L'actu du Dimanche 8 Avril

Voir aussi... Metz - OL : L'Avant Match

Les compos probables de Metz – Lyon

Football365.fr

Metz : Kawashima – Balliu, F.Diagne, Niakhaté, Rivierez – Cohade (cap), Mandjeck – M.Dossevi, Milicevic, Roux – E.Rivière

Lyon : A.Lopes (cap) – Rafael, Marcelo, Morel, F.Mendy – Ndombele, Tousart, Aouar – B.Traoré, Mariano, Depay

 


 

Lyon est 4e de Ligue 1 ? Ndombele connait le coupable

Foot01.com

Alors que le sprint final bat son plein dans la course au podium en Ligue 1, Tanguy Ndombele estime que le seul danger de Lyon, c'est... l'OL.

Suite à la victoire de l'AS Monaco face à Nantes samedi (2-1), l'Olympique Lyonnais n'a plus droit à l'erreur. Provisoirement relégué à dix unités de la deuxième place, le club rhodanien se doit d'enchaîner une quatrième victoire de suite en championnat contre Metz, pour continuer à croire à une qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Mais avant de penser à rattraper l'ASM, la troupe de Bruno Genesio devra d'abord revenir sur l'OM. Ce qui pourrait être le cas dimanche après-midi, vu que l'OL peut doubler Marseille avant son grand match contre le MHSC. Une opportunité que Tanguy Ndombele souhaite saisir.

« On est sur une bonne dynamique et l’on veut gagner les sept derniers matchs pour atteindre l’objectif du podium. Si l’on peut mettre un peu la pression sur Marseille, tant mieux, mais on doit s’occuper de nous avant tout. Si l’on est 4e actuellement, c’est de notre faute, mais on peut revenir. On a connu ce gros trou entre février et mars, où l’on n’a fait que des faux-pas ou presque. Cela peut arriver à d’autres équipes. Mes performances ? Depuis que j’ai 15 ans, on me reproche de ne pas assez frapper au but, de ne pas être assez égoïste. Je dois me montrer plus décisif pour mon équipe », a lancé, dans Le Progrès, le jeune milieu de terrain lyonnais, qui veut donc couler la lanterne rouge de la L1 pour s'installer à la troisième place du championnat, en attendant le potentiel faux-pas d'un OM fatigué après son match d'Europa League à Leipzig.

 


 

Tousart a deux sources d’inspiration

Butfootballclub.fr

Comme il l’a fait savoir, Lucas Tousart (Olympique Lyonnais, 21 ans) est fan de Marco Verratti (PSG) et Andrès Iniesta (FC Barcelone).

Dans un entretien à L’ Equipe samedi, Lucas Tousart (21 ans) a évoqué ses inspirations au même poste. L’occasion de faire part de son admiration pour le Parisien Marco Verratti… Et pour le vétéran du Barça Andrès Iniesta :

« Celui qui me bluffe, c’est Verratti. À chaque fois qu’il va le recevoir, il donne des coups de tête sur les côtés ou vers l’arrière : il regarde si quelqu’un le serre et où sont ses partenaires. C’est très fort. Ensuite, il sait déjà ce qu’il va enclencher, comment se comporter, comment se positionner. J’ai vu Iniesta avec le Barça, cette semaine… Malgré son âge, il est magnifique. Regardez son intelligence, sa faculté à voir partout ce qui se passe, sa tête bouge comme un radar. Je dois apprendre de ces gens-là », a expliqué l’ancien Valenciennois.

 


 

« Je serai à Nantes la saison prochaine », Ranieri se fâche

Foot01.com

Claudio Ranieri, entraîneur de Nantes, après la défaite à Monaco (1-2) : « Contre Saint-Etienne, j’ai été déçu. Là, non car nous avons tenté jusqu'au bout d’accrocher le match nul face au deuxième du championnat. On a fait le maximum, en étant bon collectivement en défense. Mais à Monaco, les champions comme Falcao font la différence. Et nous, on fait deux erreurs, et on prend deux buts... On perd le match en trois minutes. Maintenant je pense à Nantes - Dijon à domicile, et on luttera pour les trois points. Mon avenir ? Chaque semaine, vous m’envoyez quelque part, en Italie, à Lyon, à Nice... Aujourd’hui, je suis ici. J’ai encore un an de contrat au FC Nantes, donc je serai à Nantes la saison prochaine », a-t-il lancé sur Canal+.



Le podium, Genesio y croit fortement

Maxifoot.fr

La bataille pour la troisième place continue entre l'Olympique de Marseille (3e, 62 pts) et l'Olympique Lyonnais (4e, 60 pts). Sept matchs, "sept finales", comme l'a souligné Bruno Genesio, pour une place en Ligue des Champions. Les Marseillais ont leur destin en mains, mais l'entraîneur lyonnais, qui se déplace aujourd'hui à Metz (17h, beIN Sports 1), croit fortement aux chances de son équipe.

"Si on arrive à gagner les sept finales qu'il nous reste à jouer, on sera sur le podium, assure Bruno Genesio dans les colonnes de L'Équipe. Je crois qu'on a de grandes chances d'y être. On est habitué à ce genre de fin de saison, au niveau stress, gestion émotionnelle. Ça se joue beaucoup au mental."


Et du mental, il en faudra en cette fin de saison pour les deux Olympiques. Le calendrier leur offre quatre matchs à domicile sur sept, mais avec beaucoup de confrontations face aux candidats au maintien (Metz, Troyes, Amiens et Strasbourg pour l'OL, Troyes, Lille, Angers et Amiens pour l'OM). L'OGC Nice pourrait faire figure d'arbitre dans ce duel pour la 3e place puisque les Niçois se déplaceront au Vélodrome lors de la 36e journée et au Groupama Stadium pour la 38e journée.


Voir aussi... Metz - OL : L'Avant Match