L'actu du Jeudi 27 Juin

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

Une offre pour Dalbert !

Maxifoot.fr

A la recherche d'un latéral gauche depuis le départ de Ferland Mendy au Real Madrid, l'Olympique Lyonnais a ciblé Dalbert (25 ans, 11 matchs en Serie A cette saison). Selon le journaliste italien Gianluca Di Marzio, l'OL est en discussions avec l'Inter Milan et propose 18 millions d'euros. Le club italien demanderait 20 millions d'euros. Autant dire qu'un accord est proche.

Régulièrement annoncé du côté de l'OM ces dernières années, l'ancien Niçois était également dans le viseur de Bordeaux plus récemment.

 


 

L’OL passe à l’attaque pour Nahitan Nandez et Lucas Pratto

Footmercato.net

L'Olympique Lyonnais est décidément déchaîné sur ce marché des transferts. Après avoir accueilli Ciprian Tatarusanu, Héritier Deyonge et Jean Lucas, les Gones auraient un oeil sur deux joueurs évoluant en Argentine : Nahitan Nandez et Lucas Pratto.

Pas de temps à perdre pour l’Olympique Lyonnais. Le mois de juin n’est pas encore terminé que, déjà, les Gones ont annoncé trois recrues : le gardien international roumain Ciprian Tatarusanu, le latéral gauche Héritier Deyonge et le milieu de terrain brésilien Jean Lucas. Si les Rhodaniens agissent vite, c’est qu’ils ont les liquidités pour, le transfert de Ferland Mendy au Real Madrid (48 M€ plus bonus) et ceux à venir de Tanguy Ndombele (d’accord avec Tottenham) et Nabil Fekir (pisté par l’AC Milan) aidant.

On en sait d’ailleurs un peu plus sur la suite des opérations du côté du Groupama Stadium, puisque la presse brésilienne se faisait écho ces dernières heures d’un accord pour Thiago Mendes (27 ans, Lille) pour un transfert de 25 M€. Mais ce n’est pas tout ! Selon Fox Sports et ESPN en Argentine, l’OL est bien décidé à s’offrir deux joueurs évoluant en Superliga : Nahitan Nandez (23 ans, Boca Juniors) et Lucas Pratto (31 ans, River Plate).


La filière argentine creusée


Nandez dispute actuellement la Copa América au Brésil avec l’Uruguay. Il avait notamment affronté les Bleus l’an passé en quart de finale lors du Mondial en Russie. Il s’agit d’un milieu de terrain rugueux, gratteur de ballons, doté d’une bonne frappe de balle. Sous contrat jusqu’en 2020, l’international celeste (26 capes) dispose d’une clause libératoire fixée à 23 M€. Il y a quelques jours, son président à Boca Juniors Daniel Angelici expliquait à la radio Closs Continental n’avoir reçu « aucune offre », mais qu’« ils discuteraient si elle arrivait ».

Pratto, lui, est un attaquant de pointe. Valeur sûre en Amérique du Sud, le natif de La Plata, international argentin (5 sélections, 2 réalisations), possède un profil de pivot. Il a déjà évolué en Europe, à Lyn en Norvège (2008-2009) et au Genoa (2011) en Italie. Lié à River jusqu’en juin 2022, le n° 9 dispose d’une clause fixée à 30 M€. Selon un proche du dossier, l’information reste toutefois à prendre avec des pincettes pour le buteur des Millonarios. Toujours est-il que l’ambition est bel et bien là au Groupama Stadium pour offrir un mercato de qualité à Sylvinho.

 


  

Gorgelin vers Le Havre

Lequipe.fr

Il avait été à deux doigts de signer en début de mercato à Nantes. Tout était ficelé contractuellement, la visite médicale quasi actée. Mais en raison d'un changement de cap de la direction nantaise, Mathieu Gorgelin (28 ans) n'avait finalement pas été recruté.

Le gardien de l'OL n a pas mis longtemps à rebondir. Comme indiqué par le quotidien Paris Normandie, l'ancien international Espoirs va s'engager rapidement au Havre (L2). Gorgelin devrait arriver en Normandie ce jeudi. 

 


 

L'offre qui change tout pour Bertrand Traoré ?

Foot01.com

Suite au premier départ de Ferland Mendy au Real Madrid, l’Olympique Lyonnais s’attend aussi à perdre Nabil Fekir et Tanguy Ndombele cet été.

Par contre, les autres joueurs lyonnais ne disposent pas d’un bon de sortie pendant ce mercato. Bertrand Traoré en tête. Pas forcément titulaire du côté du club rhodanien, l’international burkinabé ne quittera pas pour autant l’OL cet été. Jean-Michel Aulas l’a récemment confirmé en conférence de presse : « La porte est fermée pour Bertrand Traoré. On en a discuté avec Sylvinho et Juninho ». Malgré tout, Everton refuse de lâcher l’affaire.

En effet, selon Football Insider, les Toffees veulent absolument renforcer leur attaque avec le joueur de 23 ans. Afin de mettre tout le monde d’accord, la formation de Premier League s’apprête à faire une offre de 28 millions d’euros. Convaincu par les performances de Traoré, auteur de sept buts en Ligue 1 la saison dernière, le directeur sportif Marcel Brands est donc prêt à poser une partie de son budget mercato sur le Gone, encore sous contrat jusqu’en 2022. Si les négociations seront difficiles avec JMA, le président lyonnais pourrait bien finir par ré-ouvrir la porte, surtout si le joueur a envie de partir et si l’offre venait à être irrefusable..

 


 

Morel intéresse aussi Dijon

Maxifoot.fr

En fin de contrat et par conséquent libre au 30 juin, le défenseur franco-malgache Jérémy Morel (35 ans, 12 matchs en L1 cette saison) va quitter l'Olympique Lyonnais cet été. Peu utilisé au cours du dernier exercice, l'ancien Marseillais ne sera donc pas conservé et se cherche un nouveau challenge. De retour en Ligue 1, le Stade Brestois avait manifesté son intérêt en début de mois, mais il n'est pas le seul courtisan du polyvalent arrière.

D'après le journal L'Equipe, Morel plait aussi à Dijon, décidé à se renforcer après une dernière saison compliquée durant laquelle le maintien dans l'élite a été assuré lors des barrages. Deux opportunités intéressantes pour le joueur, qui dispute actuellement la CAN avec Madagascar.

 


 

Marcelo : "Oui, je vais rester à Lyon"

Goal.com

Alors qu'un départ du Brésilien semblait dans les plans des dirigeants lyonnais cet été, le défenseur central, lui, ne l'entend pas de cette oreille.

Arrivé à l'Olympique Lyonnais durant l'été 2017 avec le statut de défenseur confirmé, Marcelo, l'ancien défenseur central de Besiktas, a connu des fortunes diverses durant ses deux premières saisons en Ligue 1. Durant son premier exercice dans l'élite, le Brésilien s'est démarqué par sa solidité dans l'axe de la défense lyonnaise, étant gage de sûreté pour les partenaires d'Anthony Lopes. Avant de baisser le pied au moment de la confirmation.

En effet, si l'OL n'a pas été au mieux collectivement, Marcelo n'a pas vraiment été exempt de tout reproche lors de l'exercice tout juste écoulé, moins performant. D'ailleurs, le principal intéressé en a conscience, lui qui s'était montré très objectif sur le sujet. "Mes performances n'ont pas été bonnes sur certains des derniers matchs, ça fait partie de la vie d'un athlète. Je ne suis pas qu'un footballeur, je suis aussi un homme. Certaines choses de ma vie ont pu affecter mon jeu, je n'ai rien de plus à dire", avait ainsi confié celui qui est considéré comme un cadre de l'effectif lyonnais.

Un cadre, qui pourrait toutefois être poussé vers la sortie, selon les dernières rumeurs. Afin de faciliter l'arrivée d'un nouveau défenseur axial, tel que Laurent Koscielny par exemple, force est de constater que les dirigeants lyonnais verraient visiblement d'un bon oeil un départ de Marcelo dans les prochaines semaines, lui qui, à 32 ans, a souvent été la cible des moqueries et des critiques des supporters du club.

 


 

Aulas lâche ses vérités sur les dossiers brûlants

Footmercato.net

L'Olympique Lyonnais s'agite en coulisses. Dans le sens des départs comme des arrivées, les Gones ont de nombreux dossiers chauds à gérer. Le président Jean-Michel Aulas a fait un large point là-dessus au micro de RMC.

L’Olympique Lyonnais est décidément la place forte de ce début de mercato. Après Ferland Mendy, vendu pour 48 M€ + 5 M€ de bonus au Real Madrid, les pensionnaires du Groupama Stadium pourraient encore réaliser une belle vente puisque Tanguy Ndombele se rapproche de Tottenham. Si la presse anglaise assurait qu’un accord avait été trouvé, Jean-Michel Aulas a expliqué au micro de RMC que cela n’était pas encore le cas. Le patron des Gones a aussi évoqué la première offre formulée par les Spurs pour le milieu international tricolore «  Si j’attends encore huit jours, ça va être 80 millions…Tottenham nous a fait une première proposition à 45 millions. Depuis, on a discuté. Il n’y a rien de fait, je peux vous l’assurer. On n’est pas pressé non plus. Tanguy a démontré ces qualités en équipe de France. C’est un de nos meilleurs joueurs. Combien vaut-il ? Je ne sais pas mais plus que 45 millions. »

Autre joueur sur le départ : Nabil Fekir. En fin de contrat dans un an, il bénéficie toujours d’un bon de sortie. Alors que son nom a été associé à l’AC Milan par France Football, ce que nous pouvons vous confirmer, le capitaine lyonnais a aussi été suivi par Arsenal et Tottenham, nous a-t-on fait savoir. Questionné à son sujet, JMA a confié : « Partir ? Pourquoi pas. C’est pour ça qu’on lui a donné bon de sortie. Il lui reste un an de contrat, donc ce n’est pas le même prix que s’il avait quatre ou cinq ans ». En revanche, le patron des Gones a fermé la porte pour Anthony Lopes, qu’il espère toujours faire prolonger, et Memphis Depay, qui n’a pas reçu d’offre d’après nos informations. « Pour moi, Memphis va être là. Juninho compte sur lui. Donc si je peux lui faire plaisir, on va faire de ce côté là ».


Aulas évoque la piste Dalbert


Après cette mise au point en bonne et due forme », Jean-Michel Aulas a été interrogé sur les prochaines recrues.Au milieu de terrain, le Lillois Thiago Mendes est très apprécié. Mais ce dossier n’est pas encore bouclé d’après le président lyonnais. "C’est effectivement une demande de Juninho et de Sylvinho. Il n’y a rien de fait parce que bon j’ai eu Gérard Lopez tout à l’heure. Nous n’avons pas pu nous mettre d’accord. Mais on discute, au même titre qu’un certain nombre d’autres joueurs". Dans l’entrejeu, le nom de Steven Nzonzi (AS Roma) est aussi évoqué par la presse italienne. Pour remplacer Ferland Mendy, l’OL explore plusieurs pistes dont celles menant à Youssouf Koné (Lille) et Filipe Luis (Atlético de Madrid, fin de contrat).

Hier soir, Sky Italia a indiqué que les Rhodaniens discutaient aussi avec l’ancien Niçois Dalbert. Un intérêt qui est bien réel comme l’a avoué Jean-Michel Aulas dans l’émission Team Duga. « On s’est renseignés. Le souci est que les règles liées au nombre de joueurs extra-communautaires n’ont pas variées, et on a maintenant trois joueurs avec Jean Lucas. Donc il faudra faire un choix pour le quatrième joueur. Mais c’est vrai qu’il intéresse Sylvinho. Donc Dalbert fait partie des joueurs qui nous intéressent. Mais on ne pourra pas faire tous les Brésiliens ». Un casse-tête que devront résoudre Juninho et l’Olympique Lyonnais, lancés plus que jamais dans leur mercato d’été !

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

 

Last modified on jeudi, 27 juin 2019 19:17