L'actu du Mardi 30 Octobre

Tanguy Ndombele très surveillé en Premier League

Footmercato.net

Auteur d’un très bon début de saison avec l’Olympique Lyonnais (14 matchs, 1 but, 4 passes décisives), Tanguy Ndombele ne cesse d’attirer l’œil des plus grandes équipes européennes, notamment du côté de la Premier League. En effet, Manchester City, contre qui il a joué en Ligue des Champions (victoire 2-1), et Tottenham sont déjà à l’affût. Mais pas que...

Selon le Mirror, des scouts de Manchester United et Chelsea étaient présents dans les travées de la Rhein-Neckar-Arena d’Hoffenheim lors du match nul de C1 mardi dernier (3-3). La lutte s’annonce donc âpre entre les quatre écuries anglaises pour le prochain mercato estival. Surtout qu’avec son nouveau statut d’international, le prix risque de monter rapidement.

 


 

Lyon et Adidas continuent ensemble jusqu'en 2025

Lequipe.fr

En cédant le maillot de Marseille à Puma, en juillet dernier, Adidas a mis fin à un partenariat de plus de quarante ans, et fait par ricochet de Lyon la tête de pont française de l'équipementier. Les deux entités ont annoncé lundi la prolongation de leur association jusqu'en 2025, sans en préciser les modalités financières.

Un contrat de 100 M€ sur 10 ans les liait déjà jusqu'en 2020. «La marque continue de couvrir les besoins de l'intégralité des équipes du club, est-il indiqué dans un communiqué d'Adidas. Ainsi les professionnels, les jeunes, les amateurs, et les équipes féminines bénéficieront du meilleur de la technologie et de l'innovation en matière de produits et d'équipements.»


Un contrat «sur des bases améliorées»


Comme l'indique l'OL dans sa propre communication, ce nouveau contrat de 5 ans a été conclu «sur des bases améliorées», alors que, selon les informations de L'Equipe, l'Américain Under Armour était sur les rangs pour prendre la suite de la marque européenne. Par comparaison, Puma règle 15 M€ par an à l'OM alors que le club phocéen recevait 10 M€ d'Adidas.

«En application de cet accord, [le club] continuera à recevoir de la part d'Adidas, sur des bases améliorées, au cours de chaque saison sportive, un paiement minimum au titre d'une prestation financière de base forfaitaire et de redevances portant sur les ventes de produits portant les marques Olympique Lyonnais et Adidas, ce paiement pouvant faire l'objet d'ajustements en fonction des ventes réalisées et des résultats dans les compétitions françaises et/ou européennes dans lesquelles il est engagé», écrit l'OL.

 


 

Riolo distribue un bon point à Genesio concernant Depay

Butfootballclub.fr

Très souvent piquant concernant l’entraîneur de l’OL Bruno Genesio, Daniel Riolo l’a toutefois à moitié défendu pour sa gestion du cas épineux Memphis Depay.

Memphis Depay a fait parler de lui ce week-end à l’OL et ce n’est sans doute pas fini. Auteur d’un but et d’une passe décisive lors de son entrée en jeu salvatrice à Angers (1-2), le crack néerlandais a fait savoir après la rencontre qu’il n’appréciait pas de démarrer sur le banc.

S’il a été défendu depuis par Jean-Michel Aulas, Depay s’est exposé à une sanction financière de son club pour l’outrance de ses propos. Daniel Riolo, lui, a donné son avis sur le sujet et n’est pas totalement tombé sur Bruno Genesio concernant sa gestion de l’attaquant lyonnais.

« C’est un peu gênant que Memphis dise ça. On ne va pas découvrir aujourd’hui qu’il ne pense qu’à sa gueule. Il dégage un individualisme qui est complètement fou. Après, que ce soit l’homme dans cette équipe capable d’être à la fois pas bon, et celui qui fait la différence, ça on le sait. Maintenant, j’imagine que s’il n’est pas toujours titulaire, c’est aussi la décision de Genesio. De ce point de vue là, Genesio doit être soutenu, a-t-il lancé sur les ondes de RMC. Après, attention à ce que ce type de management ne doit pas être trop souvent répété. Car cela ne doit pas être la seule clé de Genesio. Au début, c’était très bien. Après, si à chaque fois il fait la même chose en le mettant sur le banc… »

 


 

Grégory Schneider alerte l'OL, ce choix va faire exploser Memphis !

Foot01.com

« Je sais que je dois accepter les décisions du coach, mais je suis déçu, je pense mériter plus de respect. Je mérite mieux que ça et je devrais jouer tous les matches ». Après le match contre Angers qu’il a débuté sur le banc samedi après-midi, Memphis Depay poussait un coup de gueule plutôt inattendu. Un coup de sang que personne n’avait vu venir à Lyon, et qui pose une question : Bruno Genesio doit-il (encore) le sanctionner en le faisant débuter sur le banc contre Bordeaux, ce week-end ? Cela serait une énorme erreur selon Grégory Schneider, qui estime que prendre cette décision signifierait d’entrer en guerre avec le Néerlandais.

« Si Genesio met Memphis sur le banc contre Bordeaux, cela veut dire qu'il le sanctionne encore et encore. Et s'il fait ça, il va partir en guerre avec lui et ce n'est pas une bonne idée. Tu peux le sanctionner une ou deux fois, mais pas six fois, sinon cela n'a plus aucun intérêt. Après il ne faut pas dire que Memphis a gagné le match tout seul car il n'a pas été le seul à être décisif. Dembélé et Aouar ont été très bons également en deuxième mi-temps. Sans ses coéquipiers contre Angers, Memphis ne gagne pas le match contrairement à Mbappé qui a gagné le Classique tout seul » a confié le journaliste dans L’Equipe du Soir. Au vu de son entrée en jeu très remarquée à Angers samedi, il serait surtout assez incompréhensible de se passer du talent de Memphis. Et ce ne sont certainement pas les supporters de l’OL qui diront le contraire.

 

 

Contribuez à la survie de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)