L'actu du Vendredi 11 Mai

Voir aussi... Tableau Mercat'OL 2018

Lyon débarque dans le dossier Wahbi Khazri

Butfootballclub.fr

Annoncé dans le viseur de l’Olympique de Marseille, Wahbi Khazri (prêté par Sunderland au Stade Rennais, 27 ans) serait aussi dans les bons papiers de l’Olympique Lyonnais si l’on en croit le 10 Sport.

Auteur de onze buts et quatre passes décisives cette saison, le Tunisien a d’ores et déjà fait savoir qu’il ne retournerait pas en Angleterre l’été prochain, son club étant relégué en 3e division et cherchant à le vendre. Prix du transfert évoqué : 5 M€.

Pour rappel, Wahbi Khazri a émis la volonté d’évoluer dans un club disputant la prochaine Ligue des Champions. Une condition accessible à l’OL, en ballotage favorable pour disputer la plus importante des compétitions européennes.

 


 

Fekir ne dispose d’aucun accord

Football365.fr

A l’occasion d’un entretien accordé à nos confrères de L’Equipe, Nabil Fekir, le milieu de terrain offensif (ou attaquant) de l’OL, assure ne pas être fixé sur son avenir.

Après son père, c’est au tour du principal intéressé de faire le point sur sa situation. Dans le viseur de Liverpool, Nabil Fekir, le milieu de terrain offensif (ou attaquant) de l’OL, s’est confié dans les colonnes de L’Equipe. Auteur de dix-sept buts et six passes décisives cette saison en Ligue 1, l’international français de vingt-quatre ans assure ne pas être fixé sur son avenir. « Oui, j’ai lu qu’on m’envoyait déjà un peu partout, a indiqué le protégé de Bruno Genesio. Je suis à Lyon, il reste deux matchs et ensuite, on verra. Je vous le garantis, pour l’instant, il n’y a rien. Le président me fait confiance et je suis très bien à l’OL. »

Aucun accord avec l’OL

Alors que Chelsea et Arsenal sont aussi sur le coup, Nabil Fekir ne dispose pas d’un véritable bon de sortie pour le Mercato d’été. « Comme à chaque joueur quand il signe un contrat, le président m’avait dit qu’on discuterait le jour où je souhaiterais partir, rappelle le capitaine rhodanien. Il n’y a pas un joueur qui dit « je vais signer à vie dans un club ». Ce n’est pas comme ça dans ce milieu. Mais je ne dispose d’aucun accord pour partir en fin de saison. Je suis en contrat jusqu’en juin 2020. Et je laisse faire le destin. »

Fekir et la difficulté de quitter son cocon

Si son cas pourrait, en partie, dépendre de l’avenir européen des Gones, Nabil Fekir n’apparaît pas spécialement pressé de faire ses valises malgré l’intérêt de certaines grosses écuries étrangères. « Lyon, c’est mon club de cœur, celui que je supporterai à vie. C’est toujours délicat pour un Lyonnais de cœur comme moi d’évoquer et d’imaginer le jour où je pourrai quitter mon cocon. »


 

L'OL dévoile ses nouveaux maillots

RMC.fr

L'Olympique Lyonnais a dévoilé ce vendredi ses nouveaux maillots. Deux tuniques plutôt classes.

C'est au tour de Lyon de présenter ses nouveaux maillots. Le club de Jean-Michel Aulas a commencé par le domicile, dévoilé ce vendredi. Cette tunique est blanche, rouge et bleu, les couleurs du club.

Petits changements toutefois cette année, avec l'abandon des deux larges bandes sur le ventre, qui laissent place à un maillot majoritairement blanc, avec une petite ligne bleue sur le torse et du rouge sur les épaules.

 


 

Boudjellal n'avait "pas anticipé la dimension des supporters crânes rasés"

RMC.fr

Mourad Boudjellal a récemment déclaré qu'il voulait "tout casser chez Jean-Michel Aulas", lors d'une possible demi-finale de Top 14 au Groupama Stadium. Du "second degré" qui a suscité beaucoup de réactions, sur lequel le président de Toulon est revenu au micro de RMC Sport.

Mourad Boudjellal ne s'attendait pas à des réactions d'une telle ampleur. Il y a une quinzaine de jours, après une victoire contre Castres (59-13) et avec la perspective d'une possible demi-finale de Top 14 au Groupama Stadium, le président de Toulon avait lâché: "On est comme Marseille, on a envie d’aller chez Jean-Michel Aulas. On a envie d’aller tout casser chez Jean-Michel Aulas parce qu’il le mérite bien quand même". Des propos à prendre "au second degré", comme le dirigeant du RCT l'avait précisé le lendemain, mais qui ont beaucoup fait réagir.

Interrogé par RMC Sport ce vendredi, Mourad Boudjellal déplore que certains aient pu penser que ses paroles avaient pour but de mettre de l'huile sur le feu. "Je n’avais pas anticipé la dimension des supporters crânes rasés qu’il peut y avoir dans le football, lâche-t-il. Je suis habitué aux supporters de rugby où on a l’art du chambrage, mais ça s’arrête à se chambrer quoi… Et donc mettre le feu ça ne veut pas dire incendier et tout casser, ça veut dire mettre l’ambiance. Mais il se trouve que le football a des règles assez simples quelque part, et ça emmène des gens simplistes et il y a des supporters crânes rasés qui prennent tout au premier degré. Effectivement, je ne l’avais pas perçu."

Boudjellal demande aux supporters de l'OM de "montrer l'exemple"

"Il est bien évident que je n’appelle pas à tout casser à Lyon au sens premier du terme, poursuit-il. Si je peux passer un message, j’ai envie de dire aux Marseillais: "Allez à Lyon, ramenez la coupe d’Europe si possible, et sans qu'un seul pot de fleur soit cassé. Montrez l’exemple!""

"Parce que tous les crânes rasés qui voient les supporters marseillais comme un public de cité, de délinquants, en disant "ils vont venir tout casser, ils nous envahissent", montrez leur au contraire que vous êtes capables de mettre une super ambiance, que vous êtes capables de vous mélanger à tout le monde, et que tout le monde se dise "ils sont vachement bien" et qu’il n’y ait pas le moindre incident. Ce serait le plus beau des messages que les Marseillais puissent donner à la France du football… Et aux crânes rasés."

 


 

Diakhaby peut jouer samedi !

Maxifoot.fr

Suspendu pour deux matchs, dont un avec sursis, après les sanctions prises par la commission d'appel de la FFF, saisie par l'OM, Mouctar Diakhaby (21 ans, 11 matchs et 1 but en L1 cette saison) pourra finalement jouer samedi (21h) contre Strasbourg. La sanction du défenseur central de Lyon est suspendue puisque le CNOSF a accepté une demande de conciliation de l'OL.

"L'Olympique Lyonnais a saisi le CNOSF d'une demande de conciliation concernant la suspension de deux matchs dont un avec sursis que la Commission d'appel de la FFF a prononcé contre Mouctar Diakhaby. Le CNOSF a notifié à l'Olympique Lyonnais la désignation d'un conciliateur, suspendant ainsi l'exécution de la sanction prononcée par la FFF jusqu'à l'audience de conciliation qui a été fixée au mardi 15 mai à 16h", peut-on lire dans un communiqué du club rhodanien.

En Alsace, Diakhaby devrait donc prendre la place de Marcelo, suspendu, aux côtés de Jérémy Morel. Le Brésilien reviendra, lui, pour le dernier match de la saison contre Nice.

 

Voir aussi... Tableau Mercat'OL 2018

 

Last modified on vendredi, 11 mai 2018 15:19