L'actu du Samedi 11 Janvier

L'actu du Samedi 11 Janvier

Voir aussi... Bordeaux 1-2 OL : L'After

Caqueret a tué le mercato, bien joué l'académie !

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais pourrait bien ne pas recruter un milieu de terrain supplémentaire lors du mercato. Car Maxence Caqueret s'installe désormais durablement dans l'effectif de Rudi Garcia.

L’avenir Lyonnais de Maxence Caqueret a longtemps semblé incertain, le milieu de terrain de 19 ans ayant toujours de la concurrence devant lui, et encore plus avec la signature l’été dernier de Jean Lucas. Mais le milieu brésilien recruté par le duo Juninho-Sylvinho n’a pas eu le rendement escompté et il a fini par s’installer sur le banc. Alors, après le limogeage de Sylvinho, Rudi Garcia a lui finalement décidé de faire confiance à Maxence Caqueret et cela a été un choix payant. Car le joueur issu du centre de formation a répondu aux attentes de l’Olympique Lyonnais, au point même que l’OL pourrait tourner le dos à un renfort grâce à cette montée en puissance de Maxence Caqueret.


Caqueret mieux qu'un plan B


Pour Rudi Garcia, ce dernier est une vraie solution pour le club de Jean-Michel Aulas et pas du tout un plan B. « Il nous faut des solutions et, pour l’instant, Maxence est performant (…) En ce moment, il y a vraiment des solutions intéressantes avec la qualité et l’envie des jeunes. Bien sûr, ils ont des défauts car ils sont jeunes et perfectibles. Mais pour l’instant, la qualité prend le pas sur les défauts », a confié l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais. Et ces qualités sont suffisantes pour ouvertement faire réfléchir Juninho et Florian Maurice à l’intérêt de recruter à ce poste lors de ce marché des transferts de janvier.

 


 

Tousart sur le départ, Bilel Ghazi évoque son remplaçant

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais se déplace ce samedi sur la pelouse des Girondins de Bordeaux. Les Gones se devront de ramener quelque chose.

Les hommes de Rudi Garcia ont une très forte pression sur les épaules en ce début d’année 2020. Les Gones sont douzièmes de Ligue 1. Contre Bordeaux, l’Olympique Lyonnais ne pourra pas se permettre une énième contre-performance, sous peine de s’enliser un peu plus dans la crise. Les blessures avant la trêve de Memphis et Reine-Adélaïde n’ont en plus rien arrangé. Ces dernières heures, on indique également un accord proche entre l’OL et le Hertha Berlin pour Lucas Tousart. Le club rhodanien aurait même déjà un remplaçant en tête.


Seri pour remplacer Tousart ?


Sur son compte Twitter, Bilel Ghazi a lâché ses informations sur le dossier Tousart. “Un départ cet hiver de Tousart reste très peu probable. Notamment parce que l’éventuelle piste prioritaire pour le remplacer est très compliquée (Jean-Michaël Seri). Mais hypothèse d’un transfert cet été acté dès cet hiver n’est pas à écarter. Elle pourrait même arranger toutes les parties. Si l’OL acte un départ de Tousart dès cet hiver tout en le conservant pour la deuxième partie de saison, cela lui offrait une manne financière plus importante dans sa quête prioritaire d’un renfort offensif”, a notamment indiqué le journaliste, qui prévoit du mouvement à l’OL dans les prochaines semaines. Rudi Garcia et son groupe auraient bien besoin de renforts.

 


 

La Juve étudie le jeu de Lyon pour la C1 et le mercato

Foot01.com

Futur adversaire de l’Olympique Lyonnais en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, la Juventus Turin observe les Gones. Au passage, la Vieille Dame en profite pour superviser deux cibles au mercato.

D’ici le 26 février prochain, date du huitième de finale aller de Ligue des Champions, le Groupama Stadium accueillera régulièrement des représentants de la Juventus Turin. Rien de très surprenant dans la mesure où les Bianconeri, qui préparent la double confrontation contre l’Olympique Lyonnais, prennent soin d’étudier les forces et faiblesses de leur futur adversaire. C’est pourquoi des émissaires turinois étaient présents lors du quart de finale de Coupe de la Ligue remporté face à Brest (3-1) mercredi.


Un intérêt pour l’été prochain ?


Mais à en croire la presse italienne, la Juventus Turin n’était pas seulement là pour anticiper la stratégie des Gones. En effet, le Corriere dello Sport affirme que le champion d’Italie en a également profité pour superviser les performances d’Houssem Aouar et de Moussa Dembélé. Bien sûr, la Vieille Dame sait que l’Olympique Lyonnais refusera de renforcer son adversaire cet hiver. On peut penser que cet intérêt annonce de possibles approches pour l’été prochain.

Rappelons que le club rhodanien a récemment fermé la porte à un départ de son attaquant français via un communiqué. Malgré les tentatives de Manchester United, Chelsea et Tottenham, l’ancien joueur du Celtic ne bougera pas. Idem en ce qui concerne le milieu polyvalent, dont le statut de cadre est renforcé à cause des blessures qui touchent l’effectif. En tout cas, la Juve connaît bien les qualités de l’OL.

 


 

Aulas annonce que Dembélé va rester, il a de gros doutes

Footradio.com

Ce samedi après-midi, l’Olympique Lyonnais jouera sur la pelouse des Girondins de Bordeaux, à l’occasion de la 20e journée de Ligue 1, avec Moussa Dembélé à la pointe de son attaque.

Une sortie qui pourrait être l’une des dernières de l’avant-centre de 23 ans sous le maillot du club rhodanien ? La question peut se poser, sachant que l’ancien du Celtic Glasgow est actuellement courtisé par de tops clubs en Premier League. En effet, selon les dernières rumeurs, Manchester United, Chelsea et Tottenham ne lâchent pas l’international espoirs français. Mais alors que l’OL a déjà perdu Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde pour tout le reste de la saison, Jean-Michel Aulas refuse de laisser partir son meilleur buteur : « Moussa ne partira pas, il a envie de rester et de gagner quelque chose avec Lyon ». Après avoir refusé une première offre de 40 millions d’euros, le président des Gones va pourtant subir d’autres offensives. Et pour Kévin Diaz, l’OL pourrait bien finir par craquer.


« Pas sûr que le président refuse une très belle offre »


« Moussa Dembélé n’est pas un joueur limité. C’est un avant-centre qui a de la qualité. Ce n’est peut-être pas Rashford au niveau technique, car on en parle à Manchester United. Par contre, il a quand même des qualités certaines de buteur. Il a toujours fait des choix de carrière très intelligents. Jean-Michel Aulas a vu que ses joueurs peuvent se blesser avec forcément une chute de leur valeur marchande ensuite. Et je ne suis pas sûr que le président refuse une très belle offre si elle arrive d’Angleterre pendant ce mercato. Je ne sais pas si c’est une bonne idée ou pas, mais j’ai des doutes… Si Lyon fait ce transfert à la fin du mercato, ils auront peut-être quelques heures pour le remplacer. Au haut niveau, un club comme l’OL doit être dans l’anticipation sur et en dehors du terrain », a lâché, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui sait que Dembélé est tout simplement essentiel dans l’équipe de Rudi Garcia, lui qui a marqué 13 buts en 27 matchs cette saison.

 


 

Vidéo : Dubois en reprise

Twitter

 


 

N’Diaye prêté au Puy Foot 43

Actufoot.com

Info Actufoot ! Le jeune milieu offensif sénégalais Ousseynou Ndiaye (21 ans) va être prêté au Puy Foot 43 (National 1).

Arrivé du Dakar Sacré-Coeur, club partenaire de l’OL, le milieu avait signé son premier contrat pro à Lyon en 2017 avant de le prolonger jusqu’en 2023 il y a quelques mois. Il offrira une solution de plus aux Ponots dans l’optique du maintien en National.

 


 

Cornet latéral gauche, de solution de dépannage à option durable

Football365.fr

Plusieurs fois titularisé en tant que latéral gauche ces dernières semaines, Maxwel Cornet a su se montrer performant dans une situation pourtant inhabituelle pour lui. A tel point que Rudi Garcia considère désormais l’Ivoirien comme étant une alternative crédible à ce poste.

Au départ, ce n’était qu’une solution de dépannage, un recours par défaut. Début décembre, Lyon a connu une véritable hécatombe au sein de son effectif. Outre les blessures longue durée de Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde (rupture des ligaments croisés), l’OL a perdu Léo Dubois (genou), qui a lui aussi dû passer sur la table d’opérations. Et comme si cela ne suffisait pas, Rudi Garcia a également été contraint de laisser de côté Youssouf Koné (cheville) et Fernando Marçal (mollet), ses deux latéraux gauche de métier. Dans ce contexte précaire, le technicien de 45 ans a pris une décision qui en a étonné plus d’un le 18 décembre dernier, face à Toulouse (4-1) : aligner Maxwel Cornet, joueur à vocation offensive, sur le côté gauche de la défense.


Cornet : « Si je peux dépanner pour le bien de l’équipe… »


Certains craignaient peut-être le pire. Mais force est de constater que l’international ivoirien s’en est bien sorti. « Ce ne sont pas les mêmes déplacements, avait-il analysé au micro d’OL TV à l’issue de la victoire face au TFC. Ça demande plus d’efforts. Je suis aussi plus concentré, car j’essaie déjà de bien faire le boulot défensif. (…) Si je peux dépanner pour le bien de l’équipe, je me donnerai à 100%. » Les circonstances ont incité son coach à reconduire l’ancien Messin à ce poste à Reims juste avant la trêve (1-1) et contre Brest en quart de finale de la Coupe de la Ligue mercredi (3-1). Il faut dire que ce rôle semble convenir à ses qualités. Jamais avare d’efforts, le natif de Bregbo multiplie les montées dans son couloir afin de proposer des solutions et de délivrer des centres. Il montre aussi beaucoup d’implication dans le travail défensif, même si cela reste encore à perfectionner.


Garcia : « Une alternative sur la durée »


Quoi qu’il en soit, Rudi Garcia a été séduit par les prestations du joueur de 23 ans. Et le considère désormais comme une option plus que crédible à ce poste. « Maxwel Cornet a été bon, s’est félicité l’entraîneur lyonnais après le succès décroché contre le SB29. Il nous aide. C’est son meilleur match en tant que latéral. Il nous apporte et a bien défendu. Cela nous donne des solutions. Nous n’avons pas voulu prendre le moindre risque avec Marçal. C’est une alternative sur la durée. » Après tout, ni Youssouf Koné, ni Fernando Marçal n’apportent pleine satisfaction pour le moment, et Cornet a tout intérêt à ne pas se contenter d’un rôle de doublure de Bertrand Traoré en tant qu’ailier. Reste maintenant à savoir si le néo-latéral rhodanien saura aussi répondre présent face à des adversaires d’un niveau supérieur.

 


 

Marcelo est allé voir les supporters, Aulas confirme qu'il va rester

RMC.fr

Après plusieurs semaines de tension pesante entre Marcelo et les supporters lyonnais, les choses sont peut-être rentrées dans l'ordre ce samedi. Le défenseur brésilien est allé discuter avec les fans présents au Matmut-Atlantique pour la victoire de l'OL à Bordeaux (2-1).
 
L'épisode tumultueux entre Marcelo et les supporters lyonnais a peut-être pris fin ce samedi. Après la victoire dans la douleur de l'OL à Bordeaux (2-1), le défenseur brésilien, auteur d'un bon match, est allé saluer les quelques 400 fans qui avaient fait le déplacement au Matmut-Atlantique. Et a même pris le temps de discuter avec eux.

Tancé pour ses prestations jugées insuffisantes, boycotté par le public lyonnais, Marcelo respire un peu mieux en ce début d'année. La banderole déployée au Groupama Stadium et la chaude réaction de Memphis Depay après la qualification en Ligue des champions face à Leipzig semble être un lointain souvenir. En tout cas, le premier pas semble avoir été fait.


Aulas confirme qu'il va rester


Le cas de l'ancien capitaine avait divisé le vestiaire début décembre. Mais le club s'est toujours exprimé en faveur d'une unité derrière le défenseur malgré les critiques et les moqueries. Le souhait de Marcelo de quitter le club avait été émis mais semble, pour le moment, en suspens. "Bien sûr qu'il va rester, a d'ailleurs assuré Jean-Michel Aulas en zone mixte ce samedi. Et je tiens à dire que de la même manière que les supporters qui ont été incorrects avec lui ont été sanctionnés, lui aussi l'a été. On gère le club de la manière la plus éthique possible, on a besoin des supporters et on a besoin des meilleurs joueurs."

 

 


 

Aulas bloque Dembélé et Tousart, mais veut des attaquants

Foot01.com

Le président de l'Olympique Lyonnais a annoncé samedi soir les grandes lignes du mercato hivernal de son club et les décisions déjà entérinées au sein du club rhodanien.

On a dépassé le premier tiers du mercato et pour l’instant l’Olympique Lyonnais n’a toujours pas signé un seul joueur alors que les dirigeants et le staff sportif répètent qu’il faudra impérativement renforcer le club. Mais samedi, après la probante victoire de l’OL à Bordeaux, Jean-Michel Aulas est revenu sur le sujet des transferts, l’occasion de balayer des rumeurs et de cerner précisément les besoins de Rudi Garcia. Profitant de cela pour affirmer que Juninho et Florian Maurice s’entendaient à merveille, le président de Lyon a donné sa lecture des opérations à venir.


Tousart et Dembélé restent, des attaquants arrivent


Et ce sont d’abord les cas de deux joueurs, Moussa Dembélé et Lucas Tousart, qui ont été évoqués par Jean-Michel Aulas. « Le marché est un peu fou (…) On entend des choses erronées sur Moussa Dembélé et Lucas Tousart, je les démens totalement. On cherche, on va essayer de recruter et particulièrement devant, car on a deux joueurs qui sont blessés (…) On ne fera pas n’importe quoi, mais on fera des opérations. Avant le 31 janvier il y aura des bonnes nouvelles », a prévenu le dirigeant lyonnais, qui ne veut surtout pas  se précipiter durant ce marché des transferts. Il reste trois semaines à l'Olympique Lyonnais pour débloquer les choses, ou pas. Jean-Michel a toutes les cartes dans les mains.

 

 

Voir aussi... Bordeaux 1-2 OL : L'After

 

Last modified on samedi, 11 janvier 2020 20:30