L'actu du Mercredi 2 Octobre

Voir aussi... Leipzig - OL : L'Avant Match

Marcelo : « les changements ont été bénéfiques »

OL.fr

LE MATCH FACE À LEIPZIG

Je me réjouis de jouer contre Leipzig. C’est une autre compétition. Avec Leipzig, on va affronter une équipe très forte. J’espère que les changements opérés depuis le début de saison auront l’effet escompté.

LA PRESSION SUITE AUX DERNIERS RESULTATS

On a toujours cette pression en tant que joueur. Il faut savoir gérer cela. Le plus important, c’est d’avoir confiance en nous. Les succès suivront. Ce n’est un secret pour personne. Il faut vivre avec cela et continuer à travailler. On s’entraîne bien depuis le début de saison. On vit tout ensemble : les bons comme les mauvais moments. On doit vite sortir de cette mauvaise passe et les bons résultats s’enchaîneront. Mais pour cela, il faut continuer à travailler comme on le fait.

LES CHANGEMENTS APPORTÉS PAR SYLVINHO

Les changements qui ont été effectués ont été bénéfiques. On est plus compacts que l’an passé. On est meilleurs défensivement. Il faut continuer à retranscrire sur le terrain ce que nous demande le coach. Les victoires viendront ensuite et vous les soulignerez. On a juste besoin de temps.

LE MAUVAIS DEBUT DE SAISON

Si vous vous souvenez bien, on a également connu des périodes compliquées en début de saisons lors de mes deux premières années ici. Tout va bien s’enchaîner à partir du moment où on l'on gagnera de nouveau. On a mal commencé cette saison mais le plus important, c’est de voir comment on la terminera. Je suis persuadé que les résultats seront bons en fin de saison. 

 


 

Cazarre se paye la tête de Juninho

Foot-sur7.fr

La récente défaite a domicile de l’ OL contre Nantes (0-1) continue de faire parler alors que le club rhodanien s’apprête à défier Leipzig ce mercredi en Ligue des champions.

L’état de grâce est passé pour le nouveau duo auriverde l’ OL. Arrivés l’été dernier après le départ de Bruno Genésio, Juninho et Sylvinho sont à la peine. Julien Cazarre décrie l’attitude du nouveau directeur sportif de Lyon.

Pour le chroniqueur, l’ancien meneur de l’ OL est fébrile. « Juninho, c’est quand même un mec qui est arrivé comme un héros. Sauf qu’il a la tête de Thiago Silva après une remontada, après chaque match… Il est arrivé comme un Leonardo mais tu le vois, tu as l’impression qu’il chiale, comme tous les Brésiliens qu’ils perdent ou qu’ils gagnent », a-t-il indiqué dans l’After Foot.

Durant sa sortie, Julien Cazarre est même allé plus loin. Il estime que le directeur sportif de l’ OL n’est pas source de motivation pour ses joueurs contrairement à son compatriote du PSG. « Ce qui est fort dans Leonardo, c’est que c’est un crocodile, un monstre froid. Juninho, c’est l’inverse. Au bout de cinq défaites, il se flagelle tout seul, il pue la défaite ! », a-t-il ajouté.

Frustré lors de la gifle reçue au Parc OL samedi, Juninho attend une réaction de ses hommes. Les Lyonnais se déplacent sur la pelouse de Leipzig ce mercredi en Ligue des champions. Il sait qu’une nouvelle contre-performance le mettrait davantage sur la sellette comme son compatriote Sylvinho. Après sept matches sans victoire toutes compétitions confondues, Lyon a besoin d’une victoire pour atténuer sa crise.

 


 

Une légende suggère de sortir Depay et Aouar du onze

Butfootballclub.fr

Sidney Govou rêve de voir un OL moins talentueux mais plus combatif sur le terrain. Memphis Depay et Houssem Aouar sont dans son viseur.

Incapable de gagner depuis sept matches, l’Olympique Lyonnais est plongé dans une profonde crise de résultats avant une semaine décisive à deux déplacements du côté de Leipzig et de Saint-Etienne. En quête de clés pour redresser son équipe, Sylvinho semble prêt à activer tous les leviers imaginables.

Dans « France Football », Sidney Govou lui en a suggéré une. Pour l’ancienne légende de l’OL et septuple champion de France, la solution peut venir d’un changement d’hommes… Et de la mise au banc de quelques tauliers annoncés en début de saison.

« Physiquement, je n’en démords pas, les joueurs ne sont pas à même de faire les efforts offensifs et défensifs. Ou alors c’est mental, car certains n’ont pas l’habitude. Ils sont capables de revenir mais plus de repartir. Le milieu n’est pas agressif car il n’a pas les cannes. Depay ne fait pas cet effort de replacement. Seul un Messi peut se permettre de marcher. Aujourd’hui, Aouar ne joue que quand il a le ballon. Collectivement, il faut faire des choix d’hommes, quitte à mettre peut-être moins de talent. Il faut plus de combativité sur le terrain », explique l’ancien international tricolore.

 


 

Dubois enfile le costume de Messi pour sauver les Gones

Butfootballclub.fr

Léo Dubois a réservé une table au restaurant pour inviter les joueurs de l’OL à se crever l’abcès à la veille du choc contre le RB Leipzig en Ligue des champions (21h).

La crise est bien présente à l’OL. Les Gones, battus par le FC Nantes samedi en Ligue 1 (0-1), ont tiré la sonnette d’alarme via Juninho puis Jean-Michel Aulas avant le choc contre le RB Leipzig en Ligue des champions (21h).

Les joueurs de l’OL sont les premiers concernés par la spirale négative dans laquelle est plongée le club rhodanien depuis le début de la saison. Un peu à l’image de ce que fait Lionel Messi au FC Barcelone, Léo Dubois a ainsi décidé d’agir.

Le Progrès affirme ainsi que l’effectif lyonnais, à l’exception d’Anthony Lopes probablement absent en raison de son anniversaire, s’est retrouvé dans un restaurant de Collonges-au-Mont-d’Or, afin de resserrer les rangs. La réservation pour les 20 joueurs qui avaient répondu présent a été faite par l’ancien capitaine du FC Nantes.

Le quotidien régional croit de plus savoir que les Gones ont parlé de cohésion d’équipe et que l’ambiance était plutôt au beau fixe.  Si une salle leur avait été réservée, aucun joueur n’a laissé fuiter l’information.

 


 

50ME au mercato d'hiver, Lyon déjà attaqué

Foot01.com

Acheté par l'Olympique Lyonnais dans les dernières heures du mercato 2018 au Celtic pour 22ME, Moussa Dembélé n'échappe pas au trou d'air actuel de son équipe, mais cela n'empêche pas l'attaquant français d'être très suivi en Premier League. Et ce mercredi, le Daily Star affirme que dans le cadre d'une grosse opération lors du mercato d'hiver, Manchester United va offrir 50ME à Jean-Michel Aulas afin qu'il lui cède Moussa Dembélé, alors que le contrat de ce dernier s'achèvera en 2023. Plus globalement, les dirigeants mancuniens vont mettre une enveloppe de 90ME à disposition d'Ole Gunnar Solskjaer afin que ce dernier s'offre de quoi renforcer des Red Devils encore très pâles cette saison.

Moussa Dembélé est donc le numéro 1 sur la short list de Manchester United, les Mancuniens n'ayant pas réussi à combler le départ de Romelu Lukaku à l'Inter lors du dernier mercato. Outre l'attaquant de l'Olympique Lyonnais, le club anglais veut également s'offrir Sean Longstaff, le milieu de terrain anglais de Newcastle, afin de renforcer une formation qui réalise actuellement son plus mauvais départ en Premier League depuis 30 ans. Et du côté d'Old Trafford cela commence à sérieusement tousser. Reste à savoir si Jean-Michel Aulas acceptera de perdre Moussa Dembélé en cours de saison, et ça, ce n'est pas gagné.

 


 

Aulas sort encore du bois, c’est très inquiétant pour les Verts

Butfootballclub.fr

Le président de l’OL Jean-Michel Aulas est encore venu coller les Gones peu après l’entraînement, à la veille du choc contre le RB Leipzig en Ligue des champions (21h).

Ce n’est jamais bon signe quand Jean-Michel Aulas sort de sa réserve. Et c’est exactement ce qu’est en train de faire le président de l’OL afin de rassembler les Lyonnais. JMA, qui disait vouloir prendre du recul, est en effet passé à l’hôtel des joueurs mardi après l’entraînement.

Selon L’Équipe, il tenait à montrer sa solidarité dans cette période compliquée. Le quotidien sportif rappelle que le président de l’OL n’est jamais aussi efficace et écouté que dans ces moments de crise.

On se souvient ainsi que ce même Aulas avait été au cœur du retour de l’OL au lendemain de l’élimination en 8es de finale de la Ligue Europa contre le CSKA Moscou (3-2, le 15 mars 2018 ; 1-0 à l’aller).

Le patron de l’OL avait alors remonté le moral de Bruno Genesio et de ses troupes. Lyon s’était ensuite imposé à Marseille (3-2) avant de finir la saison en boulet de canon (7 victoires en 8 matches de L1) ! En cas de réaction confirmée ce soir à Leipzig en C1, la sortie du bois d’Aulas ne serait donc pas une excellente nouvelle pour l’ASSE en vue du derby de dimanche à Geoffroy-Guichard (21h)…

 


 

Dembélé en passe d’égaler un record horrible en Champions League

Butfootballclub.fr

L’attaquant de l’OL Moussa Dembélé n’a toujours pas remporté un match de Champions League. Il est à une rencontre du record…

C’est terrible mais, parfois, de très bons joueurs se retrouvent embourbés dans des records délirants. Parce qu’ils ne se sont pas trouvés au bon endroit au bon moment. C’est par exemple le cas de Moussa Dembélé. Létal devant le but, l’attaquant n’a encore jamais évolué avec des formations à l’aise sur la scène européenne.

Le Progrès rappelle qu’entre le Celtic Glasgow et l’OL, l’international Espoirs n’a jamais gagné en 16 matches ! Avec les Bhoyz, il avait notamment marqué dès la première minute au Parc des Princes avant d’en prendre sept par le QSG… Archi dominateur en Ecosse, le Celtic n’est pas au niveau à chaque fois qu’il dispute le tour de poules de la C1.

Avec l’OL, c’est un peu différent : les Gones sont en crise et ont concédé le nul contre le Zénith pour leurs débuts cette saison. Toujours est-il qu’avec 16 matches sans victoire dans la reine des compétitions, Dembélé n’est plus qu’à une rencontre du recordman, le Grec Vassili Tsartas, ancien du FC Séville et de l’AEK Athènes. Si Lyon ne s’impose pas à Leipzig, Dembélé entrera dans les livres d’histoire de la C1…

 


 

Vers un forfait de Stéphane Ruffier contre Lyon

Foot01.com

Déjà absent lors des deux derniers matchs de l'AS Saint-Etienne, Stéphane Ruffier sera forfait jeudi en Europa League contre Wolfsburg. Le gardien de but des Verts souffre en effet d'une fracture du petit doigt a expliqué ce mercredi après-midi en conférence de presse Ghislain Printant. L'entraîneur de l'ASSE a reconnu qu'il était très probable que Stéphane Ruffier rate également le derby de dimanche soir contre l'Olympique Lyonnais à Geoffroy-Guichard. Même s'il peut éventuellement revenir, le portier stéphanois ne sera pas à 100% et l'AS Saint-Etienne ne prendra pas le risque de l'aligner juste parce que l'adversaire s'appelle OL.

 


 

L'OL s'impose 3-1 contre Leipzig en Youth League

OL.fr

Buts : Coly (31') , Cherki (sp., 51') et Wissa (90+2') à l'OL. Holm (43') à Leipzig.
Avertissements : Coly (68') et Margueron (90+2') à l'OL. Talabidi (33') et Krauß (75') à Leipzig.

OL : L. Margueron - A. Minolien, P. Kalulu ©, S. Diomandé, M. Bard - T. Thomas, S. Augarreau - B. Barcola (E. Wissa, 72'), R. Cherki, Y. Soumaré - C. Coly.
Entraîneurs : Eric Hély et Pierre Chavrondier.

RB Leipzig : T. Schreiber – M. Talabidi (L.J. Zimmer, 61'), F. Jäkel ©, E. Martel, M. Bondswell – J. Wosz (S. Bonnah 47'), T. Krauß, K.M. Smorgol (O. Bias, 80'), A. Schultz – N.J. Holm, D. Borkowski (F. Hartmann, 61').
Entraîneur : Alexander Blessin.

 

 

 

Voir aussi... Leipzig - OL : L'Avant Match

 

Last modified on mercredi, 02 octobre 2019 18:50