L'actu du Mercredi 28 Février

Genesio accuse la LFP de plomber l'OL !

Foot01.com

Présent en conférence de presse ce mardi, Bruno Genesio a tenté d’expliquer la mauvaise période de l’Olympique Lyonnais.

Le club rhodanien vient de prendre 2 points sur les 15 derniers possibles, et le calendrier infernal de l’OL n’y est pas étranger selon le coach rhodanien, qui a disputé 13 matchs dont 8 à l’extérieur depuis la reprise en janvier 2018. « Le problème est surtout d’enchaîner entre le jeudi en Europa League et le dimanche en championnat. Les Allemands, qui ont l’habitude d’être plus organisés et de réfléchir mieux que nous, ont fait jouer Dormund lundi mais ils n’ont pas de Coupe de la Ligue et ils ont un championnat à 18 clubs » a lâché Bruno Genesio avant de poursuivre.

« Nous avons livré treize matches depuis la reprise en janvier, dont huit à l’extérieur. Je ne me plains pas sur notre sort mais il faut savoir qu’après un déplacement on rentre souvent vers 3 heures du matin, on ne s’endort pas, on se lève, on repart deux jours après. On laisse plus de forces mentales que physiques » s’est plaint Bruno Genesio. « A un moment, on le paie, comme en seconde période contre Saint-Etienne ». Une excuse valable également pour l’OM et l’ASM, qui ont pourtant engrangé bien plus de points sur la même période.

 


 

Communiqué des BG87 : ils n'ont pas rencontré les joueurs après le derby

Facebook.com

"Même si la dernière photo postée dans l'album du derby peut prêter à confusion, nous ne sommes pas aller voir les joueurs à la fin du match comme l'ont laissé supposer certains articles de la presse mainstream, encore très bien renseignée comme à son habitude.

Cette photo date de samedi, veille du match, où une partie du noyau a pu rencontrer le groupe pro avant sa mise au vert.

Message qui n'a d’ailleurs pas dû être bien compris aux vues du résultat final...

Nous y reviendrons en temps voulu..."

 


 

Loïc Perrin: "On rêve tous d’avoir un Mariano Diaz dans son équipe"

RMC.fr

Après le match nul dans le derby entre l’OL et Saint-Etienne (1-1), le capitaine des Verts, Loïc Perrin, était l’invité de Team Duga ce mardi sur RMC. Et le défenseur s’est montré très élogieux envers Mariano Diaz, le buteur lyonnais.

Quinze buts, trois passes décisives… Mariano Diaz s’est plutôt bien adapté à la Ligue 1 pour sa première saison sous les couleurs de l’OL. Et l’attaquant de 24 ans a également bien saisi l’importance du derby pour les Gones, en marquant au match aller à Geoffroy-Guichard (5-0) et au retour dimanche au Groupama Stadium (1-1).

Au marquage de l’ancien joueur du Real Madrid, Loïc Perrin s’est montré impressionné ce mardi dans Team Duga sur RMC. "Il est pénible, mais j’adore ce genre de joueur. On rêve tous d’avoir un attaquant comme ça dans son équipe. A lui tout seul, il récupère un ballon, il déclenche les premiers pressings, c’est super important dans une équipe."


"Il fait un enchaînement magnifique"


Fair-play, le défenseur central stéphanois a rejoué l’action de l’ouverture du score, sur laquelle il n'est pas parvenu à intervenir, et a salué la technique de son adversaire. "On n’est pas très bien alignés sur le coup, on aurait pu le mettre hors-jeu. Après ça va vite, il fait un enchaînement magnifique. Il se l’amène super bien, c’est compliqué d’intervenir car on risque le penalty et le carton rouge. C’est un manque de communication, mais quand c’est bien joué, il faut le dire aussi."

 


 

Lyon est en crise, Dave Appadoo accuse Genesio !

Foot01.com

Quatrième de Ligue 1, l’OL patine en championnat. Depuis la victoire contre le PSG, le club rhodanien n’a pris que deux points sur quinze possibles. Un bilan comptable catastrophique qui remet forcément en cause Bruno Genesio. Critiqué par certains observateurs ainsi que par les supporters, l’entraîneur de l’OL n’a pas été épargné par Dave Appadoo. Sur le plateau de la Chaîne L’Equipe, le journaliste de France Football a carrément accusé le « management » de plomber l’OL.


Appadoo ose la comparaison Mourinho-Genesio


« J’ai longtemps défendu Genesio, mais la victoire contre le PSG a été un tournant car depuis ce match, ils sont complètement à l’arrêt. C’est un groupe jeune qui s’est peut-être laissé griser, et cela vient également de l’entraîneur. Genesio a peut-être adopté un « management du relâchement » et sur confiance. Quand je vois Memphis par exemple, j’ai envie de m’arracher les cheveux. Tu es suspendu à un éclair de génie de ce joueur à chaque match, c’est dire. Au-delà des choix de joueurs, je pense que l’entraîneur est le garant de l’état d’esprit. Le relâchement des joueurs de l’OL, tu ne le vois pas avec des entraîneurs comme Mourinho. Je ne compare pas les effectifs, mais l’attitude d’un joueur, c’est quelque chose de comparable peu importe le talent de ce joueur » a expliqué le journaliste dans L’Equipe d’Estelle. Des déclarations qui ne devraient pas manquer de faire réagir dans la capitale des Gaules…

 


 

Diop, Génésio n'est pas convaincu

Maxifoot.fr

Recruté pour 10 millions d'euros l'été dernier en provenance du Celta Vigo, le milieu de terrain Pape Cheikh Diop (20 ans, 1 match toutes compétitions cette saison) n'a quasiment pas joué cette saison sous les couleurs de l'Olympique Lyonnais. Devant les médias, l'entraîneur lyonnais Bruno Génésio a justifié sa décision.

"Je fais mes choix par rapport à ce que je vois à l'entraînement en mon âme et conscience. On peut les critiquer mais je juge par rapport à ce que je vois. C'est toujours le club et l'équipe les plus importants, pas ma petite personne. Quand je fais un changement, c'est pour l'équipe, pour qu'elle soit la meilleure possible. Comme pour Memphis, je ne le pique pas. C'est pour l'équipe. Parfois ce sont des bons choix parfois non", a commenté le coach rhodanien.
En attendant, Diop représente un sacré mystère chez les Gones...

 


 

Marcelo envoie un message fort après le derby

Foot01.com

La performance de l’OL contre Saint-Etienne lors du derby de dimanche ne restera pas dans les annales. Et l’égalisation des Verts dans le temps additionnel a gâché une fête qui en était déjà pas vraiment une à la vue de la performance moyenne des hommes de Bruno Genesio. Critiqué ces dernières semaines, Marcelo a pourtant réalisé un très bon match contre Robert Beric et sa bande. Devant les médias, le Brésilien est revenu sur la contre-performance de l’OL. Un match qu’il préfère « oublier » pour « avancer ».

« Il faut oublier ce match et regarder vers l'avant. On ne peut pas revenir en arrière. Il faut continuer à travailler. Je n'ai jamais baissé les bras dans ma vie et je ne vais pas commencer aujourd'hui. Les bons moments vont revenir. On doit poursuivre nos efforts » a expliqué l’ex-défenseur de Besiktas avant de parler du rythme effréné du calendrier lyonnais. « Il faut bien récupérer psychologiquement. C’est très important car on est sur un gros rythme et cela joue sur le physique. Il faut savoir se surpasser pour atteindre nos objectifs. Chaque joueur a des responsabilités et cela ne dépend pas de l'âge. On doit tous se responsabiliser ». Prochain match pour l’OL dans ce calendrier très chargé : jeudi soir sur la pelouse de Caen en quart de finale de la Coupe de France.

 


 

A Caen on rigole avec le car déjà devant le but...

Foot01.com

Le SM Caen recevra jeudi soir l'Olympique Lyonnais en Coupe de France, et pour protéger à mieux la pelouse normande, déjà en sale état, du froid polaire, et désormais de la neige annoncée, le club a bâché le terrain depuis lundi avec un système de chauffage. Ce mercredi, Malherbe a diffusé une photo de cette installation, ce qui a fait réagir avec malice Frédéric Guilbert, le défenseur caennais. Car effectivement en regardant le cliché mis en ligne, on a le sentiment qu'un véhicule est caché sous la bâche juste devant l'un des deux buts. Et le joueur normand a donc lâché le scoop : « Le car est déjà devant le but XD ».



Sans Mariano contre Caen

Maxifoot.fr

L'Olympique Lyonnais se déplacera à Caen sans son attaquant Mariano Diaz. Touché au pied, l'avant-centre lyonnais est forfait pour le quart de finale de Coupe de France, jeudi (21h). En revanche, Bruno Genesio récupère son gardien Anthony Lopes, forfait pour le derby contre Saint-Etienne (1-1) dimanche dernier. Sortis sur blessure contre les Verts, Nabil Fekir et Rafael sont absents.

Le groupe lyonnais : Gorgelin, Lopes - Diakhaby, Marcelo, Marçal, Morel, Mendy, Tete - Aouar, Tousart, Ndombélé, Ferri, Diop - Cornet, Depay, Gouiri, Traoré, Maolida.

 

 

Last modified on mercredi, 28 février 2018 19:34