L'actu du Mardi 13 Février

Aulas annonce que son fils lui succèdera à la tête de l'OL

Lequipe.fr

Jean-Michel Aulas, le président de Lyon, qui fêtera ses 69 ans au mois de mars, a déjà préparé sa succession à la tête de la holding Holnest qui contrôle l'Olympique Lyonnais. «Alexandre Aulas a pour vocation et pour objectif de prendre la suite. C'est fait pour lui», a déclaré JMA dans un entretien accordé au Progrès.

Aulas a déjà cédé une «part significative» de ses actions au sein de la holding à son fils. Ce dernier occupe d'ailleurs le poste de directeur général de la holding qui vient de changer de nom (ex ICMI) et qui contrôlait l'OL et l'éditeur de logiciels comptables Cegid (cédé en 2016 à deux fonds anglo-saxons).

 


 

Les sorties de Lopes font du bruit !

Maxifoot.fr

Trois semaines après son énorme choc avec le Parisien Kylian Mbappé, le gardien de l'Olympique Lyonnais Anthony Lopes (27 ans, 25 matchs en L1 cette saison) a remis ça. Cette fois, c'est l'attaquant du Stade Rennais Diafra Sakho qui a assisté de très près à la sortie dangereuse du portier rhodanien.

Du coup, l'international portugais est de nouveau ciblé par de nombreuses critiques ou moqueries sur les réseaux sociaux. "Le jour où il va gravement blesser un joueur, il ne faudra pas s'étonner", peut-on lire sur Twitter, où Daniel Riolo compare le Gone à un joueur de rugby.


 


 

Le Torino va négocier pour Nkoulou

Maxifoot.fr

Prêté jusqu'à la fin de la saison par l'Olympique Lyonnais, le défenseur central Nicolas Nkoulou (27 ans, 24 matchs et 2 buts en Serie A cette saison) enchaîne les belles performances avec le Torino depuis plusieurs semaines. Selon les médias italiens, la formation piémontaise va lever l'option d'achat du Camerounais, fixée à 3,5 millions d'euros.

Les dirigeants des Granata espèrent toutefois réussir à réduire de moitié ce tarif. Comme pour le gardien Salvatore Sirigu, ces derniers ne se refusent jamais l'occasion de réaliser des économies, même les plus petites...

 


 

Ménès n’enterre pas les Gones dans la course au podium avec l’OM

Butfootballclub.fr

Il y a des choses à redire sur la prestation de l’OL au Groupama Stadium devant le Stade Rennais (0-2), notamment sa fébrilité encore constatée en défense ou sa propension à ne pas savoir contourner un bloc bac à domicile. Ces constats, Pierre Ménès les a tirés sur son blog mais préfère ne pas accabler les Gones tant les péripéties pourraient venir nourrir la course au podium qui se profile avec l’OM et l’AS Monaco.


« Cette course au podium nous a déjà réservé beaucoup de rebondissements… »


« Oui, c’était nettement mieux côté lyonnais en seconde période mais au final, c’est Rennes qui a enfoncé le clou avec un but anecdotique de Léa-Siliki dans les arrêts de jeu. Ce qui l’est moins, c’est le classement des Lyonnais, qui sont désormais à 4 points de Marseille et 5 de Monaco et vont avoir de moins en moins le droit à l’erreur. On s’aperçoit que l’OL laisse beaucoup trop de points au Groupama Stadium et se retrouve systématiquement en difficulté face aux équipes qui évoluent avec un bloc bas, analyse Ménès. La situation s’obscurcit pour Lyon mais on va se garder de tirer des enseignements trop définitifs. D’abord, il reste encore 39 points à prendre pour tout le monde. Et puis, cette course au podium nous a déjà réservé beaucoup de rebondissements ces dernières semaines… »


Dimanche, l’OL ira à Lille (17h) tandis que l’OM accueillera les Girondins de Bordeaux (21h) pour le compte de la 26e journée de Ligue 1.

 


 

Dugarry dénonce les coupables de la faillite de l'OL !

Foot01.com

La défaite de l'Olympique Lyonnais dimanche soir contre Rennes a des effets très concrets pour le club rhodanien au classement. Et forcément, après ce que l'on avait vu de l'OL contre le PSG, ces trois défaites consécutives en Ligue 1, et notamment la dernière, laissent planer le doute sur la réelle compétitivité d'une formation qui se voyait déjà finir à la deuxième place du Championnat. Sur RMC, Christophe Dugarry n'est pas tendre avec l'Olympique Lyonnais, où, selon lui, tout le monde est coupable.

« Traoré est-il capable d’élever son niveau de jeu ? Mariano, c’est pareil. Ce garçon, il est bien gentil, mais est-il capable de faire cet effort ? La question se pose également pour Fekir. C’est aussi à Genesio de trouver les mots, la formule, pour que ces joueurs-là puissent progresser. Mais à un moment donné, il y a aussi une nature humaine. Ces garçons sont-ils capables de faire preuve d’exigence, de caractère ? Parce qu’ils n’en montrent absolument pas. Dès qu’ils jouent contre une équipe un peu moins forte, ils n’avancent plus. C’est la faute de Genesio, certainement, mais les joueurs ont une énorme part de responsabilité », a expliqué Christophe Dugarry, visiblement pas convaincu que l’Olympique Lyonnais pourra se redresser d’ici la fin de saison.

 


 

Crise à l'OL, ne vous inquiétez pas, il y a Aulas rappelle Roustan

Foot01.com

Battu par le Stade Rennais au Groupama Stadium dimanche soir (0-2), l’Olympique Lyonnais a concédé sa 3e défaite consécutive en Ligue 1. Un vrai coup d’arrêt sur le plan comptable, au moment où le club rhodanien est en course avec l’OM et Monaco pour le podium. De quoi évoquer une crise ? Le terme est totalement exagéré selon Didier Roustan. Le journaliste de la Chaîne L’Equipe estime que Jean-Michel Aulas en a vu d’autres et va permettre à Bruno Genesio de travailler dans la sérénité pour redresser la barre.

« C’est problématique d’un point de vue comptable même s’il reste 13 journées. Mais Lyon est un club très structuré avec un président en place qui protège ses entraîneurs. Je pense que Genesio a déjà été plus en difficulté qu’actuellement et il a réussi à redresser la barre. Ce ne serait pas un club comme Lyon, je dirais peut-être. Mais le mot « crise » pour Lyon, je pense que c’est exagéré » a expliqué le chroniqueur dans L’Equipe du Soir. La crise n’est pas encore présente à Lyon, mais nul doute qu’il faudra gagner jeudi en Ligue Europa face à Villarreal, et plus encore contre le LOSC en Ligue 1 dimanche pour ne pas y plonger définitivement…

 

 

Last modified on mardi, 13 février 2018 12:46