L'actu du Mardi 6 Mars

Fekir ne devrait pas voir Moscou

RMC.fr

D’après L’Equipe, Nabil Fekir ne sera pas remis à temps de sa blessure au genou pour jouer avec l'OL sur la pelouse du CSKA Moscou jeudi (19h) en huitièmes de finale aller de la Ligue Europa. Le club rhodanien voudrait récupérer son milieu de terrain pour la réception de Caen dimanche.

Mauvaise nouvelle pour Bruno Genesio. Le coach de l’OL va devoir se passer de Nabil Fekir jeudi chez le CSKA Moscou (19h) en huitièmes de finale aller de la Ligue Europa, informe L’Equipe ce mardi.

Le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais, blessé contre Saint-Etienne (1-1, le 25 février) à un genou qui a déjà subi une opération, ne sera pas apte pour ce déplacement.


Espéré contre Caen


Le staff du club rhodanien voudrait lui épargner le long voyage, la température polaire ainsi que l’agressivité dont il pourrait faire l’objet de la part des adversaires. Objectif: le remettre sur pied pour la réception de Caen dimanche.

Cette saison, l’international français de 24 ans a joué 34 matchs, dont 33 comme titulaire pour 21 buts et 6 passes décisives.

 


 

Une belle offre italienne pour Depay ?

Maxifoot.fr

Auteur de prestations irrégulières avec l'Olympique Lyonnais, Memphis Depay (24 ans, 39 matchs et 12 buts toutes compétitions cette saison) garde une belle cote sur le marché des transferts. Selon Calciomercato, le Milan AC, dont nous vous évoquions l'intérêt il y a un mois, serait prêt à investir 30 millions d'euros pour attirer l'ailier néerlandais.

Mais le média italien précise que pour passer à l'action, le club lombard devra d'abord dégraisser son effectif afin de rééquilibrer ses comptes dans le cadre du fair-play financier.

 


 

Rafael de retour mais préservé contre le CSKA ?

Foot01.com

Touché à la cuisse droite lors du match OL-ASSE, Rafael était de retour à l’entraînement lundi selon les informations du Progrès. Accompagné d’un préparateur physique, le joueur a repris la course et son retour dans le groupe est donc imminent. Néanmoins, il paraît improbable que Bruno Genesio prenne le risque d’utiliser le défenseur droit de l’OL pour le déplacement périlleux qui attend le 4e de Ligue 1 sur la pelouse du CSKA Moscou jeudi soir.

 


 

L'heure est grave à Lyon, Pierre Ménès révèle pourquoi

Foot01.com

Après le pénible match nul de l'Olympique Lyonnais à Montpellier dimanche (1-1), Pierre Ménès a pointé du doigt les deux principaux soucis de l'équipe de Bruno Genesio.

En pleine crise de résultats sur la scène nationale depuis la fin janvier, avec notamment une série noire de six matchs de suite sans la moindre victoire en Ligue 1, le club rhodanien est en train de lâcher prise dans la course au podium. Reléguée à neuf points du deuxième, Monaco, et à cinq unités de l'OM, à dix journées de la fin, le Lyon de Genesio est condamné à l'exploit pour arracher une place en Ligue des Champions. Une mauvaise passe due à une défense trop friable, mais aussi à une panne physique, qui s'est clairement ressentie sur la pelouse détrempée du MHSC dimanche... Pratiquement au bout du rouleau, à cause d'un impressionnant enchaînement de matchs, l'OL inquiète donc Pierre Ménès.

« Les Rhodaniens ont été surpris quasiment d’entrée par un but de Mbenza sur lequel toute leur défense se fait déchirer en deux passes, et ce n’est pas la seule fois où c’est arrivé dans ce match. Être mené au score face au porc-épic montpelliérain n’est jamais simple et l’OL a eu le mérite d’aller chercher l’égalisation après le repos sur un débordement et un centre d’Aouar que Mariano a converti. Alors en soi, faire nul à la Mosson cette saison n’est pas honteux. Mais quand on est dans la situation de Lyon au classement et qu’on vient d’enchaîner trois défaites et deux nuls, c’est évidemment insuffisant. Et puis j’ai trouvé l’équipe lyonnaise extrêmement émoussée physiquement. Il va pourtant falloir qu’elle se réveille, et très vite… », a lancé, sur son blog, le journaliste de Canal+, qui estime donc que l'OL doit impérativement faire un résultat en huitième de finale aller de l'Europa League au CSKA Moscou jeudi sous peine de plomber sa fin de saison...

 


 

Aouar est au courant de l'intérêt de Liverpool et du Barça

Foot01.com

Révélation de la saison du côté de l’Olympique Lyonnais, Houssem Aouar attire déjà les convoitises. Ces dernières semaines, le FC Barcelone a notamment manifesté son intérêt pour le n°8 de l’OL selon les médias catalans. De quoi s’enflammer pour l’homme aux cinq buts en Ligue 1 ? Dans une interview accordée à France Football, Houssem Aouar a répondu à l’intérêt de l’actuel leader de Liga. « Tout cela ne me perturbe pas » assure-t-il, au moment où un autre Lyonnais est dans le viseur du FC Barcelone, à savoir Ferland Mendy.

« L’intérêt du Barça ou même de Liverpool ? Je les entends comme vous. J’ai des oreilles ! J’ai des yeux aussi pour voir certaines choses à droite, à gauche. Celui qui dit qu’il ne voit rien, qu’il n’écoute rien, qu’il ne lit rien, ce n’est pas vrai. Mais on ne peut rien y faire. Tout ça ne me perturbe pas. Je me protège bien avec ma famille. Ça fait plaisir, mais je ne m’emballe pas. J’ai les pieds sur terre. Rien n’est acquis. Je commence à peine. Je n’ai qu’une grosse demi saison en pros derrière moi » a tempéré le milieu de l’OL, qui refuse donc de s’enflammer. L’occasion pour lui d’afficher ses objectifs dans la capitale des Gaules. Et autant le dire, il rêve en grand.

« Et j’ai tout pour bien grandir à Lyon. C’est chez moi, je suis dans un des plus grands clubs français, demi-finaliste de la dernière Ligue Europa. Il suffit de regarder le stade, son développement, l’ambition du club et du président Aulas pour comprendre la chance que j’ai de jouer à l’OL à mon âge. Je veux continuer de grandir avec Lyon. Découvrir et l’aider à retrouver la Ligue des champions. Il y a tout, ici. Ce serait un rêve de remporter un grand trophée avec l’OL ». De quoi rassurer les supporters lyonnais au sujet de l’avenir d’une véritable pépite du centre de formation rhodanien.

 


 

Penot balance dur sur Genesio et ses joueurs

Foot01.com

Après la nouvelle contre-performance de l’OL en championnat, cette fois sur la pelouse de Montpellier, Bruno Genesio est au cœur des critiques.

Soutenu publiquement par Jean-Michel Aulas, le coach rhodanien est dans l’œil du cyclone du côté des supporters. Il faut dire que la prestation collective au Stade de la Mosson a de quoi (de nouveau) inquiéter, malgré une deuxième mi-temps légèrement plus rassurante. Journaliste pour L’Equipe, Hervé Penot a également accusé Bruno Genesio. Ce dernier n’exploiterait pas au maximum ce groupe à la marge de progression « immense » selon l’envoyé spécial à Lyon du quotidien national.

« Collectivement, l’équipe stagne et c’est le plus ennuyeux. Bruno Genesio en est responsable, évidemment. Comme ses joueurs, qu’on a peut-être vus trop beaux à une époque… La marge de progression de ce groupe si peu discipliné est immense et les départs des cadres comme Lacazette, Gonalons, Valbuena, Tolisso et Jallet se font sentir dans ses moments délicats. Lyon doit maintenant enfiler ses habits européens à Moscou jeudi, la dernière scène où l’équipe sait encore gagner » a expliqué Hervé Penot, visiblement frustré par les performances en dents de scie de l’OL. Espérons pour les Gones que la rencontre de jeudi face au CSKA Moscou ressemble davantage aux deux matchs contre Villarreal qu’aux matchs face à Caen ou Monpellier…

Last modified on mardi, 06 mars 2018 16:38