L'actu du Vendredi 22 Décembre

Le 6 au coeur des débats à Lyon

Lequipe.fr

La décision finale devrait être prise ce vendredi, au terme d'une réunion qui va réunir Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais, et son staff technique. Le principal sujet de discussion ? Une réflexion autour de la nécessité ou non de recruter un milieu défensif. Après avoir bouclé les arrivées de huit renforts lors du dernier mercato estival pour autant de départs, l'OL n'avait pas programmé de se mettre en quête d'une recrue hivernale. Mais la première partie de saison a suggéré une interrogation à ce poste précis. Celle-ci ne doit pas être perçue comme une remise en question de Lucas Tousart (20 ans) ou comme la crainte pour Lyon de perdre son international Espoirs, sous contrat jusqu'en juin 2022.


«Si on recrute un joueur, ce sera un très bon»


Il s'agirait avant tout de pouvoir faire souffler, quand il en a besoin, un élément qui a joué vingt-trois des vingt-cinq matches disputés par l'OL jusque-là. Ce qui s'est parfois ressenti dans ses prestations. «Mais il n'est pas encore sûr qu'on recrute à ce poste, nuance Aulas. On a Jordan Ferri, qui n'est pas partant pour le moment et qui peut le suppléer par séquences. On a aussi investi, l'été dernier, 20 M€ sur Pape Cheikh Diop et Tanguy Ndombele. On peut imaginer qu'ils puissent remplir ce rôle de milieu défensif par moments. Si on recrute un joueur, ça sera un très bon. Cela m'embêterait pour Lucas, qui s'est imposé à ce poste. Ce n'est pas comme ça qu'on le mettrait en confiance. Et si c'est pour faire jouer son suppléant seulement un ou deux matches, j'imagine que les joueurs déjà présents peuvent le faire.»

Son entraîneur, Bruno Genesio, devrait toutefois tenter de le convaincre de faire un effort. Même si celui-ci ne doit être effectué qu'en cas de départ au milieu (Ferri probablement). Avant de prendre une position définitive, l'OL n'a d'ailleurs pas encore dressé de liste des potentielles recrues à ce poste.

 


 

Quatre joueurs poussés vers la sortie cet hiver ?

Butfootballclub.fr

Si l’OL ne se refuse pas de recruter un milieu défensif pendant le mercato hivernal, des départs sont à craindre dans son effectif. Notamment chez les joueurs dont le temps de jeu est famélique.

L’Équipe a fait un point complet sur le mercato de l’OL ce vendredi et confirme qu’une opération dégraissage pourrait être lancée pour faire un peu de place dans l’effectif de Bruno Genesio. Quatre joueurs sont cités par le quotidien sportif dans le sens des départs : Clément Grenier, Mapou Yanga-Mbiwa, Jordan Ferri et enfin Maxwel Cornet. Pour le deuxième, la Turquie pourrait être une destination tandis que Ferri serait dans le viseur des Girondins de Bordeaux et du Stade Rennais. Enfin, même si Jean-Michel Aulas souhaiterait bien le garder, Cornet serait pisté par Tottenham, qui aimerait bien l’associer à Serge Aurier dans son couloir droit d’après le Daily Mirror.

 


 

Kemen dévoile les joueurs de l’OL qui l’ont marqué

RMC.fr

Invité du Vestiaire ce jeudi sur SFR Sport 1, Olivier Kemen, le milieu de terrain prêté par l'OL à Ajaccio, a évoqué les quatre joueurs lyonnais qui l'ont marqué lors de sa première année.

Avec seulement deux matches au compteur pour l'instant, Olivier Kemen n'a pas encore trouvé sa place au sein de l'effectif de l'OL. Le club rhodanien l'a d'ailleurs prêté deux ans de suite au Gazélec d'Ajaccio (de janvier 2017 jusqu'à maintenant). Arrivé en 2015 chez les septuples champions de France, le milieu de terrain franco-camerounais, invité du Vestiaire ce jeudi (du lundi au vendredi à 22h45 sur SFR Sport 1), a eu tout de même le temps d'apprendre auprès de quelques joueurs. Il a dévoilé la liste des quatre cadres de l'effectif lyonnais qui l'ont marqué lors de son passage. La réponse en vidéo ci-dessous.


► Vidéo Kemen dévoile les joueurs de l’OL qui l’ont marqué

 


 

Le XI de la mi-saison de l'équipe de RMC

RMC.fr
 
Comme la plupart des consultants de la Dream Team, les membres de l'After Foot ont décidé de faire leur équipe-type de la mi-saison en Ligue 1.

L'équipe à la mi-saison de Jérôme Rothen :
Tatarusanu (Nantes)- Marçal (Lyon), Glik (Monaco), Marquinhos (PSG), Lala (Strasbourg)- Aouar (Lyon), L.Gustavo (OM)- Neymar (PSG), Fekir (Lyon), Thauvin (OM)- Cavani (PSG)

Le XI de la mi-saison de Gilbert Brisbois :
Lopes (Lyon)- Marçal (Lyon), Marquinhos (PSG), Marcelo (Lyon), D.Alves (PSG)- Liénard (Strasbourg), L.Gustavo (OM), Aouar (Lyon)- Neymar (PSG), Falcao (Monaco), Mbappé (PSG)

L'équipe d'Emmanuel Petit :
Mandanda (OM)- Amavi (OM), Marcelo (Lyon), Hilton (Montpellier), Meunier (PSG)- L.Gustavo (OM), Rabiot (PSG)- Neymar (PSG), Fekir (OL), Mbappé (PSG)- Cavani (PSG)

L'équipe de Rolland Courbis :
Mandanda (OM)- Amavi (OM), Marquinhos (PSG), Hilton (Montpellier), Lala (Strasbourg) - L.Gustavo (OM), Tousart (Lyon)- Neymar (PSG), Fekir (Lyon), Mbappé (PSG)- Cavani (PSG)

L'équipe de Daniel Riolo :
Tatarusanu (Nantes), Amavi (OM), Thiago (PSG), Rami(OM), Alves (PSG), L.Gustavo (OM), Veratti (PSG), Neymar (PSG), Fekir (OL), Mbappé (PSG)- Cavani (PSG)

 


 

Le message de Cornet avant l’ouverture du mercato

Foot01.com

Annoncé régulièrement sur le départ, Maxwel Cornet ne manque pas, à 21 ans, de courtisans de luxe.

Le Borussia Dortmund s’était renseigné sur lui l’été dernier, et c’est désormais Tottenham qui le suit de près. L’ailier lyonnais ne sera pas retenu en cas de belle offre, ce qui pourrait permettre à Bruno Genesio d’avoir le feu vert pour recruter un joueur plus constant offensivement dans ses prestations. Mais pour le moment, un départ est encore loin car l’OL n’a reçu aucune offre pour ce joueur estimé à un peu moins de 10 ME. Et surtout, l’ancien messin n’a pas spécialement envie de quitter Lyon en cours de saison, comme l’ont confié des membres de son entourage à L’Equipe.

« Sauf surprise, on souhaite qu’il poursuive sa progression à Lyon », ont ainsi fait savoir ses proches au quotidien sportif. Une tendance logique par rapport aux dernières semaines, où Cornet s’est montré plus souvent en raison de la blessure de Bertrand Traoré. Mais le Burkinabé est sur le retour, et le jeune international ivoirien pourrait rapidement retrouver le banc de touche lors de ce mois de janvier.

 


 

Aulas a déjà programmé le déclin du PSG

Butfootballclub.fr

Le président de l’OL Jean-Michel Aulas, qui a eu quelques mots durs à l’endroit du PSG cette saison, tente-t-il un rapprochement maladroit avec lui ?

Pour les fêtes de fin d’année, l’heure est à la paix. La Ligue 1 ne déroge pas à la règle puisque Jean-Michel Aulas, qui a titillé plusieurs fois le PSG pour ses dépenses gargantuesques sur ses transferts estivaux, a en effet décidé de faire un geste vers lui. Et même de caresser un rêve le concernant. Un songe quelque peu intéressé…


« Quand le PSG aura gagné la Ligue des Champions… »


« J’ai une envie formidable de déloger le PSG mais je ne pense pas que ce soit possible. Le PSG est vraiment trop fort cette saison et on le voit bien en Ligue des Champions. D’ailleurs, je lui souhaite vraiment de réussir dans cette compétition, explique le président de l’OL dans les colonnes du Progrès. Quand le PSG aura gagné la Ligue des Champions, je me dis qu’il nous laissera un peu tranquille en France et qu’il investira moins. Les clubs français ont besoin de jouer la Ligue des Champions pour survivre. Pour Paris, c’est une question d’honneur, pour nous, c’est une question de survie. Marseille, Lyon, et Monaco doivent aller en Ligue des Champions. C’est une nécessité. Dans les années futures, quand le PSG accélérera moins vite, et que l’on pourra compenser grâce à la participation à la Ligue des Champions, on aura alors un championnat plus serré. Je me souviens que le football anglais n’a jamais été aussi fort que lorsque le Big Four se livrait une bataille farouche. »

 

Last modified on vendredi, 22 décembre 2017 16:08