L'actu du Jeudi 18 Octobre

Voir aussi... OL - Nîmes : L'Avant Match

Cornet envoie un message !

Maxifoot.fr

Pour Maxwell Cornet (22 ans, 8 apparitions et 1 but toutes compétitions cette saison), le début de saison à l'Olympique Lyonnais est compliqué. Très bon lors de sa titularisation en Ligue des Champions contre Manchester City (2-1), le 19 septembre, l'attaquant n'a pas vu son statut évoluer ensuite. Il s'agit en effet de la seule titularisation pour l'ancien Messin, qui a joué 253 minutes au total depuis le lancement de l'exercice 2018-2019. Une situation qui ne lui convient pas, comme il l'a confié à L'Equipe.

"Il n'y a que quand je suis sur le terrain que je prends du plaisir. Avoir plus de temps de jeu, c'est ce qui me manque cette saison. Je pense que j'ai montré à City que le coach pouvait me faire confiance dans les gros matchs", a d'abord expliqué l'attaquant lyonnais, avant de laisser planer l'idée d'un départ : "On verra bien dans les week-ends et mois à venir comment ça va se passer. (...) Je suis à Lyon, je me concentre sur le club et on verra."

 


 

Tousart suspendu un seul match

Lequipe.fr

Le Lyonnais Lucas Tousart, expulsé le 7 octobre pour deux cartons jaunes lors de PSG-OL (5-0), a écopé d'un seul match de suspension, ce mercredi soir, devant la commission de discipline de la Ligue. En sortant de l'audience, il était heureux de son sort. «C'est une décision clémente, a estimé le milieu de terrain de l'OL, qui s'était déplacé pour se défendre personnellement. Je suis content.» 

 


 

Pénurie de latéral droit contre Nîmes !

Maxifoot.fr

Le latéral droit de l'Olympique Lyonnais, Léo Dubois, s'est blessé à une cuisse à l'entraînement ce mercredi. Selon Le Progrès, l'ancien Nantais ne devrait pas être remis pour la réception de Nîmes ce vendredi (20h45) en ouverture de la 10e journée de Ligue 1.
Un véritable coup dur pour l'OL et son entraîneur Bruno Genesio puisque Rafael est touché à l'épaule et Kenny Tete est encore trop juste physiquement pour jouer dans deux jours. Sans arrière droit de métier disponible, Lyon pourrait évoluer avec Ferland Mendy ou Jason Denayer à ce poste pour cette rencontre.

 


 

Tottenham a reçu 5 sur 5 ce message d'Aulas au mercato

Foot01.com

Les clubs anglais adorent regarder ce qui se fait de mieux en France, et ces derniers temps, cela veut souvent dire se tourner vers Lyon.

Le club rhodanien regorge de jeunes prometteurs, et certains ont réellement vu leur carrière décoller. C’est le cas de Tanguy Ndombele, très en vue avec l’OL mais aussi avec l’équipe de France désormais. Un statut qui intéresse au plus haut point Tottenham, persuadé que le Lyonnais peut devenir le joueur capable de faire oublier le Belge Moussa Dembélé. Mauricio Pochettino est fan de l’ancien amiénois depuis plusieurs mois déjà, et notamment de sa capacité à éliminer l’adversaire, à couper les lignes avec sa puissance physique et sa qualité de passe.

De quoi faire de lui une énorme recrue l’été prochain ? Oui, d’autant plus que, selon Football London, les dirigeants des Spurs ont vu comme un bel encouragement en ce sens l’annonce de Jean-Michel Aulas, qui a récemment déclaré dans la presse qu’il ne pourrait pas conserver tous ses meilleurs espoirs l’été prochain, et notamment Aouar et Ndombele. Après, le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais aura un coût, et celui-ci pourrait approcher les 70 ME. Mais en tout cas, à Tottenham, on estime désormais que la porte est ouverte pour les négociations. Ce qui ne surprendra pas Jean-Michel Aulas.

 


 

L'Espagne encensée, Lyon critiqué... Genesio n'y comprend rien

Foot01.com

Auteur d’un début de saison mitigé, l’Olympique Lyonnais souffre toujours d’un manque de régularité dans ses performances.

Le club rhodanien sait hausser son niveau de jeu pour battre Manchester City (1-2) et l’Olympique de Marseille (4-2) dans la même semaine. Mais peut aussi laisser filer des points face à des adversaires à sa portée comme le Stade Malherbe Caen (2-2) ou le FC Nantes (1-1). Une analyse qui agace Bruno Genesio, d’où son coup de gueule en citant l’exemple de la Roja, battue par l’Angleterre lundi en Ligue des Nations.

« L'Espagne a eu énormément de mal à faire le jeu face à un bloc bas et ils ont pris 3-2 sur 5 tirs cadrés. Aujourd'hui c'est un constat général sur le foot moderne, s’est défendu l’entraîneur de l’OL. On stigmatise des constats sur notre équipe qui sont vrais mais qui sont aussi vrais pour d'autres équipes. Et pas des petites équipes, on parle de l'Espagne. Contre la Russie au Mondial, c'était pareil. »

Genesio s’attaque aux médias

« Il n'y a pas que Lyon, a insisté le coach qui s’est plaint des médias. C'est là où je vous en veux un peu, c'est que vous pouvez avoir ces réflexions mais vous vous focalisez sur le négatif et ça rentre dans la tête de mes joueurs. Mais pourtant, il ne faut pas sortir de Saint-Cyr pour comprendre ça. » Si Genesio souhaite définitivement balayer cette théorie, un succès convaincant face à Nîmes vendredi serait bienvenu.

 


 

OL - Nimes : Les stats

Football365.fr

Lyon a remporté 5 de ses 7 derniers matches contre Nîmes en Ligue 1 (2 défaites). Les deux équipes ne se sont plus affrontées dans l’élite depuis le 8 mai 1993 (victoire de Nîmes 1-0).

Lyon n’a perdu qu’une seule de ses 12 dernières réceptions de Nîmes en Ligue 1 (9 victoires, 2 nuls), c’était la dernière le 8 mai 1993 (0-1).

Lyon a remporté ses 8 matches joués au Groupama Stadium contre un promu en Ligue 1 : sa dernière défaite à domicile contre une équipe tout juste arrivée dans l’élite remonte au 5 décembre 2015 contre Angers (0-2) à Gerland.

Nîmes reste sur 7 matches sans gagner en Ligue 1 (4 nuls, 3 défaites), après avoir remporté ses 2 premiers matches de la saison.
Lyon n’a remporté qu’une seule de ses 3 dernières réceptions en Ligue 1 (1 nul, 1 défaite), après avoir remporté les 8 précédentes.

Nîmes n’a gagné qu’un seul déplacement en Ligue 1 cette saison (2 nuls, 2 défaites), c’était le premier à Angers (4-3).

Nîmes a échoué à marquer lors de chacun de ses 3 derniers matches de Ligue 1, une 1ère pour les Crocodiles en championnat depuis juillet-août 2016 en Ligue 2 (3 également).

Lyon a marqué au moins 3 buts lors de 7 de ses 8 dernières réceptions d’un promu en Ligue 1, gardant sa cage inviolée lors de 5 de ses 6 dernières.

Moussa Dembélé est impliqué dans 3 des 4 derniers buts de Lyon en Ligue 1 (2 buts, 1 passe décisive).

Antonin Bobichon est impliqué dans 3 des 6 derniers buts de Nîmes en Ligue 1 (2 buts, 1 assist). Ses 2 buts dans l’élite ont été inscrits depuis l’extérieur de la surface, aucun joueur ne fait mieux en L1 cette saison (à égalité avec Saman Ghoddos et Angel Di Maria).

 


 

Marçal : « me refaire une place »

OL.fr

Seulement sur le terrain contre Nantes, Fernando Marçal a presque raté toutes les échéances depuis le début de saison. Loin du groupe durant de longues semaines à cause d’une blessure au mollet récurrente, le latéral gauche brésilien raconte cette période délicate alors qu’il devrait faire son retour face à Nîmes.

« Fernando Marçal, donnes-nous de tes nouvelles. Es-tu totalement rétabli ?

Je vais beaucoup mieux. Je suis content car j’ai retrouvé les terrains. C’était plus difficile avant à cause d’une blessure qui me gêne depuis le début de saison. Je suis rétabli et bien physiquement. Ça fait déjà trois semaines que je vais mieux. Avant Dijon, je me sentais super bien, même si je n’ai pas pu jouer.

C’est une blessure qui te suit depuis quelques années…

Je me suis blessé au mollet pour la première fois à Gaziantepspor en Turquie (ndlr saison 2015-16). C’était un petit club, le service médical n’était pas très développé. Il y avait beaucoup moins de moyens pour les soins. Normalement, c’est une blessure qui se soigne en 2-3 semaines. Mais à cause de l’ancienne blessure, cela a demandé un peu plus de temps pour me remettre. J’espère que cette blessure est derrière moi.

Tu n’as pu jouer qu’un match cette saison. Comment as-tu vécu cette période ?

C’est très dur car on veut tout le temps être sur le terrain, même pour les entraînements. Mes amis s’entraînaient, jouaient et je ne pouvais pas être avec eux. C’est une période difficile. Tu ne peux rien faire. Tu dois juste rester en soins. Ce n’est pas facile dans la tête mais cette épreuve s’est tout de même bien passée. J’ai été beaucoup de temps hors du groupe. J’ai donc besoin de travailler pour me refaire une place. C’est une étape normale après une longue absence. Je suis serein, je travaille beaucoup pour revenir encore plus fort.

Il y a eu la défaite à Paris juste avant la trêve. Est-ce que la trêve est arrivée au bon moment ?

C’est dur à dire. Ce n’est pas normal de concéder une défaite comme celle-ci. S’il n’y avait pas eu de trêve, on aurait peut-être été énervés et on aurait eu du mal à passer à autre chose. La trêve est donc peut-être arrivée au bon moment. On peut aussi analyser ce qui n’a pas été lors de ce match et travailler pour corriger nos erreurs. On est déjà dans l’obligation d’un résultat contre Nîmes, surtout que le match est à la maison. On va tout donner pour retrouver la victoire. Nîmes est une équipe qui a fait un bon début de saison. Il faudra être très concentré, attentif. On aura besoin de mettre beaucoup d’ingrédients pour battre cette équipe qui n’est pas facile à jouer.

Il y a eu un exploit à Manchester City pour lancer la campagne européenne puis un nul plus décevant face au Shakhtar. Quelle est l’importance de ce déplacement à Hoffenheim ?

Ce sera un match difficile, c’est la Champions League. On a fait des bons débuts avec une victoire à City alors que tout le monde disait que c’était impossible de le faire. Cela montre nos qualités. Face à Donetsk, il n’y avait pas de public. C’était un match spécial. On a bien moins joué qu’à Manchester. On a été meilleurs en seconde période. Ce sera un match encore plus dur face à Hoffenheim. Il est important. Si on gagne, on passe une belle étape dans le groupe. On aura beaucoup de chances de se qualifier. Qu’est-ce que tu connais de cette équipe et plus généralement du football allemand ? Avec la France et l’Espagne, c’est le championnat où il y a le plus beau jeu. »

 

Voir aussi... OL - Nîmes : L'Avant Match

 

Contribuez à la survie de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on jeudi, 18 octobre 2018 22:07