L'actu du Lundi 12 Février

Voir aussi... OL 0-2 Rennes : L'After

Aulas garde la foi pour la suite de la saison

Butfootballclub.fr

Le troisième revers consécutif de l’OL en L1 dimanche soir face au Stade Rennais (0-2) aurait pu donner de l’urticaire à Jean-Michel Aulas mais le président des Gones a adopté un discours mesuré après la défaite de son équipe. Il préfère en effet garder son optimisme avant la Ligue Europa qui se profile jeudi soir face à Villarreal (21h05).


« On va s’accrocher et vous allez voir un bon OL contre Villarreal »


« On a un groupe de qualité, qui parfois alterne le moins bon. C’est une grosse déception. Il fallait absolument gagner, il faut se relever le plus vite possible. On va retenir ce qui a été bon. Il y a eu beaucoup de choses positives. Je suis pas certains que l’arbitre était le mieux placé pour arbitrer ce match vu un certain nombre d’incidents à Caen au match aller, qui avaient été relayés par la presse. Il a fait de son mieux possible. C’est vrai qu’avec Olivier Létang, on avait l’impression qu’il y avait des décisions pas totalement justifiées mais bon soyons zen et retenons le positif : on a eu beaucoup d’occasions, on n’a pas su les mettre au fond. On va s’accrocher et vous allez voir un bon OL contre Villarreal. »

 


 

Marcelo : «Je porte une grosse responsabilité sur ce match»

Lequipe.fr

Marcelo : «Je porte une grosse responsabilité sur ce match. Le premier but est de ma faute. Je m'excuse auprès du staff et de mes coéquipiers. Ensuite, nous n'avons pas saisi notre chance de revenir à la marque ou prendre l'avantage. J'espère que nous saurons faire mieux pour le prochain match qui sera très important en Coupe d'Europe. Cela fait trois matches de suite que nous perdons. Nous tombons sur des équipes qui viennent en défendant très bien. Nous restons en course pour la 2e place. Il reste encore beaucoup de matches.»

Bruno Genesio : «Chaque fois qu'on perd, il y a de la déception, de la frustration, de la colère. On est déçus. Mon analyse, c'est qu'on a de nouveau joué qu'une période sur les deux, on a oublié de débuter le match à 21h00, on l'a fait à 22h00. Nous avons joué 45 minutes et ce n'est pas suffisant pour gagner. En première période, non seulement nous n'avons pas été très bons mais nous concédons une ouverture du score très rapidement comme face à Angers. Et face à un bloc très dense, cela complique notre tâche.

Je retiendrais la seconde période au cours de laquelle nous avons su réagir et mettre en difficulté notre adversaire, malheureusement sans concrétiser par manque d'efficacité ou de réussite. Mais si nous avions eu cette attitude tout le match, nous serions certainement revenus à la marque et nous aurions pris les trois points.

Je suis déçu et en colère, comme mes joueurs. Je ne vais pas les accabler. C'est un coup d'arrêt. Nous venons de céder quelques points très importants mais il reste treize matches à disputer et nous allons voir maintenant quel genre d'équipe et quel genre d'hommes nous sommes. Sur le penalty (demandé par Fekir), vous êtes aussi bien placés que moi pour voir s'il y avait penalty ou non. Je ne vais pas me réfugier derrière cela. Je pense que c'est un fait de jeu important mais c'est comme ça.»

Lucas Tousart :  «On a fait un non match de bout en bout. On prend un but très rapidement dans la partie et derrière, on n'arrive pas à revenir. Les équipes jouent très bas ici et on n'a pas trouvé la solution. Le dernier but est anecdotique.Il va falloir se poser les bonnes questions, il n'y a pas que des moments faciles dans la vie d'un club. En ce moment, on traverse une période compliquée. Il faudra relever la tête dès jeudi en Ligue Europa.»

 


 

La colère noire de Nabil Fekir en vidéo

Foot01.com

Dimanche soir, Nabil Fekir était fou de rage en raison du penalty oublié pour l'OL par Amaury Delerue à la 59e minute du match entre l'équipe de Brun Genesio et le Stade Rennais. En colère comme rarement cette saison, le capitaine rhodanien s’est d’ailleurs expliqué avec le principal intéressé, ainsi qu’avec l’arbitre assistant.

Une colère bien évidemment captée par les caméras de J+1, et qui montre la tension des joueurs de l’Olympique Lyonnais autour de ce match de clôture de la 25e journée de Ligue 1… Espérons pour l'OL et pour l'international français que ce dernier ne soit pas rattrapé par la commission de discipline de la LFP pour cette attitude agressive envers le corps arbitral...


 


 

Pour Fekir, Mariano "a su remplacer" Lacazette

Madeingones.com

Depuis le début de la saison, Nabil Fekir découvre Mariano Diaz, le nouvel attaquant de l'Olympique Lyonnais. L'Espagnol, arrivé cet été en provenance du Real Madrid, fait déjà l'unanimité chez ses coéquipiers, comme en témoigne son capitaine dans un entretien pour l'UEFA.

"Mariano avait fait quelques apparitions avec le Real, c'était l'inconnu quand il est arrivé, personne ne savait ce qu'il valait mais il a démontré qu'il pouvait remplacer Alex Lacazette même si ce que Alex a fait ici, c'est remarquable et personne ne va l'oublier. Il a su le remplacer, il est décisif sur le terrain, il fait les efforts, c'est bien de l'avoir avec nous. Il fait beaucoup d'efforts, beaucoup de pressing, il est récompensé, il marque beaucoup, il faut qu'il continue comme ça" a-t-il déclaré.

 


 

Riolo accuse les « joueurs forts » de l’OL !

Foot01.com

Pour la 3e fois consécutive en Ligue 1, l’Olympique Lyonnais s’est incliné dimanche soir. Cette fois, c’est sur la pelouse du Groupama Stadium que les hommes de Bruno Genesio se sont laissés avoir face à une équipe rennaise très efficace. Sur son blog, Daniel Riolo n’a pas été tendre avec l’OL, qu’il estime incapable de s’en sortir dès lors qu’une équipe défensive se présente face à elle. Surtout, le journaliste de RMC accuse certains cadres de plomber Lyon au plus mauvais moment…

« Après deux défaites de suite en L1, on attendait autre chose de l’OL. On n’attendait pas un début match autant raté, avec une passe décisive de Marcelo pour Khazri. Menés 0/1 dès la 5e, l’OL n’a pas réagi tout de suite. En fait, à part dans les cinq dernières minutes de la première période, tout a été mou. On a assisté à une bouillie de foot. Face au bloc bas de Rennes, Lyon n’a pas trouvé la solution. On ne trouve pas Fekir et encore moins les attaquants. C’est lent, sans mouvement et pire il y a une détermination moyenne…  Incapable de faire le jeu, Lyon est handicapé en plus par la faillite de ses joueurs forts. Trois défaites de suite, ça fait vraiment désordre... » a expliqué Daniel Riolo, qui cible sans doute Marcelo, Tousart ou encore Fekir, globalement décevants dimanche soir. Une réaction sera forcément attende dès jeudi soir face à Villarreal en Ligue Europa.

 


 

La confiance de ce défenseur brésilien pour le classement en Ligue 1

Mercatofootballclub.fr

“Je pense sincèrement qu’on terminera deuxième. J’y crois vraiment, même si ça sera difficile et serré jusqu’au bout. L’OM est en grande forme en ce moment et la victoire de l’ASM contre nous va sûrement lui donner confiance. Mais les trois équipes se tiennent et ça se jouera sur des détails. Si on regarde bien les confrontations face à nos concurrents directs, on a souvent très bien joué et pris des points importants. En revanche, on peut se faire avoir face aux plus petits.“, a-t-il confié. L’ancien joueur de Manchester United semble optimiste pour la seconde partie de saison des hommes de Bruno Genesio.



Voir aussi... OL 0-2 Rennes : L'After

 

Last modified on lundi, 12 février 2018 13:16