L'actu du Dimanche 12 Janvier

L'actu du Dimanche 12 Janvier

Voir aussi... Bordeaux 1-2 OL : L'After

Marcelo fait un pas vers les supporters, Aulas confirme qu’il va rester

Butfootballclub.fr

Le défenseur central de l’OL Marcelo, auteur d’un match sérieux contre les Girondins à Bordeaux (2-1), en a profité pour faire un pas en direction des supporters lyonnais.

Joachim Andersen a été le grand perdant de la victoire de l’OL ce samedi à Bordeaux (2-1). Auteur d’une boulette qui a offert l’ouverture du score à Jimmy Briand, le défenseur danois a été rapidement réconforté par Marcelo.

Ce samedi, le défenseur brésilien a été le patron de l’arrière-garde lyonnaise devant les rares attaques bordelaises. Chahuté par les supporters cette saison, notamment depuis le dernier match de Ligue des Champions contre Benfica, Marcelo en a aussi profité pour faire un geste vers les supporters des Gones.


Aulas confirme Marcelo, Tousart et Dembélé


Comme on peut le voir ci-dessus, l’intéressé est en effet allé voir les fans du club rhodanien qui avaient fait le déplacement en Gironde. Marcelo a même échangé avec l’un d’entre eux, celui-là même qui avait brandi la fameuse banderole à l’origine du coup de froid. Touché par ce moment de bravoure, Marçal est venu le féliciter. Tout comme Anthony Lopes et son ami Rafael. De son côté, Jean-Michel Aulas a fait savoir devant la presse que Marcelo resterait cet hiver à Lyon, au même titre que Lucas Tousart et Moussa Dembélé.

Il en a aussi profité pour applaudir Marcelo suite à sa décision d’aller parler à son « ennemi » chez les Bad Gones pour donner son maillot et tenter d’aplanir le malentendu : « C’est un geste considérable, formidable. Mais de la même manière que les supporters incorrects ont été sanctionnés, lui aussi l’a été. On a besoin des supporters mais aussi de nos meilleurs joueurs ».

 

 


 

Proche d’un départ, Nzonzi ne ferme pas la porte à l’OL...

RMC.fr

En conflit avec son entraîneur Fatih Terim, le milieu de terrain français, Steven Nzonzi, ne devrait pas poursuivre l’aventure à Galatasaray où il est prêté par l’AS Roma. Le champion du monde qui aimerait rebondir dans un championnat compétitif n’exclut pas un retour en France à Lyon et pourquoi pas au PSG, son club de cœur.

Steven Nzonzi dans l’impasse à Galatasaray. Prêté par l’AS Roma, le milieu de terrain de 31 ans n’a plus porté le maillot du club turc depuis le déplacement sur la pelouse du PSG (5-0) en Ligue des champions le 11 décembre. Une mise à l’écart provoquée par des frictions avec son coach Fatih Terim.


"C’est peut-être plus intéressant pour les deux parties de mettre fin à ce prêt"


"Quand ça ne se passe pas bien collectivement, on va pointer du doigt certains joueurs, a commenté l’ancien joueur du FC Séville ce dimanche dans un entretien à Téléfoot. Je ne me sens pas fautif car il n’y a vraiment rien eu de grave qui s’est passé. C’est quelque chose qui aurait pu se régler en une discussion. C’est peut-être plus intéressant pour les deux parties de mettre fin à ce prêt. Et de trouver quelque chose d’autre."

S’il semble peu probable que Steven Nzonzi intègre l’effectif de l’AS Roma à qui il appartient, le joueur aurait des touches en Angleterre et en Espagne. "J’espère rester en Europe dans un championnat compétitif, dit-il. Il y a beaucoup de très bons joueurs en Turquie mais le côté compétitif m’a manqué."


"Lyon? Tout est possible"


Et la France alors? En Ligue 1, l'Olympique Lyonnais, en quête d’un milieu de terrain, aurait étudié le dossier. "C’est un très bon club, juge Nzonzi. Sur mon intérêt, tout dépend de ce qui sera dit et du travail qui va être effectué pour moi et pour l’équipe. Mais tout est possible, pourquoi pas?" En L1, le cœur du natif de Colombes penche davantage pour le PSG. "Je suis Parisien, toute ma famille est à Paris. Ce serait top pour tout joueur parisien de jouer dans ce club", conclut-il.

 


 

Mourinho aurait offert l’un de ses joueurs contre Dembélé !

Butfootballclub.fr

Selon Foot Mercato, Tottenham serait prêt à offrir Victor Wanyama plus de l’argent pour faire signer Moussa Dembélé (OL, 23 ans) dès cet hiver.

Meilleur buteur de l’OL cette saison, Moussa Dembélé (23 ans) cristallise toutes les intentions sur ce Mercato d’hiver 2020. Il faut dire que l’ancien buteur du Celtic, qui revient bien en forme après une fin d’année 2019 très compliquée, a un profil qui fait fureur en Premier League.

Depuis le début du Mercato, Jean-Michel Aulas – qui a fermé la porte à un départ – a déjà refusé des offres de Chelsea pour Dembélé. Si les Blues n’ont pas l’intention de lâcher et vont surrenchir, c’est aussi pour écarter les concurrences de Manchester United … et de Tottenham.

En effet, d’après « Foot Mercato« , les Spurs auraient fait une offre incluant échange pour tenter de faire flancher l’OL pour l’international Espoirs. Dans l’urgence suite à la blessure d’Harry Kane jusqu’en avril, le club désormais entraîné par José Mourinho aurait proposé son milieu kényan Victor Wanyama (28 ans) en plus d’une somme d’argent pour faire venir le Lyonnais. On voit cependant mal cette proposition faire mouche.

 


 

Aulas aurait bougé ses pions pour cette piste offensive du Havre

Le10sport.com

En concurrence avec l’OM pour Tino Kadewere, grande révélation de Ligue 2, l’OL aurait envoyé Florian Maurice afin d’observer l’attaquant du Havre.

Rivaux sur les terrains, les Olympique le seront également lors du mercato. L’OM et l’OL seraient à la lutte pour Tino Kadewere, auteur de 17 réalisations en Ligue 2. Le serial buteur du Havre aurait donc tapé dans l’œil d’Andoni Zubizarreta et de Juninho, mais les deux directeurs sportifs pourraient voir le Zimbabwéen filer à l'étranger. L'Eintracht Francfort, très intéressé par son profil, et des formations qataries seraient à l'affût dans ce dossier. Pourtant, les offres manquent à l'appel selon Pierre Wantiez, dirigeant havrais : « Pour le moment, à l’exception de folles propositions venues du Qatar, nous n’avons encore reçu aucune offre concrète ». Mais Jean-Michel Aulas aurait pris les devants pour Kadewere...


Kadewere supervisé par Lyon ?


Comme indiqué par Manu Lonjon, via Twitter, l’OL aurait observé Tino Kadewere. Florian Maurice, responsable du recrutement chez les Gones, aurait assisté à la rencontre de Ligue 2 vendredi soir opposant Niort au Havre (0-1). Reste à savoir si Jean-Michel Aulas formalisera son intérêt par une proposition concrète. À noter que le président rhodanien se serait opposé à un possible prêt avec option d’achat de Pedro, avant-centre de la Fiorentina, d'après le journaliste d'Eurosport.

 


 

Blessé à l’OL, Memphis Depay en profite pour sortir un nouveau son

Footradio.com

Alors qu’il réalisait une énorme première partie de saison sous le maillot de l’Olympique Lyonnais, Memphis Depay a été stoppé net par une grave blessure au genou…

En effet, le 15 décembre dernier, lors de la défaite du club rhodanien contre le Stade Rennais (0-1), l’international néerlandais a subi une rupture du ligament croisé du genou droit. Opéré il y a trois semaines, du côté de Rome par le Docteur Pierpolo Mariani, l’attaquant de 25 ans est actuellement en pleine rééducation. En ce début d’année 2020, on l’a notamment vu reprendre la marche rapide sur un tapis de course. De quoi être optimiste, même si l’ancien de Manchester United est à l’infirmerie pour six mois.


Memphis Depay en mode rappeur


Mais en attendant son retour sur les terrains, Memphis a profité de son arrêt forcé pour tourner un nouveau clip de rap. Et dans la nuit de vendredi à samedi, il a posté un extrait de son nouveau son. Une publication qui a fait mouche sur les réseaux sociaux puisque le post de Depay a été partagé des milliers de fois. Le Gone a donc trouvé sa future reconversion !

 

 


 

La porte n’est pas fermée pour Kamara

Butfootballclub.fr

Le président du Stade de Reims, Jean-Pierre Caillot, a reconnu que son latéral Hassane Kamara était toujours susceptible de filer d’ici au 31 janvier.

Cible de plusieurs clubs parmi lesquels l’Olympique Lyonnais (qui priorise cependant le recrutement d’un attaquant), Hassane Kamara (25 ans) n’est toutefois pas certain de finir la saison au Stade de Reims.

En effet, si le club champenois a refusé une offre de 5 M€ en provenance d’Angleterre, le dossier n’est pas totalement clos comme l’a confirmé le président Jean-Pierre Caillot à L’Union : « Il n’y a rien de déterminant mais le dossier suit son cours. Le joueur continue d’être très suivi ».

En quête d’un attaquant d’ici au 31 janvier pour pallier au départ de Rémi Oudin, Reims a mis en alerte sa cellule de recrutement pour anticiper un éventuel départ de son latéral gauche. La fin du mois promet d’être agitée…

 


 

Marcelo est devenu un patron, la porte se ferme au mercato

Foot01.com

En l'espace d'un seul match, Bordeaux-OL, Marcelo semble avoir renversé la tendance et son départ au mercato d'hiver n'est plus d'actualité.

Souvent critiqué par les supporters lyonnais, parfois même insulté avec sa femme, on se souvient d’une banderole assassine sortie au Groupama Stadium, Marcelo a visiblement les nerfs solides. Car bien des joueurs auraient craqué et auraient demandé à partir coûte que coûte dès le premier jour du mercato. Mais non seulement le défenseur brésilien de l’OL est resté dans la capitale des Gaules, mais en plus il a montré que Rudi Garcia pouvait compter sur lui sur le terrain. Car contre Bordeaux, après la boulette XXL de Joachim Andersen, c’est Marcelo qui a remis les Lyonnais dans le bon sens alors que la situation semblait tendue.


Le vestiaire de Lyon était touché


Et après le match, histoire de bien sceller son destin à l’OL, Marcelo est allé discuter sans animosité avec les fans de Lyon présents dans le stade girondin. Pour Rafael, tout cela montre bien la valeur de son compatriote et l’intérêt qu’a Lyon de le garder dans son effectif. « Ça fait plaisir, j’ai été très touché.  Tout le monde sait qu’il est un de mes meilleurs amis ici. Ce qu’il a fait, je vous dis la vérité, ce n’était pas facile. Il a parlé, il a montré du caractère. Dans la vie parfois, il faut laisser son ego derrière soi, je suis très fier de lui. Des fois j’entends des choses sur lui, que je ne comprends pas. Il ne fait pas toujours des gros matches, mais il est toujours là et donne toujours le maximum. Maintenant, il faut oublier tout cela », a expliqué, dans Le Progrès, l’ancien défenseur de Manchester United, heureux de voir Marcelo ne plus être un pestiféré à Lyon.

 


 

Andersen est médiocre, ce consultant n’est même plus étonné

Footradio.com

Sur la pelouse des Girondins de Bordeaux, l’Olympique Lyonnais a remporté une belle victoire samedi lors de la 20e et première journée de l’année 2020 en Ligue 1 (2-1).

Grâce à des buts de Cornet (50e) et de Dembélé (53e) en deuxième période, le club rhodanien a donc fait une belle remontée au classement. Désormais sixième du championnat, à quatre points du podium, même si Rennes a encore un match en retard à jouer, l’OL est quand même plus en phase avec son objectif en Ligue 1. Mais pour ce retour sur le devant la scène, Rudi Garcia ne va pas remercier tous ses joueurs. Si un élément comme Maxence Caqueret a marqué de nombreux points en Gironde, ce n’est pas le cas de Joachim Andersen. Titularisé en charnière centrale aux côtés Marcelo, Denayer ayant été relégué sur le banc après deux matchs pleins en coupes, le Danois n’a rien montré de bon. Pire encore, c’est même lui qui a offert l’ouverture du score à Briand en lui faisant une passe décisive, lors d’une remise en retrait pour Lopes (15e). Une nouvelle bourde qui montre que l’OL s’est probablement trompé avec le défenseur central de 23 ans. De quoi rendre fou Nicolas Puydebois.


Andersen « poursuit sa mauvaise saison »


« Le flop du match contre Bordeaux ? Joachim Andersen ! Il joue par l’arrière par facilité et offre le premier but à Bordeaux et Jimmy Briand. Il souffre d’un manque évident de confiance mais, surtout, il fait preuve d’un manque criant de prises d’initiatives et de responsabilité au niveau de la relance, ce qui était pourtant censé être sa qualité première. Il tombe dans une certaine routine et poursuit sa mauvaise saison », a lancé le consultant, qui sait que les Gones ne sont pas loin de l’accident industriel avec Andersen, sachant que l’ancien de la Sampdoria a été recruté pour 24 millions d’euros…

 

Voir aussi... Bordeaux 1-2 OL : L'After

 

Last modified on dimanche, 12 janvier 2020 15:27