Infos du Vendredi 15 Septembre

Aulas tacle ses joueurs et n’épargne pas Genesio après Limassol

RMC.fr

Accroché dans les derniers instants de son premier match de Ligue Europa à l’Apollon Limassol (1-1), l’Olympique Lyonnais a mal débuté sa campagne européenne. Une prestation qui n’a visiblement pas du tout plu à son président, Jean-Michel Aulas.

Débuts européens difficiles pour l’Olympique Lyonnais, tenu en échec par l’Apollon Limassol à Chypre ce jeudi soir (1-1). Après avoir pourtant mené pendant une bonne grosse demi-heure en seconde période, grâce à un penalty de Memphis Depay, le club olympien s’est fait surprendre sur un but tardif et assez gag sur une frappe contrée (93e). Une égalisation finalement logique, au vu du match assez pauvre en occasions pour l’OL.


Aulas s’en prend à ses joueurs...


Pauvre en opportunités, mais surtout pauvre en création au milieu de terrain, chose qui a passablement agacé le président Jean-Michel Aulas. "Nous sommes tous très déçus car on a l'impression que Limassol est moins fort que l'OL. […] Nous n'avons pas livré un bon match. Nous avons eu énormément de déchet technique", a d’abord regretté le dirigeant lyonnais au micro d'OL TV. Ce dernier ne s’est ensuite pas privé de tenir Bruno Genesio comme responsable de cette performance.

 


 

Ferri incertain et Diop indisponible pour le PSG

Lequipe.fr

Au lendemain de son nul regrettable à Limassol en Ligue Europa (1-1), Lyon a déjà la tête à la Ligue 1. Jordan Ferri, titulaire jeudi soir, est toutefois incertain pour le déplacement de l'OL au Parc des Princes dimanche soir, tandis que le renfort estival Pape Cheikh Diop «n'est pas encore opérationnel» selon son entraîneur Bruno Genesio.

 


 

L'aveu qui fait mal de Tousart après Limassol

Foot01.com

Mauvaise performance pour Lyon ce jeudi, accroché par Limassol qui jouait son match à Nicosie. Un terrain maudit pour l’OL, qui avait déjà perdu gros en Ligue des Champions en 2012. Cette fois-ci, le coup est encore rattrapable mais il s’agit tout de même d’un piège dans lequel Lyon est tombé. Et c'est aussi une surprise pour Lucas Tousart, que l’on a vu en difficulté dans la relance dans ce match, et qui reconnaît qu’il ne s’attendait pas à voir un adversaire chypriote à ce niveau.

« On n’a pas fait ce qu’on voulait faire et la frustration est énorme. C’est clairement deux points perdus. Limassol m’a surpris par son jeu et sa volonté de repartir de derrière. On ne peut pas se contenter de ça et on a été trop pauvre techniquement. On n’a pas mis tous les ingrédients pour s’imposer et on aurait dû faire beaucoup mieux », a livré le milieu de terrain lyonnais, qui n’avait visiblement pas parfaitement anticipé le plan du jeu de l’adversaire, qui a posé beaucoup de problèmes aux Lyonnais, une fois de plus.

 


 

A quoi joue Genesio, Pierre Ménès s’interroge

Foot01.com

Programmé à 19h00, le match entre Lyon et Limassol n’a pas vraiment permis aux Lyonnais de se mettre en valeur avant les autres.

Alors que l’OM et Nice ont gagné, de manière bien différente, l’OL s’est fait remonter par le club chypriote pour concéder un nul peu flatteur. Pour la première fois, Jean-Michel Aulas a exprimé ses doutes sur les choix de son entraineur, et Pierre Ménès le rejoint totalement dans cette zone d’ombre. Difficile de croire que Bruno Genesio a ménagé ses troupes en vue du match face au PSG, même si l’entraineur rhodanien n’aura peut-être pas le choix : il ne peut plus se permettre d’aligner une équipe B et risquer d’enchainer avec une lourde défaite.

« La prestation lyonnaise a été extrêmement triste du début à la fin du match. D’ailleurs, le président de l’OL l’a ouvertement reconnu dans les médias à la fin de la rencontre, attaquant même pour la première fois Bruno Génésio. Il espère que son coach a fait tourner dans l’optique du match de dimanche au Parc… Quand je vois l’équipe alignée hier soir, j’ai du mal à croire qu’il y aura beaucoup de changements, mais bon… Toujours est-il que Lyon s’est fait rejoindre dans les arrêts de jeu alors qu’il avait ouvert le score sur penalty et a donc perdu deux points précieux face à l’adversaire présumé le plus faible du groupe », a constaté le consultant de Canal+, persuadé que l’OL a déjà pris un petit retard dans la course à la qualification de « son » Europa League.

 


 

Genesio : « On ne va pas à Paris en victime, on est capables de se surpasser et montrer un tout autre visage »

Olweb.fr


Point santé


« Jordan Ferri a pris un coup au mollet. Il est incertain pour le match de dimanche. Cheik n’est toujours pas opérationnel. »


Le nul à Limassol


« On a affiché trop d’insuffisance technique et d’individualisme sur certaines actions. On a du mal à mettre notre jeu en place depuis le match de Guingamp. Il y a beaucoup d’incompréhension. Il va falloir remédier à ça dès dimanche. L’inquiétude est toujours là après ce genre de prestations. On n’a pas de certitudes dans notre jeu. Il faut travailler, faire le dos rond. On a été très nerveux dès le début du match. Cela a provoqué beaucoup de déchet. »


Le système tactique


« Ce n’est pas évident de modifier le système car nos joueurs ont des caractéristiques propres. Je ne peux pas décaler Nabil Fekir sur un côté. Il est l’un de ceux qui a surnagé lors du match hier. Il faut se servir de sa forme du moment… Je n’ai pas de regret par rapport aux choix de joueurs. On a intégré le match de dimanche dans la réflexion. Dimanche, on aura besoin de sang frais. Le match d’hier était le plus important... Il y a eu beaucoup de changements à l’intersaison. Il faut encore un peu de temps. On est invaincus depuis le début de saison. Tout n’est pas catastrophique. »


Le déplacement à Paris


« C’est une des meilleures équipe d’Europe en ce moment. On y va avec beaucoup d’humilité. Il y a de très grands joueurs. On ne peut pas y aller la fleur au fusil. Sur l’ensemble de la saison, aucune équipe ne peut contester le PSG. Mais sur un match, c’est possible. On devra être plus juste dans nos choix techniques. L’équipe est coupée en deux à cause des pertes de balle. On doit s’améliorer dans l’utilisation du ballon. Physiquement, on est bien mais mentalement, on doit être plus concentrés. Faire un contrôle ou une passe n’est pas insurmontable pour des joueurs de cette qualité… On ne va pas à Paris en craignant une rouste, sinon on ne se déplace pas. On est une équipe de compétiteurs. »


Un match bonus ?


« C’est un match où on a tout à gagner. Peu de gens vont parier sur un résultat positif pour nous. On ne va pas là-bas en victimes. Il faudra faire bloc. Je sais que mon équipe est capable de se surpasser et montrer un tout autre visage. Il faut y croire, être à 100% et avoir un peu de réussite. »


L’évolution de Myziane


« On croit toujours que c’est facile de les intégrer. Il y a des étapes à franchir et il le fait petit à petit. Il n’y avait pas lieu de changer mon attaque hier, excepté Traoré qui était très fatigué après le match de Guingamp. »


Les déclarations du président au sujet du PSG


« Paris est une grande équipe. Ils n’ont pas besoin d’une motivation supplémentaire pour avoir envie de gagner. Je ne pense pas que ces données rentreront en compte. Il y a des choses qui sont vraies dans ce que le président a dit. Il est responsable de ce qu’il dit. »

 


 

Fekir : « On n’arrive pas à produire le jeu qu’on espérait, il faut se réveiller »

Olweb.fr


Le bilan des deux derniers matchs


« Dans le contenu, on n’arrive pas à produire le jeu qu’on espérait. On n’a pas d’excuse. On se doit de faire beaucoup mieux. Il faut se réveiller. Il y a beaucoup de joueurs de qualité dans le groupe, c’est difficilement explicable. Nos deux dernières prestations sont pauvres techniquement. »


Le déplacement à Paris


« C’est inquiétant avant le match à Paris. Si on joue comme ça à Paris, ça ne va pas le faire. On va se ressaisir, il faut se remettre en question et s’appliquer. Il y a des craintes. C’est une très bonne équipe. On va donner le meilleur de nous-mêmes pour essayer de ramener un résultat. Cette équipe ne fait pas peur, ce sont des humains. Il ne faut pas y aller avec ce sentiment. »


Ton rôle de capitaine


« Je m’ouvre un peu plus. Je prends plus la parole, j’ai de nouvelles responsabilités. Je suis toujours le même avec le même caractère. J’essaie d’aider les autres et de les encourager. Je préfère évoluer derrière l’attaquant. Mais je n’ai jamais dit que je ne voulais pas jouer sur un côté. Je suis au service de l’équipe. Si le coach veut me repositionner sur le côté, je le ferais avec grand plaisir. »


Mariano


« C’est un très bon joueur. Il a un profil différent qu’Alex Lacazette. On travaille ensemble à l’entraînement. »

 


 

Di Maria, Pastore et Rabiot incertains face à Lyon

Football365.fr

Le Paris Saint-Germain pourrait se passer des services de trois joueurs majeurs lors de la réception de l’Olympique Lyonnais dimanche soir (21h00, 6eme journée). En effet, Unaï Emery a déclaré en conférence de presse qu’Angel Di Maria et Javier Pastore (déjà absents à Glasgow) travaillaient avec le kiné du club et qu’il « sera difficile» de les voir sur la pelouse du Parc des Princes face aux Lyonnais. L’entraîneur du PSG a également évoqué la situation d’Adrien Rabiot, touché aux adducteurs mardi dernier face au Celtic Glasgow en Ligue des Champions. «Rabiot travaille avec le kiné aussi. On verra demain, nous sommes optimistes », a expliqué le coach parisien. Déjà privé de Marco Verratti suspendu, c’est un milieu de terrain parisien « new look » qui devrait faire face aux hommes de Bruno Genesio.

Last modified on vendredi, 15 septembre 2017 15:55