demain je m'en vais absolument. Il a été sollicité par les grands clubs et quand ils viennent vous êtes obligés d'écouter. Je ne l'ai pas eu depuis son match avec la France. Vous l'avez peut être eu et avez des informations à nous communiquer", a ajouté Jean-Michel Aulas.

Enfin, de nouveau interrogé sur l'avenir de l'international français, le président de l'Olympique Lyonnais a indiqué qu'il n'y avait pas de date butoir pour un éventuel départ : "Non il n'y a pas de date butoir pour le départ de Tanguy Ndombele. On ne devrait pas le dire, mais c'est pour la bonne raison qu'on n'a pas besoin d'argent avant la date du 30 juin pour présenter nos comptes. Après s'il veut rester, qu'il ne se gêne pas".

 


 

Koscielny (Arsenal) à l’OL ? la mise au point de Maurice

Football365.fr

Laurent Koscielny, le défenseur central d’Arsenal, va-t-il rejoindre l’OL ? Voici la réponse de Florian Maurice, le responsable de la cellule de recrutement des Gones.

Présent ce mardi en conférence de presse, Florian Maurice, le responsable de la cellule de recrutement de l’OL, a évoqué la piste menant à Laurent Koscielny (33 ans). Lié jusqu’en juin 2020 avec les Gunners, qui souhaitent le convaincre de rempiler, le défenseur central international français est-il réellement dans le viseur du club du président Jean-Michel Aulas ? Selon le dirigeant rhodanien, les Gones sont effectivement à la recherche d’un renfort en charnière, mais l’ancien joueur de Lorient n’a pas forcément le profil.

« On avance, on espère conclure rapidement, a expliqué Florian Maurice devant les journalistes venus pour assister à la présentation de Jean Lucas. L’idée est de faire venir un joueur qui nous apporte un plus. Un profil international, expérimenté mais pas trop âgé et amené à devenir un titulaire indiscutable. J’ai lu l’intérêt pour Laurent Koscielny, j’ai été un peu surpris mais je l’ai lu. » Joachim Andersen (Sampdoria Gênes) et Eric Bailly (Manchester United) ont aussi été présentés comme des renforts potentiels lors de cette période de mutations.

 


 

L’OL chaud sur Dalbert (Inter Milan) ?

Football365.fr

Selon les informations de FcIn, Dalbert, le latéral gauche brésilien de l’Inter Milan, figurerait dans les petits de l’OL. L’ancien Niçois pourrait débarquer pour remplacer Ferland Mendy (Real Madrid).

Après avoir enregistré le départ de Ferland Mendy au Real Madrid, l’OL pourrait miser sur un ancien du championnat de France. Selon les informations de FcIN, le club du président Jean-Michel Aulas se pencherait de près sur le cas du latéral gauche brésilien Dalbert (25 ans, Inter Milan). Sous contrat jusqu’en juin 2023 avec les Nerazzurri, l’ex-joueur de Nice et de Guimaraes figurerait dans les petits papiers des dirigeants rhodaniens. A en croire nos confrères italiens, la piste serait active. Alors que Marseille et Monaco garderaient un œil sur le dossier, le natif de Barra Mansa pourrait être disponible moyennant le versement d’un chèque estimé aux alentours de quinze millions d’euros. Au cours des dernières semaines, le nom de Filipe Luis (33 ans, libre) a aussi été évoqué pour renforcer le secteur défensif de Sylvinho, le successeur de Bruno Genesio comme entraîneur des coéquipiers de Nabil Fekir, mais l’ex-sociétaire de La Corogne et de Chelsea apparaît difficilement accessible. « On est assez loin d’un accord, a récemment expliqué « JMA » en marge de la présentation à la presse de Jean-Luc Vasseur. Il a beaucoup de qualités mais il veut prendre son temps pour prendre la décision. Nous sommes pressés d’annoncer un certain nombre de signatures, mais il fait partie des joueurs qui nous intéressent beaucoup. » Comme Dalbert ?

 


 

Toujours pas d'accord entre Lopes et Lyon

Sport24.fr

En fin de contrat en juin 2020, Anthony Lopes n'a toujours pas prolongé. Et pour cause, les deux parties ne parviennent pas à se mettre d'accord sur la durée du bail. Jean-Michel Aulas a indiqué ce mardi que l'OL avait proposé un contrat de trois ans à l'international portugais. Or, ses agents réclament un bail de 4 ans. Un rendez-vous est prévu la semaine prochaine, en présence de Juninho, le directeur sportif du club lyonnais.

 


 

Une bataille OM-OL pour Valentin Rongier, capitaine de Nantes

Goal.com

Décidé à quitter le FC Nantes cet été, le capitaine canari Valentin Rongier a le choix entre l’OM et l’OL.

Andoni Zubizarreta va-t-il (enfin) toucher au but ? L’été dernier, déjà, le directeur sportif de l’Olympique de Marseille s’est intéressé de très près au polyvalent milieu de terrain du FC Nantes, Valentin Rongier (24 ans), mais sa direction - et surtout son ancien entraîneur, Rudi Garcia - a préféré miser sur Kevin Strootman, lequel n’a jamais réussi à convaincre depuis son arrivée en provenance de l’AS Roma et se retrouve désormais poussé vers la sortie.
L’agenda olympique des agents de Rongier

Il ne s’agit d’un secret pour personne, l’OM s’apprête à vivre un mercato compliqué en raison des restrictions imposées par l'UEFA dans le cadre du fair-play financier, et Zubizarreta devra très certainement vendre quelques joueurs avant d’espérer recruter celui du FC Nantes. Mais cela ne l’empêche pas de préparer le terrain et, selon les informations de Soccer Link, plusieurs rendez-vous auraient eu lieu avec les représentants du capitaine canari.

L’objectif ? Connaître les intentions du joueur, qui souhaite bel et bien quitter son club formateur. La porte semble donc ouverte. Mais si elle l’est pour l’OM, elle l’est également pour l’OL, qui cherche à renforcer son milieu de terrain cet été. Toujours selon nos confrères de Soccer Link, les envies de départ de Rongier n’auraient justement pas échappé au club présidé par Jean-Michel Aulas, et une réunion serait prochainement prévue entre les deux parties.

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

 

Last modified on mardi, 25 juin 2019 19:01