L'actu du Vendredi 9 Août

L'actu du Vendredi 9 Août

Voir aussi... Monaco - OL : L'Avant Match

Marçal absent à Monaco, Solet, Gouiri et Caqueret non retenus

Lequipe.fr

Le nouvel entraîneur de l'OL, Sylvinho, disposera d'un groupe presque au complet pour le premier match de Ligue 1 à Monaco, vendredi (20h45).

Lyon se rendra à Monaco, vendredi (20h45) pour l'ouverture du Championnat, avec un groupe quasiment au complet. Seul Fernando Marçal sera absent. Le Brésilien est blessé tandis que Youssouf Koné, malgré une reprise tardive de l'entraînement, a été retenu.

Le groupe lyonnais

Lopes, Tatarusanu - Rafael, Koné, Denayer, Marcelo, Andersen, Tete, Dubois - Aouar, Diop, Lucas, Mendes, Tousart - Terrier, Depay, Traoré, Dembélé, Cornet

 

▶️ Voir l'Avant Match complet (Compos probables, groupe, suivre le match)


 

Memphis : "Le changement était nécessaire, j'ai une impression de fraîcheur"

RMC.fr

Le Lyonnais Memphis Depay a apprécié l’arrivée de Juninho, direction sportif, et de Sylvinho, nouvel entraîneur de l’OL. C’est en tout cas ce qu’il a affirmé auprès de L’Equipe, alors même que la nouvelle saison de Ligue 1 s’ouvre ce vendredi (20h45), avec le déplacement de Lyon sur la pelouse de Monaco.

Memphis Depay semble plus motivé que jamais. Alors que la saison 2019-2020 s’apprête à officiellement ouvrir ses portes ce vendredi soir avec un alléchant Monaco – Olympique Lyonnais à 20h45, l’international néerlandais sera bel et bien présent. A l’intersaison, l’OL a connu un réel bouleversement en interne, avec l’arrivée de la doublette brésilienne composée de Sylvinho, qui prend place sur le banc, et de Juninho, le nouveau directeur sportif du club présidé par Jean-Michel Aulas.

Un changement que semble avoir réellement apprécié l’attaquant de 25 ans, comme il l’a confié dans un entretien accordé à L’Equipe: "Bien sûr, les résultats ont été quelconques en préparation, mais je ne m’en fais pas, je trouve que l’état d’esprit est très bon. C’est un changement, et ce qu’il y a de plus important. Ces deux dernières saisons, on faisait surtout des différences individuelles, il y avait toujours un joueur pour nous sauver. Mais si vous formez une vraie équipe, avec des règles, du respect, de la confiance, vous pouvez tout espérer. Le changement était nécessaire, j’ai une impression de fraîcheur, et c’était ce qu’il nous fallait."


Les relations entre Depay et Genesio étaient tendues


En parlant de changement nécessaire, le natif de Moordrecht pensait certainement à Bruno Genesio, parti de son poste d’entraîneur à l’issue de la saison 2018-2019, après avoir essuyé de nombreuses critiques. Depuis l’arrivée du joueur en janvier 2017, les relations entre les deux hommes n’ont pas toujours été au beau fixe. L’an passé, l’ancien pensionnaire de Manchester United a connu un réel passage à vide, consécutif, selon certains, à son mauvais positionnement sur le terrain.

En effet, le technicien rhodanien persistait à vouloir le laisser sur le côté gauche, alors que Memphis Depay cartonnait en sélection en jouant à la pointe de l’attaque: "Je peux tenir des rôles différents, mais j’ai l’impression que le coach (Sylvinho) sait dans lequel je m’exprime le mieux et suis le plus utile à l’équipe. C’est comme en sélection, la façon qu’a Ronald Koeman de communiquer avec moi et de me faire confiance est ce qui me fait sentir fort. Ici, maintenant, c’est pareil."


Depay a été sur les tablettes de l'AC Milan


A l’époque, le Néerlandais était même régulièrement relégué sur le banc et Le Progrès écrivait alors: "La fracture entre Bruno Genesio et Memphis Depay semble réelle. Et le second a offert contre Rennes (ndlr: en demi-finales de la Coupe de France) une entrée en jeu ayant officialisé le divorce. Memphis n’a que faire de l’avenir de Bruno Genesio. Le Néerlandais, qui a un contact assez sérieux avec Liverpool, a véritablement une implication qui laisse à désirer." Finalement, c’est bien le joueur qui est resté, malgré l’intérêt également de l’AC Milan, et non l’entraîneur.

Cette saison, Depay va côtoyer un ancien joueur qui l’a inspiré, notamment pour ses coups francs: "Je pense que sa venue (Juninho) est très importante pour le club, c’est un choix intelligent, parce qu’il peut avoir beaucoup d’impact sur les jeunes. Quand il parle, j’écoute. Je crois beaucoup à sa vision, et à celle du coach. Quand j’ai signé à Lyon, j’ai pensé qu’il y avait quelque chose de beau à faire avec ce club. Mais, parfois, entre-temps, j’ai aussi pensé qu’il fallait que quelque chose change, pour montrer notre ambition, et ne pas seulement en parler. Il faut faire plus que se qualifier seulement pour la Ligue des champions. C’est ce qu’on doit réussir, maintenant. On peut revenir à l’époque où ce club remportait des trophées. C’est un club qui le mérite."

 


 

Son salaire ferait des jaloux, Suso ne viendra pas

Foot01.com

Cela commence à ressembler à un petit feuilleton. A la recherche d’un joueur supplémentaire pour conclure le mercato en beauté, l’Olympique Lyonnais s’intéresse bel et bien à Suso, l’ailier droit ultra-technique du Milan AC. Le club rhodanien apprécie son profil et a longtemps envisagé de passer à l’offensive, notamment en cas de départ de Maxwel Cornet ou de Bertrand Traoré. Mais à en croire les informations de Bilel Ghazi, il semble de plus en plus improbable de voir le virtuose espagnol débarquer dans la capitale des Gaules d’ici au 2 septembre prochain, date de clôture du mercato français.

Et pour le journaliste de L’Equipe, ce n’est pas l’indemnité potentielle de transfert, estimée à environ 35 ME, qui est gênante. « C’est plus le salaire qui pose un problème : 4M€ net. Soit plus que le plus gros salaire en brut de l’effectif » a indiqué le spécialiste du mercato pour le quotidien national. A la lecture de ces chiffres effectivement, on imagine mal comment Suso pourrait débarquer à Lyon, Jean-Michel Aulas n’étant vraiment pas du genre à chambouler sa grille salariale et à provoquer de tels écarts entre les joueurs. Pour rappel actuellement, c’est Memphis Depay qui est le joueur le mieux payé de l’effectif lyonnais.

 


 

Lyon et Marseille sur Christian Kouamé (Genoa) ?

Football365.fr

Selon les informations de TMW, Lyon et Marseille pourraient être intéressés par le profil de l’attaquant ivoirien du Genoa, Christian Kouamé.

Lié jusqu’en juin 2023 avec le Genoa, l’attaquant ivoirien Christian Kouamé (21 ans) aurait la cote sur le marché des transferts. Dans le viseur de Bologne et de Sassuolo, le natif d’Abidjan aurait aussi des touches à l’étranger. Selon les informations de nos confrères de TMW, Marseille et Lyon pourraient être intéressés par le profil de l’ancien joueur de l’AS Citadella, même s’il devrait davantage s’agir d’une piste pour l’avenir compte tenu des effectifs des deux équipes. Auteur de quatre buts et six assists la saison passée en Serie A, le numéro 11 des Rossoblu figurerait également sur les tablettes du Borussia Dortmund de Lucien Favre.

 


 

Le plus gros transfert de Lyon au mercato ? Ce nom va vous surprendre

Footradio.com

Thiago Mendes ? Jean Lucas ? Joachim Andersen ? Ciprian Tatarusanu ? L’Olympique Lyonnais s’est largement renforcé durant ce mercato estival et ce n’est probablement fini. En effet, Jean-Michel Aulas a reconnu qu’il pourrait encore signer un ou deux chèques afin d’apporter du sang neuf au sein de l’effectif de Sylvinho. Evoquant ce marché des transferts 2019 pour Lyon, Ludovic Obraniak estime que la signature la plus importante ne sera pas sur la pelouse, mais dans les tribunes.

Et effet, l’ancien joueur fait de Juninho la plus grosse prise de l’Olympique Lyonnais lors de ce mercato. « Pour moi jusqu’à preuve du contraire, le plus gros transfert lyonnais c’est pour le moment Juninho. Mais il n’est pas sur le terrain. Est-ce que la mayonnaise va prendre tout de suite ? Est-ce que Memphis va prendre les choses en main ? Est-ce que Denayer et Anderson ça va coller ? Est-ce que Koné va réussir à combler les apports offensifs de Mendy ? Est-ce que Aouar va prendre plus d’ampleur ? Il y a tout un questionnement à se faire. Si on veut qu’à un moment donné Lyon passe un cap il faut des joueurs d’une autre stature. Moi j’attends de voir mais j’ai peur. Il va falloir que les supporters lyonnais soient peut-être un petit peu patients parce que c’est le démarrage d’un nouveau cycle. Fekir, Ndombele et Mendy n’ont pas vraiment été remplacés », a confié, sur RMC, Ludovic Obraniak.

 


 

Tous aux trousses de Reine-Adelaïde

Foot-sur7.fr

L’ OL, l’AS Monaco, le LOSC et l’OGC Nice vont livrer bataille, si possible, jusqu’à la fermeture du mercato d’été pour un jeune joueur qui leur fait tourner la tête. Intérêt déclaré de l’Olympique Lyonnais et des Monégasques, l'Espoir de 21 ans plait également à Lille OSC et au Gym qui sont venus aux nouvelles pour ce dernier.

À l’étranger, l’international Français U21 est courtisé par le FC Porto de Sergio Conceiçao, ancien coach du FC Nantes. Cependant, le club du Rocher aurait pris une avance dans le dossier de la pépite très convoitée.

Selon les informations de Nice-Matin, « une rencontre a eu lieu ces derniers jours en Principauté entre le représentant du joueur et Oleg Petrov, le vice-président de l'AS Monaco ».

Et cette réunion aurait abouti à un accord avec Angers SCO pour le transfert de Jeff Reine-Adélaïde. Vous l’avez bien compris, c’est bel et bien ce dernier qui agite l’ OL, le LOSC, l’OGC Nice et évidemment le club Princier en Ligue 1. Le journal régional précise toutefois que Monaco doit maintenant « s'entendre avec le joueur » formé au RC Lens et à Arsenal.

Sous contrat avec le SCO jusqu'en juin 2022, Jeff Reine-Adélaïde vaut 11 M€ sur le marché selon Transfermarkt.

 


 

Signature de l'internationale anglaise Alex Greenwood

OL.fr

L’Olympique Lyonnais est heureux d’annoncer l’arrivée de l'Internationale anglaise Alex Greenwood, 41 sélections, au poste de latérale gauche.

L’Olympique Lyonnais est heureux d’annoncer l’arrivée de l'Internationale anglaise Alex Greenwood, 41 sélections, au poste de latérale gauche. En provenance de Manchester United, la capitaine des Red Devils s’est engagée jusqu’au 30 juin 2020. Le montant du transfert s’élève à 40 000 € auquel pourront s’ajouter des incentives pour un montant maximum de 20 000 €.

Formée à Everton, Alex Greenwood a ensuite évoluée à Notts County, avant de rejoindre le Liverpool FC puis Manchester United.

Demi-finaliste de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, en France avec la sélection britannique, Alex Greenwood va donc retrouver trois de ses coéquipières des Three Lionnesses au sein de l’Olympique Lyonnais : la latérale droite Lucy Bronze, la milieu Izzy Christiansen et l'attaquante Nikita Parris, arrivée à l’intersaison.

 


 

Bertrand Traoré évoque son mercato

Footmercato.net

Régulièrement annoncé sur le départ, l’avenir de Bertrand Traoré (23 ans) à l’Olympique Lyonnais a pris une autre tournure depuis l’arrivée de Sylvinho sur le banc. Interrogé sur les possibilités pendant ce mercato estival, l’attaquant a fait savoir qu’il ne comptait pas quitter le club rhodanien pour l’instant.

« Non, je suis là et bien là. J’ai fait la préparation avec l’OL, je m’entraîne, et si Dieu veut, je vais jouer contre Monaco (ce vendredi, 20h45). Il y a deux ans quand je suis venu ici, je cherchais la stabilité, car j’avais beaucoup bougé au début de ma carrière même si je suis encore jeune, explique le Burkinabé dans les colonnes du Progrès. Je changeais pratiquement de club chaque année, je partais en prêt un an, je revenais. Ici, on me fait confiance et on joue les premiers rôles. Je suis à 100% à l’OL, je vais rester, et tout faire pour progresser avec ce groupe. »

 

Voir aussi... Monaco - OL : L'Avant Match

 

Last modified on vendredi, 09 août 2019 13:08