Infos du Dimanche 27 Août

Aulas confirme l’arrivée de Diop et ouvre la porte à Ben Arfa

RMC.fr

Jean-Michel Aulas a révélé au micro de Canal + que le milieu espagnol Pape Cheikh Diop allait passer sa visite médicale ce dimanche et s’engager avec Lyon dans la foulée. Il a également ouvert la porte à un retour d’Hatem Ben Arfa.

Quelques minutes après le match nul entre le FC Nantes et l’OL (0-0), lors de la 4e journée de Ligue 1, Jean-Michel Aulas a fait le point sur le mercato lyonnais, ce samedi après-midi, au micro de Canal +. Il a confirmé que le milieu espagnol Pape Cheikh Diop (20 ans), sous contrat jusqu’en 2021 au Celta Vigo, allait s’engager à Lyon.


Diop, "c'est quasiment fait"


"On s’est mis d’accord avec le Celta Vigo cette nuit. C’est quasiment fait, a admis le président lyonnais. Il viendra demain à Lyon pour passer sa visite médicale et il faudra ensuite que les juristes s’entendent." Aulas a indiqué que la base des négociations s’était faite à hauteur d’une indemnité de transfert de 15 millions d’euros, plus de 10 de bonus. Sans toutefois chiffrer exactement le montant de l'accord. Mais Lyon tient sa septième recrue de l'été.


"On a besoin de Maxwel (Cornet)"


Le président lyonnais a par ailleurs écarté l’hypothèse d’un départ de Maxwel Cornet. "J’entends dire que Rome et Dortmund se seraient positionnés. C’est faux, a-t-il soutenu. Il n’y a eu aucune proposition ni aucun contact direct avec nous. Lui-même a démenti auprès de Bruno Genesio. On a besoin de Maxwel. Même s’il y avait des propositions, je ne pense pas qu’on le laisserait partir dans ces conditions-là."

 


 

La signature de Pape Cheikh Diop repoussée à lundi ?

Foot01.com

Samedi, en marge du match entre le FC Nantes et l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas avait indiqué que Pape Cheikh Diop allait passer sa visite médicale à l'OL ce dimanche puis signer son nouveau contrat. Mais à priori, le milieu de terrain espagnol du Celta Vigo pourrait finalement ne s'engager que lundi avec l'Olympique Lyonnais.

En effet, via Twitter, le président du club rhodanien a reconnu que des détails administratifs restaient encore à régler avant que Pape Cheikh Diop soit définitivement un Gone. « Ou plutôt lundi si les documents juridiques sont régularisés », a précisé Jean-Michel Aulas en réponse à sa propre annonce de samedi. A priori, il n'y a aucune inquiétude du côté de Lyon concernant une fin positive dans ce dossier qui a duré assez longtemps.

 


 

Aulas "aurait aimé travailler un jour" avec Ranieri

RMC.fr

En marge du match nul entre Nantes et l'Olympique Lyonnais (0-0), Jean-Michel Aulas et Claudio Ranieri se sont rencontrés dans les couloirs de la Beaujoire. L'occasion pour le président lyonnais de témoigner, devant les micros de Canal +, toute son admiration au technicien italien... en personne.

Décidément, Claudio Ranieri jouit d'une belle cote en Ligue 1. Après Rudi Garcia, qui lui avait glissé quelques éloges au creux de l'oreille ("C'est un honneur de vous croiser, vous avez fait tant de choses, notamment à la Roma. Pour nous les entraîneurs, vous êtes un exemple fantastique") c'est Jean-Michel Aulas, au micro de Canal +, qui y est allé de son petit compliment à l'égard du technicien italien.


"Quand Claudio a décidé de ne pas prendre de buts, on n'en prend pas"


L'échange s'est produit peu après le coup de sifflet final de la rencontre Nantes-Lyon, qui s'est soldé par un résultat nul et vierge (0-0). Beau joueur, malgré la nouvelle contre-performance de son équipe, "JMA" a tenu à féliciter Claudio Ranieri. "J'aurais aimé un jour pouvoir travailler avec un grand monsieur comme toi", a déclaré Aulas, avant de glisser un peu plus tard : "Quand Claudio a décidé de ne pas prendre de buts, il n'en prend pas", le tout dans un sourire. Bruno Genesio appréciera...

 


 

Lyon a refusé les 8ME du Barça pour Maolida !

Foot01.com

En juillet dernier, Myziane Maolida a prolongé son contrat avec l'Olympique Lyonnais jusqu'en 2022 et visiblement le club rhodanien a bien fait de signer cet accord avec le jeune attaquant de 18 ans. International français dans les différentes catégories, Myziane Maolida a déjà participé à deux matches de Ligue 1 cette saison, dont celui contre Nantes samedi. Mais s'il n'a pas marqué encore en Ligue 1, le jeune joueur lyonnais suscite un énorme intérêt en Europe.

Ainsi, Téléfoot a indiqué ce dimanche que l'Olympique Lyonnais venait de refuser une offre de 8ME pour Myziane Maolida lors de cette fin de mercato. Et cette proposition ne venait pas de n'importe où, puisque c'est le FC Barcelone qui aurait adressé à l'OL cette offre, immédiatement rejetée par Jean-Michel Aulas, décidé à conserver plus longtemps sa pépite offensive.

 


 

Aulas répond sèchement au quotidien l’Equipe

Butfootballclub.fr

Dans son édition du jour, le quotidien l’Equipe a accordé une place importante à l’Olympique Lyonnais. Et à son président, Jean-Michel Aulas, qui n’a pas apprécié.

Un point de vue, tout d’abord, signé d’un journaliste de la rédaction, remettant clairement en cause les inquiétudes du président Aulas quant au mercato du PSG. Un article, ensuite, insistant sur la différence de points de vue entre Bruno Genesio, l’entraîneur, et son président au sujet de la titularisation de l’attaquant Memphis Depay. Probable, si il l’a lu, que Jean-Michel Aulas se soit étouffé, ce matin, en parcourant l’Equipe.

Seule certitude, il n’a pas tardé à réagir. Et comme d’habitude via son compte twitter. A l’encontre de Bernard Lions, l’auteur du point de vue, à qui il a vertement rappelé la différence entre le Qatar, à qui appartient le club parisien, et une participation capitalistique chinoise au sein de l’OL. « démagogique point de vue. ne pas voir la différence entre l’état du Qatar et une augmentation de capital avec un investisseur chinois. » Autre message, cette fois, à l’encontre de Vincent Duluc, l’auteur de l’article. « Pourquoi vouloir dire au second degré des s contre vérités. il n’y a pas de message subliminal avec Memphis. Bruno G fait d bons choix.»

 


 

Goal-Line technology, des incroyables accusations !

Foot01.com

Présentée comme l'arme fatale mise à la disposition des arbitres la saison passée, la goal-line technology avait donné lieu à quelques interrogations la saison passée, même si rapidement la LFP et le prestataire en charge de ce procédé avaient nié avoir eu des problèmes. Mais ce dimanche, une ancienne salariée de GoalControl, le partenaire de la Ligue 1, donne un témoignage qui confirme ce que de nombreuses personnes pensaient, à savoir que cette technique est loin d'être infaillible. Et quelques bidouilles incroyables ont été utilisées pour faire croire que cela était pourtant le cas.

« La plupart du temps, 8 fois sur 10 disons, le dispositif de GoalControl marche parfaitement. Mais il arrive que des conditions atmosphériques particulières (du brouillard, une luminosité trop intense…) viennent perturber le système. Celui-ci peut alors perdre la “track” du ballon, c’est-à-dire sa trace, et ne plus parvenir à la modéliser... Dans ces cas-là, si le ballon franchit la ligne de but, la montre de l’arbitre ne vibre pas. Si l’opérateur voit que la montre n’a pas vibré automatiquement après le but, il peut la faire vibrer lui même en appuyant sur les touches “Entrée” et “AltGr” de son clavier. Dans notre jargon, on appelait ce procédé le “trigger manuel”… Mais il faut y avoir recours très vite après le but, deux secondes max, sinon l’arbitre peut se douter qu’il y a un souci, car sa montre est censée vibrer juste après le franchissement. Mon premier trigger manuel, je l’ai fait au bout de deux semaines de boulot, et un de mes collègues m’a alors félicitée en me disant : “Tu fais partie de la famille, tu triches bien.” », explique, dans l’Equipe, Suzane Castaignede. Et le quotidien sportif de citer une action du match Lyon-PSG de novembre 2016 lorsqu'un tir d'Alexandre Lacazette dans le petit filet avait fait vibrer la montre de l'arbitre comme s'il y avait eu but. Dans un rapport, l'opérateur avoue qu'il avait lui même généré manuellement cette vibration, ayant vraiment pensé que le joueur de l'OL avait marqué, avant de se rendre compte mais trop tard, que c'était une grossière erreur.

 


 

Amiens refuse une offre de l'OL pour Ndombele

RMC.fr

A la recherche d'un milieu de terrain, Lyon a transmis une offre à Amiens pour Tanguy Ndombele. Mais le promu picard n'est pas vendeur.

Selon nos informations, Amiens a refusé une offre de l'Olympique Lyonnais pour son milieu de terrain Tanguy Ndombele. Le joueur de 20 ans, révélation picarde de la saison passée et très convoité, avait prolongé son contrat jusqu'en 2020 en juin dernier. Joint par téléphone, le président amiénois Bernard Joannin a confirmé cette information avant d'ajouter: "Nous ne sommes pas vendeurs".


Diop va arriver


A la recherche d'un milieu de terrain, l'OL s'était penché sur le dossier de Grzegorz Krychowiak (PSG), sans succès. Ce samedi, après le match nul à Nantes (0-0), Jean-Michel Aulas a annoncé l'arrivée de Pape Cheikh Diop, en provenance du Celta Vigo. L'indemnité serait de 15 millions d’euros, plus de 10 de bonus.

Last modified on lundi, 28 août 2017 14:08