L'actu du Lundi 4 Décembre

Gagner dans la souffrance, Genesio aime aussi

Butfootballclub.fr

L’entraîneur de l’OL Bruno Genesio a apprécié la solidarité de son équipe, secouée à Caen mais vainqueur tout de même (2-1) au bout du temps additionnel.

L’OL aurait pu vivre une fin d’après-midi plus tranquille. Mais la réduction du score d’Ivan Santini à Caen a failli coûter la victoire aux hommes de Bruno Genesio. Après la rencontre, l’entraîneur lyonnais s’est toutefois félicité des vertus morales affichées par ses troupes pour conserver ces trois précieux points.

« On avait le match en mains mais malheureusement, on les a laissés revenir dans le match. Au final, on a su s’accrocher. On a fait les efforts ensemble pour garder les 3 points. C’est important de gagner des matches comme ça, ensemble. Contre Lille, c’était un coup d’arrêt et il fallait réagir. Malgré tout, aujourd’hui, on a eu de la qualité dans le jeu et on s’est crée plusieurs grosses opportunités. Jeudi, à Bergame, on aura besoin des mêmes vertus et des mêmes valeurs pour faire un résultat et aller chercher la première place du groupe. »

 


 

Marçal: «Je le touche mais je ne le pousse pas»

Lequipe.fr

Fernando Marçal : «C'était important de prendre trois points après une défaite chez nous. Je le touche mais je ne le pousse pas. Lui parlait beaucoup. Je fais comme ça (il mime un geste de retenue) avant de m'excuser. Ce n'était pas agressif. J'ai encore parlé avec lui après le match et tout va bien».

 


 

Un joueur lyonnais a laissé Daniel Riolo bouche bée

Butfootballclub.fr

Mariano Diaz, qui a marqué un nouveau but avec l’OL face au SM Caen ce dimanche (1-2), a bluffé le consultant de RMC Daniel Riolo.

Défait en milieu de semaine au Groupama Stadium par le LOSC (1-2), l’OL a repris sa marche en avant dimanche en allant s’imposer à Caen (1-2). Si tout n’a pas été parfait pour les Gones, Daniel Riolo a eu les yeux écarquillés devant le joli but de Mariano Diaz.


« La logique du succès lyonnais est à chercher dans son plus grand nombre de joueurs capables d’être décisifs »


« Après sa défaite devant Lille, on attendait la réaction de l’OL. Genesio sera sans doute heureux de la victoire, mais pour le reste, ce fut plutôt compliqué, affirme le consultant de RMC sur son blog. On a vu un match très ouvert, rythmé avec beaucoup d’occasions, de jeu offensif. Au nombre d’opportunités, l’OL a fait plus, mais jamais Caen ne s’est résigné. Il a manqué à Caen plus de justesse technique au moment de finir les actions, de mener à bien les contre-attaques. Dans un tel match, la logique du succès lyonnais est à chercher dans son plus grand nombre de joueurs capables d’être décisifs. A ce titre, le super but de Mariano est parlant. »

 


 

Maolida cible d'un coup de sang de Genesio à Caen ?

Foot01.com

Entré à la place de Maxwel Cornet, auteur d'une remarquable prestation mais qui souffrait de crampes, Myziane Maolida n'a pas eu du tout le même rendement que son coéquipier et cela s'est ressenti sur le jeu de l'Olympique Lyonnais contre Caen. Agé de 18 ans, l'attaquant de l'OL est totalement passé au travers lors du quart d'heure qu'il a passé sur la pelouse normande. Et si l'on en croit L'Equipe, Bruno Genesio n'a pas du tout, mais alors vraiment pas du tout apprécié le comportement de Myziane Maolida, lequel ne s'est pas assez impliqué dans le travail défensif au moment où l'Olympique Lyonnais commençait à plier.

Résultat, le quotidien sportif affirme que l'entraîneur de l'OL n'a pas attendu d'être rentré après la fin du match pour recadrer franchement son joueur. « Dans les couloirs menant aux vestiaires, l’entraîneur lyonnais l’a d’ailleurs remis vertement à sa place », explique Hervé Penot, qui admet que Bruno Genesio avait tout de même de bonnes raisons pour être aussi remonté contre Myziane Maolida. L'Olympique Lyonnais s'étant finalement imposé, on pourra dire que cette leçon faite au jeune attaquant l'est à moindre prix.

 


 

Roustan calme ceux qui osent la comparaison Diaz-Lacazette

Foot01.com

Critiqué en début de saison, Mariano Diaz est en train de mettre tout le monde d’accord à l’Olympique Lyonnais.

Dimanche après-midi, l’ancien buteur du Real Madrid a de nouveau confirmé qu’il était un redoutable attaquant en offrant la victoire à son équipe face à Caen. Avec déjà 12 buts en 16 rencontres disputées, il ferait presque oublier Alexandre Lacazette dans le Rhône. Ou pas… Sur la Chaîne L’Equipe, Didier Roustan a expliqué qu’il faudra beaucoup de temps et de régularité au Dominicain pour remplacer le buteur d’Arsenal dans le cœur des supporters de l’OL.

« Après les premiers matchs, il y avait de quoi être inquiet concernant Mariano Diaz même si on sentait qu’il était bon de la tête, qu’il avait une bonne frappe, etc… Finalement, contre toute attente, il s’impose. Mais il ne faut pas oublier que Lacazette, il a marqué l’histoire de l’OL sur plusieurs saisons. Ce serait lui faire injure de dire que Mariano Diaz le fait déjà oublier. Il faudra beaucoup de temps et de régularité pour qu’il fasse oublier un joueur comme Lacazette à Lyon » a-t-il lancé sur le plateau de L’Equipe du Soir. Une chose est sûre, à défaut de faire oublier l’international français, Mariano Diaz parvient à le remplacer avec efficacité. Et c’est déjà énorme…


Last modified on lundi, 04 décembre 2017 16:21