L'actu du Samedi 5 Mai

Voir aussi... Nouveaux Maillots 18/19, les premières fuites ? // OL - Troyes : L'Avant Match

Depay, Roux ou Ruffier en avril ?

Maxifoot.fr

Après l'attaquant du Paris Saint-Germain Kylian Mbappé (19 ans, 25 matchs et 13 buts en L1 cette saison) au mois de mars, qui sera le meilleur joueur de Ligue 1 au mois d'avril ? L'UNFP a annoncé ce vendredi les trois candidats pour cette distinction avec l'ailier de l'Olympique Lyonnais Memphis Depay, l'attaquant du FC Metz Nolan Roux et le gardien de l'AS Saint-Etienne Stéphane Ruffier.

Auteur de 6 buts en 5 matchs durant le mois d'avril, Depay se présente comme le grand favori, même si Roux n'a pas démérité avec 3 buts. Le Néerlandais de l'OL doit tout de même se méfier de Ruffier, qui a enchaîné les grandes performances dans la cage de l'ASSE pour contribuer à la belle remontée de son équipe.

> Voter pour le joueur du mois

 


 

Kanté trop cher, Paris tente un énorme coup en force à l'OL

Foot01.com

Le PSG cherche au moins un milieu de terrain en vue de la saison prochaine, et une piste à Lyon se confirme.

Prêté par Amiens cette saison, Tanguy Ndombélé verra sans aucun doute son option d’achat être levée à l’issue de la saison. Pour un total de 10 ME, le milieu de terrain va s’engager définitivement avec Lyon et confirmer ainsi son épatante progression. Désormais indiscutable sous Bruno Genesio, l’international espoir français impressionne par sa faculté à relancer proprement, à éliminer ses adversaires et à porter le danger sur la défense adverse. Des qualités qui pourraient bien lui valoir un départ beaucoup plus tôt que prévu.

L’Inter Milan le suit depuis quelques semaines désormais, mais France Football annonce que le PSG est passé à l’action en vue de son recrutement pour l’été prochain. Des contacts ont été établis entre un agent mandaté par le club de la capitale et l’entourage du joueur, afin de sonder ses intentions en cas de proposition parisienne. Nul doute que cette approche pourrait mettre le feu au poudre, car malgré les rumeurs, l’idée concrète d’un départ de Ndombélé dès le mercato n’avait jusqu’à présent pas beaucoup de poids.

 


 

Ménès dénonce la méthode d’Aulas avant OM-Atlético

Foot01.com

Jusqu’à la finale de l’Europa League du 16 mai prochain, il ne sera pas forcément uniquement question de football.

La venue de Marseille à Lyon pour cette rencontre provoque déjà des polémiques, et des discours qui partent dans tous les sens. Pierre Ménès ne cache ainsi plus qu’il a du mal à suivre la stratégie de l’Olympique Lyonnais dans cette affaire. Tout d’abord, Jean-Michel Aulas a rappelé que le club rhodanien n’était nullement concerné par cette rencontre, puisqu’il ne faisait que louer son stade et avait confié l’entière responsabilité de ce match à l’UEFA, et ce à tous les niveaux. En plus de cela, le dirigeant rhodanien a demandé clairement à son homologue Jacques-Henri Eyraud de lancer un appel au calme à ses supporters, pour qu’ils ne prennent pas à la lettre le chant « On va tout casser chez toi » lors de leur venue à Lyon.

Et au moment où le président de Marseille fait justement cette démarche en expliquant que tout se passera de manière pacifique comme cela a été le cas à Salzbourg, l’OL porte plainte de manière préventive en fonction de ce qui se dit sur les réseaux sociaux. Une ligne de conduite étonnante pour le consultant de Canal+.

« Un coup on prêche l’apaisement, un coup on porte plainte. Quel bordel », a lâché Pierre Ménès, qui constate que le timing et les actions de l’OL dans cette affaire ont de quoi semer le bazar.

 


 

Genesio : « le gros danger c’est de se dire qu’on a fait le plus dur »

Olweb.fr

Bruno Genesio s'est présenté en conférence de presse ce vendredi en fin de matinée. L'entraîneur lyonnais a notamment évoqué la réception de Troyes dans 2 jours à l'occasion de la 36ème journée du championnat de France.

Le point santé

« À part Anthony Lopes qui est suspendu et Myziane qui a un problème au genou et forfait, tout le monde est opérationnel et à 100%. »

La qualification de l’OM en finale

« Pour le football français, c’est une bonne chose. Cela ne change pas grand-chose au niveau du classement en championnat. Pour que le match se passe dans de bonnes conditions, il faut que tout le monde calme le jeu. Il faut faire attention à ce que l’on dit même si c'est parfois sur le ton de l’ironie. Je regrette beaucoup certains propos. Le foot est avant tout une fête. »

La série actuelle

« Le gros danger c’est de se dire qu’on a fait le plus dur. Si on pense qu’il suffira de mettre le maillot de l’OL pour battre Troyes, on est en danger. Il n’y a jamais de certitudes. Il faut rabâcher les choses. On est en confiance mais il faut faire attention à l’excès de confiance. »

Un collectif retrouvé

« C’est quelque chose dont on est fier. Il y a une prise de conscience. Il y a beaucoup de progrès dans ce domaine. Il faut continuer à avoir le même état d’esprit. On ne peut pas aligner tous nos attaquants en même temps. Il faut faire des sacrifices. »

La réception de Troyes

« C’est une équipe qui a eu beaucoup d’irrégularités. C’est une saison honorable compte tenu de leurs moyens avec un projet de jeu intéressant. Elle est en difficulté à l’extérieur mais je pense que le plus gros danger c’est nous. »

Mathieu Gorgelin

« Je le sens comme il est d’habitude : très concerné et impliqué dans ses entraînements. On a tous confiance en lui. Ce n’est pas la peine de lui répéter. Il le sait. Anthony Racioppi est le numéro 3 pour des raisons exclusivement sportives. »

 


 

"Il n’y aura pas de débordements à Lyon", assure Michel Tonini, le président des Yankee

RMC.fr

Invité de Larqué Foot ce vendredi sur RMC, Michel Tonini a évoqué le déplacement des supporters marseillais à Lyon le 16 mai prochain pour la finale de la Ligue Europa contre l'Atlético de Madri. Selon le président des Yankee, des débordements ne sont pas à craindre.

"Jean-Michel Aulas, on va tout casser chez toi!". Cette phrase tourne en boucle depuis quelques semaines du côté de Marseille, et encore plus depuis la qualification du club phocéen pour la finale de la Ligue Europa le 16 mai prochain au Groupama Stadium contre l’Atlético. Mais ce chant ne fait pas du tout sourire l’OL, qui a indiqué ce vendredi avoir porté plainte pour "provocation au délit de destructions". Une polémique que ne comprend pas vraiment Michel Tonini.


"Il n’y a pas besoin de lancer un appel au calme"


"Il n’y a pas besoin de lancer un appel au calme", s’est exprimé le président des Yankee, un groupe de supporters de l’OM, au micro de RMC dans Larqué Foot. "C’est un chant minoritaire à la base qui a été repris par tout Marseille. Tout le monde sait très bien que les supporters de l’OM, ce n’est pas ça. On va aller à Lyon pour faire la fête, pousser notre équipe au-delà de ses limites pour gagner. Les débordements, il n’y en aura pas", assure-t-il.

 



Morel : « les 7 matches gagnés ne serviront à rien si l’on se relâche »

Olweb.fr

Jérémy Morel s'est présenté en conférence de presse ce vendredi en fin de matinée. Le défenseur central lyonnais a notamment évoqué la réception de Troyes dans 2 jours à l'occasion de la 36ème journée du championnat de France.

La qualification de l’OM en finale

« Je n’ai pas regardé le match. J’ai simplement vu le résultat. C’est très bien pour le foot français. C’est plutôt une très bonne chose. Chacun veut mettre son petit grain de sel. Mais les supporters seront ici pour mettre de l’ambiance. Ce n’est que des mots. Marseille aura d’autres idées dans la tête que de tout casser. »

La dynamique du moment

« Il ne faudra pas s’attendre à ce que les concurrents nous donnent des points. Il va falloir aller chercher la deuxième place. On est reparti de l’avant. On a notre destin entre les mains. On était chasseur, maintenant on est chassé. C’est plutôt une position idéale. C’est une très belle saison cette année. Il nous reste 3 matches, 3 finales. Mais les 7 matches gagnés ne serviront à rien si l’on se relâche. »

La réception de Troyes

« On l’a préparé comme les matches précédents. Peu importe l’équipe en face, on se doit de gagner. Il faut être rigoureux aux entraînements. Tout le monde est concerné et connaît les enjeux. C’est une équipe joueuse. Ils ne vont pas venir ici en fermant le jeu. Ils ont quelques difficultés mais se battent pour leur survie. Dès que tu lâches et que t’en fais un petit peu moins, tu es tout de suite mis en difficulté. C’est ce qui nous a fait défaut cette année. »

Sa belle saison

« Je me plais vraiment bien à ce poste. Cela peut rallonger ma carrière on ne va pas se mentir. Mais le foot aujourd’hui nous donne aucune garantie. Je ne suis pas une personne qui regarde trop loin. On va d'abord finir cette saison. Il m'en reste une. On verra bien. Tant que le corps répond et que je prends du plaisir, je continuerais à jouer. »

 


 

L’OL se serait renseigné sur un jeune crack du Calcio

Butfootballclub.fr

D’après Tuttosport, Lyon lorgnerait Giovanni Simeone, le jeune attaquant argentin de la Fiorentina.Le fils de Diego Simeone a inscrit 14 buts depuis le début de la saison dans le Calcio.

D’après Tuttosport, Lyon s’intéresserait à Giovanni Simeone (22 ans), l’avant-centre de la Fiorentina. Fils de Diego Simeone, l’entraîneur de l’Atlético Madrid, l’attaquant argentin compte 14 buts et 4 passes décisives cette saison. Toujours d’après Tuttosport, la Viola aurait mis la barre à 30M€ pour discuter d’un éventuel transfert. Simeone Jr vient de s’illustrer récemment en claquant un triplé contre Naples (3-0).



Voir aussi... Nouveaux Maillots 18/19, les premières fuites ? // OL - Troyes : L'Avant Match

 

Last modified on samedi, 05 mai 2018 17:08