L'actu du Vendredi 26 Octobre

Morel va jouer la Coupe d'Afrique des nations pour Madagascar

Lequipe.fr

À la recherche de joueurs expérimentés originaires de l'île, pour se renforcer dans l'optique de la Coupe d'Afrique des nations (du 15 juin au 13 juillet 2019, au Cameroun), Madagascar vient de trouver la perle rare. Jérémy Morel, dont le père est malgache et la mère réunionnaise, a en effet donné son accord pour porter le maillot des Barea, qualifiés pour la première fois de leur histoire pour la phase finale. C'est leur sélectionneur, le Français Nicolas Dupuis, qui l'a annoncé ce vendredi en direct à la télévision nationale.


«C'est lui qui m'a appelé. (...) Il s'est proposé très simplement.»


«Très clairement, c'est lui qui m'a appelé. Très clairement, ce n'est pas moi qui suis allé le chercher. Je n'avais pas du tout l'idée que Jérémy pouvait être malgache, a expliqué le technicien dans l'émission Midi Ma'nifik. J'ai reçu le coup de fil avant le match retour contre la Guinée (équatoriale, 1-0). Il s'est proposé très simplement en me disant : "Coach, vous êtes bientôt qualifiés, je ne veux pas prendre la place de qui que ce soit, mais sachez que je suis d'origine malgache. Je serais très fier de porter le maillot de Madagascar." Ça tombait bien puisque je cherchais justement un défenseur de métier, pouvant compléter le groupe.»

Ces derniers jours, Nicolas Dupuis avait aussi évoqué les cas du gardien d'Angers, Zacharie Boucher, ainsi que de l'attaquant de Strasbourg, Ludovic Ajorque, dont les origines pourraient bientôt leur permettre de défendre les couleurs de Madagascar. À condition de trouver une solution qui convienne à tous, comme cela semble être le cas pour Morel.

 


 

Un accord impossible à boucler pour le prêt de Ferri à Nîmes ?

Butfootballclub.fr

Jordan Ferri, le milieu de terrain de l’OL, était annoncé dans le viseur de Nîmes dans le cadre d’un prêt. Une hypothèse qui a pris du plomb dans l’aile.

Ces derniers jours, un mouvement a été évoqué du côté de l’OL. Jordan Ferri, peu utilisé par Bruno Genesio, était convoité par Nîmes dans le cadre d’un prêt afin de remplacer Mustapha Diallo, sérieusement blessé et qui pourrait même mettre fin à sa carrière.

Seulement, Nîmes semble confronté à des obstacles impossibles sur ce dossier. Tout d’abord, Lyon doit actuellement composer avec quelques absences qui rendent son départ impossible.

Mais Foot01 révèle surtout quelques chiffres qui rendent le dossier quasiment impossible à conclure. Nîmes souhaiterait en effet prendre uniquement en charge 30% du salaire du joueur, ce qui laissera 70% à la charge de l’OL, soit 100 000 euros à mettre sur la table pour un joueur prêté. Ce qui semble condamner tout accord.

 


 

La date du retour de Fékir dévoilée

Foot01.com

Touché d’entrée de jeu face au PSG le 7 octobre dernier, Nabil Fékir reprend doucement le chemin de l’entrainement. Il a effectué ce jeudi sa première séance collective, même s’il a ensuite été suivi individuellement. Sa présence pour le match de ce week-end face à Angers est impossible, mais Le Progrès annonce que son retour aura lieu le 3 novembre prochain à l’occasion de la réception de Bordeaux. Une bonne nouvelle pour l’OL, qui récupérera également Maxwel Cornet pour ce match face aux Girondins.

 


 

Genesio prêt à changer de système ?

Maxifoot.fr

Avec 23 tirs concédés vendredi dernier contre Nîmes (2-0) en Ligue 1 puis 26 face à Hoffenheim (3-3) mardi en Ligue des Champions, la défense de l’Olympique Lyonnais subit beaucoup trop en ce moment. Pour remédier à ces difficultés, le journal Le Progrès indique que l’entraîneur rhodanien Bruno Genesio songe de plus en plus à changer de système de jeu en passant éventuellement au 3-5-2.

Cette option permettrait de renforcer l'axe quitte à sacrifier un milieu de terrain ou un attaquant. "C’est un problème collectif, d’attitude, et de réflexion tactique. Sur la réflexion tactique, c’est ma responsabilité ; sur le problème des attitudes, aussi, et on va corriger tout ça très vite", a confié le technicien après le déplacement en Allemagne.

 


 

Un problème avec Bruno Genesio ? Un joueur répond

Butfootballclub.fr

Interrogé sur les maux actuels de sa formation, incapable d’être constante dans ses performances, Lucas Tousart, le milieu de terrain lyonnais, a également évoqué le cas de son entraîneur, Bruno Genesio.

Certains s’en prennent à l’entraîneur. Tel Daniel Riolo, avide de buzz permanent, et selon qui Bruno Genesio ne sert à rien. D’autres, plus nuancés, et sans doute plus proches de la réalité, s’interrogent sur l’attitude des joueurs lyonnais, irreguliers dans leurs performances depuis plusieurs mois.

Interrogé, hier, par les médias locaux, le milieu de terrain Lucas Tousart s’est montré on ne peut plus clair sur les carences actuelles. Estimant que son entraîneur n’était en rien responsable du problème.

« On doit être tout le temps solidaire. Dans nos matches, on voit que certains pressent pendant que d’autres se replacent et la cohérence de l’équipe en souffre. Des efforts ne sont pas faits et on doit corriger le tir sinon, on n’atteindra pas les objectifs. Si le message du coach passe encore ? Ce n’est pas un problème de coach. C’est nous qui sommes au cœur du jeu et on doit s’améliorer. Mais, ce qui est rageant, c’est que face à des équipes comme le PSG, on fait tous les efforts, alors que contre des équipes supposées plus faciles, on peut s’oublier. »

 

Contribuez à la survie de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on vendredi, 26 octobre 2018 17:30