L'actu du Lundi 10 Septembre

Fekir : «Content de savourer avec les supporters»

Lequipe.fr

L'attaquant des Bleus Nabil Fekir a apprécié ce moment de partage avec le public du Stade de France.

Nabil Fekir (attaquant l'équipe de France au micro de la chaine L'Equipe) : «C'est exceptionnel. On est content de savourer avec nos supporters et on voit que, eux aussi, ils sont contents. Ça efface un petit peu la déception des Champs-Élysées, on n'avait pas été déçus mais bon, là c'est encore mieux !»

 

 


 

Ce transfert à 15ME va faire rager l'OL au mercato

Foot01.com

Longtemps à la recherche d’un milieu de terrain au mercato, l’Olympique Lyonnais n’a finalement recruté personne dans ce secteur de jeu.

Pourtant, Jean-Michel Aulas avait fait d’Hector Herrera l’une de ses priorités. Mais le milieu mexicain de 28 ans est resté au FC Porto. Néanmoins, sa situation contractuelle (fin de contrat en 2019) fait clairement de lui un joueur sur le départ. Et selon les informations obtenues par le journal portugais A-Bola, un transfert en janvier est envisageable du côté de Porto, qui ne parvient pas à prolonger le contrat d’Herrera et qui refuse de le voir partir pour 0 euro l’été prochain.

En maître du mercato qu’il est, Monchi aurait sauté sur l’opportunité de récupérer Hector Herrera à l’AS Roma pour remplacer Kevin Strootman, transféré à Marseille cet été. Alors qu’une offre de 20ME de la part de Lyon a été refusée cet été, le FC Porto serait désormais disposé à lâcher son joueur pour une somme comprise entre 10 et 15ME, soit bien moins que sa clause libératoire (40ME). En Angleterre, les Spurs de Tottenham seraient également intéressés mais maintenant, c’est bien Rome qui est en pole position. Si ce transfert se confirme pour un chiffre aussi bas, certains devraient rigoler (très) jaune dans les bureaux de l’Olympique Lyonnais…

 


 

Classe, Memphis met son ego de côté et remercie l'OL

Foot01.com

Cambriolé alors qu’il jouait avec l’Olympique Lyonnais contre Nice il y a une semaine, Memphis Depay a pu compter sur le soutien de son club. Devant les médias hollandais au cours de cette trêve internationale, le n°9 des Pays-Bas a confirmé que le club de Jean-Michel Aulas avait été admirable pour l’aider à « surmonter » cette épreuve difficile.

« Maintenant tout va bien. C’est vrai que le club m’a beaucoup aidé à surmonter cette épreuve. J’ai laissé ça derrière moi. J’ai continué à travailler, à m’entraîner pour faire ce que je dois faire. L’affaire est entre les mains de la police. Moi, je ne m’en occupe plus, je fais mon travail. Le club m’a beaucoup aidé et soutenu » a expliqué Memphis Depay, très classe et respectueux envers l’Olympique Lyonnais. Cela tranche avec les dernières déclarations de l’ex-attaquant de Manchester United, lequel prend régulièrement la parole pour exprimer son désir d’évoluer dans un club supérieur à l’OL...

 


 

L'Inter ne lâche pas Tousart

Maxifoot.fr

Toujours en quête d'un milieu de terrain suite à l'échec de la piste menant à Luka Modric (Real Madrid), l'Inter Milan suit toujours Lucas Tousart (21 ans, 4 matchs en L1 cette saison). Selon le Corriere dello Sport, le club lombard pourrait revenir à la charge pour le joueur de l'Olympique Lyonnais dès le prochain mercato hivernal. Pas sûr toutefois que Jean-Michel Aulas soit partant pour céder en cours de saison un de ses titulaires indiscutables.

 


 

L'anecdote de Delmotte sur les discours d'Aulas

Twitter.com

 


 

Cet ancien lyonnais qui ne pardonnera jamais à Bernard Lacombe

Butfootballclub.fr

Ancien gardien de l’Olympique Lyonnais, dans les années 90, Pascal Olmeta n’a toujours pas pardonné son éviction du club à un certain Bernard Lacombe. La preuve…

Pour les supporters lyonnais de moins de vingt ans, il faut aller consulter les fiches souvenirs. Pour les autres, et ils ne seront sans doute pas surpris, il est un épisode que le bouillant gardien de but Pascal Olmeta n’a toujours pas digéré : son éviction de l’OL en 1996. Raison du renvoi ? Une altercation musclée avec l’un de ses partenaires de l’époque : Jean-Luc Sassus.

Pour la petite histoire, ce dernier s’en était allé à l’AS Saint-Etienne et Grégory Coupet avait quitté à la même période la maison verte pour rejoindre l’OL. Olmeta, lui, prié d’aller voir ailleurs, avait tenté une aventure, non réussie, à l’Espanyol Barcelone.

Plus de vingt ans après, et dans des propos accordés à So Foot, Olmeta ne pardonne toujours pas. Et ce n’est pas le président, Jean-Michel Aulas, qui est visé, mais son célèbre conseiller, Bernard Lacombe. Extrait.

« Dans cette histoire, je n’en veux pas à Aulas, mais à cette enflure de Bernard Lacombe. Quand je le croise, il se met toujours derrière quelqu’un pour ne pas sentir le vent de la gifle. Par la suite, j’ai eu l’occasion de m’expliquer avec Aulas : il était plus gêné qu’autre chose, car tu sentais bien que les choses ne venaient pas de lui. En plus, moi je le dis : un jour l’OL va gagner un titre européen, assure-t-il. Il faut juste qu’il fasse du ménage autour de lui, qu’il mette quelques coups de pied. Je peux l’aider s’il veut. Récemment, on a bu un café ensemble et c’était très bien. Je le répète : je n’ai aucune rancœur à son égard. »

 

Contribuez à la survie du site avec un don (2€, 5€,..)


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on lundi, 10 septembre 2018 18:23