L'actu du Dimanche 27 Mai

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2018

Sakho à l'OL, ça se précise...

Foot01.com

Jean-Michel Aulas a beau avoir promis d'offrir « un grand joueur » à l'Olympique Lyonnais lors du mercato, le président de l'OL est bien conscient que pour pouvoir prétendre à un beau parcours en Ligue des champions et en Ligue 1 il va falloir sortir le chéquier et s'offrir plusieurs renforts. Si offensivement le club rhodanien a prouvé qu'il avait du répondant, même si Nabil Fekir doit partir, c'est défensivement que l'Olympique Lyonnais a encore eu des soucis.

Et c'est pour cela que le mercato estival sera intensif en défense. Ce dimanche, Le Progrès fait le point sur la situation et sur les choses qui devraient changer. Ainsi, il est acquis que Marcelo restera, mais que Jérémy Morel, à qui il reste un an de contrat, et Mouctar Diakhaby, pourraient partir, ce dernier ayant des contacts avec plusieurs clubs étrangers. De même, Mapou Yanga-Mbiwa, qui est lié jusqu'en 2020 avec l'Olympique Lyonnais, va filer cet été. Sur le plan des signatures, la venue d'un défenseur central est la priorité des priorités. Et le nom de Mamadou Sakho, déjà évoquée la semaine passée, revient sur le devant de la scène. Le défenseur français de Crystal Palace semble plaire énormément aux dirigeants et au staff de l'OL, reste à trouver l'offre qui permettra de sceller ce deal.

 


 

Son avenir, Fekir veut réfléchir

Maxifoot.fr

Pressenti pour quitter l'Olympique Lyonnais à l'occasion du prochain mercato d'été, le milieu offensif Nabil Fekir (24 ans, 30 matchs et 18 buts en L1 cette saison) a été annoncé avec insistance à Liverpool ces dernières semaines. Mais de son côté, l'international français a assuré qu'il n'avait pas encore pris la moindre décision pour son avenir.

"Est-ce que je suis proche de Liverpool ? Non, je ne suis pas proche des Reds. Il y a des discussions avec plusieurs clubs actuellement, mais on va bien prendre le temps de réfléchir", a annoncé le Lyonnais sur le plateau de l'émission de TF1 Téléfoot.
Même en calmant le jeu concernant Liverpool, Fekir, étant donné son discours et son attitude, semble bel et bien sur le départ de l'OL. Pour rappel, les Reds seraient prêts à investir 60 millions d'euros pour recruter le Gone, qui sera autorisé à partir par son président Jean-Michel Aulas à un tel tarif.

 


 

Deux monstres espagnols débarquent à Lyon pour parler mercato !

Foot01.com

On a beaucoup parlé de Liverpool et de Chelsea à l'OL ces dernières semaines concernant l'avenir de Nabil Fekir, mais deux autres monstres du football européen tournent autour de Lyon et toujours pour le même joueur. C'est une évidence, le capitaine de l'Olympique Lyonnais suscite un énorme intérêt, et selon Le Progrès cela explique pourquoi le FC Barcelone et l'Atlético Madrid suivent de très près la situation de Nabil Fekir, les Colchoneros ayant même supervisé plusieurs fois ce dernier.

Le départ d'Antoine Griezmann se profilant de plus en plus, l'Atlético Madrid pourrait réinvestir une partie de l'argent encaissé en s'offrant l'international tricolore de l'Olympique Lyonnais dont la valeur est estimée à 60ME. Un tarif qui devrait grimper si cette concurrence se confirmait dans les prochaines semaines. Pour le Barça, l'intérêt existe aussi, le club semblant avoir « un faible » pour Nabil Fekir. Répondant au quotidien régional, qui évoque ces deux pistes ce dimanche, un proche du clan Fekir n'a pas du tout nié et explique que rejoindre la Liga lors du prochain mercato présentait « bien des atouts ». Reste désormais à savoir si Jean-Michel Aulas sera pressé de vendre Nabil Fekir avant le Mondial, ou si au contraire le président de l'Olympique Lyonnais attendra après le rendez-vous en Russie pour parler transfert, en comptant sur cette compétition pour booster encore plus la valeur de son joueur.

 


 

Un cador prompt à briser le rêve Anthony Martial ?

Butfootballclub.fr

La Juventus Turin se serait positionnée pour recruter un Anthony Martial poussé vers la sortie à Manchester United et dont l’OL rêve.

Jean-Michel Aulas a expliqué qu’il entendait réaliser un très gros coup cet été au rayon des arrivées. Le président de l’OL parlait peut-être de faire revenir au bercail un Anthony Martial formé chez les Gones mais vendu après quelques matches seulement à l’AS Monaco, où il a par la suite explosé.

Si c’est le cas, “JMA” va devoir se faire une raison car la concurrence est bien trop forte sur ce dossier. La Juventus, qui voulait déjà Martial en 2015 quand il a quitté l’ASM, envisage de retenter sa chance. En attaque, sa priorité est Alvaro Morata (Chelsea) mais si l’Espagnol préfère retourner en Liga, Martial deviendra son choix premier.

 


 

Vercoutre retourne à Lyon

Foot01.com

Retraité depuis une semaine, Rémy Vercoutre ne restera pas en Normandie après quatre saisons passées au Stade Malherbe de Caen. En effet, le gardien de but, dont le nom avait été chuchoté du côté de Granville (N2), a indiqué sur France Bleu qu'il repartait à Lyon, essentiellement pour des raisons familiales. Concernant son avenir professionnel, l'ancien portier de l'Olympique Lyonnais reste prudent, et ne ferme aucune porte.

« Dans les mois qui viennent, je vais quitter la Normandie et rallier Lyon parce que j'ai un cercle d'amis là-bas et surtout j'ai mes trois grands enfants qui y habitent. Je vais rapprocher ma cellule familiale de celle de mes enfants pour pouvoir les voir grandir un peu plus, de me rapprocher d'eux. Ils ont beaucoup besoin de moi. Pendant quatre ans on a été éloigné, on a été en difficulté parfois de vivre des moments sympas. On a tous fait beaucoup de sacrifices pour ma carrière. Aujourd'hui il est temps et il est l'heure de tous se rejoindre et se rallier notamment sur Lyon. On verra pour quoi, je ne sais pas encore pour le moment. en tout cas d'un point de vue vie, ce sera là-bas. Je n'ai pas envie pour le moment repartir sur le terrain. Je n'ai pas envie de repartir dans un projet où je serais sur le banc de touche par exemple. Ce n'est pas quelque chose qui me titille. Il ne faut jamais dire jamais.. or je ne dis pas jamais (rires). On verra mais pour l'instant ce n'est pas ce qui me branche le plus. J'ai bien sûr été contacté pour certains postes ou par certaines entreprises. On verra ce qui va se passer. Je n'ai pas encore bien tranché », prévient Rémy Vercoutre, qui avoue également que l'un de ses meilleurs souvenirs à Caen restera une fameuse victoire 3-0 contre l'Olympique Lyonnais en 2015, privant l'OL d'une ultime chance de pouvoir croire au titre et assurant le maintien de Malherbe.

 


 

L'OL avec un groupe remanié à Rodez

Lequipe.fr

Reynald Pedros, l'entraîneur de l'OL, a choisi de laisser quelques cadres au repos pour le déplacement à Rodez, ce dimanche (15h00) comptant pour la dernière journée de championnat.

Après avoir remporté le Championnat pour la 12e fois de suite et la Ligue des champions pour la troisième fois de rang, l'OL a encore un ultime objectif cette saison. Les Lyonnaises affronteront le PSG, le 31 mai, en finale de la Coupe de France à Strasbourg.

Dans la perspective de ce dernier grand rendez-vous, Reynald Pedros, l'entraîneur des Rhodaniennes, a décidé de se passer de quelques cadres pour le dernier match de Championnat, ce dimanche (15h00) à Rodez. Wendie Renard, Lucy Bronze, Amandine Henry, et Shanice van de Sanden ont été laissées au repos alors que la gardienne de l'OL, Sarah Bouhaddi, sera opéré lundi, à la suite de sa fracture de la main en finale de la C1.

Bruneau, Peyraud-Magnin - Bacha, Buchanan, Houara, Mbock, Petit - Abily, Hamraoui, Kumagai, Majri, Marozsan - Cascarino, Hegerberg, Laurent, Le Sommer

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2018