L'actu du Lundi 6 Janvier

L'actu du Lundi 6 Janvier

Voir aussi... Bourg en Bresse 0-7 OL : L'After // Le Tableau Mercat'OL

Garcia : « Il faut que la possibilité de gagner un trophée nous anime »

OL.fr

Deux jours avant le quart de finale de la Coupe de la Ligue face à Brest au Groupama Stadium, le coach lyonnais s'est exprimé en conférence de presse.

Le match contre Bourg-Péronnas

« L’envie de Bourg-Péronnas nous a beaucoup gênés, mais nous leur avons parfois facilité la tâche. Lorsque nous avions le ballon, nous l’avons souvent perdu assez bêtement. Nous avons réussi malgré tout à être assez intelligents sur le plan technique pour revenir. Il y a eu des mauvais choix, du manque de vitesse dans les décisions… Mais nous ne pouvons pas battre une équipe 7-0 s’il n’y a pas d’éléments positifs. Il y a plusieurs satisfactions mais le fait que nous ayons été sérieux est la plus importante. Nous avons joué à fond tout le match, même avec plusieurs buts d’avance. Il faut continuer comme ça, avec beaucoup de sérieux et de travail. Sans faire injure à Bourg, ce n’était qu’une équipe de National. Maintenant, nous allons monter en difficulté. Il n’y aura pas de prolongations contre Brest alors il faudra gagner lors des 90 minutes. Comme l’a dit Ciprian (Tatarusanu), il faut que la possibilité de gagner un trophée nous anime. »
 
Le match contre Brest

« Nous allons retrouver Bertrand Traoré qui était suspendu. Pour les autres, ça devrait aller. Nous n’avons pas d’autre forfait pour le match de mercredi. Le match de Brest dimanche peut peser dans la balance, déjà parce qu’il a duré 120 minutes mais surtout avec cette élimination qui pourrait peser dans les têtes. C’est la reprise, il faut essayer de donner du temps de jeu à tout le monde, c’est pour ça que j’ai fait sortir beaucoup de joueurs assez tôt samedi. Contre Brest, Ciprian jouera et Bertrand sera de retour, ce qui amènera encore plus de fraîcheur. »
 
Les bienfaits de la trêve

« La coupure a fait du bien, physiquement déjà mais aussi mentalement. Il faut absolument que l’on continue la préparation physique que nous avons entamée au début du mois. C’est important de gagner des matches, seules les victoires permettront de nous donner de la confiance. Cette équipe a besoin d’avoir une base pour durer. Il va falloir être bons jusqu’à fin mai, pas uniquement lors de ces matches de reprise. Le tout, c’est que le niveau de cette équipe se maintienne et qu’elle conserve son intensité. Les joueurs donnent tout à l’entraînement et la coupure a fait beaucoup de bien vue cette série infernale de matches avant la trêve. Il faut bien être à l’écoute de chacun et regarder le comportement des joueurs. Les analyses statistiques des entraînements nous servent aussi pour ça, afin d’évaluer le niveau physique de chacun. »
 
Le système de jeu

« Nous utiliserons le système qui gagne. Dès la reprise, nous avons beaucoup travaillé un système à trois centraux pour pouvoir être prêts à jouer dans n’importe quelle disposition. Nous avions déjà commencé avant la trêve avec le replacement de Maxwel Cornet en piston gauche. Avec l’absence de Youssouf Koné, il sera amené à nous dépanner de nouveau. Ce genre de système pourrait nous servir en cours de match. Bordeaux joue dans ce système, Brest l’a déjà fait. C’est important de pouvoir être flexible tactiquement. »
 
Le mercato hivernal

« Je fais confiance à Florian Maurice et à Juninho pour le mercato. S’il y a des opportunités qui donnent une plus-value au groupe, pourquoi pas. S’il n’y en a pas, il faudra faire avec. Je suis assez pragmatique là-dessus. Ce mercato de janvier est compliqué. Avec les joueurs à disposition, il faut trouver des solutions, d’où ce replacement de Maxwel. L’arrivée d’un milieu n’a jamais été la priorité. Il faut avant tout recruter devant à cause de nos deux blessés. Nous nous posions la question pour le milieu en cas d’opportunité, mais Maxence (Caqueret) et Jean (Lucas) nous donnent satisfaction pour le moment. Maxence peut nous apporter, notamment techniquement. Il a marqué, a été passeur et a été actif samedi dans un système à trois qui lui va comme un gant. C’est un joueur qui peut beaucoup nous aider. Il doit encore confirmer, ce n’était qu’un 32e de finale de Coupe, mais il est intéressant depuis quelque temps déjà. Jean Lucas l’a été contre Toulouse, ce sont des solutions pour le milieu de terrain. »
 
Rayan Cherki

« Rayan Cherki a une forte capacité d’élimination mais en use trop et surtout pas à bon escient. Il est encore très jeune, c’est évidemment perfectible. C’est le plus jeune joueur de l’histoire à avoir marqué pour le club. Il faut être prudent avec les jeunes, c’est pour ça que nous le protégeons beaucoup, notamment sur l’aspect médiatique. Il est assez tranquille mais il faut qu’il soit conscient qu’il a encore une énorme marge de progression. Ce qui est bien avec lui, c’est qu’il écoute. S’il continue comme ça, il aura la possibilité d’aller le plus haut possible. »

 


 

Shomurodov, LA surprise à 6 ME du mercato !

Foot01.com

Malgré le festival offensif réalisé face à Bourg-en-Bresse samedi en 32es de finale de la Coupe de France (7-0), l’Olympique Lyonnais a toujours besoin d’un renfort en attaque pendant ce mercato.

Contre le pensionnaire de National, tous les éléments offensifs du club rhodanien ont planté : Dembélé par deux fois, mais aussi Terrier, Cornet, Aouar, Caqueret et même le jeune Cherki en toute fin de rencontre. Ce qui prouve que Lyon a quand même une certaine profondeur de banc à ce niveau-là. Sauf qu’à cause des longues absences de Memphis Depay et de Reine-Adélaïde, et avec l'enchaînement des matchs jusqu’au mois de mars, l’OL va quand même devoir recruter un nouveau renfort devant. À la demande de Rudi Garcia, les Gones vont probablement s'attacher les services d'un attaquant axial. Si de nombreuses pistes ont circulé ces derniers jours, dont celle menant à Gameiro (Valence), aucune n’est sur le point d'aboutir.

Par conséquent, la cellule de recrutement de l’OL continue de parcourir l’Europe pour trouver la perle rare en ce mois de janvier. Et celle-ci pourrait se trouver en Russie. En effet, selon le média local Sports, Eldor Shomurodov figure sur les tablettes lyonnaises pendant ce marché des transferts. Auteur d’une très bonne saison au FC Rostov, avec 10 buts marqués en 21 matchs, l'international ouzbek est estimé à six millions d’euros. Le mois dernier, l’OL avait d’ailleurs envoyé un scout pour l’observer face au Spartak Moscou (4-1), une rencontre au cours de laquelle le joueur de 24 ans avait réalisé une passe décisive. Alors, est-ce que Lyon transformera cet intérêt en offre concrète pendant ce mercato ? Réponse dans les semaines à venir...

 


 

Tatarusanu : « Je vais essayer de tout donner »

OL.fr

Le gardien de l'OL, Ciprian Tatarusanu, a répondu aux journalistes en conférence de presse. Il sera titulaire mercredi contre Brest, lors du 1/4 de finale de la Coupe de la Ligue.

Les ambitions en Coupe de la Ligue

« Les coupes sont très importantes pour le club, on se prépare au maximum pour gagner mercredi. Je vais essayer de tout donner lors du match, on verra mercredi. Ça ne sera pas facile car Brest est une équipe solide, j’espère qu’on gagnera pour se rapprocher du titre car c’est très important. »
 
Son rôle dans l’équipe

« Je suis ici en conférence de presse donc ça veut dire que je serai sur le terrain mercredi. Je suis là pour jouer chaque match mais je respecte la décision de l’entraineur. C’est normal de ne pas être content lorsqu’on ne joue pas. C’est une situation un petit peu bizarre pour moi mais ce n’est pas une tragédie. Je ne suis pas le seul dans ce cas. Je fais tout pour jouer en m’entrainant correctement. Le plus difficile, c'est de rester sur le banc car ça me fait mal au dos (rires). C’est compliqué de ne pas jouer mais c’est l’entraineur qui prend les décisions et qui est par la suite responsable de la situation de l’équipe. On s’entraine toujours avec les trois gardiens ensemble, je n’ai pas un entrainement spécial par rapport aux autres. C’est une année bizarre pour moi, puisque pour l’entraineur je suis le deuxième gardien. Je suis bien et je continue de m’entrainer chaque jour. Mais il y a des situations moins bonnes, comme celles des autres joueurs qui sont blessés par exemple. »

Les bénéfices de la trêve hivernale

« On a très bien commencé avec cette victoire 0-7 en Coupe de France. Le coach nous avait donné deux jours de plus de vacances. Ça a fait beaucoup de bien au groupe. »

L'émergence des jeunes

« Rayan (Cherki), Maxence (Caqueret), Amine (Gouiri) et les autres jeunes sont de très bons joueurs. Ils doivent travailler encore plus pour garder un très bon niveau. Rayan essaye aussi de nous faire des petits piqués à l’entrainement (cf but contre Bourg en Bresse) mais il n’a pas encore réussi (rires). »

 


 

Galatasaray bloque le départ de Jean-Michael Seri à l’OL

Footmercato.net

L'Olympique Lyonnais a dû se heurter à la volonté de Fatih Terim et Galatasaray de conserver Jean-Michael Seri.

La presse anglaise expliquait ce week-end que l’Olympique Lyonnais souhaitait tenter sa chance pour Jean-Michaël Seri (28 ans), actuellement en prêt à Galatasaray. Le milieu de terrain, sous contrat avec Fulham jusqu’en juin 2022, correspond au profil recherché par la direction sportive des Gones, désireux de renforcer le groupe de Rudi Garcia avec des éléments expérimentés.

Naples, l’AS Monaco et Everton étaient eux aussi venus aux renseignements ces derniers jours. Et si l’international ivoirien (29 sélections, 3 réalisations) ne semblait pas insensible à ces approches, il a vu son entraîneur s’opposer à son départ. Selon nos informations, Fatih Terim s’est entretenu pendant de longues minutes avec l’ancien Niçois ces derniers jours pour lui signifier qu’il comptait sur lui et qu’il mettait son veto à un transfert.


Terim met son veto


Et au sein du club stambouliote, il est très difficile d’aller contre la volonté du technicien turc, véritable légende vivante depuis la victoire en Coupe de l’UEFA en 2000 (seul et unique titre européen décroché par un club turc). Le natif de Grand-Béréby devrait, sauf nouveau retournement de situation, terminer la saison en Turquie (18 apparitions toutes compétitions confondues, 1 but).

Auteur de prestations de qualité en décembre, l’Éléphant a enfin convaincu son entraîneur après un début de saison plutôt poussif, à l’image de celui de toute l’équipe turque, qui laissait présager une ouverture pour un départ en janvier. Et si Jean-Michael Seri enchaîne sur ce rythme, il se pourrait même que les pensionnaires de la Türk Telekom Arena tentent de le conserver définitivement à l’issue de la saison.

 


 

Les supporters dérapent, le club réagit

Foot01.com

Les supporters de l’OL ont laissé un triste souvenir après leur visite au stade Marcel Verchère lors du match de Coupe de France remporté par les Gones face à Bourg-en-Bresse (7-0).

Comme vous le savez, sans doute, l’OL s’est facilement qualifié pour les 16es de finale de la Coupe de France. Et ce en disposant samedi soir de Bourg-en-Bresse sur le score de 7-0. Mais un autre match s’est depuis disputé sur les réseaux sociaux.

En cause,  les dégâts causés par les supporters lyonnais, avec, notamment, des sièges arrachés, des restes de fumigènes et d’innombrables débris.

Un état des lieux qui a eu le don d’agacer au plus haut point le club local de rugby qui se demandait comment il allait pouvoir accueillir les jeunes de Narbonne le week-end prochain. L’OL n’a pas tardé à réagir et a décidé de prendre à ses frais toutes les réparations effectuées dans l’enceinte.

« Suite à la venue de l’Olympique Lyonnais au stade Marcel Verchère en Coupe de France ce samedi 4 janvier 2020, une partie des sièges du parcage visiteurs a été endommagée. Immédiatement après le coup de sifflet final, le FBBP01 et l’Olympique Lyonnais se sont mis d’accord sur la remise en état des sièges concernés. Une remise en état qui a d’ailleurs déjà débuté ce lundi matin. Le FBBP01 tient une nouvelle fois à remercier l’Olympique Lyonnais pour son bel état d’esprit tout au long de l’organisation de ce match. Merci également à son Président, Monsieur Jean-Michel Aulas, pour avoir laissé sa part de recette billetterie à son club partenaire. Que leur deuxième partie de saison soit aussi belle que celle des Bleus. »

 


 

Lyon insiste dans l'impossible dossier Adrien Rabiot !

Foot01.com

Malgré les belles performances de Maxence Caqueret fin 2019 et contre Bourg-en-Bresse samedi en Coupe de France, l’objectif de l’Olympique Lyonnais est toujours de recruter un milieu de terrain au mercato.

Ces dernières semaines, les dirigeants rhodaniens ont suivi la piste menant à Steven Nzonzi, dont le prêt à Galatasaray a de grandes chances de prendre fin cet hiver. Cependant, la piste s’avère très compliquée pour l’Olympique Lyonnais, l’intention première du joueur, suivi par West Ham et Everton, étant de rejoindre la Premier League. C’est ainsi que, selon les informations obtenues par TF1, l’objectif prioritaire des Gones à ce poste de milieu de terrain se nomme toujours Adrien Rabiot.

Le tirage au sort des 8es de finale de la Ligue des Champions ayant offert à l’OL le champion d’Italie en titre, à savoir la Juventus Turin, ce dossier paraît bien compliqué. En effet, la Vieille Dame n’a aucunement l’intention de renforcer son futur adversaire. Pire, elle ne souhaite pas prêter Adrien Rabiot au mercato, Maurizio Sarri ayant l’intention d’insister avec l’ancien Parisien au cours de la seconde partie de saison afin de voir s’il est capable d’assimiler ses méthodes. Reste que malgré tous ses facteurs, qui rendent à première vue le deal impossible, l’Olympique Lyonnais insiste selon la première chaîne de France. Reste à voir si cette persévérance sera payante en fin de mercato ou si l’actuel 12e de Ligue 1 sera contraint d’activer son plan B…

 


 

Aulas a un plan pour Moussa Dembélé !

Le10sport.com

Jean-Michel Aulas ne souhaite pas voir Moussa Dembélé quitter l'Olympique Lyonnais cet hiver, mais les choses pourraient changer.

Faut-il craindre un départ de Moussa Dembélé ? Le 10 Sport vous a annoncé en octobre dernier un intérêt prononcé de Manchester United pour l'attaquant de l'Olympique Lyonnais. Ces dernières semaines, c'est toutefois la piste menant à Chelsea qui a pris de l'ampleur. Le Parisien a en effet récemment confié que les Blues pourraient approcher l'OL pour l'international espoir, présentant une offre de 50M€.


Aulas ne veut pas vendre Dembélé, mais...


D'après les informations de Il Corriere dello Sport, Jean-Michel Aulas n'a aucune intention de vendre Moussa Dembélé à l'heure actuelle. Le quotidien italien précise toutefois que le président de l'Olympique Lyonnais pourrait essayer de tirer le maximum d'argent à Chelsea et ainsi laisser filer l'attaquant. Pour rappel, le Français avait rejoint l'OL en aout 2018 en provenance du Celtic Glasgow, pour près de 22M€.

 

 


 

Lyon a déjà changé, c’est l’heure de rêver

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais s’est facilement qualifié pour les 16èmes de finale de la Coupe de France ce samedi en étrillant Bourg-en-Bresse (7-0). De quoi rassurer le collectif rhodanien.

Rudi Garcia et ses hommes auront montré le visage qu’il fallait face à Bourg-en-Bresse ce samedi en Coupe de France. Pourtant, cette rencontre avait tout du piège. Un piège évité par les Lyonnais, qui auront montré de belles valeurs collectives, en attestent les sept buts inscrits. Au-delà de la qualification, l’OL cherchait surtout de la confiance. Les derniers mois ont été difficiles dans le Rhône et chaque victoire est bonne à prendre. Alain Boghossian salue en tout cas la performance rhodanienne.


“Cette victoire montre l’envie des Lyonnais de passer à la vitesse supérieure”


Sur l’antenne d’Eurosport, le consultant s’est montré satisfait par l’état d’esprit de l’OL. “J’ai trouvé une équipe lyonnais sérieuse et appliquée dans tout ce qu’elle a fait même si elle a pris la foudre pendant les 20 premières minutes. Les Lyonnais ont été patients. Ils ont profité de quelques erreurs et ensuite ils ont imposé leur jeu. Cette victoire montre l’envie des Lyonnais de passer à la vitesse supérieure”, a notamment indiqué Alain Boghossian, confiant pour la suite des événements pour l’Olympique Lyonnais. Pour rappel, les Gones sont actuellement douzièmes de Ligue 1. Une situation embarrassante pour le club, qui affrontera Brest ce mercredi en quarts de finale de la Coupe de la Ligue.

 


 

Dembélé et Caqueret dans l'équipe type des Français du week-end

L'Equipe via Twitter

 


 

Vidéo : Des nouvelles de Jeff Reine-Adelaïde

Twitter

 


 

Tirage des 16es de Coupe de France : l'OL ira à Nantes

FFF.fr

L'OL ira sur le terrain du FC Nantes en 16e de finale de la Coupe de France. Match le 18 ou 19 janvier prochain.

Prix les Mézières (N3) - Limonest (N3)
Épinal (N2) - JS Saint-Pierroise (R1)
Athletico Marseille (N3) - Rennes
Dijon - Nîmes
Pau (N1) - Bordeaux
St Pryvé St Hilaire (N2) - Monaco
Nantes - OL
Red Star (N1) - Nice
Angers - Metz ou Rouen (N2)
Paris FC (L2) - Saint-Etienne
Belfort (N2) - Nancy (L2)
Gonfreville (N3) - Lille
Montpellier - Caen (L2)
Lorient (L2) - PSG
Angoulême (N2) - Strasbourg
Granville (N2) - OM

 


 

Aouar explique que Garcia lui donne "énormément de confiance et de liberté"

RMC.fr
 
Dans Breaking Foot ce lundi sur RMC, le milieu de l'OL Houssem Aouar a dit tout le bien qu’il pensait de son entraîneur, Rudi Garcia, grâce auquel il a, selon lui, retrouvé sa liberté.

L’OL a peu de certitudes dans le jeu, mais une chose est sûr en revanche, Houssem Aouar fait partie des leaders de cette équipe, toujours précieux, souvent intéressant. Depuis le début de la saison, la créativité de l’OL est essentiellement passée par lui. L’autre dépositaire du jeu, le Néerlandais Memphis Depay, étant blessé, probablement pour le restant de la saison, le milieu de terrain formé au club s’attend à endosser de nouvelles responsabilités au coeur du jeu. Rudi Garcia, l’entraîneur, est prêt à lui confier les clés du camion. Les deux hommes ont, depuis l’arrivée du technicien français sur le banc lyonnais, noué une relation particulière.


L'importance de la polyvalence


"J’ai une très bonne relation avec le coach, il me donne énormément de confiance et de liberté sur le terrain, a témoigné Houssem Aouar dans Breaking Foot, ce lundi, sur RMC. J’ai la chance de pouvoir discuter avec lui. C’est ce dont j’ai besoin." L’international Espoirs revendique une place bien précise au coeur du jeu mais il a été baladé à plusieurs postes depuis le début de la saison, tantôt comme milieu relayeur, tantôt derrière l’attaquant, ou parfois même sur le côté gauche. Aouar accepte volontiers tant qu’il dispose de cette liberté dont il a besoin pour exprimer tout son potentiel. Et il est grand.

"Là où je me sens le plus à l’aise, forcément, c’est dans l’axe, là où j’ai été formé, que ce soit en relayeur dans un milieu à trois, ou bien en tant que numéro dix derrière l’attaquant, a-t-il estimé. C’est là où j’ai fait toutes mes gammes. C’est important pour moi d’avoir cette polyvalence, ça me permet d’apprendre beaucoup de choses à d’autres postes et de pouvoir les réutiliser si un jour j’y suis amené. Le plus important honnêtement, c’est cette liberté que le coach me donne. Si je dois débuter à gauche, je sais bien que je ne vais pas être cantonné sur la ligne. C’est ce qui fait que je me sens beaucoup plus libre."

 

 

Voir aussi... Bourg en Bresse 0-7 OL : L'After // Le Tableau Mercat'OL

 

Last modified on lundi, 06 janvier 2020 21:35