L'actu du Vendredi 24 Novembre

Marcelo : « L'implication de chaque joueur explique notre incroyable solidité défensive »

Olweb.fr

Le défenseur brésilien était en conférence de presse à deux jours du match de l'OL à Nice, pour le compte de la 14e journée de Ligue 1 Conforama.

LA SOLIDITÉ DÉFENSIVE ACTUELLE

« Je ne vais pas m'en plaindre. J’aime gagner, j’aime vaincre. Quand on joue à Lyon, on ne peut pas penser à la défaite. Cette solidité, elle est due au travail de toute l’équipe. Tout le monde est là pour défendre. Le boulot collectif et l’implication de chaque joueur expliquent cette incroyable solidité défensive. Claudio (Caçapa) nous aide aussi énormément. Les dialogues avec lui sont très importants. On échange, on analyse les matches, on parle des points positifs ou négatifs et on regarde ce qu’il faut améliorer. »

SON ENTENTE AVEC DIAKHABY ET MOREL

« Sur le terrain, il n’y a pas vraiment de différence. Quand je joue avec l’un ou l’autre, c’est pareil. Mouctar a beaucoup évolué et je suis persuadé qu'il deviendra un très grand défenseur à l’avenir. Jérémy est quelqu’un de plus expérimenté. Il y a une très bonne fusion entre nous trois. »

LA JEUNESSE DES MILIEUX DÉFENSIFS LYONNAIS

« Ce n’est pas un problème pour moi d'évoluer derrière des joueurs si jeunes. Au contraire, le point positif c’est qu'ils ont beaucoup de talent et de personnalité. Pour moi, Lucas (Tousart) est l’un des meilleurs à son poste au sein du championnat. Nos jeunes ont l’expérience de la Ligue 1 Conforama et ne pourront que s’améliorer. »

SON RÔLE AU SEIN DU COLLECTIF

« C’est difficile de parler de moi. Dans mon rôle, j’essaie de communiquer avec mes coéquipiers, de les organiser. Je les aide en ce qui concerne le positionnement, le marquage. J’essaie d’apporter mon expérience au groupe. »

SON AVIS CONCERNANT DANTE, SON COMPATRIOTE DÉFENSEUR DE L’OGC NICE

« Je l’ai affronté pendant 3 ans au Brésil. Il a de grandes qualités techniques. Il a aussi une grosse expérience du haut niveau : il a joué la Ligue des Champions, la Coupe du Monde... j’ai un profond respect pour lui. Evidemment, on parle plus des attaquants brésiliens que des autres joueurs. Mais il y a eu de très grands défenseurs dans l’histoire du Brésil et beaucoup d’entre eux se sont faits remarquer en Europe. »

 


 

L’Equipe annonce le départ « inéluctable » de Fékir au mercato d’été

Foot01.com

Avec Nabil Fékir sur le terrain, cela va tout de suite mieux pour l’Olympique Lyonnais. Le capitaine rhodanien a encore une fois été l’un des détonateurs de son équipe face à Limassol, confirmant sa très bonne forme actuelle avec notamment un but et plusieurs offrandes, qui n’ont pas toute été transformées. Une saison partie pour être historique pour l’international français, qui est d'ores et déjà sur des bases très élevées, avec pourtant un poste un peu plus reculé. Il n’empêche, ses qualités de dribbleur et son sens du but en font le fleuron de l’OL... et le prochain joueur majeur à quitter le club. Ce vendredi, L’Equipe annonce sans détour que cette saison est la dernière de Nabil Fékir dans son club formateur, et que sa vente est inévitable lors de l’été 2018.

« En fin de saison, celui qui totalise déjà treize buts toutes compétitions confondues devrait encore rapporter un gros pactole à l'OL. En attendant un départ inéluctable, les supporters peuvent en profiter. Ils risquent encore de se régaler. Et Lyon avec », a souligné Hervé Pénot, la plume du quotidien sportif, pour qui l’OL va encore effectuer une énorme vente cet été, même si cela signifie que celui qui est actuellement le meilleur joueur du club va faire ses valises.

 


 

Aouar: "On aurait pu en mettre encore plus"

Football.fr

Touché à un genou, Bertrand Traoré a été remplacé par Houssem Aouar dès le quart d’heure de jeu lors de la rencontre de la 5e journée de la phase de poules de la Ligue Europa remportée 4-0 par l’OL face à l’Apollon Limassol jeudi soir (4-0), qui qualifie les hommes de Bruno Genesio pour les 16es de finale.

Et le jeune milieu de terrain lyonnais (19 ans) en a profité pour délivrer une passe décisive à Mariano sur le troisième but des Gones.

"On a essayé de jouer le match pour le gagner et marquer le plus de buts possibles en vue de la première place. C’est chose faite. On aurait pu en mettre encore plus. On n’est pas totalement satisfaits du contenu, on peut mieux faire… C’est compliqué de rentrer aussi tôt mais il faut être prêt à tout moment", a-t-il déclaré sur le site de son club.

 


 

Genesio n'a pas tout apprécié

Maxifoot.fr

Jeudi, l’Olympique Lyonnais a étrillé l’Apollon Limassol (4-0) et validé son billet pour les 16es de finale de la Ligue Europa. Malgré l’ampleur du score, l’entraîneur de l’OL, Bruno Genesio, se montrait assez critique au sujet de la prestation de ses hommes au coup de sifflet final.

"Le match n'a pas été complètement satisfaisant, ni complètement abouti. Je ne veux pas faire la fine bouche, mais on doit faire mieux, a souligné le technicien rhodanien en conférence de presse. Si on veut aller plus loin, on devra être plus exigeants avec nous-mêmes. On a concédé trop d'occasions en première période, et on a retrouvé, parfois, un peu d'individualisme, qui nous a empêché de marquer davantage."

Il est vrai que les Gones se sont faits peur par moment en défense. Et ils ont parfois fait preuve de déchet technique et gâché plusieurs situations balle au pied.

 


 

Pour Pierre Ménès, la victoire lyonnaise est un peu gâchée

Butfootballclub.fr

Le consultant Pierre Ménès salue la qualification de l’OL en Ligue Europa mais craint les conséquences de la blessure de Bertrand Traoré.

En s’imposant 4-0 face à l’Apollon Limassol, l’OL a décroché son billet pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa. Une victoire à la Pyrrhus, hélas, pour les hommes de Bruno Genesio, qui ont perdu l’un d’entre eux jusqu’en 2018 : Bertrand Traoré s’est en effet blessé sérieusement au genou, bien que les ligaments ne soient a priori pas touchés.


« Une soirée quasi-parfaite pour l’OL »


Le forfait à venir de l’international burkinabé est la seule ombre au tableau pour Pierre Ménès, qui s’exprime sur son blog.

« Lyon a parfaitement rempli son contrat même si le résultat est assez flatteur tant les Chypriotes auraient mérité de sauver l’honneur. Mais ils ont fait preuve d’une grosse maladresse dans le dernier geste ou se sont heurtés à un excellent Lopes, avant de subir la puissance offensive des Lyonnais. (…) Seule fausse note au cœur de cette soirée quasi-parfaite pour les Gones, la blessure de Bertrand Traoré, touché au genou et qui sera absent plusieurs semaines. »

Un coup d’autant plus dur pour l’OL que Maxwel Cornet, remplaçant naturel de Bertrand Traoré, ne s’est pas toujours montré très convaincant cette saison.

 


 

Lyon doit encore se battre, et c’est de sa faute

Foot01.com

Impeccable face à Limassol ce jeudi avec une victoire 4-0, l’Olympique Lyonnais a fait le travail dans son antre et a désormais son billet en poche pour les 16e de finale de l’Europa League.

Néanmoins, il y a un dernier effort à effectuer pour aller chercher la première place du groupe, lors de l’ultime journée à Bergame. Un rendez-vous que les Lyonnais devront négocier avec un match nul à buts, ou une victoire, pour terminer en tête. Il faut dire que dans le même temps, les Italiens se sont très largement imposés à Everton (1-5), montant qu’ils ne rigolaient clairement pas dans cette épreuve. Mais si l’OL se retrouve dans cette position du chasseur, c’est surtout lié à événement particulier qu’Anthony Lopes n’a pas totalement digéré.

« On est heureux d’avoir obtenu la qualification mais notre objectif est de terminer à la première place du groupe. On aurait pu mettre un ou deux buts de plus contre Limassol. Ça ne s’est pas fait mais on ira chercher la place de leader en Italie. On ne l’est pas à l’heure actuelle et on ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes… on aurait dû ramener plus de points de Chypre, à l’aller. Maintenant, on sait ce qu’il nous reste face à l’Atalanta », a souligné le portier portugais, pour qui les points perdus lors de la première journée se payent cash, même si Limassol a démontré dans cette poule, en accrochant notamment l’Atalanta, qu’il pouvait être un coriace adversaire dans son antre.

 


 

Plusieurs semaines d'absence pour Bertrand Traoré

Foot01.com

La poisse. Au moment où l’OL se félicitait de voir l’infirmerie être enfin désertée cette saison, Bertrand Traoré va y squatter plusieurs semaines au moins. L’attaquant burkinabé s’est sérieusement blessé au genou ce jeudi soir face à Limassol, même si le pire a été évité. Sorti après 10 minutes, l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam est touché au ligament latéral interne. Sans arrachement, comme les examens devraient le confirmer dans les prochains jours. Il n’empêche, Bruno Genesio a déjà compris l’essentiel, il devra faire sans son attaquant pour plusieurs semaines, et a peu de chances de le récupérer pendant le gros enchainement qui précédera la trêve hivernale.