L'actu du Samedi 15 Septembre

Voir aussi... Caen - OL : L'Avant Match

Dembélé, première attendue à Caen

Lequipe.fr

Moussa Dembélé, arrivé cet été en provenance du Celtic Glasgow, devrait connaître à Caen sa première sous le maillot de l'OL. D'entrée ou en cours de jeu ? «Moussa est un joueur au profil différent, un vrai 9, un joueur de surface, mais pas que cela. Il est aussi capable d'ouvrir des brèches par sa mobilité, a expliqué cette semaine Bruno Genesio. Il me laisse beaucoup de choix aussi dans les associations. Il a la possibilité d'évoluer à deux postes. Dans un 4-2-3-1, mais aussi avec un autre attaquant.»

L'international Espoirs (22 ans), convoqué avec les Bleuets dès son arrivée à Lyon, a disputé 130 minutes avec l'équipe de Sylvain Ripoll lors de la dernière trêve internationale, et il ne compte que deux entraînements collectifs avec ses nouveaux partenaires. Il peut être associé à Depay dans un 4-4-2 ou seul dans un 4-2-3-1 (avec Traoré à droite), si l'entraîneur lyonnais choisit de ménager l'attaquant néerlandais en vue du déplacement à Manchester City, mercredi.

L'équipe probable à Caen :

Lopes - Rafael, Marcelo, Denayer, Fer. Mendy - Tousart, Ndombele - Be. Traoré, Fekir, Aouar - Mo. Dembélé.

 


 

Un huis clos ferme ou pas en LDC ? Lyon bientôt fixé

Foot01.com

À la fin du mois d'août, l'Olympique Lyonnais a été sanctionné d'un match à huis clos ferme par la commission de discipline de l'UEFA. Depuis, le club rhodanien a fait appel de cette sanction, qui s'accompagne également d'un match de sursis à huis clos durant deux ans et d'une amende de 100 000 euros. Et selon L'Equipe, la formation de Jean-Michel Aulas sera fixée sur son sort le 20 septembre. Le cas de l'OL sera donc étudié au siège de l'UEFA à Nyon la semaine prochaine, après son premier match de C1 face à Manchester City.

Puni pour des incidents survenus lors de la réception du CSKA Moscou en Europa League en mars dernier, l'OL espère un nouveau jugement en deuxième instance afin de faire sauter son huis clos pour jouer devant son public du Groupama Stadium le 2 octobre prochain à l'occasion de la deuxième journée de Ligue des Champions contre Donetsk. Mais pas sûr du tout que l'UEFA revienne en arrière, et l'OL perdrait alors plus de quatre millions d'euros... Réponse jeudi prochain !

 


 

Aulas, mercato, Genesio… Daniel Riolo tire dans le tas

Butfootballclub.fr

L’animateur de RMC, Daniel Riolo, grand amateur de propos synonymes de buzz, s’est attaqué à la direction de l’Olympique Lyonnais. Jean-Michel Aulas appréciera…ou pas.

Il faut donc croire que l’OL va mal. Et que rien ne fonctionne au sein de ce club qui, pourtant, montre tout autre chose depuis des mois, voire des années. Peu importe, Daniel Riolo, animateur bien connu de RMC qui sévit aussi sur le petit écran, s’en est vertement pris à Jean-Michel Aulas et à sa façon de faire.

« Ce club est en pleine crise de nerfs. Il n’y avait pas de match le week-end dernier, visiblement Jean-Michel Aulas s’ennuyait à la maison. Il a pris le téléphone et il a fait un récital sur Twitter. Un président d’un club comme Lyon peut-il passer le week-end à s’écharper comme un chiffonnier avec des supporters ? On a aussi eu l’épisode de Bruno Genesio qui sort d’un restaurant et ça se passe mal. Peu importe la version, il court dans la rue après un autre type… Qu’est-ce que ça veut dire ? Ce n’est pas un club sérieux ! Le responsable du club, c’est le président omnipotent Jean-Michel Aulas. C’est lui qui est complètement dépassé par les événements depuis pas mal de temps. La situation terrible dans laquelle se trouve Genesio depuis sa nomination, elle est de la responsabilité du président qui n’a jamais mis à l’aise ses entraîneurs. On atteint un point inédit avec Genesio mais Puel c’était pas mal non plus, d’autres avant lui aussi. »

 


 

L’OL a trop de latéraux ? Nos propositions à Bruno Genesio

Football365.fr

Incapable de se séparer d’un latéral droit après l’arrivée de Léo Dubois cet été, l’OL compte trois spécialistes du poste dans son effectif. Beaucoup trop pour Bruno Genesio, qui n’a, certainement à contrecœur, pas convoqué Kenny Tete pour le déplacement à Caen samedi (17h). Afin d’éviter à l’entraîneur lyonnais (et ses joueurs) d’être déchiré à chaque annonce de groupe, la rédaction de Foot365 a imaginé des solutions pour contenter tout le monde (ou presque). Mauvaise foi assumée, expertise toute relative…

Tete comme quatrième défenseur central, tous les postes défensifs doublés 

Kenny Tete n’a pas eu droit à la moindre minute de jeu avec l’OL cette saison. Barré par la concurrence de Rafael, pourtant annoncé sur le départ lors du dernier Mercato, et de Léo Dubois, qui a rejoint le club cet été, le Néerlandais est dans une période très compliquée de sa carrière, même s’il continue d’avoir la confiance de Ronald Koeman en sélection. A son âge (22 ans), l’ancien de l’Ajax Amsterdam doit tout faire pour re-gagner du temps de jeu. Quitte à jouer dans l’axe ? C’est peut-être le plus raisonnable. D’abord parce que le natif d’Amsterdam connaît le poste, pour y avoir disputé 38 matchs avec les U21 et U19 de son club formateur. Ensuite parce que Lyon ne s’appuie que sur trois hommes en charnière : Marcelo, Jérémy Morel et Jason Denayer. Tete pourrait donc faire office de numéro quatre en défense centrale, laissant à ses concurrents du flanc droit le loisir de se battre pour une place de titulaire. En revanche, si Genesio fait de nouveau appel à Mapou Yanga-Mbiwa ou lance Oumar Solet, il sera temps pour Mino Raiola de trouver une porte de sortie à son poulain.

Déplacer Rafael pour déplacer le problème

C’était l’une des idées prêtées au staff rhodanien lors du dernier Mercato : en cas de départ de Fernando Marçal, Rafael aurait pu devenir la doublure de Ferland Mendy sur le flanc gauche. L’ancien latéral de Guingamp n’est pas parti, certes. Est-ce pour autant que Genesio doit abandonner l’idée ? Après tout, Marçal avait refusé de lui serrer la main, un soir d’élimination en Ligue Europa contre le CSKA Moscou. Et le Brésilien, gêné par une blessure à un mollet, est en phase de réathlétisation. Le technicien de 52 ans a donc toutes les excuses du monde pour faire comme si l’ancien du Nacional Madère n’existait pas. Dubois et Tete ne seraient donc plus que deux pour un poste à droite et le problème serait réglé au moins jusqu’au retour de Marçal. Quant au fait que Rafael donne entière satisfaction depuis qu’il est titulaire et qu’il chaufferait le banc en tant que latéral gauche… Pas trop de questions à la fois.

Le coup de la solution interne : Tete comme doublure à Tousart

C’était l’un des objectifs de l’OL lors de la dernière période de tractations : trouver une doublure à Lucas Tousart. Comme le PSG, Lyon n’a pas trouvé la nouvelle sentinelle espérée. Et comme le PSG, Lyon va devoir innover. A l’image de Thomas Tuchel, qui n’a pas hésité à faire monter d’un cran Marquinhos puis à le maintenir au milieu malgré ses performances moyennes, Bruno Genesio pourrait tenter un coup de poker avec Tete, faisant de ce dernier la nouvelle doublure de l’international Espoirs dans l’entrejeu. Après tout, l’entraîneur lyonnais avait surpris l’Europe du football un soir de novembre 2017 en titularisant Mouctar Diakhaby au milieu de terrain en lieu et place de Tousart. Certains ont retenu la performance très brouillonne de celui qui a, depuis, rejoint le FC Valence. Le tableau d’affichage retiendra que c’est lui a ouvert le score sur corner à la demi-heure de jeu.

La solution miracle : un joli 5-4-1 et tout le monde titulaire !

Les Praud du football seraient peut-être tentés de répondre : « pas un 5-4-1, sinon tu joues à 10 ». Certes. Mais cette profonde réflexion mise de côté, l’idée a de la gueule. Dans une sorte de préparation constante au double-affrontement contre Manchester City en Ligue des Champions – qui s’annonce pour le moins délicat – Genesio trouverait dans ce système deux avantages : celui de garer le bus pour éviter (ou limiter) la déconvenue promise à Anthony Lopes et les siens, mais également celui de contenter tout le monde ! Pas de jaloux, tous les défenseurs seraient titulaires : Tete, Marcelo et Denayer dans une défense centrale à trois, Dubois et Morel comme latéraux, Rafael et Mendy comme milieux de couloirs. Sans compter que Rafael et Dubois peuvent tout à fait évoluer un cran plus haut, ou encore que Tete peut être aligné sur un côté, laissant à Morel sa place dans l’axe. Bref, c’est un véritable traquenard que pourrait tendre le coach des Gones à Pep Guardiola, son mentor. Houssem Aouar, Nabil Fekir, Memphis Depay, Bertrand Traoré ou encore Martin Terrier devraient être titulaires ? Un peu d’humilité, s’il vous plaît. Ce ne serait pas de trop avant un déplacement à l’Etihad Stadium…

 


 

Les compos probables de Caen – Lyon

Football365.fr

Caen : Samba – Guilbert, Baysse, Djiku, Mbengue – Oniangué (Cap.), Fajr, Khaoui – Beauvue, Crivelli, Ninga.

Lyon : Lopes – Rafael, Marcelo, Denayer, Mendy – Tousart, Ndombélé, Fekir (Cap.) – Traoré, Depay, Dembélé.

 


 

Après Ndombele, Lyon va récompenser un nouveau cadre

Foot01.com

Régulièrement sollicité sur le marché des transferts, l’Olympique Lyonnais peut se réjouir d’avoir conservé ses meilleurs joueurs.

Mieux, le club rhodanien a même lancé une opération prolongations en juillet dernier, lorsque la révélation du précédent exercice Houssem Aouar avait signé jusqu’en 2023. Tout comme le latéral gauche Ferland Mendy deux jours plus tard. Et plus récemment, c’est Tanguy Ndombele qui est parvenu à un accord avec ses dirigeants. Le milieu relayeur a également signé un contrat de cinq ans peu de temps après son transfert définitif à Lyon. Alors à qui le tour maintenant ?

Selon les informations de L’Equipe, l’OL a choisi de récompenser Lucas Tousart. Des discussions ont été entamées avec la sentinelle de 21 ans même si son bail n’expire qu’en 2022. Ce sera surtout l’opportunité pour l’international Espoirs français de décrocher un contrat à la hauteur de son statut d’intouchable dans le onze de Bruno Genesio. Quant au prochain sur la liste des futurs prolongés, le nom de Nabil Fekir n’est sûrement pas très loin…

 


 

Il n'y a aucun traître à Lyon, c'est certain à 100%

Foot01.com

Après une trêve internationale très chaotique, pas besoin de rappeler pourquoi, l'Olympique Lyonnais va reprendre le chemin du championnat avec un déplacement jamais simple à Caen. Sur une pelouse où l'OL a connu des très hauts, mais également des très bas, la formation de Bruno Genesio n'a pas le choix, tout autre résultat qu'une victoire serait évidemment une mauvaise réponse envoyée aux doutes de plus en plus sérieux qui entourent l'entraîneur lyonnais.

Mais avant ce rendez-vous déjà très important, et avant une semaine musclée pour l'Olympique Lyonnais, Bruno Genesio a une certitude, son vestiaire est uni et aucun joueur n'a déjà largué les amarres. « Je ressens toujours cette solidarité, c’est ça le plus important. Dans les moments difficiles, c’est mieux quand nous restons fixés sur le même objectif. Personne n’a lâché », a reconnu l'entraîneur rhodanien avant ce déplacement en Normandie. Du résultat final de cette rencontre, et surtout du comportement général des joueurs lyonnais, on saura si effectivement tout le groupe a digéré la polémique autour de Bruno Genesio. Réponse vers 18h45 à de très nombreuses questions....

 


 

Terrier revient sur son adaptation

Topmercato.com

L'ancien joueur de Strasbourg, arrivé cet été à Lyon, s'est confié à Goal sur son changement d'environnement. 

"Ma nouvelle aventure ? Sur le plan personnel, elle se passe bien. A Lyon, les objectifs sont différents, il y a plus de pression. Je donne le maximum pour passer les paliers petit à petit. La première chose qu'on voit c'est que les infrastructures ne sont pas les mêmes. Alors dit comme ça, ça ne veut peut-être rien dire mais la réalité c'est que tu te rends compte tout de suite que ce n'est pas le même budget donc pas le même standing et pour toi, pas le même contexte. Après, les méthodes de travail sont différentes aussi mais elles sont spécifiques partout. C'est bien pour un jeune joueur comme moi de découvrir autre chose."

 

Voir aussi... Caen - OL : L'Avant Match

 

 

Contribuez à la survie du site avec un don (2€, 5€,..)


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on samedi, 15 septembre 2018 12:48