L'actu du Lundi 1er Janvier

Genesio hésite entre deux profils pour sa recrue de janvier

Butfootballclub.fr

Faut-il recruter une valeur sûre ou un joueur d’avenir au poste de milieu défensif ? C’est la question que les dirigeants de l’OL se posent en ce début de mercato.

À moins de départs imprévus, une seule recrue est attendue cet hiver du côté de l’OL : un milieu défensif capable de seconder Lucas Tousart, très utilisé par son entraîneur Bruno Genesio. Le joueur de 20 ans a disputé comme titulaire les dix-neuf rencontres de la phase aller du championnat.


L’horizon pourrait se boucher pour Diop…


Toute la question est de savoir si les dirigeants lyonnais doivent recruter une doublure ou un joueur capable de concurrencer l’international Espoirs. Un débat qui n’aurait pas encore été tranché en interne, selon le quotidien Le Dauphiné. Genesio et son président Jean-Michel Aulas hésiteraient en effet entre un titulaire bis et un jeune à fort potentiel.

Ce second profil rappelle celui de Pape Cheikh Diop, arrivé lors du mercato estival mais handicapé par les blessures. Doit-on en conclure que l’OL a déjà des doutes sur la capacité du joueur de 20 ans à s’imposer sur la durée ?

 


 

Menace sur Geubbels, coup de folie pour Ben Arfa ?

Butfootballclub.fr

Le mercato de l’OL devrait rester calme, sauf si le président Jean-Michel Aulas décide de tenter sa chance sur le dossier Hatem Ben Arfa (PSG).

A priori, une seule recrue devrait débarquer à l’OL durant le mercato : un milieu défensif capable de suppléer Lucas Tousart, proche du surmenage au terme de cette première moitié de saison (plus de 2000 minutes disputées en championnat et en Ligue Europa).

Mais une surprise n’est jamais à exclure. D’autant que d’après Le Dauphiné, Jean-Michel Aulas aurait toujours un gros coup de cœur pour Hatem Ben Arfa. Si jamais le meneur du PSG arrivait à se libérer de son contrat, le président rhodanien pourrait donc lui offrir un point de chute.


Geubbels a déjà des touches à l’étranger


En attendant, c’est un autre grand talent qui préoccupe les dirigeants de l’OL : Willem Geubbels n’a toujours pas signé son premier contrat pro. Et même si Aulas se montre optimiste sur le sujet, de grands clubs européens demeurent à l’affût, selon la même source.

Le président lyonnais a donné jusqu’au 31 janvier à l’attaquant de 16 ans, grand espoir du club, pour sceller son avenir.

 


 

Les premiers mots de Coupet

Maxifoot.fr

Afin de pallier le départ de Joël Bats à l’Impact Montréal, l’Olympique Lyonnais a fait appel à son ancien portier emblématique, Grégory Coupet. Le natif du Puy-en-Velay a effectué ses débuts comme entraîneur des gardiens à l’occasion de la reprise qui a eu lieu dimanche.

"On était en contact quotidiennement avec Joël. J’ai beaucoup parlé par rapport à Anthony Lopes, je ne vais pas arriver avec mes gros sabots, je vais essayer de faire du Greg…, a lancé le staff de 45 ans dans les colonnes du journal Le Progrès. Je suis plus extraverti que Jo, je vais faire attention de ne pas faire de bruit par rapport à Bruno (Genesio). Je démarre sur la pointe des pieds. J’ai vu Anthony (Lopes), je suis complètement derrière lui, on commence à se chambrer. J’aurai les quatre gardiens (Lopes, Mathieu Gorgelin, Lucas Mocio, Dorian Grange). Ce sera une belle complicité avec les quatre."

Le début d’une nouvelle aventure pour l’ancien international français.

 


 

L'affaire Mariano pourrait entrer dans l'histoire du foot français !

Foot01.com

L'annonce faite d'une future convocation de Mariano Diaz par la commission de discipline de la Ligue Professionnel de Football pour un supposé plongeon dans la surface lors du récent TFC-OL a agité les réseaux sociaux. Et même si Jean-Michel Aulas est monté au créneau afin d'essayer de démontrer le caractère ridicule de cette éventuelle sanction contre son attaquant, L'Equipe confirme ce dimanche que Mariano Diaz sera bien convoqué à Paris le 25 janvier prochain pour s'expliquer.

C'est la première fois qu'une telle décision est prise par la commission de discipline de la LFP et si une sanction devait ensuite être infligée au joueur espagnol arrivé lors du mercato d'été elle serait d'une importance capitale. En effet, comme le précise le quotidien sportif, cette sanction ferait alors jurisprudence dans le foot hexagonal, et les joueurs accusés de simuler devront tous passer devant la commission et être sanctionnés. De quoi donner beaucoup de travail aux membre de l'instance en charge de la discipline, les simulations étant nombreuses, et pas qu'à l'Olympique Lyonnais.

 


 

Les 27 joueurs retenus pour partir en stage ce lundi

Foot01.com

Le groupe de l'Olympique Lyonnais pour le stage à Murcie

Gardiens de but : Gorgelin, Grange, Lopes, Mocio

Défenseurs : Diakhaby, Marçal, Marcelo, Mendy, Morel, Rafael, Tete, Yanga-Mbiwa

Milieux de terrain : Aouar, Diop, Ferri, Grenier, Ndombele, Owusu, Tousart

Attaquants : Cornet, Fekir, Gouiri, Geubbels, Maolida, Mariano, Memphis, Traoré

 


 

Devinez qui a été élu joueur de l'année 2017 à Lyon...

Foot01.com

Elu joueur de l'année 2017 par les responsables d'Olweb et d'OL-TV, Nabil Fekir a évidemment apprécié cette distinction qui arrive après une première moitié de saison particulièrement réussi, même si l'international tricolore a eu un petit coup de moins bien dans les ultimes matches de l'année. Evoquant sur le site officiel de l'Olympique Lyonnais cette année footballistique, Nabil Fekir reconnaît avoir vécu quelques très bons moments, lui qui est devenu le capitaine de l'OL.

« Le but du milieu de terrain face à Bordeaux ? C’est un superbe but. J’intercepte le ballon, j’avais vu que le gardien était avancé. J’ai tenté ma chance du pied droit et j’ai eu la réussite avec moi. Le match contre Monaco ? C’était un moment très important car on restait sur des résultats décevants. J’ai eu la chance de mettre ce coup-franc à la fin qui nous donne la victoire. Marquer contre Saint-Etienne ? C’est une grande fierté. C’était une soirée inoubliable. On connait l’engouement autour de ce derby. C’était un très beau moment. Il n’y a jamais eu un tel score à Geoffroy-Guichard. Je fais ma célébration sous le coup de la joie, sans penser aux conséquences que ça pouvait engendrer. C’est seulement ça que je regrette. L’hommage des Bad Gones contre Montpellier m’a fait rire. Ça me fait plaisir. Le triplé contre Alkmaar ? C’est toujours incroyable de marquer trois buts, surtout en Coupe d’Europe », constate Nabil Fekir, qui succède ainsi à Alexandre Lacazette au palmarès du prix du joueur de l’année, ce qui ne le rend pas peu fier.

 


 

Pas de second buteur en vue

Maxifoot.fr

Alors qu'il ne possède qu'un seul véritable avant-centre au sein de son effectif avec Mariano Diaz (24 ans, 24 matchs et 14 buts toutes compétitions cette saison), Bruno Genesio n'a pas demandé à ses dirigeants l'arrivée d'un joueur supplémentaire à ce poste lors du mercato d'hiver, croit savoir Lyon Mag.

L'entraîneur de l'Olympique Lyonnais compte faire encore confiance au jeune Myziane Maolida (18 ans, 12 apparitions et 3 buts toutes compétitions cette saison) durant la seconde partie de saison.