L'actu du Samedi 12 Mai

Voir aussi... Strasbourg - OL : L'Avant Match

Les compos probables de Strasbourg – Lyon

Football365.fr

Strasbourg a perdu ses 13 derniers matchs contre Lyon en Ligue 1, plus longue disette pour les Alsaciens dans leur histoire contre cet adversaire dans l’élite. La dernière victoire strasbourgeoise contre Lyon en L1 remonte au 2 février 2000 (4-2).

Les équipes probables

Strasbourg : Oukidja – Lala, B. Koné (cap), P. Martinez, Seka – J. Martin, Aholou, Liénard – Corgnet, Saadi, Bahoken.

Lyon : Gorgelin – Rafael, M. Diakhaby, Morel, Fer. Mendy – Ndombele, Tousart, Aouar – Fekir (cap) – B. Traoré, Depay.

 



Marcelo : "Lyon mérite de se qualifier pour la Ligue des champions"

Goal.com

Suspendu face à Strasbourg (21H00), Marcelo livre son regard sur la fin de saison et le mérite qu'aurait Lyon à se qualifier en Ligue des champions.

Si son nom ne parlait pas à tout le monde au moment de son arrivée à Lyon, Marcelo Antônio Guedes Filho est désormais bien connu des attaquants de Ligue 1. Le robuste défenseur central lyonnais, auteur d'une première saison remarquée en France, espère l'achever avec une qualification en Ligue des champions.


Votre actualité, c'est avant tout cette suspension dont vous faites l'objet ce samedi soir. Que pensez-vous de cette décision de la Fédération ?

Je ne sais pas trop quoi penser, en fait. Au début la Ligue ne m'a donné aucune sanction et ensuite la Fédération m'a donné un match (plus un avec sursis, ndlr). Je dois juste l'accepter et de toute façon je n'ai pas les moyens de faire quoi que ce soit d'autre. Je dois juste me préparer pour jouer le dernier match de la saison.


La course au podium est très serrée en cette fin de saison, l'OL tirera son épingle du jeu ?

Déjà nous avons un match difficile contre Strasbourg et cela dépendra aussi des résultats de Marseille et de Monaco. Si nous gagnons nos deux matches, alors nous serons devant. Quoi qu'il arrive nous avons notre destin entre les mains.


Au vu de la saison l'OL mérite-t-il plus que Monaco ou l'OM de se qualifier en Ligue des champions ?

C'est difficile de parler d'autres équipes. Je pense simplement que Lyon le mérite. Nous avons joué un très bon football, nous avons marqué beaucoup de buts, je crois que nous sommes une des équipes à avoir le plus marqué en Europe*. Nous sommes aussi la troisième défense du championnat donc je pense qu'on mérite de se qualifier en Ligue des champions.


L'équipe a subi de profonds changements l'été dernier, comment jugez-vous la saison lyonnaise compte tenu de ces changements ?

Beaucoup de joueurs sont partis, des joueurs importants comme Lacazette ou Tolisso. Ce n'est pas simple de construire un nouveau collectif surtout avec l'objectif de terminer sur le podium. Je pense que par rapport à cela, nous avons fait une très bonne saison même si on ne pourra réellement le dire que si nous gagnons les deux prochains matches. Une qualification en Ligue des champions ne pourra être que la conséquence d'une bonne saison.


"Bruno Génésio est un coach fantastique, l'un des meilleurs avec qui j'ai pu travailler"


D'un point de vue personnel, comment vous sentez-vous au sein de cette équipe ?


Je me sens vraiment bien surtout parce que j'avais fait une belle saison l'an passé à Besiktas et je suis content d'avoir pu enchaîner. Je crois que j'ai pu aider mon club, mes coéquipiers et le coach à faire une belle saison. Je suis bien ici avec ma famille et je n'ai à me plaindre de rien du tout.


L'OL avait besoin d'un patron en défense centrale, l'êtes-vous devenu ?

Oui pas mal de gens m'ont parlé de ça mais je réponds toujours que je ne me sens pas le patron, simplement comme un joueur qui aide ses coéquipiers. Je ne joue pas tout seul et avec tout le monde nous pouvons faire de bonnes choses. On peut peut-être dire que je suis un leader mais selon les situations, plusieurs joueurs peuvent jouer ce rôle. J'essaye de l'être, d'aider tout le monde et surtout les jeunes joueurs.


Les joueurs d'expérience comme vous sont-il indispensables pour le projet de l'OL qui se construit autour de jeunes joueurs ?

Cette saison beaucoup de joueurs ont progressé comme Aouar, Ndombélé, Mendy... Tous ces jeunes joueurs ont réalisé de belles performances en championnat et je suis heureux de jouer à leurs côtés.


Houssem Aouar a beaucoup fait parler de lui, est-ce la grande révélation lyonnaise de la saison ?

C'est un très très grand talent. Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un jeune joueur comme lui. Il peut être rapide, technique, tenir le ballon, contrôler le jeu. Je pense qu'il sera l'un des meilleurs joueurs du monde s'il continue à progresser sur les mêmes bases. Pour moi Lyon doit le faire grandir et devenir un leader de l'équipe. Je veux jouer avec les meilleurs et en gagnant de l'expérience il deviendra l'un des meilleurs.


Les meilleurs joueurs font aussi gagner des titres, l'OL aura-t-il les moyens de remporter quelque chose la saison prochaine ?

Il y a une forte probabilité si on garde la même équipe parce qu'elle sera plus forte d'année en année. Nous avons montré que nous étions capables de battre n'importe qui. Nous avons battu le Paris Saint-Germain, Marseille, Monaco, Saint-Étienne... Si on garde la même équipe, nous aurons une chance de remporter un titre la saison prochaine. Il faut que les joueurs se connaissent très bien pour arriver à maturité et gagner quelque chose.


Bruno Génésio est souvent contesté depuis sa prise de fonction. Que pensez-vous de son travail ?

Pour moi, c'est un coach fantastique. J'en ai eu beaucoup dans ma carrière mais c'est un des meilleurs avec qui j'ai pu travailler. Personne ne voit ce qui se passe en coulisses, les gens ne voient que ce qui se passe pendant les matches. Il est très professionnel et talentueux parce qu'il sait être motivant dans sa manière de parler et d'informer les joueurs. Il a une bonne lecture des matches et il est encore jeune, il n'est qu'au début de sa carrière donc il progressera encore.


Est-ce la dimension humaine de son management qui vous plait particulièrement ?

Oui et pour moi le plus important c'est qu'il est très juste dans toutes ses décisions. Il est très juste avec les joueurs et très clair avec nous. C'est pour ça que j'aime travailler avec lui.


Un mot sur votre avenir puisque certaines rumeurs font état d'intérêts prononcés pour vous. Serez-vous Lyonnais la saison prochaine ?

Oui bien sûr il me reste deux ans de contrat avec l'OL. Je n'ai reçu aucune offre et rien n'est arrivé non plus au club pour le moment. Je suis ici, je suis un joueur de Lyon et je le serai la saison prochaine.

 


 

Pas de Mariano Diaz à Strasbourg

Butfootballclub.fr

L’Olympique Lyonnais devra se passer des services de son buteur, Mariano Diaz, demain soir (21 heures) sur le terrain de Strasbourg.

Il était incertain, il est finalement forfait. L’attaquant de l’Olympique Lyonnais, Mariano Diaz, ne sera pas du déplacement, demain, de l’Olympique Lyonnais à Strasbourg. Autres absences : Tete ainsi que Lopes et Marcelo, suspendus.


Le groupe de l’OL


Gorgelin, Racioppi – Rafael, Morel, Diakhaby, Yanga Mbiwa, Mendy, Marçal – Tousart, Ferri, Aouar, Ndombele, Diop, Fekir – Traoré, Cornet, Depay, Gouiri.

 


 

Le Barça est conquis, une petite folie Ferland Mendy au mercato ?

Foot01.com

Bonne pioche de l’Olympique Lyonnais l’été dernier, Ferland Mendy s’est imposé comme le titulaire du poste.

Il en profite pour marquer les esprits à chacune de ses apparitions, et se faire un nom. Murmuré en France en vue de la Coupe du monde 2018, l’ancien havrais aura du mal à aller aussi haut aussi vite. Mais sa progression a éveillé l’intérêt de plusieurs clubs européens, de seconde zone ou de premier plan. Ainsi, le journal espagnol Sport se penche sur son cas alors que les observateurs du FC Barcelone sont à chaque fois revenus avec des notes positives de ses matchs. Il serait pressenti pour être la doublure de Jordi Alba, à la place d’un Lucas Digne qui ne convainc pas.

A 22 ans, Ferland Mendy n’a pas que le FC Barcelone comme courtisan, puisque Crystal Palace, Brighton et Watford le suivent également de près. Des clubs qui font un peu moins rêver que le géant catalan, mais qui pourraient aussi faire des efforts financiers plus importants. Car pour le moment, la presse espagnol n’évoque pas de proposition financière dépassant les 10 ME, alors que le joueur a tout de même été recruté au Havre pour 6 ME bonus compris. De toute façon, Lyon n'est pour le moment pas vendeur, et il faudrait monter très haut pour convaincre le club rhodanien de céder l'un de ses grands espoirs.

 


 

Les Lyonnais de Guingamp font très mal à l’OM

Foot01.com

Rencontre folle au Roudourou ce vendredi, en guise d’apéritif de la 37e journée. L’OM a mené rapidement avant de voir tout s’écrouler à cause des anciens lyonnais Grenier et Briand, pour concéder un nul 3-3 qui risque de coûter cher. Les Marseillais ont fini à 9 !

Dans un match joué inhabituellement avant les autres rencontres, l’OM est encore une fois passé par toutes les émotions, mais cette fois-ci, cela a fini par très mal tourner. Pourtant, tout avait idéalement commencé avec une entame de premier choix, puisque Germain ouvrait la marque de la tête sur un centre de Thauvin (0-1, 2e) avant que Thauvin ne marque de la tête sur un centre d’Ocampos (0-2, 14e). C’était presque trop beau pour cette formation provençale amoindrie et privée de Payet au dernier moment, en raison d’une petite alerte physique. Guingamp en profitait progressivement pour inverser la tendance, et réduire logiquement la marque par Grenier, qui reprenait victorieusement un tir sur la barre de Briand (1-2, 42e).

La tendance se confirmait après le repos avec l’égalisation de Grenier sur pénalty après une main d’Ocampos (2-2, 52e), avant le tournant du match. Sur un ballon en profondeur, Sertic se trouait et Briand filait au but avant d’être fauché par Mandanda, qui écopait de la double peine pénalty et carton rouge. Pelé s’inclinait sur le pénalty de Briand, pour un gang des Lyonnais fatal à l’OM (3-2, 70e). Mais fidèle à leurs principes, les Marseillais ne lâchaient rien et égalisaient par Thauvin, d’une reprise du pied droit (3-3, 80e). La fin de match était folle, puisque Sarr, blessé à l’épaule, laissait son équipe à 9. Cela n’empêchait pas l’OM de pousser jusqu’au bout et Thauvin d’avoir une dernière balle de break, sans réussite, tout comme celle de Kerbrat dans la foulée.

Ce 3-3 de gala plaisait beaucoup au public breton, mais beaucoup moins à l’OM, qui peut dire adieu au podium en cas de victoire de l’OL et de l’ASM ce samedi.

 


 

Un nouvel ennemi sort du placard et fait trembler Genesio

Butfootballclub.fr

L’entraîneur de l’OL Bruno Genesio a mis en garde ses joueurs contre l’excès de confiance avant les deux derniers matches de la saison.

L’OM tenu en échec vendredi soir à Guingamp dans un match fou (3-3), l’OL a un boulevard devant lui pour composter son billet pour la prochaine Ligue des champions. Face au RC Strasbourg ce soir, Bruno Genesio a toutefois déjà mis en garde ses propres joueurs contre tout excès de confiance, dernier obstacle à franchir avant de pouvoir rêver d’Europe.

« Dans ces moments, on essaye de sortir de la zone de confort, explique-t-il dans L’Équipe. Quand on enchaîne les victoires, on se dit que ça va continuer, donc on fait un peu moins d’efforts. On doit se mettre en danger, être en éveil, bosser sur les détails qu’on peut améliorer plutôt que de rester sur nos acquis. Il faut faire attention entre confiance et surconfiance, l’ennemi du haut niveau. On ne doit pas tomber dans la facilité. »

Lucas Tousart, l’un des hommes forts, insiste : « Il faut garder l’humilité, savoir pourquoi on fait cette série, comment et quels efforts ont été nécessaires. Mais on n’est pas invincibles, rien n’est acquis. On a réussi un très beau redressement depuis Moscou. Ce serait bête de s’arrêter là… » Surtout après le résultat de l’OM à Guingamp.


 

Fekir revient sur les sanctions de ses coéquipiers

Footmercato.net

Tandis que ses coéquipiers, Anthony Lopes, Marcelo et Mouctar Diakhaby ont été suspendus pour plusieurs matches (5 pour le premier, 1 + 1 avec sursis pour les deux autres) pour des incidents survenus à Marseille en mars dernier, Nabil Fekir a évoqué cette décision. Interrogé par L’Equipe, il a déploré les sanctions de ses partenaires de clubs.

Néanmoins, il ne veut pas se lamenter pour autant et se projette sur les dernières échéances (Troyes et Nice) :« Je les trouve un peu sévères. Mais on ne peut rien y faire. Ce n’est pas ça qui doit nous empêcher de remporter nos deux derniers matches et nous qualifier pour la C1. Après, bien sûr, c’est triste de voir qu’une partie de cette fin de saison se joue en coulisses. À nous d’en faire abstraction. »


Voir aussi... Strasbourg - OL : L'Avant Match

 

Last modified on samedi, 12 mai 2018 13:20