L'actu du Mardi 23 Janvier

A voir aussi... Le Tableau Mercat'OL

Oumar Solet a signé (officiel)

Butfootballclub..fr

Le jeune défenseur de Laval Oumar Solet (17 ans) est un joueur de l’OL. Il a passé sa visite médicale ce dimanche à Lyon et tout s’est bien passé.

« L’Olympique Lyonnais est heureux d’informer de la mutation temporaire (prêt, ndlr) jusqu’au 30 juin 2018 de l’international U18 Oumar Solet. Cette mutation temporaire d’un montant de 550 000 € est assortie d’une option d’achat d’un montant de 550 000 € auquel pourra s’ajouter 2 M € d’incentives ainsi qu’un intéressement de 20 % sur la plus-value d’un éventuel futur transfert », peut-on lire sur le site officiel de l’OL. Cette opération entre parfaitement dans la politique des Gones, à savoir recruter des jeunes à forts potentiels pour les revendre au prix fort quelques années plus tard.

 


 

La FIFA valide l'opération Terrier

Topmercato.net

Consultée par la LFP, la FIFA a donné son aval pour le transfert de Martin Terrier (20 ans) à l'OL, assorti d'un nouveau prêt à Strasbourg. Martin Terrier Suite aux requêtes de concurrents du RCS, l'instance a validé l'opération Terrier à Lyon, selon Canal+. L'attaquant devrait donc signer un contrat avec le club rhodanien, dans les prochaines heures. Il rejoindra son effectif en juin prochain.

Pour rappel, le montant du transfert devrait atteindre 15 millions d'euros, y compris les bonus. Le joueur du LOSC, qui est prêté à Strasbourg, a notamment inscrit 3 buts en 16 matchs de Ligue 1, depuis le début de la saison.

 


 

Cornet surveillé par de grands clubs

Maxifoot.fr

Grâce à la récente blessure de Bertrand Traoré, l’ailier de l’Olympique Lyonnais Maxwell Cornet (21 ans, 18 matchs et 2 buts en L1 cette saison) a enchaîné les performances intéressantes ces dernières semaines. Dimanche face au Paris Saint-Germain (2-1) en Ligue 1, l’ancien Messin était encore titulaire et évoluait sous la surveillance des émissaires de Dortmund et du FC Valence selon L’Equipe.

Intéressés par les services du Lyonnais, les deux clubs européens ont été prévenus par les dirigeants rhodaniens : Cornet n’est pas à vendre à l’occasion de ce mercato d’hiver. Sous contrat jusqu’en juin 2021 avec l’OL, l’élément offensif pourrait être sensible à l’intérêt de ces grandes formations européennes l’été prochain.

 


 

Grenier contacté par l'Impact de Montréal mais pas intéressé

Lequipe.fr

Selon France Football, Clément Grenier a été contacté par Rémi Garde pour rejoindre l'Impact de Montréal en MLS. Mais d'après l'hebdomadaire paru ce mardi, le joueur très peu utilisé par Lyon cette saison (4 minutes en Ligue 1), sous contrat avec l'OL jusqu'en juin, a décliné la proposition de son ancien entraîneur. Il privilégierait une solution en Europe pour poursuivre sa carrière.

Désormais coach de la franchise canadienne, Garde a déjà recruté trois joueurs passés par la France cet hiver : le gardien Clément Diop, le défenseur Zakaria Diallo et le milieu Saphir Taïder.

 


 

OL-PSG : Aulas a quintuplé la prime !

Footmercato.net

L’Olympique Lyonnais peut se vanter d’être l’une des trois seules équipes en Europe à avoir fait tomber le Paris Saint-Germain. Une victoire de prestige qui démontre la qualité de l’effectif rhodanien cette saison et qui permet aux hommes de Bruno Genesio de ne pas décrocher dans la course à la deuxième place.

Selon les informations du Progrès, Jean-Michel Aulas a voulu récompenser ses joueurs à hauteur de l’exploit. Ainsi, le président de l’OL a multiplié la prime de victoire par cinq ! Une prime de bonne conduite en somme.

 


 

Sarkozy recadre Aulas et lui demande de "se concentrer à mort" sur l'OL

RMC.fr

Invité de La Chaîne L'Equipe ce lundi soir, Nicolas Sarkozy, grand fan du PSG, en a profité pour adresser un petit message à Jean-Michel Aulas.

Pendant que Jean-Michel Aulas écoutait l'After Foot et échangeait avec Daniel Riolo sur Twitter, ce lundi soir, un ancien chef de l'Etat lui a mis un petit tacle. Invité de La Chaîne L'Equipe, Nicolas Sarkozy en a profité pour recadrer un peu le président lyonnais, qu'il connaît bien, au sujet de ses sorties récurrentes sur le PSG. "Jean-Michel, écoute moi bien. On t'admire, on t'aime, tu te concentres à mort sur l'Olympique Lyonnais, hein? Voilà", a lâché l'ancien président de la République avec un grand sourire.


"Quand ils ont été champions pendant sept années consécutives…"


"Blague à part, je pense que Jean-Michel Aulas est un type formidable, franchement, qui a fait un travail formidable, a poursuivi Nicolas Sarkozy. J'ai été très souvent à Gerland. Son projet de grand stade, c'est une réussite assez exceptionnelle, mais enfin quand ils ont été champions pendant sept années consécutives, les autres équipes ne disaient pas: c'est scandaleux, c'est un championnat à deux vitesses."

 


 

Genesio : « On est en train de progresser et un vrai état d'esprit se dégage de mon équipe »

Olweb.fr

Le coach lyonnais s'est présenté face aux médias à l'approche de la confrontation face à l'AS Monaco, mercredi soir, lors des 1/16 de finale de la Coupe de France.

Le point santé

« Tout le monde est opérationnel. Il y a quelques petits bobos suite au match de Paris mais rien de vraiment handicapant. Ça concerne Maxwel (Cornet), Rafael et Lucas (Tousart). Mais on devrait être au complet demain. Bertrand (Traoré) débutera sur le côté droit. Concernant Mariano, on a de jeunes comme Amine (Gouiri) et Myziane (Maolida) qui sont capables de le suppléer et j’ai confiance en eux. Je suis satisfait des différentes entrées qu’ils ont faites. »

La performance réalisée face au PSG

« Gagner un match dans ce contexte, ça donne forcément de la confiance. Nos joueurs qui proviennent du banc sont souvent décisifs et ça donne une vraie âme à l’équipe. C’est pour cela que je dis que je peux compter sur tout le monde. Tous les matches font progresser l’équipe. Ce que j’ai aimé contre le PSG, c’est que, même en reculant, on a gardé cette volonté de défendre en avançant, en exerçant un pressing haut et collectif. On a concédé très peu d’occasions contre cette équipe et c’est une vraie satisfaction. On est en train de progresser au niveau de la maîtrise et un vrai esprit se dégage dans ce groupe. Ça me fait plaisir de lire dans les journaux que, même en battant le PSG, on n’a pas été bon. Mais on les a battu quand même. Je n'ai aucun sentiment de revanche en particulier : chacun est libre d’avoir son avis. Je connais mes qualités mais aussi les choses sur lesquelles je dois travailler. L’important, c’est d’avoir la confiance de mes joueurs. »

Le duel face à l'ASM

« On est depuis quelques temps sur une dynamique positive, même si tous nos matches ne sont aboutis. On a une régularité en terme de résultat et de contenu depuis le match face à Monaco (ndlr 3-2, en octobre dernier). Depuis quelques mois, il y a une constance dans notre jeu et dans nos résultats. La Coupe de France est une compétition importante pour nous. Elle compte pour le club, pour les joueurs et pour le staff. Je n’aime pas le mot « tourner ». Je préfère « concerner » ou « impliquer » car je compte sur tout le monde. Et pour cette raison, l’équipe qui sera alignée sera très compétitive, équilibrée. Mais tout le monde sera concerné car les semaines qui viennent seront chargées. Tous nos joueurs sont des professionnels de qualité et on a toute nos chances de se qualifier avec l’équipe qui sera mise en place demain. Pour la plupart, même s’ils ont moins joué, ils sont internationaux et on l’habitude de jouer ce genre de match. La rencontre de championnat contre l’ASM (ndlr le 4 février) sera différente puisque le contexte, entre un match de coupe et un autre de L1, n’est pas le même. ».

Un point sur le mercato

« Oumar (Solet) est un joueur que Flo Maurice avait identifié depuis quelques temps déjà. Il est défenseur central et c’était dans la stratégie du club de le faire venir dès cette année. Il est jeune mais c’est un joueur d’avenir. Il va très vite, est bon en un contre un, à une très bonne qualité de relance et a une certaine expérience à ce poste-là pour son âge. Sa progression fera que ça ira plus ou moins vite. Mais sa venue entre dans la même stratégie que Lucas (Tousart) : c’est un jeune qui a de l’expérience et qu’on fait venir pour faire progresser. Cheikh (Diop) est un très jeune joueur mais on compte sur lui. Si on l’a fait venir, c’est car on compte sur lui. Il fait des progrès depuis qu’il est arrivé et on aura bientôt les pris de ce travail. Concernant d’éventuels départs, je n’ai aucune nouvelle concernant Clément (Grenier) et Mapou (Yanga Mbiwa). Pour Maxwel (Cornet), mon souhait c’est de la conserver. J’ai toujours voulu le garder et il a prouvé qu’on faisait le bon choix. Concernant Martin Terrier, je sais que la FIFA a émis un avis positif. La commission juridique de la LFP doit maintenant se réunir pour évoquer le sujet. Je n'en sais pas plus. ».

 


 

Ndombele : « Je dois travailler la finition car c'est ce qui me permettra de franchir un cap »

Olweb.fr

Tanguy Ndombele était présent en conférence de presse, ce mardi après-midi, pour évoquer le déplacement sur la pelouse de l'AS Monaco à l'occasion des 1/16 de finale de la Coupe de France.

Son explosion au plus haut niveau

« Je vis très bien tout ce qu’il se dit autour de moi. Je m’y étais préparé, je ne me sens pas dépassé par les évènements. Parfois, j’étais écarté du groupe mais une carrière de footballeur est faite de haut et de bas, je n’ai jamais baissé les bras. J'ai toujours gardé la tête haute pendant la période où j'étais un peu moins bien. Aujourd'hui, j'ai gagné en confiance. Je pense avoir progressé depuis mon arrivée. Le groupe m’a bien accueilli et, quand on s’entraîne avec de tels joueurs, on ne peut que s’améliorer. »

Le succès contre le PSG et le match face à l'ASM

« On est entré en voulant gagner ce match et on l’a fait. Paris ou pas, c’est un match comme un autre : il n’y avait pas plus d’enthousiasme que lors des autres rencontres. On était juste content d’avoir remporté ce match. Je ne sais pas si on part favori contre Monaco car ça reste une grande équipe. On va évidemment là-bas pour gagner mais rien n’est joué d’avance. »

Ses ambitions personnelles

« Je dois encore travailler certains points, notamment la finition. Aujourd'hui, tous les relayeurs doivent pouvoir marquer. Je réfléchis un peu trop encore pour le moment avant de frapper. C’est ce qui me fera franchir un cap. Mon insouciance me réussie pour le moment. Je joue comme je suis, c’est naturel. Dans mes prises de balle, j’ai toujours eu cette faculté à aller de l’avant, à casser les lignes. Je joue comme ça depuis que je suis petit et j’ai progressé là-dessus. Quand j’étais à Guingamp, il y avait Giannelli Imbula dans l'effectif et j’ai bien progressé en le regardant. Depuis mon arrivée à l'OL, j'ai fais beaucoup de séances vidéo pour progresser. Et je parle beaucoup avec mes coéquipiers. Concernant le système, je me sens bien dans le 4-3-3 où je suis un peu plus offensif. »

L'équipe de France

« J’y pense, même si c'est encore un peu tôt. C’est un objectif à long terme. Si je suis appelé, j’irais avec plaisir. Mais je ne suis pas pressé. »


 

 A voir aussi... Le Tableau Mercat'OL

 

Last modified on mardi, 23 janvier 2018 17:08