L'actu du Mardi 5 Novembre

Voir aussi... OL - Benfica : L'Avant Match

Mendes répond à la pique d’Aulas et n’est pas tendre avec le LOSC

Butfootballclub.fr

Recruté au LOSC, le milieu de l’OL Thiago Mendes (27 ans) a répondu aux critiques de Jean-Michel Aulas sur son niveau de jeu cette saison avec une pensée pour son ancien club.

Thiago Mendes a mis un peu de temps mais il semble enfin lancé à l’OL. Perdu avec Sylvinho, l’ancien milieu du LOSC fait désormais la paire avec Lucas Tousart dans le 4-4-2 façonné par Rudi Garcia.

Avant d’affronter le Benfica Lisbonne en Ligue des champions, le Brésilien de l’OL est revenu sur son difficile début de saison. « Je suis passé par un moment difficile, mais je pense qu’il faut aussi être un peu patient, a-t-il clamé dans L’Équipe. Ce n’est pas que je n’étais pas en forme mais le manque de résultats m’a beaucoup affecté. C’est vrai aussi pour d’autres. Le manque de résultats, ça touche une équipe entière. Au bout d’un moment, ça vous atteint. Personnellement j’ai travaillé, travaillé, et là je commence, comme l’équipe, à en récolter les fruits. »

Le milieu de l’OL a tenu à répondre aux piques de Jean-Michel Aulas, qui l’avait tancé sur son niveau de performance décevant depuis son arrivée cet été. « C’est le patron, il a droit de dire ce qu’il veut, acquiesce Mendes. Nous, les joueurs, n’avons qu’à écouter, baisser la tête et travailler. Il avait raison, moi j’ai toujours essayé de rester concentré sur mon travail. Maintenant, je suis sur le bon chemin, j’espère qu’il en sera ainsi jusqu’à la fin de la saison. Ici, j’ai découvert une autre mentalité, Juni m’a reçu à bras ouverts, le président aussi. Il m’a seulement demandé de bien faire ce que j’aime le plus, c’est-à-dire jouer au football. »

Enfin, ce même Mendes a évoqué son brillant passage au LOSC et pris sans doute le risque de froisser un peu ses supporters. « On ne peut pas comparer Lille à Lyon. Lyon est une très grande équipe, a-t-il poursuivi. Si vous allez au Brésil et que vous posez la question, c’est évident que les gens connaissent Lyon. Lille, ils ne savent pas vraiment où c’est. » Un film donnant la vedette à Dany Boon pourrait les aider à placer la capitale des Flandres sur la carte.

 


 

Deux joueurs portent les Gones comme jamais

Butfootballclub.fr

Sur ce début de saison, l’OL doit beaucoup à Memphis Depay et Moussa Dembele. Les stats en attestent.

L’OL est remonté à la 10e place de la L1 en allant s’imposer à Toulouse (3-2) ce week-end grâce à un doublé de Memphis Depay et à un but de Moussa Dembélé. Dembélé-Depay, c’est le duo qui porte les Gones depuis le début de la saison et le site StatsFoot le montre, stat à l’appui.

En effet, seuls 2 joueurs de l’OL ont marqué plus d’un but après 15 rencontres officielles cette saison(Memphis 10,Dembélé 8). Une première à ce stade de la compétition depuis l’exercice 1995/96(Maurice 8,Assadourian 2)

Il rappelle en effet que le Néerlandais et le Français sont les deux seuls joueurs lyonnais à avoir inscrit plus d’un but depuis le début de la saison : 10 pour Depay et 8 pour Dembélé.

 


 

Memphis est beaucoup trop seul, Yoann Riou est inquiet pour Lyon

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais est allé chercher une victoire étriquée sur la pelouse de Toulouse ce week-end en Ligue 1. Les Gones ont enchainé un deuxième succès de rang.

Les fans lyonnais peuvent souffler après avoir vécu des semaines de galères. Rudi Garcia apporte des résultats à un club qui en avait cruellement besoin et ce, peu importe la manière. L’Olympique Lyonnais encaisse en effet toujours beaucoup de buts, la faute à un équilibre d’équipe qui laisse parfois à désirer. Pour Yoann Riou, les Gones sont encore loin d’être guéri.


« Depay cache une forêt incroyable de problèmes »


Sur le plateau de La Chaîne L’Equipe, le journaliste a tenu à calmer tous ceux qui voudraient s’enflammer pour l’OL. « C’est toujours extraordinairement décevant. Si tu n’as pas Depay, c’est compliqué car il a tout fait tout seul que ce soit contre Metz ou Toulouse. Depay cache une forêt incroyable de problèmes. Il y a beaucoup de joueurs qui ne se trouvent pas sur le terrain. Il n’y a qu’un seul joueur qui fait la différence. Il doit toujours être titulaire. Il peut emmener loin cette équipe mais il ne pourra pas toujours faire tout dans l’équipe », a indiqué Yoann Riou, frustré par le niveau de jeu affiché par les Rhodaniens depuis de nombreuses semaines.

 


 

Le onze contre Benfica déjà connu ?

Foot01.com

Lyon, qui reste sur deux victoires consécutives en Ligue 1, tentera d’enchaîner avec un succès en Ligue des Champions mardi. Une rencontre très importante à domicile face au Benfica Lisbonne…

Battu au Portugal il y a deux semaines, les hommes de Rudi Garcia doivent l’emporter au Groupama Stadium pour se replacer de manière très intéressante dans ce groupe de Ligue des Champions. Et tandis que certains joueurs auraient pu être relancés à l’occasion de ce match, Rudi Garcia ne l’entend pas vraiment de cette oreille.

En effet, RMC indique ce lundi soir que, sauf grosse surprise, l’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille va aligner le même onze de départ que pour les deux derniers matchs de championnat. Marcelo, Bertrand Traoré, ou encoe Maxwel Cornet devront donc encore patienter avant d’avoir une nouvelle chance…

Le onze probable selon RMC : Lopes – Dubois (cap), Andersen, Denayer, Koné – Tousart, Thiago Mendes, Reine-Adelaïde, Aouar – Depay, Dembélé.

On ne change pas une équipe qui gagne?
Rudi Garcia devrait bien reconduire le même onze victorieux de Metz et Toulouse. L’entraîneur lyonnais a effectué une mise en place tactique dans ce sens lors de la séance d’entraînement du jour, la dernière avant Benfica.

 


 

Galtier à Lyon, sa réponse va décevoir l’ASSE

Foot01.com

Cet été, l’Olympique Lyonnais avait décidé de miser sur Sylvinho pour succéder à Bruno Genesio. Mais auparavant, le nom de Christophe Galtier avait circulé dans le Rhône…

Malgré son passif à Saint-Etienne, l’actuel entraîneur de Lille avait les faveurs de Jean-Michel Aulas. Finalement, l’opération ne s’est pas faite. Mais dans les prochaines années, il pourrait de nouveau être question d’une éventuelle arrivée du natif de Marseille à Lyon. Interrogé par Canal Plus, le principal intéressé a fait comprendre qu'il sera en tout cas à l’écoute. Car pour lui, son long passage sur le banc de Saint-Etienne n’est pas rédhibitoire pour entraîner un jour l’ennemi n°1 des Verts, à savoir l’OL.

« Pourquoi mon passage à Saint-Etienne m’empêcherait d’aller entraîner à Lyon ? Pourquoi le passage d’un entraîneur à Paris l’empêcherait d’aller à Marseille, et vice versa ? Pourquoi ? C’est terminé ça. Les supporters de l’ASSE ne digèreraient pas ? C’est le football… Ce n’est pas une question de valeurs. Au contraire même, vous devez défendre l’institution et respecter la personne qui vous embauche et qui vous paie. Les valeurs elles sont là, elles ne sont pas ailleurs » a commenté Christophe Galtier, qui ne semble pas vraiment concerné par les valeurs d’une autre époque, où il était inconcevable d’évoluer chez l’ennemi juré que cela soit pour les joueurs ou pour les entraîneurs. Les fans de l’ASSE risquent tout de même de ne pas apprécier…

 


 

Thiago Mendes n'a pas compris le bug Sylvinho

Foot01.com

Après un début de saison chaotique, l’Olympique Lyonnais a pris la décision de se séparer de Sylvinho. Le Brésilien a été remplacé par Rudi Garcia dans la capitale des Gaules et Thiago Mendes n'explique pas ce bug.

Et à en croire les dernières performances de l’OL, le technicien français est parvenu à relancer un groupe au fond du seau sous Sylvinho. L’ancien entraîneur des Gones était pourtant globalement apprécié par les joueurs. Raison pour laquelle Thiago Mendes n’est pas parvenu à expliquer cet énorme bug de l’été dans les colonnes du journal L’Equipe. Par ailleurs, l’ex milieu de Lille est catégorique : Rudi Garcia et Sylvinho n’ont rien à voir dans le style de jeu.

« Ce n'est pas possible d'expliquer ce qui est arrivé (avec Sylvinho). Le manque de résultats met le feu, et dans ces cas-là, ça retombe sur l'entraîneur. Son travail est remis en cause et voilà, il a été démis de ses fonctions. Rudi Garcia est arrivé, le travail est différent, il a remis nos têtes à l'endroit : ce n'était pas possible d'être à deux points de la relégation. Lyon est un grand club, qui doit toujours viser la première partie du classement, le titre. Ils sont opposés en quelque sorte, dans le contrôle du ballon, la manière d'aborder le jeu offensif. Après, Rudi Garcia n'aime pas encaisser de but, comme Sylvinho ! Ce qui est certain, c'est qu'aujourd'hui, grâce aux derniers résultats, nous abordons les matches qui viennent avec plus de sérénité » a expliqué Thiago Mendes, pour qui le bug Sylvinho est totalement inexplicable à Lyon…

 


 

Dembélé affole le mercato, un poids lourd se pointe !

Foot01.com

Auteur de 8 buts en championnat depuis le début de la saison, Moussa Dembélé est un homme fort de Lyon. Logiquement, ses performances suscitent des convoitises à travers l’Europe…

Depuis plus d’un an, l’international espoirs français est notamment dans le viseur de Manchester United. Il faut dire que Moussa Dembélé a le profil parfait pour remplacer Romelu Lukaku, transféré à l’Inter Milan fin août et dont le départ n’a pas été numériquement comblé par les Red Devils. Une anomalie que Manchester United souhaite corriger dès cet hiver. Mais dans la course à la signature de Moussa Dembélé, l’écurie dans laquelle évoluent notamment Anthony Martial et Paul Pogba ne sera pas toute seule.

En effet, le Daily Mail nous apprend en ce milieu de semaine qu’un autre cador de Premier League, dans une bien meilleure santé sportive, est également intéressé par le profil de Moussa Dembélé. Il s’agit de Chelsea, interdit de recrutement cet été et qui compte bien se rattraper dans les prochains mois. Les Blues, qui ne souhaitent pas conserver très longtemps encore Olivier Giroud et Michy Batshuayi dans leur équipe, aimerait recruter un attaquant au profil similaire à celui de Tammy Abraham. Aux yeux de Frank Lampard et de l’équipe dirigeante de Chelsea, Moussa Dembélé coche toutes les cases. Reste à voir jusqu’à quel prix les Londoniens seront en mesure de monter pour faire céder le très gourmand Jean-Michel Aulas…

 


 

Garcia et la C1, il sort un dossier qui fait mal

Footradio.com

Rudi Garcia est arrivé le 14 octobre dernier pour prendre en main un Olympique Lyonnais en pleine crise après le passage de Sylvinho.

Jusqu’à maintenant, son bilan est plutôt positif avec deux victoires (3-2 à Toulouse, 2-0 contre Metz) et un nul (0-0 contre face à Dijon) en Ligue 1, ainsi qu’une défaite du côté de Benfica en Ligue des Champions (1-2). Malgré tout, l’ancien coach de l’OM ne sera dans le vif du sujet que cette semaine. Entre la réception du club lisboète ce mardi soir au Groupama Stadium en C1 et le déplacement à Marseille pour l’Olympico dimanche, Garcia passera deux grands tests. Ce que Geoffroy Garétier ne cache pas, lui qui rappelle un chiffre qui fait très mal sur le bilan de Rudi Garcia en Ligue des Champions.


« C’est vraiment très important »


« Une semaine de vérité pour l’OL ? Pour Garcia surtout. Lyon, la saison est encore longue. Il faut dissocier Garcia et Lyon. Garcia va jouer un match très important en Ligue des Champions. C’est une épreuve dans laquelle il est mal à l’aise. Il est à 16 % de victoires dans sa carrière en C1. Il a perdu au Stade de la Luz il y a deux semaines avec Lyon. Et dimanche soir, il y a l’Olympico, ce grand choc du championnat. Il a perdu les cinq derniers sur le banc de l’OM. Et on va donc savoir, s’il gagne ou s’il perd, si c’était à cause de lui ou à cause de Marseille. C’est vraiment très important », a lâché, dans le Late Football Club, le journaliste de Canal+, qui sait que Garcia n’a pas le droit à l’erreur cette semaine, alors que les supporters lyonnais n’ont déjà pas accueilli son arrivée de gaieté de cœur.

 


 

Bernard Lacombe prendra se retraite en décembre

RMC via Twitter

 

 


Voir aussi... OL - Benfica : L'Avant Match

 

Last modified on mardi, 05 novembre 2019 18:56