Infos du Mercredi 30 Août

Darder en partance pour l'Espagne

Maxifoot.fr

Le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais Sergi Darder (23 ans, 3 matchs en L1 cette saison) se rapproche de plus en plus d'un départ. En effet, d'après les informations du quotidien ibérique Sport, le club rhodanien se trouve en discussions avancées avec l'Espanyol Barcelone pour un prêt du talent espagnol.

Proches d'un accord, les deux formations doivent simplement s'entendre sur le montant de l'option d'achat, qui devrait être obligatoire, de ce prêt. Si Darder quitte réellement l'OL d'ici le 31 août, les Gones pourraient réaliser un effort pour recruter le joueur d'Amiens Tanguy Ndombele (20 ans, 3 matchs en L1 cette saison)

 


 

Après le TFC et Nantes, Ferri pourrait signer ailleurs en L1 !

Foot01.com

Evoqué du côté de Toulouse, qui semblait cependant uniquement le vouloir en prêt ce que ne souhaitait pas l'OL, puis au FC Nantes, où cette fois c'est lui qui a refusé de s'engager, Jordan Ferri risque bien de quitter l'Olympique Lyonnais d'ici jeudi minuit. Car ce mercredi, une troisième piste paraît s'être ouverte devant le milieu de terrain de l'OL et cela pourrait être la bonne.

Le Progrès affirme en effet que le Stade Rennais serait prêt à bouger pour recruter Jordan Ferri. Le club breton est lancé dans une fin de mercato presque frénétique, et la venue du joueur de l'Olympique Lyonnais semble donc être dans la liste des souhaits transmis par Christian Gourcuff à ses dirigeants. Reste que le compte à rebours est désormais lancé et que les choses devront rapidement se faire, surtout si l'OL veut compenser éventuellement ce départ de Jordan Ferri.

 


 

Marcelo : « Je peux vous promettre qu'on fera un bon championnat »

Olweb.fr

Le défenseur brésilien de l’Olympique Lyonnais était l’invité de l’émission Culture Club, ce mardi, sur OLTV. Il en a profité pour faire le point sur son intégration avant d'évoquer ses débuts réussis avec sa nouvelle équipe.


Son intégration au club


« Je me sens bien. Je commence à m’habituer à la ville, aux personnes et à toutes ces choses qui sont nouvelles pour moi. J’essaye toujours d’être communicatif avec les personnes. Comme j’ai déjà joué contre l’OL, je connaissais presque tous les joueurs. Rafael et Fernando Marçal m’ont beaucoup aidé aussi. C’est facile pour moi de s’intégrer avec ces gens qui sont agréables. Si je regarde le parcours des Brésiliens à Lyon et que je devais n'en retenir qu’un, ce serait Juninho. Je suis content d’accompagner l’histoire du Brésil au club. »


Son parcours en professionnel


« J’ai eu le privilège de pouvoir côtoyer des pays différents dans de grands clubs. En tant qu’homme et athlète, j’ai eu cette chance de vivre des aventures et de rencontrer plein d’amis. Le football m’a offert cette possibilité incroyable. Le plus difficile c’est de quitter son pays une première fois mais après cela, on s’habitue et c’est plus facile. Le fait de parler anglais m’aide beaucoup car le dialogue est répandu. Et de toute manière quand vous avez l’envie, vous arrivez à vous intégrer n’importe où. Je me suis très bien adapté en Pologne malgré le froid. Ma femme accompagne ma carrière depuis 10 ans et c’est vraiment du bonheur de l’avoir à mes côtés avec mes deux enfants. Je la consulte régulièrement et elle ne m’avait dit que du bien de la ville de Lyon et tous les trois avaient envie de venir ici. »


Ses débuts dans le football


« Avant d’être dans des clubs amateurs, j’ai commencé à jouer au foot dans la rue vers l’âge de 6 ans comme beaucoup de Brésiliens. À 14 ans, j’ai eu la possibilité de faire un test dans le foot en salle. J’ai finalement été détecté pour le foot à onze et c’est comme cela que j’ai été lancé. »


Les nouvelles recrues


« C’est plus facile de s’intégrer quand vous n’êtes pas la seule recrue. Il y a sept nouveaux joueurs et le staff technique se sent obligé de faire en sorte que chacun s’épanouisse dans le groupe. Tout le monde s’intègre très rapidement. Cheikh, c’est un talent. Je pense qu’il pourra vraiment nous aider. Je l’ai rencontré pour la première fois à l’entraînement ce matin. »


La reprise de l’entraînement


« Après le marathon des quatre matchs, ces deux jours de repos étaient les bienvenus. Ils nous ont fait du bien. On va se préparer maintenant pour être bien en forme au mois de septembre avec tout ce qui nous attend et notamment un déplacement à Limassol et au Parc des Princes. Mais c’est pour cela qu’on aime jouer, pour de grandes affiches comme celle-ci. »


Son jeu et la défense lyonnaise


« Je prends rarement de cartons. La dernière fois que j’ai été exclu, c’était en Allemagne parce que j’ai réclamé et non pas à cause d’un tacle dangereux. Je ne le fais vraiment qu’en dernier recours quand il y a besoin. Je n’ai pris que deux cartons rouges dans toute ma carrière. Je ne crois pas que ce soit moi qui est amené de la stabilité en défense. Je pense que ce sont tous les défenseurs et Lucas Tousart qui forment cette solidité. C’est sûr qu’il faut communiquer oralement encore mais ensuite on va se connaître et simplement se placer par le regard. Je les aides mais ils m’aident aussi. C’est un collectif ».


Les débuts de l’OL en championnat et la Ligue 1


« Je pense qu’on a vu des belles choses même sur les deux matchs où l’on a perdu des points. On est en train de s’améliorer. C’est une équipe jeune bien préparée et qui continue sa progression. Avec le temps, je peux vous promettre qu’on fera un bon championnat. La ligue 1 est d’un très bon niveau. Pour preuve, regardez tous ces grands joueurs qui arrivent dans ce championnat. Cela fait grandir tout le monde. Le football est quelques fois inexplicable. Je ne suis pas focalisé sur Paris. Quand le PSG arrivera sur notre calendrier, j’analyserai leurs forces et leurs faiblesses mais sinon je ne suis pas obnubilé par eux. »


Son souvenir avec le Besiktas contre l’OL


« Le match ici était un peu frustrant. Lyon était revenu à la fin du match. J’avais eu beaucoup d’occasions et Anthony Lopes avait été très fort. Pour moi, c’était encore plus dur à vivre car j’étais suspendu au match retour. Il fallait avoir le cœur bien attaché au moment des penaltys. Je vais évidemment accompagner la campagne européenne de Besiktas car je laisse toujours beaucoup de tendresse et d’amis derrière mes clubs. Lyon a une belle tradition en Europa League et j’espère qu’on fera honneur à cette compétition. »


Sa popularité depuis son arrivée


« J’en suis conscient et cela me rend heureux. C’est la conséquence de mon travail, le fait que je sois sérieux et honnête. Je vais continuer de progresser pour que ce sentiment perdure. »

 


 

Bertrand Desplat exaspéré par les propos de Jean-Michel Aulas sur le PSG

Lequipe.fr

«Comprenez-vous les attaques de Jean-Michel Aulas à l'encontre du PSG?
Pas du tout, je ne vois là-dedans que la position d'un dirigeant qui se sent dépassé par un nouveau modèle économique et qui la joue mauvais perdant. Il y a eu la même chose avec Monaco à une époque, et Monaco a fait ce que Lyon rêve de faire depuis un moment avec des records de ventes de joueurs formés ou révélés chez eux. Peut-être que ça amène chez Jean-Michel une forme d'aigreur. Stigmatiser en tombant dans la vulgarité, ça devient indigne. Ça nous ferait oublier l'immense dirigeant qu'il est.

Il vit mal l'évolution du football?
On semble repérer ou découvrir qu'il y a un nouveau modèle dans le foot, à l'échelle mondiale, et j'ai l'impression que Jean-Michel est un roi de l'ancien monde qui a envie que rien ne change . Le foot est un pan de l'économie qui attire des capitaux extérieurs, il y a je crois le droit d'investir en France, et les investisseurs font ce qu'ils veulent de leur argent. On n'aurait pas accumulé autant de retard si on n'avait pas eu des dirigeants conservateurs qui endormaient avec de belles promesses et de fausses paroles. Ça fait longtemps que je dis que Jean-Michel est le plus grand conservateur du foot français, on s'est opposés sur un certain nombre de choses (*), mais aujourd'hui je remercie le PSG. Il est la comète, on est la queue et j'espère qu'on récupérera plein d'étoiles.

Rien ne vous gêne, dans le fond, par rapport à l'idée du fair-play financier?
Derrière le FPF, on vient mettre une forme de moralité, presque un moralisme. Le PSG a-t-il déjà été inquiété par la DNCG ? Jamais. Il a toujours fait face à l'intégralité de ses obligations, ce n'est pas Mammadov (homme d'affaires azéri, actionnaire majoritaire du RC Lens entre 2013 et 2016). Le fameux FPF, qui concerne les immenses clubs, n'est-ce pas une façon d'empêcher les nouveaux entrants de dynamiter les positions établies ? Je ne suis pas un amoureux transi du FPF. J'y vois un dessein beaucoup plus sombre que ce qu'il veut paraître. Je veux bien qu'il y ait ad vitam aeternam des finales de C 1Real-Juve ou Bayern-Barcelone, mais il  y a là un vrai frein à la magie  du sport. Moi, je rêve que le PSG gagne la Ligue des champions. Aulas a bâti son business plan sur une autosuffisance, mais il a dûaller chercher 100 millions d'euros pour se désendetter. Est-ce mieux de se désendetter avec des capitaux chinois que de se développer avec des capitaux qataris ? Je m'étonne.

 


 

Aulas est d’accord pour le changement de dates

Foot-sur7.fr

Jean-Michel Aulas rejoint les nombreux observateurs qui exigent le changement de date du mercato. Le président de l’OL valide la fermeture du marché des transferts avant le début des différents championnats européens.


Jean-Michel Aulas, « c'est ingérable et injuste »


Pour mieux gérer les transferts (départs et arrivées) et se décharger de toutes sortes de pressions et exigences, Jean-Michel Aulas souhaite, comme plusieurs autres dirigeants de clubs, que la date de la période du mercato soit réajustée. De telle sorte que les compétitions démarrent en Europe après la clôture du mercato. Le boss de l’Olympique Lyonnais rappelle d’ailleurs qu’il avait déjà fait une proposition dans ce sens.

« Il y a trois ans, j'ai proposé à la Ligue de calquer les dates de fin de mercato sur les dates de début de Championnat. Sinon, c'est ingérable et injuste », a indiqué Aulas, ce mardi, lors de la présentation de la recrue Pape Cheikh Diop.

« Heureusement, en Europe, les Anglais ont dit qu'ils allaient s'aligner avec la période de Championnat. Il y a donc beaucoup de chances que cela se fasse », a poursuivi le premier responsable de Lyon.

 


 

Del Castillo encore prêté (officiel)

Maxifoot.fr

Déjà prêté à Bourg-Péronnas la saison dernière, Romain Del Castillo (21 ans) est de nouveau cédé provisoirement par l'Olympique Lyonnais. Le jeune attaquant du club rhodanien évoluera encore en Ligue 2, mais sous les couleurs de Nîmes cette fois. Le prêt ne comporte pas d'option d'achat.


Last modified on mercredi, 30 août 2017 20:03