L'actu du Mardi 7 Janvier

L'actu du Mardi 7 Janvier

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // OL - Brest : L'Avant Match

Juninho a lancé les pistes Seri et Toko-Ekambi

Butfootballclub.fr

Le directeur sportif de l’OL Juninho envisage deux renforts au mercato : Karl Toko-Ekambi (Villarreal, 27 ans) et Jean-Michaël Seri (Galatasaray, 28 ans).

Rudi Garcia l’a encore répété lundi en conférence de presse : l’OL sera actif au mercato. Le dossier prioritaire des Gones est un attaquant, et ce dernier pourrait être Karl Toko-Ekambi. Selon L’Équipe, des discussions sont même déjà lancées depuis quelques jours pour le buteur de Villarreal, supervisé mais resté sur le banc dimanche face à la Real Sociedad (2-1).


Villarreal attend 20 M€ pour Toko-Ekambi


Un prêt avec option d’achat serait à l’étude avec les dirigeants du sous-marin jaune, pas fermés à l’idée de se séparer du Camerounais en récupérant leur mise initiale (20 M€). Les dirigeants de l’OL se disent confiants dans ce dossier et sont décidés à s’activer dès cette deuxième semaine de janvier. La donne est plus complexe pour Jean-Michaël Seri (28 ans). Si on sait que Steven Nzonzi (31 ans, Galatasaray) a été une piste étudiée, le joueur possède d’autres possibilités (West Ham).


Galatasaray garde la main pour Seri


Lyon a donc pensé à son coéquipier Seri, prêté l’été dernier par Fulham… qui attend 18 M€ pour le libérer. Autre difficulté : l’ancien Niçois (28 ans) a vu son statut changer fin décembre après de belles performances. Fatih Terim a décidé de fermer carrément la porte à un départ après l’avoir placé sur la liste des indésirables. Galatasaray garde la main sur ce dossier.

 


 

Rabiot met fin en personne aux rêves lyonnais

Butfoootballclub.fr

Adrien Rabiot (24 ans) a beau ne pas être satisfait de son temps de jeu à la Juventus Turin, il veut lui rester fidèle cette saison. N’en déplaise à l’OL.

L’OL veut recruter cet hiver pour compenser les blessures de Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde. Les pistes menant à Karl Toko-Ekambi et Jean-Michaël Seri sont les plus chaudes du moment dans l’esprit de Juninho.

Le directeur sportif de l’OL s’était également penché sur le cas d’Adrien Rabiot, en manque de temps de jeu à la Juventus Turin cette saison. Si Maurizio Sarri ne l’écarte pas pour la seconde moitié de l’exercice en cours, l’ancien milieu du PSG (24 ans) veut aussi lui prouver qu’il est dans le vrai.


Rabiot veut rester fidèle à la Juve


« Mon avenir est toujours à la Juve, a-t-il annoncé dans la presse italienne. Désormais je me sens bien physiquement et je pense que 2020 sera une année positive. Je suis très heureux ici. Le championnat italien n’est pas facile, mais je m’adapte petit à petit aux caractéristiques de la Serie A. » Titularisé quatre fois lors des cinq derniers matchs disputés par la Vieille Dame, Rabiot n’a donc aucune intention de partir en janvier.

 


 

Marcelo de retour en Turquie, la rumeur enfle

Foot01.com

Au-delà des résultats sportifs décevants, l’Olympique Lyonnais a été plombé par plusieurs polémiques extra-sportives à la fin de l’année 2019.

L’une d’entre elles concerne Marcelo, le défenseur brésilien de l’OL ayant été pris en grippe par les Bad Gones à plusieurs reprises, et provoquant même des incidents à la fin d’un match de Ligue des Champions face au RB Leipzig. Depuis cette soirée du 10 décembre, Marcelo a d’ailleurs officiellement communiqué au directeur sportif Juninho son envie de quitter le club. Pour l’heure, aucun point de chute n’a été trouvé pour Marcelo mais en Turquie, on semble s’activer pour faire revenir au pays l’ancien de Besiktas selon les informations de Fanatik.

En effet, le média affirme en ce milieu de semaine que Trabzonspor est concrètement passé à l’offensive au cours des dernières heures afin d’obtenir le prêt, si possible avec option d’achat, du défenseur brésilien de 32 ans. Du côté de l’Olympique Lyonnais, on privilégie bien évidemment un transfert sec afin de récupérer une indemnité de transfert et réinvestir directement dans un remplaçant à Marcelo. Car au cours des dernières semaines, Juninho a répété que si Marcelo venait à faire ses valises, alors l’Olympique Lyonnais recruterait de manière automatique un joueur en défense centrale pour suppléer les titulaires actuels, à savoir Jason Denayer et Joachim Andersen. Cela ferait alors un chantier de plus pour l’OL cet hiver, qui souhaite déjà recruter un milieu défensif et un joueur offensif au minimum.

 


 

Aouar se régale avec Garcia

Maxifoot.fr

Sur les ondes de la radio RMC lundi, le milieu offensif de l’Olympique Lyonnais Houssem Aouar (21 ans, 22 matchs et 4 buts toutes compétitions cette saison) a exprimé tout le bien qu’il pensait de son entraîneur Rudi Garcia. Entre les deux hommes, la relation est au beau fixe, et l’international Espoirs français entend rendre la confiance que le technicien lui témoigne durant la seconde partie de la saison.

"J’ai une très bonne relation avec le coach, il me donne énormément de confiance et de liberté sur le terrain. J’ai la chance de pouvoir discuter avec lui. C’est ce dont j’ai besoin. Là où je me sens le plus à l’aise, forcément, c’est dans l’axe, là où j’ai été formé, que ce soit en relayeur dans un milieu à trois, ou bien en tant que numéro dix derrière l’attaquant", explique d’abord le Gone.

Avant de continuer son plaidoyer. "C’est important pour moi d’avoir cette polyvalence, ça me permet d’apprendre beaucoup de choses à d’autres postes et de pouvoir les réutiliser si un jour j’y suis amené, poursuit-il. Le plus important honnêtement, c’est cette liberté que le coach me donne. Si je dois débuter à gauche, je sais bien que je ne vais pas être cantonné sur la ligne. C’est ce qui fait que je me sens beaucoup plus libre."

 

 


 

Un gros mercato ? Lyon n’a pas les moyens balance Govou

Footradio.com

Malgré toute la bonne volonté du monde, et les besoins qui sont les siens après une première partie de saison ratée en Ligue 1, l’Olympique Lyonnais connaît un début de mercato hivernal très compliqué.

En quête de renforts pour compenser les blessures de Depay, Reine-Adélaïde, Dubois et Koné, le club rhodanien multiplie les pistes à travers l’Europe. Sauf que pour l’instant, l’OL essuie plus de refus qu’autre chose. Après l’échec dans le dossier Thomas Lemar, Lyon est effectivement en train de perdre la bataille pour Gedson Fernandes (Benfica). À cause des tensions internes entre Juninho et Florian Maurice. Mais pas que, puisque selon Sidney Govou, les Gones n’ont tout simplement pas les moyens de rivaliser avec certains clubs sur le marché des transferts.


« Je ne suis pas sûr que l’OL puisse faire ce genre d’investissement »


« À un moment donné, il y a aussi le côté économique qui fait la différence sur le mercato. Est-ce que Lyon a vraiment l’argent pour recruter des joueurs de haut niveau ? J’ai des doutes. Ils sont capables de faire un effort financier sur un joueur offensif, jeune, pour espérer le revendre derrière. Mais aujourd’hui, si Lyon veut avoir des joueurs de qualité au milieu de terrain ou en attaque, il faut au moins débourser 30 millions d’euros au minimum… Et je ne suis pas sûr que l’OL puisse faire ce genre d’investissement-là. Pastore ? Le joueur plaît beaucoup au staff lyonnais, mais il se blesse souvent. Lyon a besoin de certitude. L’OL doit recruter un joueur capable de jouer et d’apporter quelque chose à l’équipe tout de suite », a expliqué, dans le Late Football Club, le consultant de Canal+, qui estime donc que l’OL ne recrutera pas un grand nom pour remplacer Memphis durant ce marché des transferts. Au grand dam des supporters…

 


 

Un mercato de gala ou le chaos, Lyon mis sous pression !

Foot01.com

Dans l’obligation de recruter au mercato hivernal afin de compenser les blessures de Jeff Reine-Adelaïde et de Memphis Depay, l’OL refuse de céder à la panique.

En effet, il est hors de question pour Juninho, Florian Maurice et Jean-Michel Aulas de tomber dans la précipitation, qui pousserait automatiquement le club à effectuer les mauvais choix en cette période très délicate du mercato hivernal. Les besoins sont bien identifiés à Lyon, qui souhaite renforcer son secteur offensif et qui aimerait dans l’idéal également s’offrir un milieu de terrain défensif. En attendant de voir qui va poser ses valises à Lyon, et alors que la piste Karl Toko-Ekambi (Villarreal) a été activée, Denis Balbir a commenté la situation du club rhodanien. Pour le chroniqueur de But, il est évident que l’OL va au-devant de graves ennuies s’il n’effectue pas un recrutement malin cet hiver.

« A mon sens, et c’est très clair, il n’y aura pas de qualification en Coupe d’Europe la saison prochaine si des recrues n’arrivent pas d’ici la fin du mois de janvier. Ce serait un tremblement de terre programmé au sein du club, et la preuve que la politique de Jean-Michel Aulas connaît son premier raté. S’il faut bien entendu remplacer Memphis Depay et Jeff Reine-Adelaïde, l’OL devrait également songer à regarder derrière. Et notamment en défense centrale qui montre de vrais signes de faiblesse depuis plusieurs mois. C’est compliqué, je le sais, de ne pas se tromper à une période de l’année ou les bonnes occasions sont si rares. En plus, et on peut également se poser cette question : qui veut aujourd’hui aller à Lyon ? Je parle ici des divers noms sortis dans la presse et qui pourraient laisser penser que les dirigeants veulent s’attaquer à du lourd » a indiqué le journaliste, pour qui la pression est maximale sur l’Olympique Lyonnais au mercato. Aux décideurs rhodaniens de miser sur les bons chevaux cet hiver…

 


 

Dembele, Memphis et Aouar, les joueurs les plus chers de l'effectif lyonnais

CIES via Twitter

 


 

L’OL aurait proposé Rafael en Premier League   

Sports.fr

Arrivé à l’Olympique Lyonnais il y a plus de quatre ans, Rafael serait sur le départ.

Confronté à la concurrence de Kenny Tete et surtout Léo Dubois, Rafael semblait déjà poussé vers la sortie par l’Olympique Lyonnais l’été dernier. Finalement, le Brésilien est resté entre Rhône et Saône, et a bien rendu service aux Gones, dans le couloir droit comme sur le flanc gauche de la défense. Mais à un peu plus d’un an de la fin de son contrat (30 juin 2021), l’ancien joueur de Manchester United n’entre plus vraiment dans les plans de Rudi Garcia.

Pour preuve, selon Sky Sports, le frère jumeau du Nantais Fabio aurait été proposé de l’autre côté de la Manche. Brighton, Crystal Palace et Southampton pourraient donc se poser en terre d’accueil de l’indésirable Lyonnais.

 


 

L’OL et l’OM attentifs à Kadewere

RMC.fr

Auteur de 17 buts en 19 matchs de Ligue 2, Tino Kadewere attise les convoitises cet hiver. L’attaquant zimbabwéen fait déjà l’objet de plusieurs propositions, alors que l’OL et l’OM surveillent le cas de l’attaquant du HAC.

Avec 17 buts inscrits en 19 matches de Ligue 2, Tino Kadewere (24 ans) pointe largement en tête du classement des buteurs du championnat (Yoane Wissa – Lorient - est deuxième avec 11 buts). Le Havre, le club entraîné par Paul Le Guen, va devoir gérer le cas de son attaquant zimbabwéen cet hiver. Les dirigeants havrais ont déjà reçu plusieurs offres fermes d’Al-Rayan (Qatar), dont la dernière de 8 millions d’euros. En interne, les Havrais n’ont plus beaucoup d’espoirs de conserver sans contrepartie leur attaquant cet hiver.

Mais le HAC aimerait transférer son joueur avec un prêt jusqu’en fin de saison pour garder plus de chances d’atteindre l’objectif du club: la montée en Ligue 1. Une vision partagée par Tino Kadewere, sa famille et son agent, Jihed Taniche.

Flamengo aussi sur le coup

Ces derniers jours, la presse anglaise a fait état d’un mandat de Willie McKay pour faire signer le joueur en Premier League. Si certains clubs du championnat d’Angleterre devraient se positionner dans les jours à venir, l’agent anglais ne dispose pas de mandat du club havrais.

Mis à part Al-Rayan, deux autres clubs ont effectué des approches concrètes pour l’instant. Le Celtic (Ecosse) et Flamengo (Brésil). En France, des premières discussions ont eu lieu avec l’OL, qui doit d’abord gérer certaines urgences avant de pouvoir accélérer sur ce dossier. L’Olympique de Marseille garde également un œil sur l’attaquant, mais n’avancera qu’en cas de vente d’un attaquant.

 


 

La journée de mercredi décisive pour Toko Ekambi ?

Lequipe.fr

Une partie des dirigeants lyonnais est attendue ce mercredi en Espagne pour discuter avec Villarreal de l'attaquant international camerounais.

Comme révélé dans notre édition de ce mardi, l'Olympique Lyonnais aimerait attirer l'attaquant Karl Toko Ekambi (27 ans) cet hiver. Une partie des dirigeants rhodaniens doit même se rendre ce mercredi en Espagne pour tenter d'avancer concrètement dans les négociations avec Villarreal, où l'international camerounais est sous contrat jusqu'en juin 2023. L'ancien Angevin n'écarterait pas un départ cet hiver.

 


 

Layvin Kurzawa proposé à l’OL

Footmercato.net

« On a perdu deux joueurs offensifs donc on cherche un offensif et on a perdu deux latéraux donc on cherche un latéral, ce n’est pas compliqué ». Voilà ce que disait Rudi Garcia il y a 5 jours en conférence de presse. L’Olympique Lyonnais cherche effectivement un latéral, côté gauche, et s’active depuis plusieurs jours. Plusieurs pistes sont explorées par la direction rhodanienne, dont celle menant à Lucas Digne. Mais l’international français âgé de 26 ans est jugé intransférable par Carlo Ancelotti, le nouvel entraîneur d’Everton.

Le dossier s’annonce délicat. Ce qui n’empêche pas l’OL de dire non à des alternatives. Selon nos informations, Layvin Kurzawa a récemment été proposé à Juninho. En fin de contrat en juin prochain, le gaucher de 27 ans est poussé vers la sortie par le Paris Saint-Germain, qui espère récupérer quelques deniers en janvier. Lyon a refusé cette opportunité, et travaille sur d’autres pistes.

 


Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // OL - Brest : L'Avant Match

 

Last modified on mercredi, 08 janvier 2020 00:15