L'actu du Jeudi 24 Mai

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2018

Lyon remporte sa cinquième Ligue des champions au terme d'une prolongation folle

Lequipe.fr

Au terme d'une prolongation épique, Lyon a remporté la cinquième Ligue des champions de son histoire jeudi, contre Wolfsburg (4-1), la troisième de suite.

Le match : 4-1

À Kiev, les Lyonnaises avaient l'occasion d'entrer encore un peu plus dans l'histoire en remportant leur cinquième Ligue des champions, la troisième d'affilée. Aucune équipe n'avait jamais réussi pareilles prouesses. Il leur a fallu être patientes et attendre une prolongation épique pour voir cette finale si longtemps indécise se décanter (4-1 a.p.), mais elles ont fini par prendre le dessus sur leurs rivales allemandes de Wolfsburg, face auxquelles elles avaient déjà triomphé en 2016.

Buts : Harder (93’) pour Vfl Wolfsburg ; Henry (98’), Le Sommer (99’) , Hegerberg (108’) et Abily (116’) pour l'OL Féminin.

Avertissements: Bacha (61’) à l’OL Féminin ; Popp (72’ et 95’) et Martitz (80’) au Vfl Wolfsbourg.

Expulsion : Popp (95’) au Vfl Wolfsbourg.




Aulas officialise le maintien de Bruno Genesio

Butfootballclub.fr

En marge de la victoire de l’équipe féminine de l’OL en finale de Ligue des champions, Jean-Michel Aulas a annoncé une nouvelle importante pour l’équipe masculine. Sur OL TV, le président lyonnais a confirmé que son comité de gestion avait bien suivi son envie de voir le coach lyonnais continuer une saison de plus. « Mardi, le comité de gestion a voté à l’unanimité pour reconduire Bruno Genesio, et va le présenter au conseil d’administration la semaine prochaine. Donc Bruno Genesio sera là la saison prochaine ». Genesio aura donc l’occasion de mener son équipe en Ligue des champions, après avoir terminé la saison sur la troisième marche du podium.


 

Aouar révélation de la saison ? On dit merci à Bruno Genesio

Foot01.com

C'est la révélation de la saison du côté de l'Olympique Lyonnais, Houssem Aouar a démontré toutes ses qualités dans le milieu de terrain rhodanien. Et du haut de ses 18 ans, Houssem Aouar a déjà le sens des responsabilités et sait rendre à César ce qui appartient à César. Invité de SFR Sport, le joueur de l'OL a notamment évoqué l'importance de sa relation avec Bruno Genesio, et tout ce que l'entraîneur, pourtant contesté, de l'Olympique Lyonnais lui a apporté.

« C'est un coach qui aime être proche de ses joueurs, qui peut à la fois sympathiser avec eux, comme les remettre à leur place quand il le faut. Je pense qu'il sait mettre les joueurs bien dans le collectif. Il aime bien discuter après les matchs, sur ce qui a été bien ou ce qui n'a pas été bien. On a eu pas mal de discussions, notamment en début de saison, quand je n'étais pas dans le groupe. Je pense que c'est grâce à ça que j'ai pu l'intégrer. Il m'avait dit de patienter, et de mettre un peu plus d'intensité dans tout ce que je faisais », a confié Houssem Aouar, qui est donc reconnaissant avec Bruno Genesio. Un soutien qui fera évidemment plaisir à l'actuel coach de l'Olympique Lyonnais en ces temps délicats sur le plan relationnel avec certains supporters.

 


 

"Jamais Monaco n’a pris l’initiative d’aller chercher Geubbels", Vasilyev répond à l'OL sur le crack lyonnais

RMC.fr

Alors que le prometteur Willem Geubbels a décidé de ne pas poursuivre l’aventure à Lyon, Monaco se défend d’avoir pris l'initiative de le contacter avance jeudi son vice-président Vadim Vasilyev.

Malgré le forcing de l’Olympique Lyonnais, son club formateur, Willem Geubbels devrait changer d’air cet été. Le jeune et prometteur attaquant de 16 ans, actuellement sous contrat aspirant jusqu’en juin 2019, ne souhaite pas signer son premier contrat professionnel avec les Gones. Une décision que regrette l’OL mais qui pourrait profiter à l’AS Monaco. Un intérêt monégasque qui a été pointé du doigt par Lyon dans un communiqué.


"Autant que la France garde une pépite"


"Nous respectons toutes les règles, je ne comprends pas ces critiques, s’est défendu ce jeudi le vice-président de l’ASM Vadim Vasilyev dans les colonnes de L’Equipe. Geubbels a décidé de ne pas prolonger à Lyon et était sur le point de signer à l’étranger. On a eu un appel de son entourage, on s’est intéressés. Autant que la France garde une pépite. Jamais Monaco n’a pris l’initiative d’aller chercher Geubbels."

 


 

60ME pour un nouveau « Coutinho », le mercato approche...

Foot01.com

L'actualité de Liverpool est actuellement du côté de Kiev où les Reds s'apprêtent à jouer la finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid. Mais cela n'empêche pas le club de la Mersey de préparer le futur mercato. Et c'est désormais très clair, Jurgen Klöpp souhaite vraiment s'offrir Nabil Fekir. Ce jeudi, sur Sky Sports, Clinton Morrison, ancien international irlandais et consultant de la puissante chaîne anglaise, explique pourquoi Liverpool fait un très bon choix en voulant recruter Nabil Fekir. Et Morrison de faire une comparaison très flatteuse pour l'international tricolore.

« J’ai vu cette rumeur et j'ai regardé des matches de Nabil Fekir et c’est un vrai joueur. Je ne dis pas que c’est Coutinho, mais il est totalement dans le même style de jeu, dans le même moule. Je pense que Liverpool a besoin de ce « Coutinho-man » juste derrière ses trois attaquants. Fekir est le capitaine à Lyon, et je suis persuadé qu'il est le genre de joueur qui peut s’adapter à Liverpool », a prévenu le consultant de Sky Sports UK. Pour la chaîne anglaise, une offre de 60ME pourrait rapidement arriver sur le bureau de Jean-Michel Aulas.


 

Inter Milan, Memphis Depay envoie un signal

Foot-sur7.fr

Courtisé par le Milan AC depuis des mois et arrivée sur les tablettes de l’Inter Milan ces dernières semaines, Memphis Depay est bien parti pour animer le mercato estival de l’Olympique Lyonnais.

Le Néerlandais l’a mentionné dans un entretien au Magazine de son pays, Voetbal International. Et ses déclarations sonnent comme un message d’avertissement envoyé au coach des Gones.

« Au début, j’ai joué à Lyon comme une sorte de milieu gauche. Si la balle était de l’autre côté du terrain, je devais me replier à gauche. Le travail défensif a pris une grande partie de mon temps et de mon énergie, alors que je devais faire la différence offensivement », a souligné Memphis dans des propos rapportés par olympique-et-lyonnais, avant de lâcher ce message à Genesio.

« Ça ne marche pas si tu me mets dans un endroit permanent. Cela me limite. Je dois être libre. Ce n’est pas vraiment que je ne veux pas défendre, mais chacun doit apporter sa contribution à une bonne occupation du terrain.

Le mieux, c’est quand je peux suivre mon intuition sans obstacle. J’aime rôder dans les espaces, faire des actions, créer du danger. Je cherche la cohérence dans mon jeu », a expliqué le buteur des Gones.

À l'issue de la saison, l’ancien joueur de Manchester United a inscrit 22 buts et délivré 17 passes décisives, en 50 matchs toutes compétitions confondues. En Ligue 1, il marque 19 buts et 9 passes décisives à son compteur, en 36 matchs disputés.

Sous contrat avec Lyon jusqu’à juin 2021, Memphis Depay pourrait toutefois ouvrir la porte à un départ cet été, s’il ne se retrouve pas dans le projet de jeu du technicien des Lyonnais.

 


 

Les banderoles anti-Genesio, JM Aulas était au courant !

Foot01.com

Malgré la qualification pour la Ligue des Champions au terme d’un match fou (3-2) contre Nice, les supporters de l’Olympique Lyonnais n’avaient pas tous le cœur à la fête samedi soir. En effet, de nombreux fans du club rhodanien ont manifesté leur mécontentement de voir Bruno Genesio à la tête de l’équipe à travers plusieurs banderoles au Groupama Stadium. La communication de Jean-Michel Aulas a également été la cible de certains supporters hostiles envers l’état-major de l’OL. Mais selon Stéphane Guy, les deux hommes forts de l’OL sont « unis » devant cette adversité grandissante.

« Dès le coup de sifflet final, ils savaient qu’il y aurait des banderoles dans les travées du Groupama Stadium » annonce le commentateur de Canal Plus avant de poursuivre. « C’était prévu, les supporters avaient prévenu Jean-Michel Aulas. Après le match, Genesio et Aulas se sont pris dans les bras, c’était un signe fort. Dans le foot, il y a des moments d’émotion, là, ça en était un vrai. On voyait qu’il s’agissait de deux hommes unis qui ont combattu avec une grande force d’intimité tout au long de la saison » a expliqué le journaliste de la chaîne cryptée. Un témoignage qui confirme si cela était nécessaire que Bruno Genesio a toute la confiance du président de l’OL en vue de la saison prochaine.

 

 

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2018

 

Last modified on jeudi, 24 mai 2018 22:09