L'actu du Vendredi 1er Décembre

Grenier a pris une décision radicale en vue du mercato

Foot01.com

Joueur de toujours de l’Olympique Lyonnais, Clément Grenier a néanmoins connu un passage éclair à la Roma sous forme de prêt la saison passée. Avec seulement six matchs de disputés, le club italien n’a pas été convaincu de le conserver sur la durée, et le natif d’Annonay est revenu à Lyon, où il a entamé sa dernière année de contrat. Malgré quelques touches, son départ pendant l’été n’a jamais été sérieusement envisagé. Interrogé sur les nombreux transferts, Jean-Michel Aulas avait même confié que son retour d’Italie faisait de lui l’une des recrues du mercato, avant de se raviser et de faire venir deux milieux de terrain dans les derniers jours du marché des transferts. Un signe clair que Clément Grenier n’a pas sa place à l’OL actuellement, et qui semble – enfin diront certains – avoir été compris.

Même s’il a longtemps été question d’aller au bout de son contrat, le milieu de terrain a pris la décision de partir cet hiver selon Le Progrès. Il faut dire qu’à bientôt 27 ans, le numéro 7 de l’OL n’a joué qu’une dizaine de matchs depuis deux ans, et cette faible activité est bien évidemment nuisible à sa carrière. Nul doute que, dans ces conditions, le club rhodanien ne demandera pas grand-chose aux clubs intéressés pour le laisser partir, surtout que cela libérera l’effectif d’un joueur qui possède encore l’un des plus gros salaires du club.

 


 

Genesio: « On doit garder la confiance qu'on a réussi à emmagisiner »

Olweb.fr

Bruno Genesio s'est présenté face aux médias à l'approche du déplacement des Lyonnais à Caen, pour le compte de la 16e journée de Ligue 1 Conforama.

LE POINT SANTÉ

« Rien de nouveau par rapport au dernier match. Jérémy Morel a repris le travail avec les préparateurs physiques mais il ne sera pas là dimanche. Pour Bertrand Traoré, j'espère qu'il sera de retour à la reprise, pour notre stage en janvier. »

LA DÉFAITE FACE À LILLE

« On a eu une entame difficile, on a été battu dans les duels. Lille a pris confiance et a réussi à marquer deux buts car cette équipe dispose de bons joueurs. Ça nous a rappelé certains matches du début de saison. On a bien réagi ensuite et je pense qu'on aurait au moins mérité de revenir au score. On espère que cette défaite n'était qu'un accident. Ce sont des choses qui arrivent sur une saison. Parfois, il y a des choses qu'on ne maîtrise pas. »

LE DÉPLACEMENT À CAEN

« Quand on joue tous les trois jours, la remise en question est perpétuelle. On a l'occasion de rattraper le coup dès dimanche. Ce sera difficile à Caen, comme souvent. Le fait de se déplacer ne change pas grand-chose, même si on reste sur de bonnes performances à l'extérieur. On doit retenir les enseignements du match face au LOSC et on doit garder cette confiance qu'on a emmagasinée ces derniers temps. Je pense que Caen, qui évoluera à domicile, aura plus à coeur de faire le jeu. Mais je n'ai aucun doute concernant la motivation de mes joueurs. On l'a vu lors de la seconde période contre Lille, où le groupe a su réagir et poser des problèmes à notre adversaire. »

LA DEUXIÈME PLACE

« Dans le football, un jour tout va bien et le lendemain tout peut aller mal. On doit voir sur du plus long terme. Les joueurs étaient frustrés, déçus après Lille. On a envie de gagner tous nos matches et on souhaitait garder notre deuxième place au moment de recevoir Lille. Ça nous aurait aussi permis de distancer Monaco. On n'a pas réussi à le faire et ça a crée de la déception chez nos joueurs. Ce qui est important maintenant, c'est de terminer dans les trois premiers à la fin. L'aspect mental sera prépondérant. Il faudra être fort mentalement. La pression sera de plus en plus importante au fil de la saison et les joueurs devront gérer cela. Surtout, on devra rester concentré sur notre jeu car la manière conditionne les résultats. »

 


 

Aulas répond à la ligue pour sa décision sur Fekir

Foot-sur7.fr
 
La Commision de discipline de la LFP s'est prononcée sur les dossiers Nabil Fekir et AS Saint-Etienne. Président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas a répondu à ce verdict. L'intéressé a ainsi souligné la décision prise par la Ligue. Pour rappel, l'instance a décidé jeudi soir de ne pas sanctionner le capitaine de l'Olympique Lyonnais et a infligé deux rencontres à huis clos partiel à l'ASSE.

"Derby ASSE - OL : pas de sanction pour Nabil Fekir, huis clos partiel pour l'AS Saint-Étienne. Une décision équitable dans une situation exceptionnelle : Nabil est un grand champion, un mec bien, un capitaine apprécié. Allez l'OL, vive le foot !", a ainsi confié Aulas sur son compte Twitter suite à la décision de la Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel jeudi soir.

 


 

Caen flippe de voir Lyon lui en mettre cinq à D'Ornano

Foot01.com

L’Olympique Lyonnais a subi un coup d’arrêt surprenant cette semaine face à Lille, s’inclinant dans un match où il était largement favori, et où les occasions se sont multipliées sans que cela n’empêche cette étonnante défaite (1-2). La thèse de l’accident est avancée, et les joueurs lyonnais auront à cœur de le démontrer lors du rendez-vous de dimanche à Caen. C’est bien ce que craint le directeur sportif de Malherbe, qui avoue que les 0-5 à l’extérieur passés par l’OL à Nice, Saint-Etienne et Troyes, lui donnent quelques sueurs.

« C’est un accident, ça arrive. L’OL c’est un potentiel offensif unique, des révélations. Je suis impressionné par Houssem Aouar. Le PSG sera en haut, mais après je place l’OL à la seconde place sans problème. A quoi je pense avant dimanche ? Les trois 5-0 à l’extérieur de l’OL… », a expliqué Alain Caveglia, qui ne connaît que trop bien le potentiel offensif de l’Olympique Lyonnais, même si Bertrand Traoré est forfait sur blessure, et que Nabil Fékir ne semble pas encore dans sa meilleure forme.

 


 

Tousart : « Cette saison, j'ai acquis un nouveau statut que je dois apprendre à gérer »

Olweb.fr

Le milieu de terrain défensif de l'OL était en conférence de presse à deux jours du match de l'OL à Caen, pour le compte de la 16e journée de Ligue 1 Conforama.

LE REVERS CONCÉDÉ FACE AU LOSC

« Quand les équipes viennent à Lyon, elles arrivent souvent avec la peur au ventre. C'est pourquoi on joue souvent contre des équipes avec de gros blocs défensifs. Contre nous, les défenses à cinq sont à la mode. Malgré tout, on n'a pas fait ce qu'il fallait pour remporter ce match. On n'a pas assez usé les joueurs lillois, on n'a pas su s'adapter. On voulait continuer notre série mais on n'y est pas parvenu. Il y a aussi eu un certain nombre de faits de jeu contraires en seconde période, où on a manqué de chance. Contrairement à Nice, où on marquait quasiment sur chacune de nos tentatives, on n'a pas eu cette efficacité contre le LOSC. On s'est cassé la gueule à domicile et on a envie de vite se rattraper à Caen. Il faut poursuivre sur la dynamique que l'on avait les semaines précédentes. »

LE DÉPLACEMENT À CAEN

« Nos derniers matches à l'extérieur étaient très intéressants. On a livré de belles prestations et on a réalisé de gros scores. On va affronter une équipe compliquée à jouer. C'est toujours difficile à Caen. À l'extérieur, on affronte des équipes moins bien en place que quand elles viennent jouer chez nous. On arrive à faire la différence sur des contre-attaques éclairs, comme face à Nice. Chaque match est différent, on doit être capable de s'adapter à n'importe qu'elle équipe, peu importe le dispositif. »

LA LUTTE POUR LA DEUXIÈME PLACE

« Paris a pris une option pour le titre. Pour la deuxième place, il y a plusieurs prétendants. Ça nous embête d'avoir vu Marseille nous ravir cette deuxième place mais il y a encore beaucoup de matches à jouer. L'équipe qui sera la meilleure sur la durée obtiendra la deuxième place du podium. On doit accrocher le bon wagon, rester bien placé. D'ici la fin de saison, il reste encore pas mal de rencontres. On en saura plus petit à petit. Il faut continuer ce qu'on a entamé avant Lille et on aura de grandes chances de bien figurer au classement en fin de saison. »

SA FORME ACTUELLE

« J'ai eu un petit coup de mou en septembre avec l'enchaînement des matches. J'ai un nouveau statut cette saison puisque j'ai participé à chaque rencontre. Je dois bien récupérer pour être en forme. Je suis assez jeune, j'ai encore du mal à me gérer. Le coach et le staff sont vigilants par rapport à ça, surtout que c'est la première année où j'enchaîne constamment des matches tous les trois jours. Parfois, ça me fait du bien d'être sur le banc. »

 


 

Genesio fait une victime parmi ses titulaires après la défaite face au LOSC ?

Butfootballclub.fr

Sorti après 45 minutes de jeu mercredi face au LOSC (1-2), Ferland Mendy pourrait être relégué sur le banc dimanche lors du déplacement de l’OL à Caen.

En recrutant Ferland Mendy et Fernando Marçal au mercato, l’OL a complètement renouvelé son flanc gauche. La concurrence s’annonçait acharnée entre les deux hommes, elle l’est. En début de saison, c’est l’ancien latéral du Havre qui avait pris le dessus, enchaînant quatre titularisations entre la 6e et la 9e journée.

Leur trajectoire semble depuis s’être inversée. L’Équipe constate ainsi que Mendy, âgé de 22 ans n’a plus retrouvé le même niveau depuis sa blessure à la cuisse fin octobre, alors même qu’il venait d’être pré-sélectionné en équipe de France. Si bien que mercredi face au LOSC (défaite 2-1), l’entraîneur de l’OL Bruno Genesio l’a remplacé dès la mi-temps par Marçal.

Toute la question est maintenant de savoir qui sera titulaire dimanche à Caen (17 heures) pour le match du rachat…