Infos du Mardi 29 Août

Pape Cheikh Diop à Lyon (officiel)

Lequipe.fr

L'Olympique lyonnais et le Celta Vigo ont officialisé mardi le transfert du milieu international U19 espagnol, Pape Cheikh Diop (20 ans). Selon nos informations, l'opération devrait se situer autour d'une indemnité de transfert de 10 M€, assortie de 4 M€ de bonus. Le joueur, qui devait signer un contrat de cinq ans, sera présenté ce mardi à 12h30 lors d'un point presse réunissant Jean-Michel Aulas, Bruno Genesio et Florian Maurice. Il s'agit de la septième recrue de l'OL, après Bertrand Traoré, Mariano Diaz, Marcelo, Tete, Marçal et Ferland Mendy.

 


 

Ferri pas fermé à un départ, Cornet va rester

Butfootballclub.fr

Avant la clôture du mercato estival, l’OL songerait encore à se renforcer au milieu du terrain. Jordan Ferri serait donc en grand danger et il le sait.

L’OL garde en tête la possibilité de recruter un nouveau milieu de terrain en plus de l’arrivée bien avancée de Cheikh Pape Diop en provenance du Celta Vigo. Si l’hypothèse Grzegorz Krychowiak (27 ans) a été écartée en raison des envies de Bruno Genesio de ne pas aligner deux milieux récupérateurs dans son 4-2-3-1, les caractéristiques de Tanguy Ndombélé (Amiens, 20 ans) colleraient un peu plus au profil recherché par les Gones. L’Équipe affirme que des contacts ont déjà été noués pour le joueur picard, mais les dirigeants lyonnais ne devraient pas avancer concrètement sur ce dossier sans enregistrer, au préalable, un départ dans ce secteur.


Cornet n’a plus de nouvelles de ses courtisans


Justement, l’OL pourrait se défaire de Sergi Darder (23 ans), qui s’interroge encore sur la suite à donner à sa carrière; Clément Grenier, pas disposé à quitter son club formateur et puis Jordan Ferri. A 25 ans, ce dernier ne serait fermé à aucune option, mais privilégierait toutefois un prêt tandis que le club rhodanien envisage plutôt un transfert. Enfin, Maxwel Cornet (20 ans) devrait rester, l’intérêt que lui portaient le Borussia Dortmund et l’AS Rome étant restés sans lendemain.

 


 

6 M€ refusés pour un jeune Portugais

Maxifoot.fr

Si Pape Cheikh Diop est officiellement Lyonnais (voir la brève de 10h15), Jordan Ferri et surtout Clément Grenier restant susceptibles de plier bagages avant jeudi soir, ligne d'arrivée du mercato, une deuxième arrivée au milieu de terrain n'est pas à exclure du côté de Lyon.

Le Sporting Portugal aurait en effet refusé 6 millions d'euros de la formation rhodanienne pour son jeune milieu de terrain Joao Palhinha (22 ans), selon les informations du journal portugais Record. Signe que l'OL n'en a pas fini avec son mercato ?

 


 

Grenier va rester à Lyon

Lequipe.fr

«Clément Grenier va rester à Lyon», a assuré son agent Jean-Pierre Bernès au quotidien Le Progrès. Le milieu de 26 ans compte convaincre Bruno Genesio, qui l'a écarté lors des deux derniers matches contre Bordeaux et Nantes. «On parle quand même d'un international. Il saura saisir sa chance. Il ne faut pas s'affoler, a estimé Bernès. Lyon aura besoin de lui à un moment ou un autre.»

 


 

Les détails financiers du transfert de Pape Cheikh Diop

Foot01.com

En prélude de la présentation du joueur, Jean-Michel Aulas a délivré les détails financiers de l’opération, ce qu’il est invité à faire étant donné que son club est côté en bourse. Pour faire venir Pape Cheikh Diop en provenance du Celta Vigo, l’Olympique Lyonnais a donc déboursé 10 ME cash, et 4 ME de bonus éventuels. En plus de cela, le club galicien conserve 15 % sur une éventuelle plus-value à la revente.

 


 

Cheikh : « J'ai été impressionné en arrivant à l'OL »

Olweb.fr

 

Pape Cheikh Diop


« Je suis très content de venir ici. L'OL est un grand club que je regardais petit. Je pense que l'appel du président et les échanges avec Florian Maurice et Bruno Genesio m'ont convaincu de signer. J'ai été impressionné en arrivant ici. Il y a beaucoup de choses pour progresser et faire grandir l'OL. »


Jean-Michel Aulas


« Je me suis entretenu à plusieurs reprises avec lui directement. Nous sommes très contents de l'accueillir. On peut tout attendre avec le mercato qui est toujours, sur les derniers jours, un moment d'emballement. Cheikh est la septième recrue de haut niveau. On a fait un mercato très tôt. On s'est rendu compte qu'il y avait des ajustements à faire. On a fait, pour l'essentiel, ce qu'on avait à faire. On se réunira cette après-midi pour savoir s'il y a des dernières choses à faire. Mais pour l'instant on est très satisfait. C'est le premier montant en termes d'investissement que le club n'a jamais fait. C'est aussi le meilleur démarrage de ces cinq dernières saisons et avec l'arrivée de Cheikh, il faut continuer ainsi. »


Bruno Genesio


« C'est un jeune joueur qui a été identifié par d'autres grands clubs européens. Il avait d'autres propositions. C'est un joueur polyvalent capable d'évoluer dans plusieurs systèmes de jeu : devant la défense ou à plat avec un autre milieu. On croit beaucoup en lui malgré son jeune âge. Il a une faculté à ressortir les ballons sous pression, à casser les lignes. C'est aussi un joueur capable par son intelligence et son placement de récupérer des ballons. C'est tout cela qui nous a convaincus. Il rentre complètement dans la stratégie du club de faire venir de jeunes joueurs pleins d'avenir. Il y a plusieurs possibilités comme celle de jouer avec trois milieux également.»


Florian Maurice


« C'est un joueur que j'ai suivi lors du championnat d'Europe il y a deux ans déjà. J'ai continué à le suivre ensuite. C'est un joueur qui a une grosse activité, qui a le profil pour mettre du liant entre les lignes. Le Celta Vigo m'a vanté les mérites de Cheikh. Même s'il ne jouait pas beaucoup et qu'il n'a pas pu enchaîner les matchs, j'ai eu de très bons échos. »

 


 

Anderson : "J'ai été contacté par Jean-Michel Aulas pour le poste de directeur sportif"

Eurosport.fr

Un Brésilien peut parfois en cacher un autre. Surtout à Lyon. Si Juninho est le nom qui revient le plus régulièrement pour occuper le poste de directeur sportif à l'OL un autre Brésilien a été contacté il y a maintenant plusieurs mois. Sonny Anderson, ancien numéro 9 de légende de l'Olympique Lyonnais, aujourd'hui consultant pour beIN SPORT, revient sur cette proposition du président Aulas.

On parle depuis plusieurs semaines du retour de Juninho à l'OL en tant que directeur sportif. Avez-vous des contacts avec lui ?

Sonny Anderson : Oui je suis toujours régulièrement en contact avec lui mais il ne m'a rien dit à ce sujet.

S'il revenait à Lyon, ce serait une bonne nouvelle pour le club selon vous ?

S. A. : Oui, revoir un joueur de ce calibre à Lyon, ce n’est que du positif. Pour les supporters, les jeunes du centre de formation et les joueurs de l'équipe première, c'est super. Si Juni revient à l'OL, il sera écouté et respecté pour ce qu'il a pu faire quand il était joueur. Ça sera une voix qui compte. Je trouve que le retour d'anciens grands joueurs, dans n'importe quel club, c'est toujours une bonne chose.


" J'ai été contacté par le président à la fin de la saison dernière pour ce poste de directeur sportif""


Peut-il permettre à l’OL de passer un cap supplémentaire sportivement ?


S. A. : Oui parce que quand vous avez fait une carrière de haut niveau, vous avez cette culture de la gagne. Il peut transmettre ça au club. De plus, il a une vraie connaissance du football et de son milieu. Aussi, le club profitera de son aura médiatique. Ça peut permettre d'ouvrir plus facilement certaines portes, notamment en période de mercato pour faire venir des joueurs au club.
Sonny Anderson (Lyon) face à Bruges en 2001.

Vous avez été entraineur des attaquants à l’OL de 2006 à 2011. On vous a déjà proposé une place plus importante dans l’organigramme du club ?

S. A. : Oui. J'ai été contacté par le président à la fin de la saison dernière pour ce poste de directeur sportif.

C'est un poste qui vous intéressait ?

S. A. : Oui, j'étais très enthousiaste à l'idée de revenir à l'OL. Mais après avoir reçu cette proposition, je n'ai plus eu de nouvelle.

Pour quelles raisons ?

S. A. : A vrai dire, je ne sais pas vraiment, je n'ai jamais eu d'explication. J'ai tenté d'en obtenir de la part du président mais il ne m'en a jamais donné. J'imagine que mon profil n'était pas celui que le club recherchait pour ce poste.


" Je ne ferme pas la porte à l'OL""


Etes-vous déçu ?


S. A. : Quand on voit d'anciens coéquipiers revenir "aux affaires" à différents postes dans des clubs, c'est quelque chose qui vous donne envie. J'aurais bien aimé faire pareil à l'OL. Mais même si ça ne s'est pas fait, je ne ferme pas du tout la porte au club. Si l'OL m'appelle demain et me dit que finalement ils veulent bien de moi pour ce poste, je dis oui tout de suite.

Vous pensez que le profil de Juninho correspondait plus à leurs attentes ?

S. A. : Oui certainement. Juni a passé ses diplômes de manager général avec l'UEFA, ce que moi je n'ai pas fait. C'est peut-être ce qui a manqué sur mon CV pour obtenir le poste.

Que pouvez-vous lui souhaiter s'il revient à l'OL ?

S. A. : Que le meilleur. C'est mon ami, je l'apprécie en tant qu'homme. Partout où il est passé il a eu de la réussite. J'espère qu'il va faire grandir le club.

Vous ne lui en voulez pas de vous avoir "piqué la place" ?

S. A. : (Rires) Non non pas du tout. Je souhaite vraiment qu'il réussisse car il le mérite.

 

Last modified on mardi, 29 août 2017 13:55