L'actu du Samedi 13 Janvier

Ce cadre de Genesio qui réfute toute possibilité de départ

Butfootballclub.fr

Le défenseur brésilien de l’OL, Marcelo, a évoqué en conférence de presse sa situation à Lyon et son refus absolu de quitter le club.

Arrivé cet été du côté de Lyon, Marcelo est rapidement devenu un cadre de Bruno Genesio. Pour preuve, il a célébré 18 titularisations en 19 journées de Ligue 1. D’ailleurs, le brésilien a affirmé en conférence de presse sa volonté de ne pas quitter l’OL, club où il se sent bien.


Le Barça devra patienter ?


Du côté du FC Barcelone, le nom de Marcelo a été entendu afin de palier au départ annoncé de Javier Mascherano vers la Chine. En effet, les catalans vont devoir se renforcer défensivement et il y a fort à parier que Yerry Mina ne sera pas la seule recrue du Barça dans ce secteur. Au vu du très bon début de saison réalisé par le défenseur lyonnais, il n’est pas étonnant qu’il attire les plus grands clubs européens. Or, il faudra surement renoncer à cette piste côté catalan, pour cet hiver en tout cas…


Marcelo se sent trop bien à Lyon pour déjà en partir


En effet, en conférence de presse Marcelo a réfuté toute possibilité de départ lors de ce mercato hivernal.

« J’ai vécu dans différents pays, j’ai joué dans plusieurs ligues, j’ai 30 ans et je me sens bien et heureux ici donc ça m’aide. On a tout pour réussir à l’OL. Je veux donner le maximum chaque week-end » (propos retranscris par Foot Mercato). Voilà de quoi rassurer Bruno Genesio…

 


 

Mohamed Bahlouli, le futur Coutinho de Lyon ?

Foot01.com

Dans la famille Bahlouli, on a le football et l’Olympique Lyonnais dans la peau. Tout le monde se souvient de la « hype » qui avait accompagné le parcours de Farès Bahlouli chez les jeunes à l’OL, même si son parcours a par la suite été beaucoup plus compliqué, avec des passages contrastés par Monaco puis Lille. Le milieu offensif possède une petite sœur, Nasrine, qui fait des malheurs dans sa catégorie et se retrouve même encore à jouer chez les garçons en U15, mais aussi un frère cadet né en 2000 et qui évolue chez les U19 de l’Olympique Lyonnais, et sera donc amené à affronter l’ASSE en Coupe Gambardella ce week-end. Milieu offensif également, Mohamed Bahlouli possède des caractéristiques similaires à celles de son grand frère, et la même ambition d’atteindre le plus haut niveau dans sa carrière.

« La comparaison avec mon frère m'accompagne mais je n'en ai jamais souffert. Nous avons eu les mêmes entraîneurs qui disent que j'ai le même style de jeu. Parfois, lors des entraînements, certains m'ont déjà crié dessus en m'appelant Farès », avoue Mohamed Bahlouli, qui évolue en meneur de jeu et rêve déjà de briller comme l’un de ses idoles, Philippe Coutinho.

« Je dirais que je suis un joueur technique avec une bonne vision du jeu. Lionel Messi est impossible à imiter. Celui que je regarde c'est Philippe Coutinho. Je le regarde en match et aussi sur des vidéos Youtube que je me passe. Il a tout du milieu offensif moderne, il peut à la fois s'exprimer avec des dribbles, des buts, des passes décisives tout en se plaçant toujours pour que son équipe reste équilibrée », a expliqué à Goal un Mohamed Bahlouli qui s’est pour le moment fixé trois objectifs pour les mois à venir : celui de s’entrainer avec les pros, d’apparaître pour la première fois dans le groupe pro, puis signer son contrat professionnel à l’OL.

 


 

Lyon sans Traoré ni Diaz contre Angers

Sport24.fr

Mariano Diaz poursuit sa remise en condition. L'ex-attaquant du Real Madrid se remet d'une opération au dos (hernie) et ne postulera pas à une place dans le groupe qui jouera contre Angers dimanche prochain. Toujours en délicatesse avec son genou gauche, Bertrand Traoré ne sera pas disponible non plus. Sorti en cours de match contre Limassol (4-0), le Burkinabé est «trop juste mais sur le bon chemin», selon son entraîneur Bruno Genesio.

 


 

Owusu, un jeune capitaine au leadership naturel

Olweb.fr

La réserve retrouve le championnat en ce début d’année 2018 avec la réception de Schiltigheim, dimanche à 14h, au Groupama OL Training Center. L’occasion pour nous de partie à la découverte d'Elisha Owusu, le capitaine de la formation lyonnaise.

Le coach de la réserve n’a pas vraiment hésité lorsqu’il a fallu décidé d’un capitaine. Cris avait l’embarras du choix mais malgré la présence de joueurs habitués aux matchs de l’élite, il a jeté son dévolu sur un joueur de 20 ans pour mener les troupes. Rien de bien étonnant : Elisha Owusu est un leader naturel. Sans forcer son caractère. « Je prends ce rôle naturellement. J’essaie d’être un moteur positif, j’aime beaucoup les bonnes ondes, transmettre ma bonne humeur, ma persévérance.  » Autant de valeurs qui lui viennent de ses origines pas communes.

Le natif de Montreuil a pas mal bourlingué. La région parisienne, Marseille, où il a touché ses premiers ballons, Bourgoin pendant un an en attendant de signer en U14 à l’OL il y a 8 ans. Ce riche parcours, Elisha le doit finalement à son père, pasteur itinérant. « J’ai découvert beaucoup de choses grâce à lui. Il m’a inculqué la religion, des valeurs de travail, de patience, d’humilité. Ce qui ne veut pas dire ne pas avoir d’ambition. Tout ça me sert à prendre du recul. » Et l’a aidé à relativiser certaines épreuves.

3 avril 2016, jour de Gambardella. Durant l’échauffement, le milieu de la génération 97 est stoppé en plein élan, touché au talon d’Achille. La blessure est grave et l’indisponibilité longue. Pourtant, seulement 10 mois plus tard, revoilà Elisha… dans les bureaux du Groupama Stadium pour signer son premier contrat pro. « Je ne m’imaginais pas que ça irait aussi vite mais j’étais préparé, je savais que j’allais revenir plus fort et signer. Cette période m’a fait grandir, m’a finalement apporté sur le plan personnel et mental. Je connais aussi mieux mon corps. Ça m’a permis d’en être là aujourd’hui. »

Le champion de France U17 a encore fait du chemin depuis. Capitaine indiscutable avec la réserve donc et auteur d’un but, Elisha Owusu a aussi fait ses premiers pas à l’étage supérieur. « Je suis satisfait de mon début de saison. J’ai été dans le groupe pro 3 fois mais je reste sur ma faim. J’aimerais gratter quelques minutes. Côtoyer des top joueurs me fait prendre conscience de ce qu’il faut, notamment la rigueur. Je dois être patient, continuer à faire ce que je fais en Nat 2 et attendre mon tour. »

 


 

Féminines, Kenza Dali prêtée au LOSC

Foot-sur7.fr

L’Olympique Lyonnais a prêté Kenza Dali au LOSC. Le club rhodanien a officialisé le transfert du milieu de terrain dans le club nordiste pour six mois.

C’est à Lille OSC que Kenza Dali va finir la saison 2017-2018. La joueuse de l’OL a été prêtée pour les six prochains mois aux Dogues. Elle jouera donc avec le nordiste jus’a la fin de kola saison.

« Kenza Dali terminera la saison du côté du LOSC. La joueuse formée à l'OL, et qui avait réintégré les rangs du club rhodanien la saison passée après des passages par Rodez AF et le Paris Saint-Germain, a été prêtée au club nordiste pour une durée de 6 mois, soit jusqu'au 30 juin 2018, date de fin de son contrat », ont officialisé les olympiens sur leur site internet.

La joueuse de 26 ans est internationale Tricolore. Elle compte 19 sélections.