L'actu du Vendredi 1er Novembre

Voir aussi... Toulouse - OL : L'Avant Match

24 personnes, l'incroyable staff de Rudi Garcia

Foot01.com

Nommé en octobre dernier entraineur de l’Olympique Lyonnais, Rudi Garcia a devancé Laurent Blanc à la surprise générale pour récupérer ce poste.

L’ancien coach de l’OM avait pour avantage d’arriver sans bouleverser le staff en place, ce à quoi les dirigeants lyonnais tenaient visiblement beaucoup. Un peu trop visiblement pour Laurent Blanc, avec qui les discussions n’ont pas du tout fonctionné, notamment avec Juninho. C’est ce que confirme L’Equipe ce vendredi, le quotidien sportif évoquant notamment le fameux rendez-vous entre le champion du monde 1998 et le directeur sportif lyonnais.

L’ex-sélectionneur français tenait absolument à effectuer une rupture totale avec les personnes en place, en se séparant de plusieurs membres du staff. Il se voyait déjà entrer pour la première fois après sa nomination dans le vestiaire en étant totalement seul avec les joueurs, histoire de marquer la rupture totale et de bien faire comprendre qui était le boss. Une exigence qui a visiblement totalement refroidi Juninho, qui ne se voyait pas faire ça à Baticle, Coupet et Caçapa, qui auraient pu prendre la porte avec Laurent Blanc aux commandes, ou auraient au moins vu leur influence être largement réduite. Finalement, Rudi Garcia a donc eu gain de cause, doublement même puisqu’il ramène chaque semaine un nouvel adjoint, pour former le staff le plus étoffé de l’histoire du club, avec 24 personnes autour de l’équipe.

 


 

Garcia a évolué dans sa réflexion pour le capitanat

Butfootballclub.fr

Depuis son arrivée à l’OL, Rudi Garcia fait tourner le brassard pour désigner le nouveau leader de son équipe. Sa réflexion commence à s’affiner.

Si Memphis Depay s’est montré particulièrement brillant en tant que capitaine de l’OL lors de la victoire face au FC Metz (2-0), il n’est pas dit que le Néerlandais soit toujours le porteur du brassard à l’issue des tests réalisés par Rudi Garcia.

Dans son émission « Breaking Foot » sur « RMC Sport », Mohamed Bouhafsi a évoqué cet épineux dossier du capitaine, faisant le point sur les réflexions du nouveau coach lyonnais, lequel fera son choix définitif au moment de la trêve de novembre, se laissant encore trois matches de réflexion.


Encore trois tests avant le choix définitif


A Toulouse, Jason Denayer sera capitaine. Léo Dubois suivra face au Benfica avant que Lucas Tousart ou Houssem Aouar ne clôture la série à Marseille. Si Memphis Depay a marqué des points avec le brassard, l’ancien Mancunien a contre lui la barrière de la langue. Garcia préfèrerait en effet un francophone afin de pouvoir mieux échanger avec les arbitres.

S’il n’a jamais nommé de gardien à ce poste de responsabilités, l’ex-entraineur de l’OM n’excluerait pas de faire une exception à Lyon pour Anthony Lopes. S’il a flanché individuellement à Benfica alors qu’il portait ce tissu sur le bras, le Portugais est un joueur « spécial » à l’OL et Rudi Garcia en aurait bien conscience. Affaire à suivre donc.

 


 

Aulas justifie son dernier cadeau à Rudi Garcia

Butfootballclub.fr

Cette semaine, Rudi Garcia a obtenu la signature d’un nouvel adjoint (Paolo Rongoni) à l’OL. Jean-Michel Aulas valide ce choix.

Si Rudi Garcia n’a débarqué à l’Olympique Lyonnais qu’avec un seul adjoint (Claude Fichaux), le nouveau coach rhodanien commence petit à petit à poser sa patte sur le staff technique. Après une arrivée dans la supervision des adversaires, Garcia a obtenu cette semaine l’arrivée d’un adjoint dévolu à la préparation physique : l’italien Paolo Rongoni.

Pour beaucoup d’observateurs, ces arrivées successives dans le staff interrogent sur l’échec du dossier Laurent Blanc, lequel souhaitait également de nombreux adjoints et avait (notamment) été recalé sur ce point.


Rongoni aurait pu débarquer plus tôt mais…


Dans des propos rapportés par le site « Olympique-et-Lyonnais », en marge d’une conférence de presse à Paris pour nouer un partenariat autour du tennis, Jean-Michel Aulas a justifié l’arrivée de Rongoni. Une venue envisagée très tôt dans les discussions avec Garcia selon le patron de l’OL.

« Avec sagesse, Rudi (Garcia) avait estimé qu’il fallait peut-être d’abord comprendre, voir comment les choses fonctionnaient au niveau du staff technique. Mais ça avait été envisagé au moment de la signature. Il fallait régler un certain nombre de problèmes qu’on a réglé et, aujourd’hui, il vient en supplément de l’effectif actuel en termes de préparation physique », a défendu JMA.

 


 

Garcia nomme Traoré meilleur Lyonnais, il fallait oser

Foot01.com

Décevant depuis le début de la saison, Bertrand Traoré pourrait vite redevenir titulaire à l’Olympique Lyonnais. Cette semaine, son travail a convaincu l’entraîneur Rudi Garcia.

Après une série de huit matchs sans victoire en Ligue 1, l’Olympique Lyonnais a enfin gagné contre Metz (2-0) samedi dernier, sans Bertrand Traoré. L’ailier burkinabé n’était pas sur le terrain, ni même sur le banc des remplaçants puisque Rudi Garcia l’a écarté du groupe. C’est dire à quel point l’ancien joueur de Chelsea a déçu son coach, notamment lors de son entrée en jeu catastrophique sur le terrain du Benfica Lisbonne (2-1) en Ligue des Champions. Une performance honteuse qui aurait pu coûter très cher à Traoré, mais que le Lyonnais a apparemment effacée à l’entraînement. En effet, Garcia a adoré la réaction de son joueur et s’est même permis quelques compliments osés.

« Je pense que c'est l'un des meilleurs joueurs de l'effectif, a encensé l’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille. Il m'a fait tellement de misères quand j'ai joué contre lui. C'est ce que je lui ai dit, j'attends beaucoup plus de lui. Mais il a bien reçu le message. Sur la semaine, je pense qu'il a été le meilleur joueur à l'entraînement. » En découvrant cette étonnante sortie médiatique, certains supporters risquent de s’étouffer tant Traoré a tendance à agacer le public du Groupama Stadium par son manque d’implication. Le gaucher sera donc attendu au tournant, lui qui mérite visiblement une place de titulaire pour le match à Toulouse samedi (20h).

 


 

Depay, Dembélé… Nabil Djellit vient en aide à Rudi Garcia

Footradio.com

Samedi soir, l’Olympique Lyonnais se rendra à Toulouse dans le cadre de la douzième journée de Ligue 1. Un match crucial pour l’équipe de Rudi Garcia…

Et pour cause, l’objectif sera de confirmer avec une deuxième victoire consécutive, après le succès obtenu face au FC Metz à domicile le week-end dernier. Néanmoins, les interrogations sont nombreuses avant ce déplacement dans la Ville Rose pour l’OL. Capitanat, système de jeu… Rudi Garcia tâtonne. Et pour Nabil Djellit, l’équation n’est pas évidente à résoudre, notamment en ce qui concerne l’animation offensive et l’utilisation des deux joueurs les plus décisifs de Lyon, à savoir Dembélé et Depay.


Djellit préfère Dembélé seul en pointe


« Lyon va-t-il jouer avec Dembélé et Depay en pointe ? Il faut voir s’il y a une complémentarité qui se dégage entre les deux joueurs. Potentiellement, il est évident que c’est très excitant. En plus, cela enlèvera un problème politique à Rudi Garcia de faire jouer les deux en pointe. Il y a toujours des incertitudes au niveau de la complémentarité, pour l’instant ce n’est ni Ben Yedder-Slimani, ni Laborde-Delort ce duo. Moi personnellement, je préfère quand Moussa Dembélé est tout seul en pointe. Mais je peux me tromper… » a indiqué le chroniqueur de La Chaîne L’Equipe, dans le doute au sujet de la formule magique à l’Olympique Lyonnais.

 


 

Le groupe pour Toulouse

Football.fr

Bertrand Traoré revient dans le groupe de l'OL, en vue du déplacement de samedi à Toulouse (12e journée de Ligue 1).

De quoi compenser le forfait de Terrier, alors que Rayane Cherki ou Rafael sortent également de l'effectif.

Le groupe lyonnais: Lopes, Tatarusanu - Andersen, Denayer, Dubois, Koné, Marcelo, Tete - Aouar, Caqueret, Jean Lucas, Reine-Adélaïde, Thiago Mendes, Tousart - Cornet, Dembele, Depay, Traoré.

 

Voir aussi... Toulouse - OL : L'Avant Match

 

Last modified on vendredi, 01 novembre 2019 21:00