L'actu du Samedi 5 Octobre

Voir aussi... ASSE - OL : L'Avant Match

Lopes vote Sylvinho à 100%

Foot01.com

Même si Sylvinho s'est retiré un peu de pression grâce à la victoire de l'Olympique Lyonnais mercredi à Leipzig, l'entraîneur brésilien sait que du côté des supporters de l'OL on espère surtout que le derby de dimanche soir à Geoffroy-Guichard se terminera sur un nouveau succès lyonnais face aux Verts. Mais quoi qu'il en soit, Sylvinho a compris qu'il pouvait compter sur ses joueurs et notamment l'un des cadres du vestiaire, Anthony Lopes. Même si le successeur de Bruno Genesio n'a pas confié le brassard de capitaine au gardien de but en début de saison, Lopes apprécie le travail du coach brésilien et surtout sa capacité à se remettre en cause et à écouter son vestiaire suite au début décevant en Ligue 1.

« Le coach est là, il bosse à 200%, il fait un travail extraordinaire que ce soit sur le terrain ou en dehors avec son staff. Il est pleinement impliqué dans l’aventure, il est à fond. Mais c’est un jeune entraîneur, il a besoin qu’on l’aide aussi en parlant un peu plus, en prenant plus souvent la parole et c’est ce qui a été fait. Il a très bien écouté, comme nous l’avons écouté quand il a eu des choses à dire », a expliqué, sur Canal+, un Anthony Lopes énormément motivé par ce derby qui pourrait permettre à Sylvinho de définitivement s'installer sur le banc de l'Olympique Lyonnais.

 



Aulas chauffe le derby et Puel en une punchline !

Butfootballclub.fr

S’il ne souhaitait pas enflammer le derby dans les médias, Jean-Michel Aulas n’a pu se retenir suite à la nomination de Claude Puel à deux jours d’ASSE – OL.

Présent à l’Astroballe pour supporter l’équipe de basket de l’ASVEL, club dont l’OL est désormais actionnaire, Jean-Michel Aulas en a profité pour faire monter la sauce en prévision du derby ASSE – OL de dimanche soir.

Alors que les Verts ont changé d’entraîneur ce jour avec la nomination de Claude Puel, un technicien qu’il a eu sous ses ordres et qu’il n’a pas franchement gardé son cœur, JMA a d’abord mis un peu de temps à se chauffer : « Je ne sais pas si cela change la donne en vue du derby. On verra dimanche soir. Ceci étant, de notre côté, on voit les événements se succéder. On essaie de résoudre nos propres problèmes. Un derby, il faut toujours le gagner. La pression sera plutôt sur Saint-Etienne, qui a changé d’entraîneur et jouera à domicile pour battre l’Olympique Lyonnais. »

Relancé sur Puel, Aulas a conclu sur l’une de ces petites phrases mettant du sel à cette rivalité régionale, se permettant une petite pique au technicien castrais : « Le changement de coach ? J’espère qu’ils ne l’ont pas fait seulement pour nous battre, parce qu’ils vont être déçus. »

 


 

Aulas confirme le rendez-vous d'après derby avec Sylvinho

Foot01.com

Le week-end dernier, après la défaite de l'Olympique Lyonnais contre le FC Nantes, Jean-Michel Aulas avait fait savoir qu'il donnait rendez-vous à Juninho et Sylvinho après les deux matchs face à Leipzig et l'AS Saint-Etienne. Mais la bonne copie rendue par Anthony Lopes et ses coéquipiers en Allemagne en Ligue des champions pouvait laisser envisager un retour au calme du côté de l'OL. Cependant, malgré cette probante victoire à Leipzig, le président de l'Olympique Lyonnais a décidé de maintenir ce point de passage, histoire de ne pas se laisser endormir. C'est ce qu'il a confirmé ce samedi dans Le Progrès.

Et Jean-Michel Aulas de prévenir qu'il était l'heure de faire un vrai premier bilan. « A Leipzig, il y a eu une confirmation, au-delà du match, qu’on était dans le vrai, mais on fera un point après le derby, après 9 matches de L1, et 2 en Ligue des Champions. On n’a pas réussi de bons matches amicaux, mais on a gagné l’Emirates Cup face à Arsenal, une grande équipe. Il faut tout analyser entre le fond et l’artificiel », a fait savoir le patron de l'Olympique Lyonnais, qui sait cependant que le derby aura une importance cruciale dans sa réflexion. Sylvinho a au moins le mérite de savoir à quoi s'en tenir.

 


 

Hallucinant, voilà pourquoi Fekir n'a pas signé à Liverpool !

Foot01.com

Au cours de l’été dernier, Nabil Fekir a définitivement quitté son Olympique Lyonnais pour rejoindre l’Espagne et le Betis Séville.

Transféré pour près de 20 millions d’euros, le champion du monde a connu le tournant de sa carrière durant l’été 2018. Avant la Coupe du Monde victorieuse, le meneur de jeu français aurait pu être transféré à Liverpool pour 70 ME. À l’heure actuelle, Fekir afficherait donc une Ligue des Champions dans son palmarès. Sauf que cette transaction a finalement capoté… Pas à cause de l’OL, qui avait donné son accord. Mais plutôt à cause du clan Fekir, selon Jean-Pierre Bernès.

« Nabil était la priorité de Liverpool. J'ai discuté pendant quatre mois avec les dirigeants et Jürgen Klopp sur ce sujet. Tout était calé avec Jean-Michel Aulas. Nabil connaissait son futur contrat où il prenait environ 45 millions d'euros sur cinq ans. Le jour de la signature, les dirigeants de Liverpool se sont déplacés à Rambouillet, à côté de Clairefontaine, et là on a vu arriver un avocat et le beau-frère de Nabil qui ont dit 'arrêtez tout, arrêtez les discussions, les discussions doivent être reprises à zéro'. C'était surréaliste, on se croyait dans un film Disney ! Je n'avais jamais vu ça en 38 ans de carrière… La visite médicale du joueur a été négative, mais les dirigeants peuvent parfois faire un effort pour que la signature aboutisse. Sauf que, quand on veut signer dans un grand club comme Liverpool, il faut avoir une attitude. Et les dirigeants, quand ils ont vu ce cinéma… Le beau-frère de Nabil est tout à coup devenu agent de joueur, il voulait évidemment une commission. Nabil était sur un nuage, je l'ai trouvé transformé. Il n'a même pas salué les dirigeants de Liverpool, tout le monde s'est regardé, les dirigeants se demandaient où ils étaient, j'ai eu honte », a avoué, sur Canal+, l’ancien agent de Fekir, qui estime donc que les récentes critiques de l’ancien Gone à son encontre n'étaient pas justifiées.

 



Lyon va battre l’ASSE sans trembler, il mise son salaire !

Footradio.com

Dimanche soir à Geoffroy-Guichard, Saint-Etienne reçoit l’Olympique Lyonnais dans le derby de la peur, entre deux grandes malades en Ligue 1.

A première vue, l’équipe de Sylvinho semble en meilleur forme avec une victoire précieuse obtenue à Leipzig en milieu de semaine. Mais les Verts auront également des arguments à faire valoir devant leur public. Cela étant, la victoire de l’OL ne fait quasiment aucun doute selon Vikash Dhorasoo, lequel est optimiste pour les partenaires de Memphis Depay, qui ont éloigné la crise grâce au succès ramené d’Allemagne en Ligue des Champions.


Vikash Dhorasoo mise sur un succès de l’OL


« J’espère que la saison de Lyon est enfin lancée. En tout cas, ils ont été solidaires à Leipzig et plutôt costauds malgré les changements surprenants opérés par Sylvinho. Après, il faut reconnaître qu’ils ont été assez chanceux car Leipzig a eu énormément d’occasions. Le choix des deux milieux défensifs devant la défense était assez opportun de la part de Sylvinho car cela a libéré Aouar. Je trouve que Lyon est capable de sortir des moments compliqués, on voit d’ailleurs que JM Aulas est réapparu au bon moment. Moi, je suis certain qu’ils vont gagner à Saint-Etienne et que leur saison sera lancée » a parié le chroniqueur de La Chaîne L’Equipe, résolument optimiste pour les Gones.

 



L'électrochoc Puel, Tousart a un doute

Maxifoot.fr

Nommé entraîneur et manager de l’AS Saint-Etienne vendredi, Claude Puel va-t-il provoquer l’électrochoc espéré ? Comme son président Jean-Michel Aulas (voir la brève d'hier à 22h13), le milieu de l’Olympique Lyonnais Lucas Tousart (22 ans, 7 matchs et 1 but en L1 cette saison) a un doute avant le derby de la 9e journée de Ligue 1 dimanche (21h) à Geoffroy-Guichard.

"Ils ont eu un début de saison compliqué, a rappelé l’ancien Valenciennois. On ne sait pas ce qui va se passer pour leur coach, il faut qu’on se concentre sur nous. S'ils ont des changements, ça peut les bouleverser dans leur tête. Cela ne doit pas être simple pour eux, on est là pour enfoncer le clou on va dire, on ne doit pas se soucier de l’adversaire. Je ne sais pas si ce changement de coach peut amener un électrochoc, mais un coach qui arrive le vendredi pour jouer le dimanche, c'est quand même court."

C’est certain, le nouvel entraîneur des Verts n’aura pas le temps de mettre ses idées en place pour cette rencontre.

 


 

Ange ou démon, Memphis Depay rend Lyon imprévisible !

Footradio.com

Très concerné par les efforts défensifs, buteur en première mi-temps, Memphis Depay a réalisé un grand match à Leipzig.

Les supporters de l’Olympique Lyonnais aimeraient voir l’international néerlandais à ce niveau de performance et d’implication à chaque rencontre. Car assurément, la forme et les résultats du club rhodanien dépendent en très grande partie de l’ancien attaquant de Manchester United. Un avis partagé à 100 % par Eric Silvestro, lequel a encore de gros doutes sur l’état d’esprit et le comportement de Memphis Depay.


« Depay, il court seulement deux ou trois fois par an… »


« L’interrogation demeure sur la suite de la saison de Lyon. Je pense qu’ils vont battre Saint-Etienne dimanche soir, l’enchaînement Leipzig-ASSE est idéal pour solidifier le collectif, etc. Mais ce ne sera pas toujours des matchs comme ceux-ci. Et moi, j’ai toujours de grosses interrogations sur Memphis Depay. Face à Leipzig, il a couru comme il court seulement deux ou trois fois dans l’année. Va-t-il courir comme ça contre Dijon, face aux petits ? Après deux matchs, on les voyait déjà champions de France… Tu n’as pas le même investi collectif et individuel selon les matchs à Lyon, ce n’est pas normal » a indiqué le chroniqueur de La Chaîne L’Equipe, qui attend de voir enfin un Depay régulier avant de s’enflammer pour Lyon.

 


 

Andersen convoqué avec le Danemark

OL.fr

Le défenseur central, Joachim Andersen, a été convoqué avec le Danemark pour participer à des matches les 12 et 15 octobre prochains.

Une nouvelle fois, Joachim Andersen est convoqué avec le Danemark. Le défenseur central prendra part à deux matches internationaux avec sa sélection. Il affrontera la Suisse, le 12 octobre, dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2020 et le Luxembourg, le 15 octobre, en amical.

 


 

Sylvinho prêt pour le derby !

OL.fr

 

Voir aussi... ASSE - OL : L'Avant Match

 

Last modified on samedi, 05 octobre 2019 19:01