L'actu du Lundi 25 Juin

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2018

A quoi joue l'OL avec Tousart en plein mercato ?

Foot01.com

Cadre du vestiaire de l'Olympique Lyonnais depuis la saison dernière, Lucas Tousart pourrait prolonger son contrat, mais pas tout de suite...

Appelé à prendre la succession de Maxime Gonalons, l'ancien capitaine de l'OL étant parti à la Roma l'été dernier, Lucas Tousart a parfaitement répondu aux attentes. Véritable taulier de l'équipe de Bruno Génésio, le joueur de 21 ans a disputé 50 matchs toutes compétitions confondues la saison dernière. Un énorme bilan qui montre sa toute-puissance au sein de l'entrejeu de Lyon. Et alors que le club rhodanien lui cherche une doublure pendant ce mercato estival, avec notamment la piste menant à Jean-Eudes Aholou (Strasbourg), Jean-Michel Aulas veut que Tousart prolonge son contrat. Depuis plusieurs semaines, des discussions ont lieu, mais elles « pourraient s’étirer dans le temps », vu que le club « souhaite temporiser », selon le site Goal.

Sous contrat jusqu'en 2022, la sentinelle veut rester à l'OL en revalorisant son contrat. Une demande logique sachant que l'ancien de Valenciennes a un nouveau statut au sein du vestiaire des Gones. Faisant partie du « groupe de joueurs référents » de Génésio, l'international espoir français est un futur candidat au brassard de capitaine. Autant dire que Lyon et Tousart ne veulent pas se séparer en si bon chemin, même si ce dossier n'est pas forcément prioritaire en plein mercato. Attention à ne pas non plus trop faire trainer, les clubs européens ayant visiblement les yeux rivés sur les milieux de l'OL, même si Lucas Tousart, un temps suivi par l'Inter Milan, est plutôt serein pour le moment.

 


 

Qui est Dédé, défenseur brésilien pisté par les dirigeants lyonnais ?

Butfootballclub.fr

Après l’échec du transfert de Abdou Diallo, le joueur préférant partir au Borussia Dortmud, les dirigeants lyonnais s’intéresseraient au joueur brésilien Dédé, âgé de 29 ans.

Défenseur puissant de plus d’un mètre quatre-vingt dix, Dédé n’a connu que le championnat brésilien dans sa carrière. Il a fait ses débuts dans le club de Volta Redonda en 2008. Débuts peu convaincants puisqu’il sera vendu au club de Villa Rio en fin de saison.

Cependant, son nouveau club l’enverra en prêt à Vasco da Gama afin que le joueur gagne en maturité et en expérience. Après une saison convaincante, 36 matchs disputés, 1 but marqué, les dirigeants de Vasco da Gama l’achètent pour  2 millions d’euros. Dédé passera une nouvelle saison sous les couleurs de Vasco où il sera titularisé à 23 reprises et sera finalement recruté en juin 2013 par Cruzeiro, pour 7,5 millions d’euros, club dans lequel il est sous contrat jusqu’en 2019.

Depuis , il a disputé 109 matchs et a trouvé le chemin des filets à 11 reprises. Des bonnes performances qui lui ont aussi permis de connaître la Seleçaó à 9 reprises, la première fois le 14 Septembre 2011 contre l’Argentine (0-0).Il ne figura pas dans la sélection de Tite pour la Coupe du monde en Russie.

Selon Transfermarkt, Dédé vaut 2,5 millions d’euros.

 


 

Diakhaby en route pour Valence

Maxifoot.fr

Comme évoqué cette semaine (voir la brève du vendredi 22/06), Mouctar Diakhaby (21 ans, 12 matchs et 1 but en L1 cette saison) va quitter l'Olympique Lyonnais cet été. Sauf rebondissement, le défenseur central lyonnais va rejoindre le FC Valence. Le média espagnol Superdeporte annonce un accord entre les deux clubs pour un transfert de 15 millions d'euros.

 


 

Aulas : "Fekir ? Nous avons les moyens de garder tout le monde"

Goal.com

Le président de l'OL estime que le club rhodanien a les moyens de garder ses joueurs cet été, incluant Nabil Fekir.

Le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, a indiqué dans un entretien au Parisien que l'OL avait "les moyens" de garder sa star Nabil Fekir, que l'on annonçait très proche de Liverpool il ya quelques semaines. Un transfert qui ne s'est finalement pas conrétisé.

Aulas a d'ailleurs fait savoir que le moral de Fekir n'avait pas été affecté par ce transfert raté, considérant son joueur comme "très serein". Un joueur dont le prix a été fixé à 70 millions d'euros par le cacique rhodanien, qui n'est pas pour autant pressé de le céder comme il l'a confirmé dans les colonnes du Parisien ce dimanche, lui qui précise que l'OL n'a aucunement besoin de céder ses vedettes cet été :

"Je lui ai immédiatement dit que s'il souhaitait rester, on pouvait prolonger. Je l'avais dit avant, qu'on n'avait pas besoin de vendre. [...] La tendance actuelle, c'est qu'on ne laisse partir personne pour avoir la meilleure équipe et qu'on la renforce comme prévu. [...] Il y aura des départs, sûrement pour arrêter les comptes qui sont très bons, sans départ de star. On a une structure financière qui est d'aplomb. Si Nabil était parti, c'était le jackpot.", a indiqué le boss de Lyon.

Récemment, le cacique rhodanien confiait que le Real Madrid avait signifié son intérêt pour l'international français : "Il était prévu, à un moment donné, qu’il puisse partir à Liverpool. J’avais donné un feu vert. Les choses ne se sont pas faites parce qu’elles ont trop duré. Nabil est un joueur exceptionnel. Le fait que les choses n’aient pas abouti (avec) Liverpool ont suscité l’intérêt de plein de clubs, et pas uniquement du Real Madrid (et de son) nouvel entraîneur (Julen Lopetegui). Tout est possible. Mais on a des yeux de Chimène pour lui. Mon objectif, c’est de le faire rester", précisait ainsi Aulas samedi dans des propos relayés par RT France.

Le président lyonnais a par ailleurs confirmé les départs probables de Mouctar Diakhaby (Valence), Jean-Philippe Mateta (Mayence) et Aldo Kalulu (Bâle) alors que Lyon vise un défenseur central avec deux noms en tête sur lesquels rien n'a encore filtré, à part que l'un d'entre-eux participe actuellement à la Coupe du monde. Pour rappel, Abdou Diallo, courtisé par l'OL, a préféré dire oui à Dortmund.

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2018

 

Last modified on lundi, 25 juin 2018 14:37