L'actu du Samedi 17 Août

Voir aussi... OL 6-0 Angers : L'After

Ce qui a changé pour Denayer

Maxifoot.fr

Très sérieux, l'Olympique Lyonnais a balayé Angers (6-0), vendredi, lors de la 2e journée de Ligue 1. Fier de ce résultat, le défenseur central Jason Denayer (24 ans, 2 matchs en L1 cette saison) a expliqué la belle forme des Gones depuis le début de la saison.

"Notre état d’esprit a changé par rapport à la saison dernière. Nous avons défendu à onze et cela augmente nos chances de ne pas prendre de buts. Tout le groupe est solidaire et il faut continuer à évoluer en équipe", a admis le Belge devant les journalistes.

 


 

Dembélé encense Sylvinho, "venu avec une mentalité et une rigueur"

RMC.fr

Indispensable attaquant de l’OL en ce début de saison, Moussa Dembélé, buteur contre Angers (6-0) vendredi, en ouverture de la 2e journée de Ligue 1, a dit tout le bien qu’il pensait de son nouvel entraîneur. Sylvinho est déjà adopté.
 
L’OL a écrasé Angers (6-0), broyé les quelques certitudes de Stéphane Moulin. Les joueurs de Sylvinho ont fêté comme il se doit le grand retour de Juninho avec un triomphe absolu dans le jeu et l’état d’esprit. Les déclenchements de pressing incessants sur le porteur du ballon à la perte de balle portent la marque du nouvel entraîneur. Décrié suite aux prestations médiocres de son équipe en pré-saison, le Brésilien a transformé ses joueurs.


"Garder un bloc compact"


"Le coach est venu avec une mentalité et une rigueur qu’on doit avoir sur le terrain, a confirmé Moussa Dembélé, qui est allé porter le score à 5-0 peu après l’heure de jeu (65e). On doit faire en sorte de récupérer la possession le plus vite possible à la perte de balle ou se replacer. C’est ce qu’on essaye de faire, de garder un bloc compact surtout." Retrouvez la déclaration complète de l’attaquant lyonnais dans notre vidéo ci-dessus.

 


 

À Angers, on pense que Lyon peut titiller le PSG !

Butfootballclub.fr

Après la très belle prestation réalisée par l’OL hier soir face à Angers (6-0), Stéphane Moulin et son président ont été impressionné par les Lyonnais version Sylvinho.

Alors que le SCO d’Angers avait parfaitement lancé sa saison le week-end dernier en dominant Bordeaux (3-1), les hommes de Stéphane Moulin n’ont rien pu faire hier soir face à l’OL. Après la rencontre, le président du SCO Saïd Chabane est revenu sur la performance XXL de l’OL au micro de « Canal+ ».

« Ce qui est certain, c’est que face à nous aujourd’hui (vendredi, ndlr), il y avait de la qualité et quand il y a de la qualité, ça ne pardonne pas. On n’a pas été dans notre match. Il y a eu sept occasions, six buts : bravo l’OL, a lâché le président angevin avant de poursuivre sur la suite du championnat pour le club rhodanien. Je leur souhaite un bon championnat d’Europe (Ligue des Champions, ndlr). Déjà parce qu’ils représentent tous les clubs français et je pense aussi que cette année, il y a un rival sérieux pour le haut du championnat. »

Ainsi, à l’image de son entraîneur Stéphane Moulin, le président angevin imagine l’OL capable de rivaliser avec le PSG.

 


 

Pierre Ménès adore déjà ce Lyon sauce Sylvinho !

Foot01.com

Pour son premier match de la saison, et à l'occasion du retour de Juninho, l'Olympique Lyonnais a frappé fort vendredi soir au Groupama Stadium, l'OL infligeant non seulement un terrible 6-0 à Angers, mais en plus en montrant de très belles choses. S'il y a quinze jours, après les matches de préparation, des doutes étaient nés sur le niveau de cette formation lyonnaise, tout est déjà oublié après seulement deux matches de Ligue 1. Pierre Ménès, qui a regardé le match OL-SCO, ne cache pas qu'il a apprécié le spectacle offert par Houssem Aouar et ses coéquipiers.

Et le consultant de Canal+ de résumer le fond de sa pensée sur cet Olympique Lyonnais version Sylvinho-Juninho. « Impressionnant OL avec une tactique très spéciale : milieux très hauts latéraux super défensifs mais une efficacité offensive remarquable et surtout une intensité sans relâche. Plus qu’intéressant », a commenté Pierre Ménès, qui avait confié avant la rencontre qu'il était très impatient de voir ce Lyon-Angers, une semaine après la brillante victoire de l'OL à Monaco. Le consultant a désormais des réponses et à priori elles lui conviennent. Mais il faudrait être difficile pour ne pas se réjouir d'un tel spectacle footballistique.

 


 

Lyon champion de France, Aouar à l'Euro ! Il se lance

Foot01.com

Six points sur six, +9 sur le différence de buts, zéro but encaissé, le début de saison de l'Olympique Lyonnais se déroule comme dans un rêve. Et même si le Championnat ne fait que commencer, cela commence à sérieusement s'enflammer autour de l'OL version Sylvinho-Juninho. Au point même que certains consultants pensent que le club de Jean-Michel Aulas est en mesure de venir contrarier le Paris Saint-Germain en Ligue 1, ce qui semblait totalement impossible il y a encore deux semaines. Sur RMC, Jonatan MacHardy estime que Lyon ne peut pas réellement cacher ses ambitions compte tenu de ses prestations.

Et le consultant de se lancer. « Lyon est un rouleau compresseur avec un Juninho superstar. Même si ce n’est pas lui l’entraîneur, et si les joueurs ont fait un grand match, tu as l’impression que le retour de Juninho à l’Olympique Lyonnais a transfiguré le club. C’était comme tout s’était remis dans l’ordre, Juninho incarne un projet ambitieux et conquérant et l’OL doit jouer le titre jusqu’au bout (...) Houssem Aouar a encore été magnifique, cela peut être sa saison avec Lyon et il peut même intégrer l’équipe de France pour l’Euro de manière durable », a confié un Jonatan MacHardy véritablement enthousiasmé par ce qu'il a vu vendredi soir au Groupama Stadium.

 


 

« Lucas Tousarinho » enchante ce consultant

Footradio.com

Critiqué par Juninho avant le début de cette saison, Lucas Tousart est en train de lui répondre sur le terrain.

En ce début de championnat, l’Olympique Lyonnais brille de mille feux. Vainqueur à Monaco en ouverture de la L1 (3-0), le club rhodanien a fait encore plus fort vendredi contre Angers (6-0). Durant cette rencontre, le milieu des Gones a parfaitement fonctionné. Avec notamment Aouar, auteur d’un but et de deux passes décisives, et de Thiago Mendes, à l’origine de l’ouverture du score lyonnaise. Mais Lucas Tousart, le troisième compère du 4-3-3 de Sylvinho, a lui aussi marqué les esprits. Après avoir trouvé le chemin des filets face à l’ASM, l’international espoirs a tout simplement été le chef d’orchestre de l’OL face au SCO avec 124 ballons touchés, soit le meilleur total de ce match. Une statistique ajoutée à ses récupérations et ses relances qui font de Tousart un joueur new-look. Ce que Kévin Diaz ne contredit pas.


Tousart, le symbole de ce nouvel OL


« Lucas Tousarinho est en train de faire des choses incroyables. C’est le joueur qui pourrait symboliser la transformation des joueurs dans cette équipe. C’était déjà un beau joueur avant. Mais cette saison, il a changé. Techniquement, sur un appui, le contrôle vers l’avant et la passe en profondeur sur le but de Dembélé, c’est du grand art », a lancé, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui pense donc que Tousart devient un élément clé dans ce nouveau Lyon. Une belle revanche pour le joueur de 22 ans, qui avait pratiquement été placé aux oubliettes par Juninho en mai dernier.

 


 

Une seule déception à Lyon, Joachim Andersen

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais a frappé fort vendredi soir contre Angers, au point qu'en l'espace de deux fois 90 minutes le club de Jean-Michel Aulas fait désormais figure de vrai candidat sérieux au titre. Avec neufs buts marqués et zéro encaissé, l'attaque et la défense de Lyon sont impeccables. Mais pour Nicolas Puydebois, le seul petit souci concerne Joachim Andersen, le jeune défenseur danois acheté à prix d'or à la Sampdoria lors du mercato. Pour l'ancien gardien de but de l'OL, Andersen doit faire plus et mieux.

« Avec une marge de progression évidente, j’attends un peu plus de lui. Certes, en phase d’intégration, il m’a paru en manque de sérénité notamment balle au pied et un peu sur le reculoir défensivement. Surtout en première période. Avec plus d’automatisme dans sa relation avec Jason Denayer, il devrait, je l’espère, prendre plus d’assurance et se révéler comme le complément idéal de Denayer, tant recherché la saison dernière. Il a le potentiel pour faire beaucoup mieux », explique Nicolas Puydebois, qui sera attentif aux performances de Joachim Andersen sous le maillot de l'Olympique Lyonnais.

 


 

Un état d’esprit qui change tout

Footmercato.net

Vendredi soir, l'Olympique Lyonnais a corrigé Angers sur le score de 6 à 0. Après la rencontre, les Gones sont revenus sur leur superbe match. De quoi les pousser à rêver plus grand cette année ?

Un soir de fête. Ce vendredi, l’ambiance était au rendez-vous au Groupama Stadium. À l’occasion de la première de la saison à domicile face à Angers (2e journée de Ligue 1 Conforama), les supporters rhodaniens ont mis Juninho à l’honneur. Le Brésilien était célébré par des chants et un tifo magnifique à sa gloire dix ans après avoir fait ses adieux à l’Olympique Lyonnais à l’époque à Gerland. Le directeur sportif lyonnais n’aurait pas pu imaginer meilleur retour puisque l’équipe entraînée par Sylvinho a assuré le spectacle sur le terrain. Les Lyonnais se sont imposés 6 à 0 face à des Angevins impuissants. La fête ne pouvait pas être plus belle pour les Rhodaniens qui ont savouré cette soirée et la belle ambiance dans le stade à l’image de Léo Dubois. « C’est bien pour tout le monde, pour les supporters et pour nous mais aussi pour le retour de Juninho et pour le coach ». Sylvinho a aussi apprécié le moment, lui qui vivait sa première soirée au Groupama Stadium.


Un OL impliqué et appliqué


« L’hommage pour Juninho a été magnifique. C’est plus que mérité. Il a beaucoup donné à ce club ». Puis le technicien brésilien a confié au sujet de la rencontre : « je suis satisfait, le résultat est très bon face à une équipe bien rodée. Je suis très content de la prestation de mes joueurs pour cette première à domicile. Cette équipe est en construction. La mentalité et l’état d’esprit ont été très bons. On a embarqué les supporters avec nous ». Face au SCO, l’OL a été ultra efficace en inscrivant 6 buts. Avec les trois inscrits la semaine passée à Monaco, cela est un bon point pour une équipe qui pêchait parfois dans la finition et qui avait des difficultés face à un bloc bas. D’ailleurs, Opta a précisé que « Lyon a inscrit 9 buts lors de ses 2 premiers matches de Ligue 1 2019/20, son départ le plus prolifique dans un exercice dans l’élite (à égalité avec 2002/03) ». En plus de cela, Lyon a été discipliné et agressif à la perte du ballon.

Tout le monde a été concerné par le travail défensif, même des éléments comme Memphis Depay ou Bertrand Traoré, qui n’étaient pas forcément impliqués par le passé. Un état d’esprit qui fait la différence comme l’a avoué Anthony Lopes. « Quand on est sérieux et qu’on fait les efforts ensemble, on est capables de faire ce genre de performance. On s’est forgé un certain caractère. On montre qu’on est tous ensemble. Tout le monde attaque, tout le monde défend ». Même son de cloche du côté de Houssem Aouar. « Ce n’est pas forcément une seule chose qui fait la différence. Mais je pense qu’on a mis beaucoup d’intensité. On avait tendance à avoir des difficultés face à des blocs bas. On les a pressé directement à la perte du ballon. Donc je pense que ça a fait la différence. On a aussi été efficaces devant le but. On a mis pas mal d’intensité à la perte du ballon et ça a fait la différence. Il y a beaucoup de repli défensif et d’agressivité sans le ballon. On a récupéré plus le ballon et plus vite. On a été moins en danger ».


Les Gones prêts à concurrencer le PSG ?


Les principes de jeu dont parle souvent Sylvinho commencent donc à être assimilés à écouter Léo Dubois. « C’est un message qui est passé (par rapport à l’implication à la perte du ballon). On en a pris conscience. On sait aussi ce qui nous a fait défaut la saison passée. On n’a pas envie de réitérer ces performances. L’objectif est de mettre en place cela tout au long de la saison. À nous de continuer comme ça, car il reste beaucoup de matches. Si on continue comme ça, je pense qu’on pourra faire une très grande saison ». Ce qui est le sentiment de Stéphane Moulin. L’entraîneur du SCO a été impressionné et voit même Lyon titiller le Paris Saint-Germain. « J’avais déjà vu le match face à Monaco. Ils n’ont changé que trois joueurs dans leur équipe, mais ils ont surtout changé l’esprit. Ça, ça change tout. Quand vous avez du talent et que vous vous mettez à travailler pour le collectif, alors vous devenez une très belle équipe ».

Il poursuit : « ce soir, c’est ce qu’on a vu. J’ai rarement vu les Lyonnais en déséquilibre. Ça veut dire que tout le monde travaille. Les trois attaquants qui étaient là l’année dernière n’étaient pas impliqués de la même manière. Cette année, ils le sont. Ça ne les empêche pas de marquer et d’être dangereux. Donc je pense qu’ils vont être une belle concurrence pour les Parisiens cette saison ». Questionnés à ce sujet, les Gones n’ont pas voulu s’enflammer à l’instar de Léo Dubois. « L’objectif n’est pas d’envoyer des messages aux autres mais d’être solides, de comprendre qu’en bossant ensemble, on est capables de faire de bonnes choses. Ça s’est vérifié sur les deux premiers matches. Maintenant, c’est la régularité qui parlera. Il nous reste beaucoup de matches. À nous de rester comme ça pour pouvoir montrer aux autres qu’on est capables de faire de grandes choses. Mais pour le moment, ce n’est pas l’essentiel ». Les Gones peuvent savourer, eux qui enchaîneront par un déplacement à Montpellier avant la réception de Bordeaux.

 

Voir aussi... OL 6-0 Angers : L'After

 

Last modified on samedi, 17 août 2019 17:28