L'actu du Dimanche 11 Août

Voir aussi... Monaco 0-3 OL : L'After  // L'actu du Samedi 10 Août

Une offre de Lyon, Reine-Adelaïde n'attend que ça

Foot01.com

Samedi soir, Angers s’est imposé sur sa pelouse face aux Girondins de Bordeaux. Et encore une fois, c’est Jeff Reine-Adelaïde qui a été le grand bonhomme du SCO sur cette rencontre. Excellent l’an passé, l’international espoirs français ne devrait pas faire de vieux os à Angers puisque Lyon et surtout l’AS Monaco sont très intéressés. En début de semaine, un accord de principe entre l’écurie de Stéphane Moulin et le club de la Principauté était d’ailleurs évoqué, à hauteur de 20 ME.

Lyon va-t-il contre-attaquer, pour tenter de rafler la mise et de s’offrir Jeff Reine-Adelaïde ? Le joueur n’attend que ça, selon les informations obtenues par Antoine Raguin, journaliste à Ouest-France. « Aux dernières nouvelles, l’OL ne s’était pas aligné sur l’offre de Monaco. Pourtant, le joueur aimerait beaucoup… » a indiqué le journaliste, avant de confirmer que l’offre monégasque tutoyait les 20 ME. Reste maintenant à voir si une surenchère lyonnaise est possible, ce qui ferait visiblement le bonheur d’un Jeff Reine-Adelaïde qui s’imagine davantage dans la capitale des Gaules que sur le Rocher.

 


 

Un concurrent déboule pour Suso

Maxifoot.fr

Intéressé par le milieu offensif du Milan AC, Suso (25 ans), l’Olympique Lyonnais se tâte encore et hésite à passer à l’action dans ce dossier. Et les Gones pourraient finir par regretter leur attentisme… La Gazzetta dello Sport indique en effet que la Fiorentina a entamé de sérieuses discussions avec les Rossoneri au sujet de l’Espagnol et qu’il s’agit d’une piste très concrète, contrairement à Lyon et à l’AS Rome qui n’ont pas appuyé sur l’accélérateur.

Autrement dit, l’OL va devoir se réveiller très rapidement s’il ne veut pas se retrouver irrémédiablement devancé dans ce dossier. Pour rappel, le club lombard demande environ 30 millions d’euros pour se séparer de Suso.

 


 

Pierre Ménès tue le débat sur l'expulsion qui a aidé Lyon

Foot01.com

Même si l'Olympique Lyonnais menait déjà au score, et avait clairement pris le dessus sur Monaco, vendredi soir en ouverture du championnat, l'expulsion de Cesc Fabregas suite à une faute sur Léo Dubois et après l'utilisation de la VAR a fait couler de l'encre et provoqué des milliers de réactions sur les réseaux sociaux. A chaque fois que l'OL bénéficie d'une décision arbitrale favorable, les critiques tombent, mais pour Pierre Ménès le carton rouge infligé au joueur espagnol de Monaco ne mérite aucune discussion. Et le consultant de Canal+ de justifier son approbation de la décision arbitrale.

« Alors évidemment, l’expulsion de Fabregas a été déterminante dans le scénario de ce match. Un carton rouge que j’ai d’abord trouvé grotesque. Et puis, après avoir revu dix fois les images, même si c’est involontaire et en fin de course, le milieu espagnol peut gravement blesser Dubois. Donc, voilà le genre de cas où c’est à la libre appréciation de l’arbitre », fait remarquer, sur son blog, Pierre Ménès, qui estime donc qu'il est inutile de s'en prendre à Ruddy Buquet, qui en son âme et conscience a estimé que Fabregas méritait de se faire expulser pour son geste. Fin du débat....jusqu'au prochain.

 


 

Genesio perd le choc, le titre s'éloigne

RMC.fr

Arrivé fin juillet à la tête du club chinois du Beijing Guoan, Bruno Genesio a perdu ce dimanche le choc contre le leader du Guangzhou Evergrande (1-3). Deuxième et désormais relégué à sept longueurs du vainqueur du jour, l’ancien entraîneur de l’OL est distancé dans la course au titre.

L’Olympique Lyonnais de Sylvinho a réussi son entrée en lice en Ligue 1 ce vendredi contre Monaco (3-0). A l’autre bout du monde, Bruno Genesio tente de remporter le titre en Chinese Super League avec sa nouvelle équipe du Beijing Guoan. Mais ce dimanche, l’ancien entraîneur de l’OL a peut-être définitivement perdu tout espoir d’être sacré. Battu par le Guangzhou Evergrande de Fabio Cannavaro (3-1), Bruno Genesio et les siens, deuxièmes, se retrouvent désormais distancés en tête du championnat avec sept longueurs de retard sur le leader à huit journées de la fin de la saison.

Des buts de l’ancien Barcelonais Pauilnho et du Brésilien Elkeson ont permis aux visiteurs de l’emporter à Pékin. Pire, le Shanghai SIPG d’Oscar et Hulk talonne à présent la formation dirigée par l’ancien patron des Gones.

 


 

Vidéo : les anciens Gones Ndombele et Morel déjà buteurs

Twitter

 

 

 

Voir aussi... Monaco 0-3 OL : L'After  // L'actu du Samedi 10 Août

 

Last modified on dimanche, 11 août 2019 19:15