L'actu du Vendredi 23 Février

Voir aussi... Villarreal 0-1 OL : L'After

Tirage Europa League : le CSKA Moscou pour l'OL


Le tirage des 8èmes de finale d'Europa League a eu lieu ce jour à Nyon, l'OL a hérité d'un tirage plutôt clément avec les Russes du CSKA Moscou. Le match aller se déroulera le jeudi 8 mars, le retour le 15 mars au Groupama Stadium.

Lazio (ITA) - Dynamo Kiev (UKR)
RB Leipzig (ALL) - Zénith Saint-Pétersbourg (RUS)
Atlético de Madrid (ESP) - Lokomotiv Moscou (RUS)
CSKA Moscou (RUS) - Olympique Lyonnais (FRA)
Olympique de Marseille (FRA) - Athletic Bilbao (ESP)
Sporting CP (POR) - Vitoria Plzen (RTC)
Borussia Dortmund (ALL) - RB Salzbourg (AUT)
AC Milan (ITA) - Arsenal (ANG)


Réaction de Bernard Lacombe :
" Le CSKA c'est du costaud, nous ne sommes pas allés en Russie depuis 2001. Il y a le froid là-bas, mais ce qui est avantageux c'est de jouer le match retour chez nous "

 


 

Genesio : « Il y a eu une prise de conscience de la part du groupe concernant les choses à améliorer. »

Olweb.fr

L'entraîneur de l'OL a répondu aux questions des médias à l'approche du derby contre l'ASSE, qui aura lieu dimanche à 17h00, pour le compte de la 27e journée de Ligue 1 Conforama.

Le point santé

« Il n’y a aucun souci particulier. Antho (Lopes) avait un souci au triceps mais rien de bien méchant. Seul Jordan (ferri) sera suspendu dimanche (ndlr trois cartons jaunes pris en moins de 10 matches). »

Le derby

« On a l’habitude d’enchaîner rapidement les matches. C’est un derby qui nous attend et c’est plus facile de le préparer car la motivation vient d’elle-même. J’ai senti les joueurs déjà tournés vers le match de dimanche. J’ai parlé à mes hommes, que j’aime et que j’apprécie, avant ce rendez-vous. Ce sera un vrai combat, c’est toujours le cas lors d’un derby. On devra être à 100%. Il y a eu, de notre part, une prise de conscience concernant les choses à améliorer. Quand on fait les efforts en même temps, on peut être solide contre n’importe qui. J’ai travaillé la défense à cinq avant Villarreal, au coup d’envoi ou en cours de match, mais ça ne sera pas le cas contre l’ASSE. On doit aborder ce match avec confiance tout en étant vigilant. »

Retour sur le match aller

« On s’en rappellera toute notre vie. On est fier de ce qu’on a fait. On a battu un record dans l’histoire des derbies à Geoffroy-Guichard. En revanche, il n’y a pas de railleries ni de moqueries. On respecte l’ASSE, malgré les antécédents qu’il y a eu. Mais le match de dimanche sera complètement différent. Saint-Etienne a changé depuis, en prenant des joueurs qui ont plus d’expérience. Ce n’est pas du tout la même équipe. L'ASSE est sur une bonne dynamique, les deux contextes ne sont donc pas comparables. Concernant Nabil (Fekir) et sa célébration, si traitement particulier il y a, j’espère qu’il y aura des décisions arbitrales prises en conséquence. Nabil est notre guide, notre capitaine. Il emmène les autres avec lui. Je trouve ça dommage qu’il n’y ait pas de supporters stéphanois dimanche car le derby reste une fête à laquelle ces derniers devraient participer. »

La course au podium

« Tant que c’est possible mathématiquement, j’y crois. Mais c’est sûr que ce week-end pourrait avoir de l’importance sur le classement final. »

L'ambiance au sein du groupe

« Il n’y a jamais eu de mauvaise atmosphère. L’ambiance est plutôt bonne dans le groupe. Parfois, il y a des résultats et des comportements qui agacent mais c’est à nous, membres du staff, de corriger tout ça. Contre Villarreal, l’important c’était de jouer en équipe. Je suis satisfait globalement de la prestation de mes joueurs. Il fallait montrer qu’on avait un projet de jeu commun. C’est vrai qu’il y a plein de choses à améliorer mais sur les aspects mental et athlétique, Mariano et Memphis ont fait ce que j’attendais d’eux. Ils ont chacun leurs qualités et les défauts de leurs qualités. À nous de faire en sorte qu’ils aient une meilleure connexion. Il faut exploiter leurs points forts mais, sur ce que j’ai vu contre Villarreal, je suis confiant. Maintenant, l’historique de notre saison me pousse à rester prudent. Il faut toujours se remettre en question et aller de l’avant. »

Le métier de coach

« Depuis que j’ai commencé ma carrière d’entraîneur, je me sens très bien. Le début a été un peu difficile à vivre. Personnellement, je ne me trouve pas forcément marqué mais c’est à vous de me le dire (rires). Concernant mon avenir, ça sera plus simple si on parvient à atteindre nos objectifs. Mais je pense avant tout à bien préparer les matches qui viennent, dont ce derby qui nous attend. »

 


 

Fekir : « Tout le club attend ce rendez-vous contre Saint-Etienne avec impatience. »

Olweb.fr

Le capitaine lyonnais était en conférence de presse à deux jours du derby entre l'OL et l'ASSE, pour le compte de la 27e journée de Ligue 1 Conforama.

Le derby

« On sera très attendu. Avec ce qu’il s’est passé au match aller, Saint-Etienne voudra sûrement se venger mais on répondra présent. On a un objectif en tête et on fera tout pour l'atteindre. C’est toujours un match spécial. On joue ces rencontres avec beaucoup de plaisir. Tout le club attend ce rendez-vous avec impatience. On ne se met pas de pression particulière, le plus important c’est de ne pas avoir de regrets. On parle un peu du derby aux joueurs étrangers et tous ceux qui sont arrivés en connaissent l’importance. »

Ses souvenirs du match aller

« Le geste que j’ai fait, je ne le regrette pas. On en a même rigolé après. Pour certains, c’était une provocation… peut-être qu’ils n’ont jamais joué au foot. Les débordements qui ont suivi sont regrettables mais il n’y a rien eu de méchant de ma part. Ça reste du football. L’ASSE s’est bien renforcée depuis mais on se tient prêt et on espère faire un grand match dimanche. »

La course pour le podium

« Marseille n’a pas encore perdu face à Paris. On doit déjà se concentrer sur nous avant de penser aux autres. Rien n’est encore joué. L’OM et Monaco imposent un bon rythme, ils ont de bons collectifs mais c'est à nous d’aller les chercher. Depuis que Bruno (Genesio) a repris l’équipe, on a toujours fini en haut de tableau. Il fait très bien son boulot, c’est un coach très proche de ses joueurs et j’espère qu’il continuera longtemps avec nous. C’est normal que les critiques sur Bruno nous touchent. Dans le foot, on n’a pas le droit à l’erreur et les critiques sont parfois injustes. »

La qualification pour les 1/8 de Ligue Europa

« La qualification fait du bien. On n’était pas dans une atmosphère négative avant, même si on n’avait pas les résultats qu’on attendait. Contre Villarreal, on a joué tous ensemble et on a eu un résultat positif. Il faut continuer avec le même état d’esprit. Que ce soit Bertrand, Mariano, Memphis ou moi qui marque, peu importe : l’important, c’est que l’équipe gagne à la fin. »

Son rôle de capitaine

« J’essaye de donner confiance à mes joueurs, de les motiver. Mais il n’y a pas que moi, le groupe a d’autres leaders. On s’est dit les choses. On doit penser à l’équipe avant de penser à notre propre personne. On n’a pas la même motivation sur tous les matches et on doit corriger cela. Il faut entamer les rencontres comme de la même manière que face à Villarreal. Je joue sans me poser de questions, je donne le maximum, j’essaye de faire des différences… s’il y a des fautes, ce n’est pas grave. J’essaye de défendre aussi, même si je ne suis pas le meilleur des défenseurs (rires). »

L’équipe de France

« Le sélectionneur est intelligent. Il aura des choix à faire en vue de la Coupe du Monde et nous, joueurs, devons donner le meilleur de nous-mêmes. Personnellement, je donne le maximum avec l’OL. »

 


 

Marcelo : «Quand tout le monde défend...»

Lequipe.fr

«Avez-vous apprécié la manière de défendre, ce soir ?
Bien sûr, c'est comme ça que l'on a besoin de jouer chaque match. C'était difficile, ce soir, Villarreal est une bonne équipe, qui joue bien au foot, mais on a été très constants dans nos efforts, et je voudrais féliciter tous les joueurs pour cela. Je suis très heureux ce soir. On a une très bonne équipe. On joue tellement de matches que parfois c'est plus difficile, parce qu'on n'est pas des machines.


«C'est parfois difficile de maintenir le même niveau sur toute la saison»


Mais il est plus facile de défendre quand tout le monde s'y met ?
Mais c'est normal, c'est le foot ! Quand un ou deux joueurs ne défend pas, c'est difficile, pour nous. Mais quand tout le monde défend comme ce soir, ça va mieux. On a su résister ensemble aux provocations, et j'ai bien vu ce que Villarreal cherchait à faire, mais j'ai assez d'expérience pour me maîtriser.

Pourquoi Lyon a-t-il deux visages ?
Chaque match est différent. C'est parfois difficile de maintenir le même niveau sur toute la saison. Mais si on garde cette discipline, cela ira mieux.

Est-ce qu'il faut répéter toujours les mêmes choses dans une équipe jeune ?
Mais ils sont de bons joueurs, ils savent ce qu'il faut faire, et quand vous regardez bien, quand nous avons eu des problèmes, tout le monde était responsable, tour à tour, pas spécialement les jeunes.»

 


 

Les supporters verts interdits de déplacement à Lyon

RMC.fr

A la suite d'un arrêté du ministère de l'Intérieur, les supporters de Saint-Etienne sont interdits de déplacement à Lyon, dimanche, pour le derby entre l'OL et les Verts pour le compte de la 27e journée de Ligue 1.

Les supporters de Saint-Étienne sont interdits de tout déplacement à Lyon dimanche, lors de la 25e journée de Ligue 1, à l'occasion du derby qui avait été émaillé à l'aller de nombreux incidents, selon un arrêté du ministère de l'Intérieur publié vendredi au Journal Officiel. "Les relations entre les supporters (des deux équipes) sont empreintes d'une forte rivalité qui se manifeste par un comportement violent de nature à troubler l'ordre public", explique le ministère.


La menace terroriste toujours présente


"Mobilisées pour faire face à la menace terroriste qui demeure actuelle et prégnante", les forces de l'ordre "ne sauraient être détournées de cette mission prioritaire pour répondre à des débordements liés au comportement de supporters dans le cadre de rencontres sportives", fait valoir l'Intérieur.

La rivalité entre les supporters des deux clubs, distants d'une soixantaine de kilomètres, est une des plus vives du football français et le ministère anticipe "un risque réel et sérieux d'affrontement", nourri par de nombreux incidents précédents.


De nombreux incidents à l’aller         


Lors du match aller à Saint-Étienne, remporté par Lyon (5-0), la rencontre avait été interrompue par un envahissement du terrain consécutif à une provocation du capitaine lyonnais, Nabil Fekir, qui avait célébré le dernier but en présentant son maillot aux supporters des Verts.

Le derby avait été interrompu une première fois peu après le coup d'envoi en raison de fumigènes. D'importantes dégradations avaient également été commises dans l'enceinte du stade, qui avait été récemment rénové. La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) avait sanctionné le club stéphanois de deux matches à huis clos partiel mais avait blanchi Nabil Fekir. "Ces faits ternissent l'image du derby et compromettent le déplacement des supporters adverses lors des prochaines rencontres opposant ces deux clubs", avait indiqué la LFP.

 


 

Genesio assume totalement sa gestion du malaise Depay – Mariano

Butfootballclub.fr

Sans nier le malaise existant entre Memphis Depay et Mariano Diaz, Bruno Genesio salue la cohabitation des deux hommes lors de Villarreal – OL.

S’il s’était montré franchement agacé par l’attitude et l’individualisme de Memphis Depay et Mariano Diaz lors de LOSC – OL (2-2), Bruno Genesio a fait le choix de reconduire ses deux stars hier lors de la qualification rhodanienne à Villarreal (victoire 1-0) en Ligue Europa.

Ne cherchant pas à nier les griefs qu’on lui prête contre les deux hommes, le coach lyonnais s’est simplement dit content de la collaboration entrevue au Madrigal : « J’ai beaucoup réfléchi à la meilleure équipe pour se qualifier. C’est l’intérêt supérieur de l’institution qui compte. J’ai décidé de les faire jouer après avoir beaucoup parlé. Ils ont montré qu’ils étaient capables de jouer ensemble, et de faire les efforts ensemble, pour l’équipe ».

On notera également qu’il était capable de se gêner l’un l’autre pour rater l’ouverture du score à un mètre de la ligne de but…

 


Un ailier supervisé en Turquie

Maxifoot.fr

Dans l'optique de renforcer le secteur offensif lors du mercato estival, l'Olympique Lyonnais a coché le nom de Garry Rodrigues (27 ans, 21 matchs et 4 buts en championnat cette saison). Titulaire régulier à Galatasaray, l'attaquant cap-verdien plaît à l'OL et le média turc Milliyet annonce qu'un scout lyonnais observeroa le joueur ce vendredi contre Bursaspor.

Lyon n'est pas le seul club à s'intéresser à ce joueur passé par le PAOK Salonique et Elche notamment puisque le FC Séville, la Fiorentina et Newcastle seront également présents pour l'observer ce soir. Les dirigeants stambouliotes réclameraient près de 16 millions d'euros. A priori, ce prix ne devrait pas effrayer le club dirigé par Jean-Michel Aulas s'il se décide à passer à l'action pour Rodrigues l'été prochain.




Voir aussi... Villarreal 0-1 OL : L'After

 

Last modified on vendredi, 23 février 2018 19:19