L'actu du Mardi 5 Juin

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2018

Besiktas fait une offre pour Rafael

Lequipe.fr

Avec l'arrivée de Léo Dubois et la présence de Kenny Tete (sous contrat jusqu'en juin 2021) à son poste de latéral droit, Rafael (27 ans) est dans l'incertitude concernant son avenir à l'Olympique Lyonnais où il lui reste une dernière année de contrat. Une situation qui n'a pas échappé à Besiktas qui a transmis une offre de transfert pour le Brésilien. Celle-ci aurait toutefois été jugée insuffisante par les dirigeants lyonnais qui s'interrogent également sur l'opportunité de laisser partir l'ancien Mancunien, particulièrement apprécié au sein du club. Ce qui pourrait alors plutôt pousser Tete vers la sortie.

 


 

Houssem Aouar en passe de prolonger

Football365.fr

Révélation lyonnaise de la saison dernière, Houssem Aouar devrait prolonger son contrat avec l’Olympique Lyonnais dans les prochaines semaines.

En seulement quelques mois, Houssem Aouar a pris une nouvelle dimension sous le maillot de l’Olympique Lyonnais. Nommé parmi les meilleurs espoirs lors de la dernière cérémonie des Trophées UNFP, le jeune milieu de terrain (19 ans) s’est imposé dans l’effectif de Bruno Genesio (7 buts et 6 passes en 44 matchs). Les performances de l’international Espoirs français ont attiré l’œil des plus grands d’Europe (et notamment ceux du FC Barcelone). Mais Jean-Michel Aulas ne compte pas perdre si vite sa pépite, lui qui devrait certainement faire une croix sur Nabil Fekir, annoncé du coté de Liverpool et du Bayern.


Aouar pour prendre la relève de Fekir ?


Les dirigeants lyonnais ont donc choisi de prendre le taureau par les cornes concernant Aouar et sont rentrés en discussion avec l’entourage du joueur pour une prolongation de contrat d’après L’Equipe. Avec le départ probable de Fekir, le Lyonnais de naissance pourrait se voir confier les clés de l’équipe et voir son importance sur le terrain augmenter. Une perspective qui semble plaire au joueur qui n’a jamais caché son désir de poursuivre son ascension au sein de son club formateur. Pour rappel, Houssem Aouar est actuellement lié avec les Gones jusqu’en juin 2020.

 


 

Les trois priorités du mercato dévoilées

Foot01.com

Le mercato a commencé en avance pour Lyon, qui a déjà recruté deux joueurs, Martin Terrier et Léo Dubois, avant même l’ouverture de la chasse.

Des nouveautés à prendre en compte donc en vue de la saison 2018-19, mais bien évidemment, en prévision des départs et aussi du retour en Ligue des Champions, l’OL est bien décidé à encore frapper à plusieurs endroits. Selon L’Equipe, qui se penche sur le futur mercato rhodanien, trois postes précis ont été ciblés dans un premier temps. Pour commencer, un défenseur central avec une expérience européenne est voulu, afin de compléter le duo Morel-Marcelo qui a tenu bon cette saison, mais qui a aussi connu quelques trous d’air. Le profil semble précis, même si l’OL ne s’interdit pas une bonne pioche en Ligue 1, malgré le fait que les noms cités (Hérelle, Djiku) ne permettent pas d’obtenir un joueur avec expérience européenne.

Au milieu, Lucas Tousart a terminé la saison sur les rotules et les dirigeants lyonnais l’ont bien compris. Là aussi, un homme d’expérience capable de démarrer ou de sortir du banc est recherché, afin d’apporter une certaine stabilité au groupe. Un profil comme le Parisien Krychowiak correspondrait aux attentes.

Enfin, s’il est impossible de savoir à l’avance qui va partir ou reste, le départ de Nabil Fékir ne fait guère de doute. L’OL en a déjà tiré les premières conséquences et se penche sur le recrutement d’un meneur de jeu offensif. Un joueur comme Ben Arfa pourrait occuper cette fonction, même si Lyon a aussi d’autres noms en tête. En tout cas, avant d’y voir clair sur ces éventuelles recrues, la cellule spécialisée de l’OL sait au moins où chercher dansa ce mercato qui s’annonce agité.

 


 

Aulas lève le voile sur la stratégie de l’OL sur le mercato

Footmercato.net

Dans les colonnes de L'Equipe, le patron de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas a fait le point sur la stratégie des Gones pour le mercato à venir.

L’Olympique Lyonnais sera, à n’en pas douter, un des acteurs majeurs du mercato estival en Ligue 1. Si certains en doutaient, les dernières déclarations de Jean-Michel Aulas dans les colonnes de L’Équipe sont des plus claires. « Pouvoir réinvestir ce qu’on a gagné, c’est l’objectif. Même si cela ne signifie pas acheter pour acheter. Cela implique notamment de pouvoir être présent en Ligue des Champions et d’avancer sur les revenus complémentaires hors foot. Dans notre modèle, il y a aujourd’hui de la place pour dépenser », a-t-il lâché avant de préciser.

« Nous ne sommes plus dans ce système qui a pu récemment nous obliger à procéder à une vente avant le 30 juin. On a même un temps d’avance car la vente d’Alexandre Lacazette va rentrer dans l’exercice 2018-2019 », a-t-il expliqué. Et puisque la vente annoncée de Nabil Fekir (24 ans), cité avec insistance du côté de Liverpool, rapporterait encore énormément aux Rhodaniens, sans oublier les revenus du retour en Ligue des Champions, la marge de manœuvre financière de l’OL sera très importante dans les semaines et mois à venir. De quoi imaginer de fameux grands noms débarquer au Groupama Stadium ?


L’expérience comme critère n° 1


JMA a tenu à apporter quelques précisions sur ce sujet. « J’ai fait un peu machine arrière. Je me suis ainsi rendu compte que la perception des journalistes et des supporters était supérieure à ce que je voulais exprimer. En fait, je voulais dire qu’on ne recruterait que des joueurs aux qualités supérieures à ceux qu’on a déjà en magasin », a-t-il lancé. Une nuance importante qui n’empêche par les Gones de se montrer raisonnablement ambitieux. Et s’il est toujours aussi fier de sa formidable académie, le président de l’OL a défini un axe clair pour les recrues estivales : l’expérience.

« Comme en défense, dans les recherches effectuées, on essaye d’identifier des joueurs polyvalents pour nous renforcer dans l’optique de la Ligue des Champions. On a un milieu de terrain de grande qualité, mais pas complètement interchangeable. Même si ce n’est pas le seul, l’expérience est un critère important », a-t-il indiqué, après avoir commenté la piste menant à Hatem Ben Arfa (31 ans), désormais libre de tout contrat. On y voit donc un peu plus clair dans les intentions de l’OL, qui n’hésitera donc pas à mettre la main à la poche pour renforcer son arrière-garde et son entrejeu avec des éléments expérimentés. Clinquant ou pas.

 


 

Aulas ment sur le dossier Fekir, Moatti accuse

Foot01.com

Même si Nabil Fekir n'était pas à Liverpool ce dimanche pour sceller son transfert chez les Reds, comme certains l'affirmaient, le départ du capitaine de l'Olympique Lyonnais semble tout de même inéluctable. Pourtant, le président de l'OL affirme qu'il ne désespère pas de conserver son international la saison prochaine, Jean-Michel Aulas estimant avoir des atouts pour éventuellement convaincre Nabil Fekir de rester un an de plus à Lyon.

Sur la chaîne L'Equipe, Etienne Moatti a balayé cette version, estimant que le patron de l'Olympique Lyonnais jouait du pipeau. « Je suis surpris qu’on puisse croire à ce plan de communication de Jean-Michel Aulas. Qui peut croire une seule seconde que Aulas n’a pas envie de vendre Nabil Fekir ? Il a dit et répété à plusieurs reprises que la porte était ouverte pour Nabil Fekir et qu’il avait un accord avec le joueur. Aujourd’hui, ses déclarations c’est uniquement pour faire monter les prix et de mettre les supporters lyonnais dans sa poche. Mais il a intégré le fait que Nabil Fekir partira pour autour de 70ME et il y a des jeunes qui arrivent à l’OL. Si tu gardes Fekir, tu ne l’auras pas très bon la saison prochaine.... », a confié le journaliste du quotidien sportif.


Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2018

 

Last modified on mardi, 05 juin 2018 10:13