L'actu du Mardi 31 Mars

L'actu du Mardi 31 Mars

Tite voit un gros potentiel chez Guimaraes

Topmercato.com

Tite, le sélectionneur du Brésil, imagine un très bel avenir à Bruno Guimaraes (22 ans). Il voit en lui un possible leader de l'entrejeu de son équipe.

"Déjà, il nous manque un milieu relayeur. Un joueur comme Falcao autrefois. Ou comme De Bruyne aujourd'hui, capable de jouer tantôt plus bas pour venir aider Casemiro et faire repartir mieux le jeu, tantôt plus haut pour apporter davantage de liant, de créativité, de vitesse et de percussion. Bruno Guimaraes, qui vient de signer à Lyon et qui a été le meilleur joueur des U23 qualifiés pour les JO, possède un potentiel énorme et peut être ce joueur-là", a-t-il lancé dans les colonnes de France Football. Pour rappel, le milieu de terrain a pris part à 5 matchs, depuis son arrivée sous le maillot de l'OL.

 


 

Jean Lucas : « On le sait que l’on n’est pas en vacances »

OL.fr

Notre milieu de terrain brésilien Jean Lucas s'est exprimé pour les médias de l'OL à propos de cette période de confinement.

Jean Lucas

« Salut mes chers supporters : ce petit mot pour vous dire que vous me manquez. J’espère que cette situation se terminera rapidement pour que l’on se retrouve, pour que vous nous encouragiez et que vous nous aidiez sur le terrain. J’espère vite revenir pour marquer et commémorer cela avec vous. Que Dieu soit avec vous, je vous embrasse. Je reste à la maison avec mes parents. C’est une situation compliquée que cet épisode du covid-19 pour nous tous. J’espère que ces difficultés vont passer le plus rapidement possible pour que je puisse faire ce que j’aime le plus au monde : jouer au football et que mes parents puissent sortir dans la rue naturellement comme d’autres personnes. J’ai un coach personnel pour ma préparation physique et je travaille beaucoup : travail de corde, de résistance, pour pouvoir donner le maximum pour mon club. On le sait que l’on n’est pas en vacances. On doit pouvoir répondre présent à la reprise. J’espère donner le meilleur pour mon club et revenir à 100 % pour les matches. Comme série je regarde « Elite » et comme film je conseille « Fast and Furious 8 ». J’aime également beaucoup lire la bible, j’écoute aussi des musiques et chants religieux, des chants de louange. »

 


 

L'évolution dingue du prix de Rayan Cherki !

Foot01.com

Confinement oblige, les compétitions européennes sont à l’arrêt. Toutefois, les plus gros clubs européens restent actifs en préparant notamment leur mercato…

Et cela concerne bien évidemment l’Olympique Lyonnais, qui s’apprête à vivre un mercato particulièrement mouvementé cet été. Notamment car certains joueurs de l’effectif lyonnais sont très courtisés à l’étranger, c’est notamment le cas de Moussa Dembélé et d’Houssem Aouar. Mais ces dernières semaines, un autre joueur offensif de l’OL est régulièrement cité par la presse étrangère. Il s’agit de Rayan Cherki, lequel affole véritablement l’Europe malgré son très jeune âge (17 ans) et ses rares apparitions avec les professionnels cette saison.

Associé à la Juventus Turin mais également au Real Madrid et à certains cadors de Premier League depuis le mois de février, le milieu offensif de l’Olympique Lyonnais a vu sa valeur marchande exploser en seulement quelques semaines, comme le rapporte le site spécialisé Sportune. Dans un article consacré aux joueurs à forte valeur marchande en Ligue 1, le média souligne que la valeur marchande de Rayan Cherki a augmenté… de 150 % sur le marché des transferts depuis le début de la saison. Au rayon des bonnes nouvelles, la valeur marchande de Bruno Guimaraes a également augmenté depuis sa signature à Lyon, cette fois selon Transfermarkt puisque désormais, le Brésilien est estimé à 35 ME, soit 15 ME de plus que le prix déboursé par Lyon pour le recruter en provenance de l’Athletico Paranaense.

 


 

Giroud lui libère la place, Dembélé fonce à Chelsea

Foot01.com

Homme fort de l’OL depuis le début de la saison, Moussa Dembélé a une cote incroyable en Angleterre. Arsenal, Manchester United mais également Chelsea sont intéressés par l’attaquant de Lyon.

Chaque jour, la presse anglaise décrypte l’évolution du dossier Moussa Dembélé, lequel avait fait l’objet d’offres de la part de Chelsea et de Manchester United lors du dernier mercato hivernal. Au mois de janvier, Jean-Michel Aulas avait pris le pari de refuser des offres supérieures à 50 ME pour son avant-centre, indispensable pour la fin de la saison et pour qui les propositions ne devraient pas manquer cet été. Le président des Gones avait vu juste puisque l’intérêt des cadors anglais se confirme chaque jour. Et ce mardi, c’est Football London qui en remet une couche, affirmant que Chelsea est le club de loin le plus intéressé par le profil de Moussa Dembélé.

Le média informe que les dirigeants de Chelsea ont définitivement acté la décision de ne pas prolonger le contrat d’Olivier Giroud, dont le bail expire en juin prochain et qui va donc quitter les Blues pour zéro euro. Autre avant-centre qui ne bénéficie pas d’un temps de jeu très important à Chelsea cette saison, Michy Batshuayi est également sur le départ. Deux places qui se libèrent, une masse salariale qui diminue, le plan est parfait pour Chelsea, déterminé à poser près de 70 ME sur la table si cela est nécessaire pour terrasser la concurrence et s’offrir l’attaquant de l’Olympique Lyonnais. A priori, une telle offre devrait suffire à convaincre Jean-Michel Aulas de vendre Moussa Dembélé. A moins que le Lyonnais soit si courtisé que le président rhodanien soit en mesure de faire monter un peu plus les enchères. En période de mercato tout est possible, et encore plus avec les clubs les plus riches de Premier League. Jean-Michel Aulas le sait mieux que quiconque…

 


 

Florent Balmont fait une grande annonce sur son avenir

Butfootballclub.fr

Formé à l’OL, auteur du doublé championnat-Coupe de France avec le LOSC en 2011, Florent Balmont (DFCO) va prendre sa retraite.

Cette fois, c’est sûr, Florent Balmont va raccrocher les crampons ! Le milieu de terrain, qui a fêté ses 40 ans le 2 février, vient d’annoncer à Canal+ qu’il prendrait sa retraite à la fin de la saison. Né dans la banlieue lyonnaise, formé à l’OL, il n’y a joué qu’un an chez les pros (2000-01), avant d’être prêté à Toulouse (2001-02), de filer à Nice (2004-08) puis de s’engager avec le LOSC (2008-16), avec qui il a remporté le doublé en 2011. Depuis quatre ans, il évoluait à Dijon…

Propos retranscrits par le site lepetitlillois. « Faire un an de plus à cause de ces événements ? Il faut que je demande au président s’il ne peut pas me donner un an de plus mais ça va être compliqué quand tu passes la barre des 40 ans. L’année dernière je ne m’étais pas encore décidé. Mais cette fois, j’ai fait mon choix. Même si j’arrête comme ça, ce n’est pas grave, il faut faire avec. J’en ai bien profité. »

« C’est sûr que j’aimerais faire mes deux derniers mois et profiter au maximum. On espère toujours et on reste positif. Mon avenir ? Je souhaite devenir entraîneur, ça fait quelques années que j’y pense. Je vais passer mes formations à partir de l’année prochaine et franchir les paliers petit à petit. On verra si je suis fait pour ce métier. »

 


 

Ligue 1 : une réponse mercredi pour le Mercato et les fins de contrats ?

Butfootballclub.fr

L’UEFA a convié ses 55 fédérations membres à une réunion en visioconférence demain mercredi pour évoquer ses différents travaux liés à la crise sanitaire due au coronavirus.

Le monde entier marche au ralenti. En France, le pays est durement touché par la pandémie de coronavirus. Cela fait deux semaines jour pour jour que le président Emmanuel Macron a placé la France en confinement généralisé. Par ricochet, l’économie est pratiquement à l’arrêt à quelques exceptions près.

Le monde du football est lui aussi affecté par cette crise sanitaire inédite. L’UEFA en a évidemment conscience et travaille en coulisses pour s’adapter à la situation. C’est dans cette logique que l’instance européenne a convié ses 55 fédérations membres à une réunion en visioconférence demain pour évoquer ses différents travaux les travaux sur la reprogrammation des compétitions actuellement suspendues.

Ce meeting à distance, qui n’est pas le premier, doit permettre d’évoquer les « options qui se dégagent au sujet de la possible reprogrammation des matches », écrit l’UEFA dans un communiqué. Selon L’Équipe du jour, les discussions des différents acteurs devraient porter sur toutes les compétitions, de clubs et d’équipes nationales, ainsi que sur le marché des transferts et les contrats des joueurs. Autant dire que les débats devraient être nourris et durer dans le temps.