L'actu du Dimanche 21 Octobre

Voir aussi... OL 2-0 Nîmes : L'After

Lacombe, Genesio et "le gars de la pampa"

Maxifoot.fr

Régulièrement pris pour cible par une partie des supporters de l'Olympique Lyonnais, l'entraîneur Bruno Genesio peut compter sur le soutien d'une figure du club rhodanien, Bernard Lacombe. Dans une interview accordée à RTL, l'ancien conseiller de Jean-Michel Aulas a affirmé qu'il ne serait pas forcément facile de trouver un coach supérieur à Genesio.

"Ce sont les résultats qui vont définir la position de Bruno. Les garçons ont un immense respect pour lui. Quand vous faites venir un gars de la pampa, il va faire des discours, mais il ne sera pas plus efficace. Genesio, il est gentil, mais il ne faut pas le chercher trop longtemps. J'espère qu'il restera encore quelques années à l'OL", a lancé l'ancien attaquant des Gones.

En ce début de saison marqué par des hauts et des bas, le danger ne semble pas imminent pour Genesio.

 


 

Memphis Depay met un genou à terre devant Moussa Dembélé

Butfootballclub.fr

Buteur face au Nîmes Olympique vendredi en ouverture de la 10e journée de L1 (2-0), Memphis Depay s’est incliné devant Moussa Dembélé.

Véritable star de l’OL, Memphis Depay ne peut que s’incliner devant le talent de Moussa Dembélé. Arrivé cet été dans le Rhône en provenance du Celtic Glasgow contre une somme d’environ 25 millions d’euros, l’ancien attaquant du PSG a déjà trouvé ses marques chez les Gones au point que même le Néerlandais ne lui trous que des qualités ou presque.

« Moussa est un grand talent. Vous savez, il est nouveau. Il faut qu’on joue ensemble pour mieux se trouver et savoir comment l’un et l’autre se déplace. Mais ça prend du temps. Il a marqué un but magnifique et difficile. Il doit continuer comme ça », a affirmé Depay après la victoire sur le Nîmes Olympique hier soir au Groupama Stadium (2-0).

L’OL compte sur ses deux buteurs de vendredi pour faire aussi bien voire mieux mardi en Ligue des champions face à Hoffenheim.

 


 

Rafael est un vrai supporter de Lyon, en voilà la preuve

Foot01.com

Forfait en raison d'une blessure lors du match contre le Paris SG, Rafael n'était pas installé dans le secteur réservé aux VIP du Groupama Stadium pour suivre au chaud le match entre l'Olympique Lyonnais et Nîmes, vendredi soir. Fidèle à la promesse faite à l'association de supporters baptisée « Rouge et Bleu », dont il est le parrain, le défenseur brésilien s'est installé avec eux dans le Virage Sud afin de suivre la totalité de la rencontre ou presque. Si le président de l'association était au courant de cette visite, le secret avait été bien gardé, et la présence de Rafael a forcément suscité un plaisir énorme.

« Ça s’est super bien passé. C’est un gars tellement gentil et disponible. Il a vécu le match à 100%, il était encore plus à fond que nous! On a pu parler avec lui, c’était super sympa. On s’est permis de le taquiner gentiment en lui disant: "Regarde, Ferland Mendy est bon à droite, tu vas peut-être perdre ta place! On a aussi un peu parlé de Genesio. On a compris qu’il en avait marre du Genesio-bashing, comme nous. Sincèrement, je pense qu’il a pris au moins une centaine de photos à la pause! C’est un gars en or, il aime vraiment l’OL. On l’a vu sur le but de Dembélé, il était comme un dingue. On l’a aussi vu quand il a défendu Memphis après une occasion ratée. Il nous a dit: "Quand tu n’es pas sur le terrain, tu ne te rends pas forcément compte de la pression qu’ont les joueurs. On a moins d’une seconde pour prendre une décision". C’est top de pouvoir parler comme ça à un joueur », a reconnu, sur RMC, Julien Chamoux, président de cette association de supporters de l'Olympique Lyonnais.

 

 


 

Deux joueurs tirent la sonnette d’alarme avant Hoffenheim

Butfootballclub.fr

Malgré la victoire contre Nîmes (2-0), Martin Terrier et Tanguy Ndombele ont mis en avant les errements de leur équipe, vendredi soir.

Après la gifle reçue à Paris (0-5) avant la trêve internationale, l’OL s’est remis dans le sens de la marche en dominant Nîmes (2-0) grâce à deux buts de Moussa Dembélé et Memphis Depay. Quatre jours avant Hoffenheim, ce succès est précieux. « Cette victoire va nous permettre d’arriver en Ligue des champions plus tranquilles », a soutenu Bruno Genesio.

Mais l’OL n’a pas livré un bon match et parmi les joueurs lyonnais, Martin Terrier et Tanguy Ndombele n’ont pas hésité à le souligner. « On était dans un faux rythme. On a eu du mal à mettre ce deuxième but. On a manqué de maitrise », a déploré l’ancien strasbourgeois. « On a manqué de maitrise tout le match. Je n’arrive pas à expliquer ça », a constaté le néo-international. Précieux mais laborieux et pas très rassurant, ce succès contre les Crocos laisse un sentiment mitigé dans les rangs lyonnais.

 


 

Quel bonheur ! JM Aulas craque pour ce joueur

Foot01.com

S'il a été efficace durant la trêve internationale avec les Pays-Bas, Memphis Depay a attendu les derniers instants du match Lyon-Nîmes, vendredi au Groupama Stadium, pour mettre un terme à une longue période de stérilité offensive. En effet, il fallait remonter à la 1ère journée de Ligue 1, et plus précisément à la 75e minute du match OL-Amiens le 12 août pour retrouver la trace du dernier but lyonnais de l'attaquant néerlandais. Alors, s'il y avait forcément un gros soulagement pour Memphis Depay, Jean-Michel Aulas avait également le sourire pour son joueur.

Car le président de l'Olympique Lyonnais ne cache pas toute l'affection qu'il a pour l'ancien mancunien.  « C’est un garçon tellement généreux sur le plan de l’attitude qu’à un moment donné, il est récompensé. Et comme il est croyant, on va dire que c’est Dieu qui l’a récompensé. Au-delà de son talent, c’est un vrai leader, et c’est un bonheur de l’avoir dans l’équipe », confie, dans Le Progrès, un Jean-Michel Aulas qui a toujours été très proche de Memphis Depay, surtout quand ce dernier connaît un passage à vide, ce qui lui arrive parfois au cours d'une saison. Reste à espérer pour le patron de l'Olympique Lyonnais que le but face à Nîmes soit le début du retour au sommet de l'attaquant international néerlandais.

 


 

Une tentative de cambriolage au domicile de Traoré

Topmercato.com

Bertrand Traoré a été la victime d'une tentative de cambriolage, vendredi soir, selon les informations de RMC Sport.

Bertrand Traoré Les cambrioleurs ont forcé un volet avant d'être dissuadés par une alarme. Présent hier sur la pelouse du Groupama Stadium contre Nîmes (2-0), l'attaquant burkinabé de l'Olympique Lyonnais n'aurait subi aucun préjudice. Il y a un mois, son coéquipier Memphis Depay avait connu la même mésaventure, à la différence que le vol de biens personnels avait été avéré pour le Néerlandais.

 


 

Un client arrive, le prix de Maxwel Cornet va encore grimper au mercato !

Foot01.com

Proche d'un départ de l'Olympique Lyonnais lors du mercato d'été, puisque le club rhodanien avait trouvé un accord avec Wolfsburg pour un transfert à hauteur de 17ME, Maxwel Cornet est finalement resté à l'OL, le départ de Mariano n'ayant pas été comblé en totalité. Mais si l'attaquant international ivoirien a largement contribué à réaliser le gros exploit de la première partie de saison de Lyon, à savoir la victoire contre Manchester City, il n'est pas un titulaire indiscutable pour Bruno Genesio. Alors, l'hypothèse d'un départ lors du marché hivernal est évoquée, d'autant plus que Maxwel Cornet a reconnu la semaine passée qu'il souhaitait absolument avoir plus de temps de jeu.

Et ce dimanche, une nouvelle possibilité s'ouvre à lui. Car si Wolfsburg constitue une porte de sortie possible, le Corriere della Sera affirme que l'AS Rome pourrait se mettre en action pour faire venir l'attaquant ivoirien. Monchi apprécie énormément le profil de Maxwel Cornet et il pourrait rapidement faire savoir à Jean-Michel Aulas que la Roma est susceptible de faire une offre à l'Olympique Lyonnais pour s'offrir les services de son joueur. Bien évidemment, compte tenu du deal qui avait été trouvé en août dernier, l'OL n'écoutera pas les offres en dessous de 17ME. Et même à ce prix, il n'est pas certain que le président du club de la capitale des Gaules dise oui, Lyon ayant la même problématique que cet été.

 


 

Ménès découpe Lyon en trois phrases

Foot01.com

Grâce à sa victoire vendredi soir contre Nîmes, l'Olympique Lyonnais occupe la troisième place de Ligue 1 en attendant la suite et la fin de la 10e journée. De quoi pouvoir aborder avec sérénité le déplacement de mardi à Hoffenheim en Ligue des champions. Mais si du côté de l'OL on est positif, Pierre Ménès est lui nettement moins emballé par ce qu'il a vu du club de Jean-Michel Aulas, le consultant étant même assez sévère sur son analyse du match face au promu gardois.

Car pour Pierre Ménès, si la victoire était au rendez-vous pour l'Olympique Lyonnais, c'est bien le seul motif de satisfaction à avoir pour Bruno Genesio. « Vendredi soir, Lyon a péniblement battu une équipe de Nîmes séduisante et qui a plus tiré au but que son adversaire. L'OL n'a une nouvelle fois pas montré grand-chose en terme de qualité de jeu et s'est imposé sur deux beaux enchaînements de Dembélé et Depay. Pour Lyon, il n'y a que le résultat qui est positif dans ce match », constate le consultant de Canal+, pas convaincu du tout que l'OL soit vraiment en forme à cet instant très important de la saison, les matches étant désormais très rapprochés jusqu'à la fin de l'année.

 

Voir aussi... OL 2-0 Nîmes : L'After

 

Contribuez à la survie de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on dimanche, 21 octobre 2018 15:52