Infos du Mercredi 10 Mai

OL-Ajax devrait se jouer à guichets fermés

RMC.fr

Le Parc OL devrait faire le plein pour la demi-finale retour de Ligue Europa entre Lyon et l’Ajax Amsterdam ce jeudi (21h05). A la veille de ce choc, il ne reste que quelques centaines de places à vendre.

Ce sera l’ambiance des grands soirs ce jeudi au Parc OL. Après avoir été giflé aux Pays-Bas (4-1), Lyon va tenter de renverser la situation face à l’Ajax Amsterdam en demi-finale retour de la Ligue Europa (21h05). Il faudra pour ça gagner 3-0. Ou signer une victoire fleuve pour espérer accéder à la finale qui aura lieu le 24 mai à Solna, en Suède. Dans leur quête d’exploit, les joueurs de Bruno Genesio vont pouvoir compter sur leur public.


30 000 drapeaux en tribunes


Ce mardi matin, il ne restait plus que 500 places à vendre et elles devraient trouver preneur. Le match devrait donc se jouer à guichets fermés, avec 52 000 personnes, dont 2800 fans néerlandais. Le public rhodanien est appelé à venir tôt afin de faire monter l’ambiance grâce notamment aux 30 000 drapeaux qui seront distribués en tribunes.

 


 

Genesio : «Il faut croire en nous»

Lequipe.fr

«Comment avez-vous entretenu l'espoir depuis le match aller (1-4) ?
Dès la fin du match aller, j'ai souhaité tenir ce discours, face à l'abattement et à la déception évidente. J'ai insisté sur le mental, sur le fait qu'on était seulement à la mi-temps, qu'il fallait croire que l'exploit était possible. On a véhiculé ça depuis le match aller avec des discours, mais aussi des images. Mais on a beaucoup parlé, et il faudra maintenant montrer sur le terrain de quoi on est capables.

Quelles sont les grandes lignes à respecter ?
La première des choses est de croire en nous, en l'exploit, parce qu'on est chez nous, et qu'on est capables de marquer beaucoup de buts au Parc OL.

Que change le retour d'Alexandre Lacazette ?
Cela change beaucoup de choses. C'est notre buteur, notre leader d'attaque. Mais il ne fera pas tout tout seul, comme il l'a très bien dit. On aura besoin d'un groupe pour se qualifier. Les supporters auront un rôle très important. On a vu que les ambiances au Parc OL pouvaient nous survolter. Les joueurs sont prêts, mais on aura besoin de nos supporters pour nous pousser dans les moments forts et nous aider dans les moments plus faibles.


«On est peut-être l'équipe qui a le plus embêté la Juve...»


Le plus difficile est-il de marquer trois buts ou de ne pas en prendre ?
Bonne question... Le plus difficile sera d'être solides défensivement. Mais notre faculté à bien récupérer le ballon dans des zones importantes nous permettra d'être dangereux offensivement. La priorité reste l'équilibre de l'équipe, dans un système classique, qu'on connaît. Ce que j'attends, c'est une performance athlétique énorme pour faire les courses dont dépend l'exploit. L'animation offensive suivra.

Dans quel état d'esprit êtes-vous, sur un plan personnel, avant un match qui peut changer la perception de votre saison ?
Je n'ai pas d'état d'âme par rapport à ça. Je ne prends pas ce match comme un challenge personnel. C'est tout le club qui va tenter un exploit. Ce qui m'intéresse, c'est ça, cette opportunité, peut-être, unique de participer à une finale. C'est cela qui m'anime, pas un challenge personnel pour sauver ma saison, ou quoi que ce soit.

Qu'avez-vous pensé des images de célébration de l'Ajax, après le match aller ?
Ce n'est pas mon problème. Je ne regarde pas ce que fait l'adversaire après un match. Ce qui m'importe, c'est notre équipe, ce qu'on va faire. On a posé beaucoup de problème à la Roma, à Besiktas, et au finaliste de la Ligue des champions. On est peut-être l'équipe qui a le plus embêté la Juve...»

 


 

Le club présente son nouveau maillot domicile

Football365.fr

L’Olympique Lyonnais a présenté, ce mercredi matin, son nouveau maillot domicile pour la saison prochaine. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la tunique n’est pas révolutionnaire. Sobre, épuré, ce nouveau maillot – blanc, avec les fameuses bandes bleue et rouge – est dans la tradition du club. Plusieurs joueurs, dont Alexandre Lacazette, Corentin Tolisso, et Sergi Darder, qui s’est mué en « mannequin », ont présenté la tunique sur les réseaux sociaux. On attend désormais les autres maillots lyonnais pour la saison prochaine.

 

 


 

"Je ne veux pas rester à Lyon si les ambitions sont à la baisse" assure Gonalons

RMC.fr

Maxime Gonalons n'a toujours pas prolongé son contrat, qui prend fin en 2018. Il devrait rencontrer ses dirigeants dans les semaines à venir, pour régler sa situation.

Maxime Gonalons se retrouve à la croisée des chemins. En fin de bail à Lyon en 2018, il n'a toujours pas signé de prolongation de contrat. Mais il a confié au Progrès qu'il devrait bientôt rencontrer ses dirigeants pour évoquer le sujet, mais aussi les ambitions du club. "Il y aura des discussions. On se mettra autour d’une table comme on l’a toujours fait. Ce seront des négociations importantes" a-t-il assuré.


"J’ai besoin d’avoir des ambitions"


En effet à 28 ans, le capitaine des Gones pourrait être tenté d'aller voir ailleurs, si les ambitions de son club formateur ne sont en adéquation avec les siennes. "Je ne veux pas rester à Lyon si les ambitions sont à la baisse. Et on trouvera la meilleure solution. J’ai besoin d’avoir des ambitions en face de moi" peut-on lire dans les colonnes du Progrès.


Son avenir n'est pas lié à celui de Genesio


Néanmoins, il avoue "être bien à Lyon" et qu'un départ ne serait pas obligatoirement une bonne chose. "On croit parfois que l’herbe est plus verte ailleurs. Il peut se passer beaucoup de choses. Alors j’ai besoin d’avoir des réponses à mes questions". Il n'a par ailleurs pas lié son avenir à celui de Bruno Genesio. Les prochaines semaines s'annoncent décisive pour l'avenir de l'Olympique Lyonnais.

 


 

Riolo a trouvé le défenseur parfait pour l'OL ou Bordeaux

Foot01.com

En fin de contrat avec l’OGC Nice à l’issue de la saison, Paul Baysse ne sera pas prolongé par le club azuréen, comme il l’a confirmé après la défaite au Stade Vélodrome face à l’Olympique de Marseille dimanche (2-1). Capitaine du GYM, le défenseur central de 29 ans se retrouve donc libre de tout contrat et pourrait avoir de belles propositions en Ligue 1 après un exercice durant lequel l’ancien Stéphanois a su tirer son épingle du jeu malgré quelques blessures musculaires.

Pour Daniel Riolo, journaliste pour RMC, des clubs comme l’Olympique Lyonnais ou les Girondins de Bordeaux, en manque de références défensives, devraient se jeter sur l’ancien pilier de Brest. « Quelqu'un a compris pourquoi Baysse n'est pas gardé par Nice ? Il ne veut pas partir, il est déçu qu'on ne lui propose pas de prolonger. C'est bizarre... Il n'est pourtant pas vieux, il est capitaine. Du coup, il va faire quoi ? Il irait ailleurs en Ligue 1 ? Si je suis Bordeaux, je me jette dessus, sans hésiter. Marseille ? J'espère qu'ils iront prendre du lourd... Lyon ? Mais même toi, Gilbert (ndlr : Bribois, présentateur de l’After sur RMC), tu as ta place en défense ! Sainté, il y a déjà joué... Cela ne s'est pas bien passé. Qu'il aille à Bordeaux, ce sera bien pour lui. Sans taper sur les autres, vu ce que Bordeaux a derrière... » a expliqué le chroniqueur dans l'After Foot. Justement, les Girondins de Bordeaux seraient dans la liste des clubs intéressés par un éventuel transfert de Paul Baysse cet été selon les dernières informations…

 


 

Lacazette ne veut pas jouer les héros tout seul

Butfootballclub.fr

Remis de sa blessure, Alexandre Lacazette ferait bien de s’inspirer de Sonny Anderson pour qualifier l’OL contre l’Ajax Amsterdam demain soir. Mais l’attaquant de 25 ans sait aussi qu’il aura besoin de tous ses partenaires.

C’était en novembre 2001. À l’époque, l’OL affrontait le Club Bruges en seizièmes de finale de la Coupe UEFA. Et après s’être inclinés 4-1 au match aller, les hommes de Jacques Santini avaient inversé la tendance à Gerland (3-0) grâce à un triplé de Sonny Anderson.


« Je ne me vois pas dans le rôle du sauveur »


Ce souvenir, le président lyonnais Jean-Michel Aulas l’a plusieurs fois convoqué ces derniers jours, à l’approche de la demi-finale retour de Ligue Europa contre l’Ajax Amsterdam. Les coéquipiers d’Alexandre Lacazette, battus 4-1 à l’aller, auront en effet besoin d’un exploit semblable.

Et si le meilleur buteur de l’OL endossait le costume de Sonnygoal ? Interrogé à ce sujet par OLTV, Lacazette l’a jouée modeste. Ses propos sont rapportés par le site Olympique-et-Lyonnais : « Si j’ai la chance de réaliser le même exploit que Sonny, c’est avec plaisir que je le ferais… Mais je ne me vois pas dans le rôle du sauveur. Je fais partie d’un groupe et j’ai envie d’aider mes partenaires en marquant ou en les faisant marquer. On peut le faire et on va tout faire pour y parvenir. »

Peu importe l’identité des scoreurs, l’important pour l’OL est de marquer des buts. Beaucoup de buts.

Last modified on mercredi, 10 mai 2017 18:54