L'actu du Mercredi 17 Octobre

Koeman excité par la transformation de Memphis : "Il devient un top joueur"

Goal.com

Ronald Koeman a encensé Memphis Depay, buteur face à la Belgique. Il a salué l'évolution de l'attaquant de l'Olympique Lyonnais.

Absent de la dernière Coupe du monde, les Pays-Bas poursuivent leur reconstruction et comptent sur la nouvelle génération emmenée notamment par Memphis Depay pour redorer le blason de l'équipe nationale. Vainqueurs de l'Allemagne dans le cadre de la Ligue des Nations en fin de semaine dernière, les hommes de Ronald Koeman ont obtenu un match nul encourageant face à la Belgique grâce à un but de Memphis Depay.

L'attaquant de l'Olympique Lyonnais prend de plus en plus d'ampleur en sélection nationale pour le plus grand plaisir de son sélectionneur qui a souligné l'évolution de l'ancienne star du PSV après la rencontre face à la Belgique : "Il est génial, il devient un joueur de haut niveau. C'est génial, nous en avons besoin, surtout dans les positions offensives. Il montre cela à Lyon et avec les Oranjes maintenant".


"Memphis est libre, c'est ce dont il a besoin"


"Il sait qu'il est l'un des prénoms que j'écris chaque fois. Il a le sentiment qu'il en parle. Il doit aussi être important en dehors du terrain. Il va très bien, il a beaucoup grandi. Il travaille avec ses coéquipiers. Beaucoup de gens ont une fausse idée de lui. Je lui ai parlé une fois lorsque nous voulions le faire venir de Man United à Everton et nous avons immédiatement eu une connexion. Il a la liberté ici, c'est ce dont il a besoin pour être le meilleur Memphis. Il peut le faire dans cette équipe", a ajouté le sélectionneur des Pays-Bas.

Ronald Koeman a analysé la performance face à la Belgique : "Si on regarde la qualité de notre seconde mi-temps, avec une équipe remaniée par de nombreux changements, cela veut peut-être dire que notre noyau est de qualité. Il est peut-être même supérieur à celui de la Belgique qui peut compter sur un trio offensif d'exception. Vous avez vu leur premier but ? Hazard, Mertens : quelle classe mondiale ! On a par moments joué de manière intéressante et notre but, même s'il résulte d'une grosse erreur belge, était bien réalisé".

"Je trouve qu'il y a encore pas mal de points à travailler mais on a montré qu'on avait bien progressé ces derniers temps. En fin de match, on a encore essayé de jouer plus offensivement pour essayer de l'emporter. On a eu les meilleures occasions. Globalement, on peut être très content de ces 10 derniers jours", a conclu l'ancien entraîneur d'Everton.

 

 


 

Mendy : « On s’est tous remis en cause pour bien repartir »

OL.fr

Quelques minutes après la séance du jour, le latéral gauche s’est présenté en salle de presse pour répondre aux questions des journalistes.

L’irrégularité dans les résultats

« Cela dure depuis la saison passée. On se dit souvent les choses. On ne doit pas passer d’un match de hait-niveau à un match où on est plus bas que terre. On travaille pour régler cela. On verra si cela paie dans les prochains matches… Je ne suis pas inquiet. On va prendre le maximum de points pour recoller aux équipes de tête. »

La défaite à Paris

« On a fait une bonne première période mais on n’a pas su marquer de buts. On aurait peut-être dû reculer après les 2èmes et 3èmes buts qu’on encaisse. Les espaces se sont ouverts. On s’est tous remis en cause pour bien repartir face à Nîmes j’espère. La meilleure des choses est de passer à autre chose. On était déçus car le score ne vaut pas le match qu’on a fait. »

Ta forme du moment

« Il faut que je progresse encore tactiquement. Je vais tout faire pour tendre à cela… J’ai progressé dans certains domaines. On ne peut pas tout gommer en un an. »

L’équipe de Nîmes

« C’est une équipe qui va jouer en bloc. J’ai déjà joué contre eux en Ligue 2. Ils ne lâchent rien et donnent tout. Ce sera un match compliqué. Ils vont jouer les contres et se lâcher petit à petit au fil du match. »

 


 

Ndombele (Bleus) : « On ne redoute personne »

Lequipe.fr

Tanguy Ndombele, le milieu de terrain de l'équipe de France, estime que les Bleus, forts de leur statut de champions du monde, font peur à leurs adversaires.

Tanguy Ndombele (milieu de terrain de l'équipe de France, après la victoire face à l'Allemagne) : « Je pense que c'était un problème tactique car on n'était pas préparés à ce qu'ils jouent à cinq défenseurs. Je dirais qu'ils nous ont posé de gros problèmes mais quand on a changé de dispositif et qu'on est passé en 4-3-3, ils ont plus de problèmes que nous. On est contents d'avoir renversé le match et d'avoir eu la victoire. L'équipe est championne du monde, c'est elle qui fait peur. On ne redoute personne. On joue tous les matches pour les gagner. J'espère que je vais revenir. Je suis content, j'ai passé une bonne semaine, je suis rentré sur les deux matches. Tout est bon à prendre. »

 


 

Bleuets (1-1 face à la Slovénie) : un but d'Aouar sur une passe de Dembele

RMC.fr

Déjà qualifiée pour l’Euro 2019, l’équipe de France espoirs aurait pu s’offrir le luxe de remporter un dixième victoire en autant de rencontres face à la Slovénie. Mais elle n’y est pas parvenue (1-1).

Evidemment, le match nul concédé à domicile face à la Slovénie ne remet pas en cause la campagne de qualification pour l’Euro 2019 très réussie. Avec neuf victoires et un match nul, les Bleuets ont survolé leur groupe, et c’est suffisamment rare pour être souligné. L’équipe de France espoirs ne s'était en effet plus qualifiée pour les championnats d’Europe depuis… 2006.

Mais à Gaston-Gérard, les hommes de Sylvain Ripoll n’ont pas été assez brillants pour espérer ajouter la cerise sur le gâteau. Dominateurs, ils se sont heurtés pendant toute une mi-temps à la muraille slovène qui a laissé très peu d’espaces. Seuls un slalom de Houssem Aouar et une percée de Jeff Reine-Adélaïde ont été à mettre au profit des Français lors des 45 premières minutes.


La connection lyonnaise


Pas franchement plus entreprenant au retour des vestiaires, les Bleuets s’en sont remis aux Lyonnais Moussa Dembélé, passeur décisif et Houssem Aouar, buteur, pour ouvrir le score à la 54e minute de jeu. Bruno Génésio et Florian Maurice, présents dans les tribunes dijonnaises, ont sans doute apprécié.

Mais les Bleuets se sont laissés surprendre à la 70e minute, laissant l’entrant Alen Olzobot tromper Paul Bernardoni d’une belle frappe croisée du pied droit à l’entrée de la surface. Visiblement motivés à l’idée de réaliser le grand chelem, ils ont poussé en fin de match pour l’emporter. En vain. "Cela nous tenait à coeur de remporter ce match, mais on n'a pas eu suffisamment d'occasions franches", résumait Ripoll au micro de Canal+ Sport.

Voir le but d'Aouar : https://www.mycanal.fr/sport/qualification-championnat-d-europe-espoirs-france-slovenie-houssem-aouar-ouvre-le-score-pour-les-bleuets/p/1511272

 


 

Le PSG n'abdique pas pour Ndombele

Maxifoot.fr

En quête d'un milieu de terrain, le Paris Saint-Germain n'a toujours pas trouvé la perle rare. Alors que le joueur de l'Atletico Madrid, Thomas Partey, fait partie des pistes explorées par les dirigeants de la capitale, Paris United nous informe que ces derniers n'ont toujours pas jeté l'éponge concernant Tanguy Ndombele (21 ans, 9 matchs en L1 cette saison).

Selon le média spécialisé, Thomas Tuchel souhaite absolument recruter l'infatigable joueur de l'Olympique Lyonnais. Paris United traite d'une rencontre entre l'entraîneur allemand et Arsène Wenger, dont il se murmure qu'il pourrait prendre la succession d'Antero Henrique dans le rôle de directeur sportif, au cours de laquelle les deux hommes ont évoqué la situation du néo-international tricolore.

Mardi (voir la brève d'hier à 12h21), le président rhodanien Jean-Michel Aulas a indiqué que la récente prolongation du contrat de Ndombele n'empêcherait pas une vente en cas de gros chèque.

 


 

Genesio : « Ne pas concrétiser les temps forts est notre problème »

OL.fr

Le coach lyonnais a fait un point santé avant d’évoquer la réception de Nîmes en Ligue 1.

Point santé

« Il n’y aura pas de retour particulier. On a eu un petit problème avec Léo Dubois. Il s’est fait mal à la cuisse à la fin de l’entraînement. Il est incertain pour vendredi. Kenny Tete a repris avec nous aujourd’hui mais ce sera trop court pour ce week-end. Peut-être pour Hoffenheim. On a la possibilité de décaler Ferland Mendy à droite. Jason Denayer a aussi déjà occupé ce poste. Martin Terrier est opérationnel… Nabil Fekir évolue bien. On a bon espoir de le retrouver après ces trois matches. »

 
Le match de Nîmes

« C’est une rencontre très importante. On doit s’installer dans le haut de tableau. On va préparer et se focaliser uniquement sur ce match. On va retrouver notre équipe avant un match de Champions League très excitant. Faire un bon match contre Nîmes serait la meilleure préparation. Nîmes est une équipe joueuse, enthousiaste. Il n’y a pas lieu de dire que c’est un match piège… Il y a une réflexion sur le système de jeu. Bertrand Traoré va rentrer tardivement et aura du mal à débuter face à Nîmes.

 
La défaite à Paris

« Il a fallu digérer ce match qui a été frustrant au vu des événements. Le score est très sévère. Pendant une heure, on a fait plus que jeu égal avec le PSG. Ne pas concrétiser nos moments forts est notre problème depuis le début de saison. Les matches se jouent souvent dans la gestion des temps forts et des temps faibles. On a revu le match plusieurs fois pour bien analyser. On ne méritait pas de perdre 5 à 0. Mais on a commis des erreurs. »

 
L’irrégularité de l’équipe

« Il faut trouver les leviers. On entend souvent les mêmes choses sur nos difficultés à faire le jeu face à un bloc bas. Il n’y a pas que nous qui avons ces difficultés. L’Espagne est aussi dans ce cas par exemple. C’est un constat du foot moderne. Il y a beaucoup d’équipes qui souffrent face à de plus petites équipes. On a l’impression qu’il n’y a que l’OL qui est dans cette situation. Oui, il y a des constats mais il faut aussi relativiser. C’est certain qu’on a envie de voir une réponse de notre équipe pour qu’elle gagne en régularité… Il y a un manque de confiance pour certains joueurs mais aussi un manque d’agressivité dans la zone de vérité. »

 
Tanguy Ndombele en Bleus

« Son entrée contre l’Islande a été très bonne. Il a dynamisé l’équipe. Il a montré que plus le niveau était élevé, plus il était à l’aise. Il est revenu avec le sourire. Je ne sais pas s’il sera plus attendu mais tout le monde connaît ses qualités. Il sera plus attendu dans la régularité avec nous. »

 
Les prestations de Memphis en sélection

« Memphis a été très bon avec les Pays-Bas. Cela peut être un bon levier pour lui et pour la confiance. Depuis le début de saison, il a marqué un seul but et c’est peut-être un peu compliqué dans sa tête. Cette trêve lui a fait du bien. »

 
Les coups de pied arrêtés

« On ne les travailles pas assez. Je dois corriger cela. Lors des trêves internationales, c’est compliqué de les travailler. On n’a pas la possibilité de le faire comme on le souhaiterait. On a des frappeurs de qualité, il n’y a pas de problème. »

 
L’hymne

« C’est important. Il faut trouver une chanson et des paroles qui correspondent au club. Cela donne encore plus d’identité. »

 

 

Contribuez à la survie de 100%OL.fr avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on mercredi, 17 octobre 2018 14:26