L'actu du Jeudi 13 Février

L'actu du Jeudi 13 Février

Voir aussi... OL 1-0 OM : L'After

Aouar, plus loin, plus haut, plus fort

Lequipe.fr

En inscrivant le but de la qualification pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue (1-0) ce mercredi face à l'OM, Houssem Aouar est devenu le héros de Lyon. Ce n'est pas la première fois que le milieu des Gones se montre décisif. Il l'est même de plus en plus.

Houssem Aouar est impliqué dans 15 buts toutes compétitions confondues (8 buts, 7 passes décisives), seuls Moussa Dembélé et Memphis Depay font mieux parmi les Gones. Le milieu a un meilleur rendement que les saisons précédentes à la même période, il est décisif toutes les 163 minutes en 2019-2020, toutes compétitions confondues. Il a inscrit 5 buts lors de ses 10 derniers matches avec Lyon, soit autant que lors de ses 51 précédents.

Juninho sur Aouar : « Pourquoi on a gagné la deuxième mi-temps ? Parce que notre milieu était à l’aise avec le ballon. Ils ont joué en triangle, ils ont joué ensemble. Parfois, Houssem (Aouar, ndlr) a joué un peu comme un deuxième attaquant en laissant seulement deux milieux. Mais il est encore décisif sur un grand match. Je rigolais avec lui tout à l’heure, je l’appelle ‘crack ‘. Au Brésil, c’est le mot pour les grands joueurs. Je lui ai dit ‘je vais t’aider à te faire enchaîner des matchs comme ça, pas seulement sur les grands rendez-vous’. Ce n’est pas facile mais il est motivé, il va continuer à bien jouer ».

 


 

Bruno Guimarães : « Je me sens déjà comme à la maison »

OL.fr

Bruno Guimarães était en conférence de presse ce matin aux côtés de Jean-Michel Aulas et Juninho pour sa présentation officielle. Il a notamment évoqué son choix, son profil et ses références footballistiques.

Son choix de venir à l’OL

« Tout d’abord bonjour. Je m’excuse de ne pas encore parler français mais je vais tout faire pour parler rapidement cette belle langue. C’était une décision difficile car beaucoup de club mais voulais mais désormais je suis lyonnais et je vais tout faire pour m’intégrer rapidement. Juninho est le responsable de ma décision. Il a appelé ma famille et mes agents. Il a été sincère et loyal. Il m’a offert un vrai beau projet de carrière. C’est ce qui m’a donné envie de venir à l’Olympique Lyonnais. Effectivement j’ai un passeport espagnol j’aurai pu choisir la Liga, j’aurai pu choisir Benfica ou l’Atlético Madrid, je les remercie de leur intérêt. Mais là je me sens déjà comme à la maison, je suis ravi de mon choix. »
 
Son profil

« J’ai une belle possession de balle, j’aime aider l’équipe. Je peux jouer autant sur le plan offensif que défensif. J’ai suivi beaucoup de matches de Ligue 1 au Brésil. Ça va être compliqué car il y a beaucoup de pression mais je vais tout mettre en œuvre pour réussir en France. Il y a beaucoup d’enthousiasme autour de moi. Les supporters ont envahi mes réseaux sociaux et je les en remercie. Si l’entraineur décide de me mettre sur le terrain dès dimanche évidemment que je serai prêt. »
 
Sa présence au match OL-OM

« J’ai assisté au match hier soir. J’ai aimé le regarder. Il y a beaucoup de choses différentes de ce que je connais. Il faut que je discute avec l’entraineur pour voir comment je vais m’adapter au système. Hier lors de l’entrainement, j’étais avec beaucoup de Brésiliens qui m’ont déjà aidé pour mon adaptation. »
 
Ses références dans le football

« Si on parle du passé je dirais Ronaldinho et Zidane mais aujourd’hui je pense à Kroos et Pogba qui est français notamment. »


Jean-Michel Aulas
« Je remercie Juninho qui a été la pierre angulaire de la négociation. Il faut les relations, le savoir-faire, la sensibilité brésilienne et on est bien fournis de ce côté-là. Je souhaite la bienvenue à Bruno. C’est une affaire qui a été compliquée car c’est un futur très grand joueur. C’était une opération importante. On avait décidé de faire le maximum sur le mercato d’hiver et cela a été le cas. Pour cela, il fallait avoir une puissance financière. Pour être bon sur le plan sportif, il faut être très bon sur le plan économique. Bruno a signé un contrat de quatre ans et demi. Il est le 7ème Brésilien de l’effectif, le 21ème depuis 1950. On va continuer de bien travailler… L’OL est le seul club français avec le PSG à être encore sur tous les tableaux, comme c’est le cas pour les féminines et les U19 avec la Youth League et la Gambardella. On peut encore s’améliorer et c’est pour cela que Bruno est là… Pour les JO, on sera pragmatique. On va écouter les envies de joueurs. On sera toujours ouvert pour faciliter l’état d’esprit. »


Juninho
« J’étais consultant au Brésil quand je l’ai vu la première fois. J’ai été impressionné par ses qualités. Quand je suis arrivé à l’OL, c’était une priorité pour moi mais on n’avait pas réussi à le faire venir. Il a eu une formation en futsal. J’aime bien ce type de joueurs. Je pense qu’il faut qu’on progresse encore dans le contrôle du jeu, la maîtrise. C’est pour cela que j’ai demandé au président de réfléchir sur son profil. Il va nettoyer certaines situations. C’est un milieu de terrain complet. Il voit les choses avant les autres. Il prend des risques. C’est un profil qu’on n’a pas. Ce n’est pas facile d’arriver en milieu de saison. On n’a jamais de certitude sur l’adaptation, c’est le football. Il va manquer les automatismes, il va découvrir la concurrence mais il a beaucoup de personnalité, de confiance en lui. Selon moi, il est prêt et il sera capable de répondre présent. Il va pouvoir communiquer avec les autres Brésiliens. »

 


 

Juninho a fait halluciner Jean Lucas

Footmercato.net

Recruté par l’Olympique Lyonnais l’été dernier à Flamengo contre 8 M€, Jean Lucas (21 ans) est un pari sur l’avenir et surtout l’une des premières recrues estampillées Juninho, le nouveau directeur sportif des Gones. D’ailleurs, le milieu de terrain brésilien raconte comment se sont passés ses premiers échanges avec l’ancienne gloire de Gerland. Un moment qu’il n’est pas près d’oublier.

« Quand j’ai appris l’intérêt de Lyon, Juninho m’a téléphoné et j’en étais presque effrayé. J’ai demandé : qui est-ce ? et il m’a répondu : c’est Juninho. Je n’arrivais pas à croire que je parlais avec lui. Pour moi, c’était le meilleur tireur de coup franc de tous les temps. il a continué en me disant qu’il me suivait depuis une certain temps, qu’il m’appréciait et qu’il me voulait à Lyon. Donc je suis venu en France et je suis très heureux », a-t-il déclaré dans un entretint accordé à FOX Sports Brasil, en ajoutant que Bruno Guimarães est un « excellent joueur qui va beaucoup aider l’équipe » et que son entente avec lui sur le terrain viendra « naturellement au fil des jours. »

 


 

Aulas fait confiance à Depay pour sa récupération

RMC.fr

Jean-Michel Aulas assure faire une grande confiance à Memphis Depay dont le processus de récupération de son opération du ligament croisé antérieur du genou droit semble battre des records de précocité.

Moins de deux mois après son opération du ligament croisé antérieur du genou droit, Memphis Depay multiplie la diffusion d'images le montrant déjà en pleine action. De quoi faire parcourir quelques sueurs froides sur les risques d'une éventuelle rechute? Jean-Michel Aulas a semblé mettre gentiment en garde son attaquant, mercredi sur Twitter, en réponse à une vidéo du Néerlandais enchaînant les courses et les frappes de balle. "Memphis félicitations! Mais fais attention à toi, nous avons besoin de toi pour la saison prochaine", a-t-il écrit.

Présent lors de la présentation à la presse de Bruno Guimaraes ce jeudi, le président de l'OL a précisé le sens de son message qui ne cacherait pas, chez lui, la crainte d'une rechute.


"Je le soutiens quoi qu'il arrive dans sa récupération"


"Je suis intervenu sur Twitter pour encourager Memphis, a-t-il déclaré. Je suis hyper impressionné (par sa récupération de sa blessure à un genou). C'était aussi un message pour lui dire qu'on discutait pour qu'il reste avec nous et qu'il prolonge. Ce n'était pas un message attentiste, c'était un message de conviction. Ce que fait Memphis dans sa récupération est exceptionnel. C'est aussi dû aux gens qui ont participé à son opération et à sa rééducation. C'est  un jouer avec une personnalité exceptionnelle, il faut lui faire confiance. On est là pour lui apporter toutes les conditions de sa récupération. J'attends vraiment d'avoir Memphis, Jeff (Reine-Adelaïde) et Bruno (Guimaraes) derrière pour les alimenter en ballons l'année prochaine. C'est dans cet esprit-là que je soutiens, quoi qu'il arrive, Memphis dans sa récupération. "

 


 

Aouar apprécie l'apport de Garcia

Maxifoot.fr

Auteur du but décisif contre l’Olympique de Marseille (1-0) mercredi lors des quarts de finale de la Coupe de France, et élu homme du match par la rédaction de Maxifoot (voir ici), Houssem Aouar (21 ans, 31 matchs et 8 buts toutes compétitions cette saison) a encore une fois répondu présent. Après la rencontre, le milieu offensif de l'Olympique Lyonnais a tenu de jolis mots pour son entraîneur Rudi Garcia.

"Je discute énormément avec le coach. Je partage son point de vue sur le fait de venir chercher un peu plus les ballons et influer davantage sur le jeu de l'équipe. Je n'ai pas su le faire lors des derniers matchs. Je regarde les matchs et on discute avec le coach et Juni. On sait sur quoi il faut travailler", a estimé l’international Espoirs tricolore en zone mixte.

 


 

Aulas à propos de Rudi Garcia : « Nous avons un grand entraîneur »

Lequipe.fr

En plus de saluer la performance de ses joueurs après la victoire en quarts de finale de la Coupe de France contre l'OM (1-0), ce mercredi, le président de Lyon a mis en avant les choix de son entraîneur Rudi Garcia.

Jean-Michel Aulas (président de Lyon, après la victoire contre l'OM en quarts de finale de la Coupe de France 1-0) : « C'est vraiment une grande satisfaction. On le lit tous les jours dans tous les médias : Marseille est une grande équipe avec une différence abyssale avec notre OL. Nous l'avons battue à la régulière avec des conditions d'accueil formidable, j'ai invité ses dirigeants à déjeuner, son bus n'a pas été caillassé et la vidéo assistance a fonctionné normalement ! Malgré nos blessures et les suspensions, nous avons battu un OM supersonique qui n'avait pas pris de but cette année.

Nos résultats financiers présentés ce mercredi sont aussi excellents. Il n'y avait pas photo entre les deux équipes. Si nous avions transformé le penalty, l'affaire aurait été entendue encore plus vite. Je pense qu'il y a eu aussi une petite erreur sur un hors-jeu qui n'y était pas en première période et le carton rouge aurait pu être sorti sur un Marseillais. C'était encore une action de but annihilée. J'ai vu une équipe qui en voulait et qui a su montrer une condition physique supérieure et imposer une meilleure technique. C'est la preuve que nous avons un grand entraîneur (Rudi Garcia). »

 


 

Ménès ne comprend pas les supporters

Maxifoot.fr

Mercredi, l’Olympique Lyonnais a battu l’Olympique de Marseille (1-0) lors des quarts de finale de la Coupe de France. Au terme d’un match bien terne, les Gones se sont imposés à domicile, devant des tribunes clairsemées. Une incompréhension pour Pierre Ménès.

"Quart de finale contre l’OM et seulement 38 000 spectateurs ? Ok", s’est interrogé le consultant de Canal + sur le réseau social Twitter. Pour rappel, le Groupama Stadium peut accueillir près de 59 000 spectateurs. Cette affluence assez moyenne, pour un "Olympico" qui plus est, fait donc tâche.

 


 

Le Graët s'amuse des plaintes d'Aulas

Maxifoot.fr

Ces dernières semaines, le président de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas a déploré, à plusieurs reprises, le calendrier infernal imposé à son club, avec notamment la tenue du quart de finale de Coupe de France face à l'Olympique de Marseille (0-1) mercredi au lieu de jeudi. Dans les colonnes du quotidien L'Equipe, le président de la Fédération Française de Football Noël Le Graët a évoqué les plaintes du boss des Gones, un temps pressenti pour lui succèder.

"Il ne parle que de son club. Je reçois une lettre par jour, pratiquement, pour des reproches sur le calendrier. Aujourd’hui, tel que je le vois, c’est moins son intention (de devenir président de la FFF, ndlr)", a estimé Le Graët.

Comme toujours, Aulas fait son maximum pour aider son équipe.

 


 

Tirage de Coupe de France : l'OL recevra le PSG !

Twitter


OL
- PSG

Epinal ou Saint Etienne - Rennes


 

 

Voir aussi... OL 1-0 OM : L'After

 

Last modified on jeudi, 13 février 2020 21:05