L'actu du Vendredi 20 Mars

L'actu du Vendredi 20 Mars

OL Fondation : 300 000 euros contre le Coronavirus

OL.fr

L’Olympique Lyonnais a souhaité apporter son soutien à tout ce qui est mis en œuvre pour lutter contre cette pandémie qui frappe aujourd’hui la France.

Après concertation avec les plus éminents spécialistes ainsi que la Préfecture du Rhône, le club a défini les modalités de sa contribution pour répondre de la façon la plus pragmatique possible aux besoins les plus urgents, en particulier dans notre région Auvergne-Rhône-Alpes.
 
L’Olympique Lyonnais a ainsi décidé par l’intermédiaire de sa Fondation, d’affecter immédiatement à la gestion de cette crise une somme globale de 300 000 euros qui sera répartie sur deux axes essentiels :
 
- 100 000 euros pour financer via la Fondation Hospices Civils de Lyon (HCL), les deux projets de recherche clinique menés par les équipes de médecins chercheurs des Hospices Civils de Lyon,
 
- 200 000 euros pour répondre aux besoins d’urgence de notre territoire (matériel et équipements pour l’Hôpital, aide aux plus démunis).
 
Les responsables d’OL Fondation ont pris dès aujourd’hui directement contact, d’une part avec la Fondation HCL pour les informer de ce don, d’autre part avec la Préfecture pour identifier les besoins prioritaires du territoire auxquels la Fondation pourra consacrer son aide.

L’Olympique Lyonnais rappelle l’impérieuse nécessité de respecter toutes les directives édictées pour limiter au mieux la propagation de ce virus et il apporte son soutien à l’ensemble du personnel de santé qu’il souhaite aider comme il en a besoin.

 


 

Thiago Mendes explique pourquoi il est rentré au Brésil

RMC.fr
 
Thiago Mendes, milieu de terrain de l'OL, explique être rentré au Brésil pour la santé de ses enfants. Sa femme assure, elle, avoir eu l'autorisation du club, pour ce retour au pays, et dénonce des fake news.
 
Très actifs sur les réseaux sociaux, Thiago Mendes et sa femme ont choisi Instagram pour expliquer les raisons de leur retour au Brésil. Il assure s'être mis en quarantaine dès son arrivée sur son sol natal. "En pensant à la santé de mes enfants, j'ai décidé de retourner au Brésil, a écrit le milieu de terrain de l'OL. Nous ne sommes pas venus en vacances et je vais continuer de m'entraîner chez moi pour les prochains matchs. Selon les consignes du club, après la quarantaine, je serai disponible sans aucun obstacle logique et sanitaire."

Sa femme, Kelly Mendes, a affiché un ton beaucoup plus véhément dans une succession de vidéos. Elle assure ne pas avoir quitté la France "sans autorisation". Elle dénonce les "fake news" selon lesquelles le couple et ses enfants auraient rejoint le Brésil contre l'avis de l'OL. Elle demande d'arrêter de "répandre le mal".

"Je me sens plus en sécurité ici"

"Nous sommes en quarantaine, a-t-elle déclaré. J'ai décidé de retourner au Brésil en pensant aux enfants, j'ai un fils de 3 ans. Je me sens plus en sécurité ici. Ma maison est ici au Brésil, à côté des meilleurs hôpitaux. Sachant que les hôpitaux en France sont surpeuplés, nous avions peur à cause de nos enfants. (...) Je n'ai pas d'assurance maladie en France, j'ai une assurance maladie ici, j'ai une maison à côté de l'hôpital. Arrêtez de juger sans savoir! Nous ne sommes pas en vacances, nous sommes tous mis en quarantaine, isolés du monde." La femme de l'ancien Lillois se lance ensuite dans une longue tirade invitant notamment ses détracteurs à aider les personnes âgées à faire leurs courses.

Selon les informations de RMC Sport, l'OL n'a pas interdit à ses joueurs de quitter la France. La consigne a simplement été donnée d'être de retour à temps à Lyon quand la reprise sera prononcée, et donc de ne pas être bloqué par des contraintes logistiques et sanitaires, reste totalement valable. Thiago Mendes n’a donc pas "enfreint" d’interdit vis-à-vis de l'OL, mais il a pris un risque: celui de ne pas pouvoir être rentré le jour J à Lyon quand le jour J aura été décidé.

 


 

Madrid veut piocher à Lyon pour oublier le flop Jovic

Foot01.com

L’été prochain, de nombreux joueurs de l’Olympique Lyonnais seront courtisés durant le mercato. Des joueurs comme Dembélé, Cherki, Aouar ou même Gouiri ont la cote en Europe.

Ces dernières semaines, la Juventus Turin est régulièrement associée à l’Olympique Lyonnais dans l’optique du prochain mercato. Mais vraisemblablement, la Vieille Dame n’est pas la seule à se pencher sur les jeunes talents de l’OL. Et pour cause, Diario Gol affirme en cette fin de semaine que le Real Madrid a également un œil très attentif sur Lyon. Grand connaisseur du marché français, Zinedine Zidane se verrait bien piocher au sein de l’effectif de Rudi Garcia, notamment pour combler un éventuel départ de l’immense flop du récent mercato estival, Luka Jovic.

Recruté pour 60 ME en provenance de Francfort le 2 juillet dernier, l’international serbe ne parvient pas à s’adapter, et encore moins à s’imposer au Real Madrid, où il affiche un bilan terriblement décevant (2 buts, 2 passes décisives). C’est ainsi que, selon le média espagnol, le club de la Casa Blanca envisage grandement un départ de l’attaquant de 22 ans lors du prochain mercato. Et pour le remplacer, Rayan Cherki est une piste creusée par le Real Madrid. Malgré son jeune âge et un positionnement légèrement différent de celui de Luka Jovic, le prodige de l’OL plaît fortement au Real Madrid. Dans les faits, Zinedine Zidane se verrait bien recruter Cherki, en plus d’un avant-centre plus expérimenté pour combler à 100 % le départ probable de Jovic. Reste à voir ce que Jean-Michel Aulas pensera de tout cela, lui qui n’a sans doute pas dans l’idée de vendre Rayan Cherki avant que ce dernier effectue au moins une saison pleine en Ligue 1…

 


 

Mardi 24 mars, reprise de l’entrainement pour les joueurs

Foot-sur7.fr

L’OL a prévu un programme d’entrainement pour ses joueurs pendant la période de confinement. Un programme qui démarre le mardi 24 mars.

Paolo Rongoni, préparateur physique de l’OL, a mis un programme d’entrainement en place pour les joueurs confinés chez eux. Il a d’abord mis toute l’équipe au repos, afin de récupérer de la fatigue due à l’enchaînement des matchs. Rappelons que l’Olympique Lyonnais est engagé en Ligue 1, en Ligue des Champions et en finale de la Coupe de la Ligue.

« Le premier conseil que j’ai donné aux joueurs c’est de rester à la maison. Je leur ai également dit de bien se reposer. Les consignes actuelles sont de rester tranquille jusqu’au 24 mars », a appris Paolo Rongoni sur olweb.

À partir donc de mardi, les joueurs de l’OL entameront leur programme d’entrainement, de façon quotidienne, mais en quarantaine. « Il y aura de la course à basse intensité à 11-12 km/h, des abdos, du gainage et de la stabilisation », a indiqué le préparateur physique.

« L’objectif est de leur faire faire une reprise comme lorsqu’ils reprennent pendant la trêve d’été. Sauf à la différence que, l’on adapte les programmes, car ils n’ont pas d’espace et doivent pouvoir tout faire de leur maison », a expliqué le membre du staff technique de l’OL.


 

Aulas se réjouit du malheur de Marseille, Riolo est sidéré

Foot01.com

Le 18 mars dernier, le journal L’Equipe dévoilait sur son site internet que l'UEFA allait se montrer indulgente avec les clubs européens dans le cadre du fair-play financier… sauf avec l’OM.

Et pour cause, les comptes de l’Olympique de Marseille sont dans le rouge, et cela ne date pas de la crise sanitaire actuellement traversée par la France, raison pour laquelle l’UEFA n’a pas l’intention de faire de cadeaux à Jacques-Henri Eyraud et à Frank McCourt. Une nouvelle qui a visiblement fait le bonheur de Jean-Michel Aulas puisque sur son compte Twitter, le président de l’Olympique Lyonnais avait immédiatement retweeté l’information. Sur l’antenne de RMC, Daniel Riolo s’est dit absolument effaré par l’attitude du boss de l’OL, lequel partage publiquement sa satisfaction de voir Marseille ainsi dans l’embarras.

« Petite devinette. Il y a eu une info relayée par pas mal de sites sur le fait que le fair-play financier serait moins sévère vu la période que l'on traverse, sauf avec un club, l'OM. La nouvelle circule sur les réseaux sociaux. Qui est celui qui a retweeté cette information avec une sorte de grand sourire ? Jean-Michel Aulas ? Voilà. C'est quand même incroyable ! Je trouve ça dingue » a lâché Daniel Riolo, lequel n’en revient tout simplement pas de l’attitude du président de l’Olympique Lyonnais. Reste maintenant à voir si Jacques-Henri Eyraud parviendra à limiter la casse vis-à-vis de l’UEFA et du fair-play financier. Pour cela, le président de l’Olympique de Marseille est dans l’obligation de vendre pour 40 à 50 ME avant le 30 juin prochain. Des joueurs comme Morgan Sanson, Boubacar Kamara ou encore Duje Caleta-Car, valorisés à plus de 20 ME par l'état-major de l'OM, pourraient contribuer à renflouer les caisses.

 


 

LFP: Didier Quillot juge « tout à fait possible » que la Ligue 1 se termine mi-juillet

Lequipe.fr

Le directeur général exécutif de la Ligue veut bien terminer la saison « le 15 ou le 20 juillet », comme le souhaite Noël Le Graët, le président de la FFF. Mais veut attendre les recommandations de l'UEFA avant de trancher.

Ce jeudi midi, Noël Le Graët, le président de la Fédération française, a annoncé au site L'Équipe vouloir « terminer la saison le 15 ou 20 juillet » et non le 30 juin pour avoir une chance de l'achever. Interrogé sur cette opportunité, Didier Quillot, le directeur général exécutif de la LFP, se dit « en phase avec cette idée ». « C'est une option tout à fait possible, poursuit-il. Lors du dernier conseil d'administration de la Ligue, qui s'est tenu mardi, deux possibilités ont été évoquées : une fin de saison le 30 juin ou mi-juillet. Cette option de la mi-juillet fait aussi partie des suggestions des ligues européennes concernant le calendrier. »

« La DNCG peut très bien examiner des clôtures fiscales au 31 juillet (plutôt qu'au 30 juin) »

Sur le fond, Didier Quillot rappelle la position de la LFP , qui tient en trois points : « 1. finir les compétitions. 2. viser le 30 juin ou légèrement au-delà. 3. s'adapter pour pouvoir aller au-delà du 30 juin, avec des possibilités d'avenants aux contrats des joueurs, en concertation avec l'UNFP (leur syndicat). » Il ajoute au passage que « la DNCG (le gendarme financier du foot français) peut très bien examiner des clôtures fiscales au 31 juillet » (plutôt qu'au 30 juin), comme le souhaite Noël Le Graët. Mais il veut « attendre les conclusions du groupe de travail mis en place par l'UEFA sur le calendrier » pour prendre une décision.

 

 


 

Quels joueurs sont en fin de contrat en juin prochain ?

Football365.fr

L'Olympique Lyonnais a préparé l'avenir avec un mercato hivernal cohérent. Voici les joueurs dont le contrat expire dans quelques mois.

L’Olympique Lyonnais s’apprête à vivre un mercato encore animé. Si plusieurs joueurs à fortes cotes risquent d’être prisés l’été prochain (Depay, Dembélé, Aouar, Cherki…), d’autres éléments du club rhodanien verront leur bail expirer en juin 2020. Cela concerne 3 joueurs, plus précisément, au sein de l’effectif lyonnais. Petit récapitulatif avant les grandes manœuvres.

Mapou Yanga-Mbiwa, la fin du tunnel

L’ancien défenseur de Montpellier a signé à Lyon en 2015, mais il n’est jamais parvenu à s’y imposer. Sa carrière est même à l’arrêt. Passé par la Roma, ex-international français, Mapou Yanga-Mbiwa va donc quitter l’OL pour donner trouver un défi apte à le relancer. Âgé de 30 ans, le défenseur central peut rendre bien des services.

Lucas Tousart, Berlin l’attend

Pour le milieu défensif formé à l’OL, tout est réglé depuis cet hiver. Lucas Tousart s’est engagé avec le Hertha Berlin en janvier dernier, avant que le club allemand ne le renvoie à Lyon sous la forme d’un prêt de 6 mois pour terminer la saison. Ce prêt pourrait peut-être s’étendre si jamais la saison venait à reprendre plus tard qu’en juin… Mais nous n’en sommes pas là. Et tout est clair quoi qu’il arrive : Tousart évoluera à Berlin lors de la campagne 2020-21.

Karl Toko-Ekambi, tout est ouvert

Le cas le plus indécis. Arrivé sous la forme d’un prêt avec option d’achat en provenance de Villarreal, l’international camerounais devait renforcer une attaque privée de Memphis Depay. Malgré des prestations inégales, le défi est plutôt réussi pour le moment. Karl Toko-Ekambi s’est bien acclimaté à son nouveau club. Les derniers matches dans la saison – quand elle reprendra – seront déterminants pour son avenir.

 


 

Le #StayAtHomeChallenge de Cherki

Twitter

 

 

Last modified on vendredi, 20 mars 2020 18:20